Passer au contenu principal
Suivez-nous

Biographies

Carrie Bourassa, PhD

Carrie Bourassa

La Dre Carrie Bourassa est la directrice scientifique de l’Institut de la santé des Autochtones (ISA) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). À ce titre, elle dirige l’avancement d’un programme national de recherche en santé pour améliorer et promouvoir la santé des Premières Nations, des Inuits et des Métis du Canada. D’abord hébergé à l’Institut de recherches d’Horizon-Santé Nord à Sudbury, l’ISA se trouve maintenant à l’Université de la Saskatchewan, à Saskatoon.

La Dre Bourassa a été durant plus de 15 ans professeure en santé autochtone au Département de la santé, de l’éducation et du travail social autochtones à l’Université des Premières Nations (UPN) du Canada, à Regina (Sask.). Chercheuse en milieu communautaire autochtone, elle participe fièrement à titre de chercheure principale à deux subventions de la Fondation Canadienne pour l’Innovation (FCI) qui ont financé le laboratoire de recherche sur la santé communautaire autochtone en 2010 (renommé le Morning Star Lodge) et, plus récemment, en avril 2016, le laboratoire d’évaluation de formation et de recherche sur la sécurisation culturelle.

La Dre Bourassa est membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada et représentante du public au Conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Elle siège aussi au Comité consultatif sur la santé des Autochtones et au Comité des politiques publiques et de la santé du Collège royal.

En 2012, elle a remporté le prix Métis en santé et en science de la fondation Wiichihiwayshinawn inc. Elle est métisse et fait partie du Conseil métis Riel de Regina inc. (RMCR, section locale no 34). Elle a obtenu une maîtrise en sciences politiques et un doctorat en études sociales de l’Université de Regina.


Haut de la page

M. Ian Bowmer, MDCM, FRCPC, FRCP (Lon)

M. Ian Bowmer, MD CM, FRCPC, FRCP (Lon)

Le Dr Ian Bowmer est devenu directeur administratif du Conseil médical du Canada en 2007. Il est professeur émérite à l’Université Memorial de Terre-Neuve-et-Labrador, où il a occupé le poste de doyen de la Faculté de médecine. Le Dr Bowmer est entré au service de l’Université Memorial en 1975, où il a pratiqué en médecine interne et en maladies infectieuses de 1984 à 2010. Ancien membre du Comité consultatif national sur l’immunisation, le Dr Bowmer a présidé un certain nombre de comités consultatifs à Terre-Neuve-et-Labrador. Il a également présidé le comité du Conseil des médecins de famille du Canada et de Santé Canada sur le traitement du VIH chez les adultes et les adolescents et est reconnu comme un chef de file des soins et de la recherche dans ce domaine.

En 1991, le Dr Bowmer a été élu à la présidence du Conseil médical du Canada. Il a également été nommé au Conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, où il a siégé au Comité de l’agrément et au Comité des titres. En 1994, il est devenu le premier président du conseil de la nouvelle autorité régionale de la santé communautaire de St John’s. L’un des premiers membres du Conseil de la santé du Canada en provenance de l’extérieur du gouvernement, il a assuré la vice-présidence de cette organisation de 2007 à juillet 2010.

Le Dr Bowmer a accumulé de nombreux honneurs au cours de sa carrière. En 2002, il a reçu la Médaille commémorant le 125e anniversaire de la Confédération du Canada. En 2003, il a été admis au Royal College of Physicians, à Londres. La même année, il a reçu le Prix de service distingué Dr Louis Levasseur du Conseil médical du Canada pour sa contribution remarquable à la mission et à la vision de l’organisme. De plus, l’Association canadienne des professeurs de médecine lui a remis le prix Ronald V. Christie pour avoir contribué de façon remarquable à la médecine universitaire au Canada. Finalement, en 2012, le Collège royal lui a décerné le Prix du mérite James H. Graham, en reconnaissance de ses réalisations, qui cadrent avec les buts et objectifs de cette organisation.


Haut de la page

Gaétan Brochu, MD, FRCSC, FACS

Gaétan Brochu

Le Dr Gaétan Brochu est originaire d’Inverness, au Québec. Il est chirurgien généraliste au CHU de Québec et directeur des fondements chirurgicaux à l’Université Laval, où il est aussi professeur agrégé de chirurgie.

Il a obtenu son baccalauréat en chimie de l’Université Laval en 1983, puis poursuivi ses études supérieures en chimie physique à l’Université McGill en 1987. Après avoir obtenu son diplôme de médecine de l’Université Laval en 1991, il y a effectué sa résidence en chirurgie, en plus de stages à Boston et à Montréal en 1997. En 2005, il a travaillé au Centre national du cancer de Tokyo, au Japon, dans le cadre d’une bourse de recherche en chirurgie gastrique.

Le Dr Brochu est devenu membre du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en 1997. Il est président du Comité consultatif régional (CCR) 4 du Collège royal et membre du Comité consultatif des fondements de la chirurgie. Il a été élu au Conseil du Collège royal en 2015 et fait partie du groupe de travail sur la planification stratégique du Conseil de 2017 à 2018. Il siège actuellement au Comité de la gouvernance du Conseil et au Comité des rapports financiers et de la surveillance des risques. Il a été président du comité d’examen en chirurgie générale de 2005 à 2009 et membre du comité de spécialité en chirurgie générale de 2010 à 2016. Depuis 2017, il est membre du Comité d’examen des connaissances fondamentales de la chirurgie (collaboration du Collège royal) du Kuwait Institute for Medical Specialization (KIMS).

Le Dr Brochu s’intéresse particulièrement à la formation médicale et a été le lauréat du Certificat de mérite de l’Association canadienne pour l’éducation médicale (ACEM) de 2012 pour sa contribution exceptionnelle à la formation médicale. Il est par ailleurs le président fondateur de la Société canadienne de chirurgie herniaire (2013). Il s’intéresse aussi à la recherche sur la réparation des hernies abdominales (chirurgie minimalement invasive) et est chef de rubrique de la publication Hernia: The World Journal of Hernia and Abdominal Wall chirurgie. Membre de nombreuses sociétés savantes, il siège également au Conseil de la James IV Association of Surgeons.


Haut de la page

Françoise P. Chagnon, MDCM, FRCSC, FACS, CHE, ADM.A, C.Dir

Françoise P. Chagnon

Françoise P. Chagnon, MDCM, FRCS, FACS, CHE, C.Dir, a étudié à l’Université McGill (Montréal), et a effectué sa formation spécialisée en oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale aux centres hospitaliers affiliés à cette même université. Après avoir fait un stage en laryngologie et en sciences et soins de la voix professionnelle à la Vanderbilt University, à Nashville (Tennessee), elle a été directrice-fondatrice de la clinique de la voix de l’Hôpital général de Montréal.

La spécialiste détient également une maîtrise en administration de la santé et un certificat en médecine de l’assurance et expertise médicolégale de l’Université de Montréal. Elle a en outre été directrice des services professionnels au Centre universitaire de santé McGill et à l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay de Montréal, en plus d’avoir siégé aux conseils d’administration de l’Association des cadres supérieurs de la santé et des services sociaux, de la Corporation de l’Hôpital général de Montréal et du Collège canadien des directeurs de services de santé. La Dre Chagnon a déjà siégé au Comité sur l’économie et les politiques de santé de l’Association médicale canadienne.

La Dre Chagnon remplit présentement des fonctions au Centre universitaire de santé McGill, au Centre hospitalier St. Mary’s, à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal et à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas. Elle offre en outre ses services de conseillère chez Medisys-Plexo ainsi qu’au Complexe de santé Reine Elizabeth, tout en étant directrice de l’Association d’hospitalisation Canassurance (Croix Bleue) et de McGill Montreal International. Enfin, la Dre Chagnon est secrétaire du conseil d’administration de la société Lallemand inc., et présidente de Vocalex inc. Elle a reçu sa certification du Collège des administrateurs de sociétés de l’Université Laval.


Haut de la page

Marcia Clark, MD, MSc, FRCSC

Marcia Clark

La Dre Marcia Clark pratique la chirurgie orthopédique et est professeure clinique adjointe à l’Université de Calgary. Elle est également directrice médicale du Advanced Technical Skills Simulation Laboratory de l’Université de Calgary. Ce laboratoire offre des expériences d’apprentissage en simulation à différents professionnels de santé. Des modèles animaux, en passant par les simulateurs de tâches et les simulations par jeu de rôle, ce laboratoire offre un environnement d’apprentissage dynamique. Il dispose de six employés et de deux millions de dollars en équipement.

À l’échelle nationale, la Dre Clark est vice-présidente du Comité consultatif des fondements chirurgicaux du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Elle contribue d’ailleurs à façonner et à mettre en œuvre l’approche par compétences en formation médicale en chirurgie partout au pays. La Dre Clark voyage beaucoup au nom du Collège royal pour donner de la formation médicale aux corps professoraux étrangers. Récemment, elle s’est rendue en Chine, en Arabie saoudite et au Koweït.

Sur le plan clinique, elle se concentre sur les soins chirurgicaux de l’arthrite et la médecine du sport. Elle offre également des soins médicaux à différentes équipes sportives comme l’équipe de rugby Wolfpack de Calgary, les Dinos de l’Université de Calgary, la course de formule un (Montréal) et l’équipe canadienne de ski alpin.

Dans ses temps libres, elle cherche à être à l’extérieur au soleil, à faire du ski alpin, de la raquette, de la randonnée et du vélo et se tient bien loin de tout ce qui est en ciment.


Haut de la page

Marianne Coutu, MD, MSc, FRCSC

Marianne Coutu, MD, MSc, FRCSC

La Dre Marianne Coutu est professeure adjointe au Département de chirurgie de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke depuis 2005. Elle a terminé ses études prédoctorales en médecine et sa résidence en chirurgie cardiaque à l’Université de Montréal. Elle a ensuite complété un stage de perfectionnement au Centre médical Mount Sinai pour la réparation de la valvule mitrale et la reconstruction de l’aorte thoracique.

Depuis le début de sa carrière, elle s’est activement consacrée à la formation des étudiants en médecine, des résidents et des médecins en exercice.

Elle a été directrice scientifique des cours ATLS au Centre de développement professionnel continu de l’Université de Sherbrooke de 2010 à 2015. Elle est actuellement directrice du programme des fondements chirurgicaux depuis juillet 2014 et participe activement à la nouvelle initiative La compétence par conception. Elle agit également à titre de coordonnatrice associée de l’évaluation du programme de médecine de sa faculté.

Elle est mariée et fière de ses deux enfants : une belle petite ballerine de huit ans et un garçon de sept ans joueur de hockey. Elle est marathonienne et profite de ses moments de répit pour améliorer ses compétences en méditation.


Haut de la page

Elizabeth Cowden, MD, FRCPC

Elizabeth Cowden

La Dre Cowden a obtenu un baccalauréat en médecine et chirurgie (MBChB) et un doctorat en médecine avec distinction de la Glasgow University, pour ensuite effectuer une formation de spécialiste en médecine interne et en endocrinologie. Elle a obtenu une bourse de recherche de la National Kidney Disease Research Foundation du Royaume-Uni et une autre du Conseil de recherches médicales du Canada au Département de physiologie de l’Université du Manitoba. La Dre Cowden a fait partie du corps professoral de l’Université du Manitoba de 1981 à 1996. Elle a été chef de la Section d’endocrinologie et métabolisme et chef du Département de médecine à l’Hôpital général de Saint-Boniface, de même que chef du Département de médecine de l’Université du Manitoba.

En juillet 1996, elle a déménagé à Halifax pour devenir chef du Département de médecine de l’Université Dalhousie et chef de district du Département de médecine de Capital Health. La Dre Cowden a cumulé les fonctions de directrice des études et de directrice clinique du Département de médecine de l’Université Dalhousie et du QE II/Capital Health pendant une dizaine d’années et elle a continué d’exercer activement l’endocrinologie et de faire partie des unités d’enseignement de médecine durant ce temps.

La Dre Cowden est retournée à Winnipeg en février 2006 pour y occuper diverses fonctions administratives, dont médecin-hygiéniste en chef, directrice médicale d’établissement pour le programme de médecine, chef de l’Unité d’enseignement clinique de l’Hôpital Grace, chef de la Section d’endocrinologie et métabolisme et coprésidente du Comité consultatif des privilèges, dans la province du Manitoba. La Dre Cowden demeure active dans le milieu universitaire et en pratique clinique et se sent toujours privilégiée de pouvoir œuvrer avec un superbe groupe de collaborateurs dans le soin des patients atteints de diabète.


Haut de la page

Paul Kenneth Bronson Dagg, MD, FRCPC

Paul Kenneth Bronson Dagg

Le Dr Paul Dagg est directeur médical du programme sur les dépendances et la santé mentale de l’autorité sanitaire de l’intérieur de la Colombie-Britannique. Il s’est établi dans la région en 2005 en vue d’y mettre sur pied des services de santé mentale tertiaires pour l’autorité sanitaire de l’intérieur de la C.-B., en réponse à la régionalisation des services de l’Hôpital Riverview. Il a veillé à l’ouverture du centre Hillside à Kamloops et a dirigé les services de santé mentale tertiaires jusqu’en 2016. Avant son arrivée à l’autorité sanitaire de l’intérieur de la C.-B., il a été directeur des Services cliniques à l’Hôpital Royal Ottawa.

Il offre des soins psychiatriques et neuropsychiatriques aux personnes atteintes de maladies réfractaires qui sont admises au centre Hillside, un centre tertiaire de soins aigus pour patients hospitalisés qui sert l’ensemble de la province. Il est professeur clinique au Département de psychiatrie de l’Université de la Colombie-Britannique et est devenu membre de l’American College of Psychiatrists en 2013.

Le Dr Dagg s’est beaucoup investi dans la formation postdoctorale en médecine et en psychiatrie. En 2016, il a reçu le prix Prix Duncan Graham pour sa contribution exceptionnelle à la formation médicale, décerné par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. C’est la première fois qu’une personne qui travaille à l’extérieur d’un centre universitaire urbain reçoit ce prix. Il préside le Comité de l’agrément et siège au Comité de l’éducation spécialisée du Collège royal, lequel supervise toutes les activités éducatives de l’organisme. Par le passé, il a présidé le Comité de spécialité en psychiatrie (2010-2016) et a été vice-président du Comité d’examen en psychiatrie en tant que membre (1994-2003) et vice-président (2001-2003). Jusqu’en 2005, il a été vice-doyen des études postdoctorales à la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa, professeur agrégé et vice-président du Département de psychiatrie. En 1996, il a été le colauréat de l’American College of Psychiatrists Award for Creativity in Psychiatric Education.

En plus de ses responsabilités administratives et éducatives, il siège au comité de rédaction du Journal of Ethics in Mental Health et a rédigé des articles dans ce domaine. Il s’intéresse aux modèles de prestation de services de santé mentale, à la cognition de la schizophrénie, à la psychothérapie et au rôle des données probantes dans sa pratique ainsi qu’au traitement des adultes atteints de troubles envahissants du développement et du syndrome d’Asperger. Il a récemment dirigé le développement d’un système d’évaluation de rechange fondé sur les compétences pour les psychiatres formés à l’extérieur du Canada. Il a donné des consultations au sujet de la prestation de soins psychiatriques aux patients hospitalisés, externes ou qui utilisent les ressources communautaires partout au Canada. En outre, il a récemment achevé son mandat de président du Conseil des gouverneurs de l’Université Thompson Rivers. Il est aussi membre du conseil d’administration de la Forensic Psychiatric Services Commission de la Colombie-Britannique.


Haut de la page

Eleanor Elstein, MD, FRCPC

Eleanor Elstein, MD, FRCPC

La Dre Elstein a reçu son doctorat en médecine de l’Université de Montréal et suivi une formation en médecine interne et en cardiologie à l’Université McGill. Elle a complété une bourse de recherche en cardiologie moléculaire au Centre de recherche cardiovasculaire de l’Université de Toronto. À Toronto, elle a également complété des bourses de recherche en cardiomyopathie hypertrophique et en échocardiographie. Elle est médecin associé au Centre universitaire de santé McGill. Elle participe activement à la cardiologie générale et est directrice de la Clinique de génétique cardiovasculaire pour les cardiomyopathies héréditaires. Ses recherches cliniques portent principalement sur les cardiomyopathies familiales.

La Dre Elstein participe activement à l’éducation médicale et a récemment obtenu la bourse de recherche Osler à l’Université McGill. Elle enseigne à la fois au niveau pré et postdoctoral. Elle est membre du comité du programme de résidence en cardiologie de l’Université McGill et directrice du Service de consultation en cardiologie. Elle est membre du Sénat de l’Université McGill et a récemment été élue au Comité des candidatures de l’Université McGill. La Dre Elstein participe activement au Collège royal en tant que membre du Comité consultatif régional de la région du Québec.


Haut de la page

John Finley, MSc, MDCM, FRCPC

John Finley

Après avoir effectué des études en physique à l’Université Dalhousie en 1968 et bénéficié l’année suivante d’une bourse d’études Rhodes au Magdalen College de l’Université d’Oxford, le Dr Finley a terminé le programme M.D., C.M. et obtenu son diplôme en médecine à l’Université McGill en 1973. Par la suite, il a fait ses résidences en pédiatrie à l’Hôpital de Montréal pour enfants (1975), en cardiologie pédiatrique à l’Hôpital pour enfants malades (SickKids) de Toronto (1977) et en recherche sur les maladies du cœur à l’Hôpital général de Toronto (1978). De 1978 à 2014, il a été cardiologue pédiatrique à l’Izaak Walton Killam (IWK) Health Centre à Halifax, où il a dirigé la division de cardiologie de 1986 à 2007. Il est cardiologue à l’Adult Congenital Heart Disease Clinic de la Halifax Infirmary (QEII HSC) depuis 1990. Il enseigne la pédiatrie à l’Université Dalhousie, où il occupe un poste depuis sa retraite.

Le Dr Finley possède une vaste expérience de la pratique clinique et de l’enseignement de la cardiologie pédiatrique et adulte. Il a été le premier à utiliser certaines applications de diagnostic à distance de maladies du cœur sur des enfants dans le cadre de ses recherches en cardiologie et en télémédecine. Les nouvelles méthodes d’enseignement de l’auscultation des bruits du cœur font partie de ses intérêts de recherche depuis longtemps et sont le sujet de son récent livre. Le Dr Finley est membre de la Société canadienne de cardiologie et de l’Association canadienne de cardiologie pédiatrique. En 2012-2013, il a présidé Doctors Nova Scotia, puis son conseil d’administration l’année suivante.

Le Dr Finley a été directeur du programme de cardiologie pédiatrique à l'Université Dalhousie de 1987 à 1999. Il a été élu au Conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en 2015 et siégé au sein du Groupe de travail sur la planification stratégique du Conseil en 2017-2018. Il a également été examinateur en cardiologie pédiatrique de 1985 à 1999.


Haut de la page

Brian Hodges, MD, PhD, FRCPC

Brian Hodges

Le Dr Brian Hodges a obtenu son diplôme de médecine à l’Université Queen’s en 1989. Il a effectué sa résidence en psychiatrie à l’Université de Toronto en 1994 et une maîtrise en enseignement supérieur l’année suivante. En 2007, il a obtenu un doctorat à l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario à Toronto.

En 2003, il a étudié un an à l’Université de Paris, où il a obtenu un diplôme en économie de la santé et sciences sociales, et établi des partenariats avec l’Université de Paris et l’École des hautes études en santé publique (EHESP), où il a siégé à titre de membre du Conseil des formations, de 2007 à 2012.

De 2003 à 2011, il a dirigé le Centre Donald R. Wilson de recherche en éducation de l’Université de Toronto, l’un des plus importants centres de recherche sur la formation des professionnels de la santé du monde. Il est actuellement titulaire de la Chaire de recherche Richard et Elizabeth Currie sur la formation des professionnels de la santé au Centre Wilson.

Le Dr Hodges est vice-président de l’éducation et médecin en chef du Réseau de santé universitaire, qui comprend l’Hôpital général de Toronto, l’Hôpital Toronto Western, l’Hôpital Princess Margaret, le Toronto Rehabilitation Institute et le Michener Institute. Il est professeur au Département de psychiatrie de la Faculté de médecine de l’Université de Toronto et au Département du leadership, de l’éducation des adultes et des études supérieures de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario.

Le Dr Hodges exerce la psychiatrie et est également enseignant. Sa recherche porte sur l’évaluation, la compétence, la compassion et l’avenir de la profession médicale. De 2010 à 2015, il a été chef du projet Phoenix de l’Associated Medical Services (AMS), visant à trouver un nouvel équilibre entre les dimensions techniques et de compassion des soins de santé. Il a reçu le prix Abraham Flexner de l’Association of American Medical Colleges (2015) en reconnaissance de ses travaux, ainsi que le prix de recherche en formation médicale du Karolinska Institutet (2016).

Le Dr Hodges a collaboré avec des facultés de médecine et des organisations responsables de la délivrance des permis d’exercice en Nouvelle-Zélande, en Suisse, en Pologne, au Japon, en Jordanie, en Israël, en France, en Chine, en Australie et en Éthiopie.

Il a été élu au Conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en 2015 et siège au Comité des rapports financiers et de la surveillance des risques du Conseil. De 2004 à 2008, il a été président du Comité des examens, supervisant l’évaluation de 62 programmes de spécialité au Canada, et fait partie du Comité de l’éducation spécialisée.


Haut de la page

Alika Lafontaine, BSc, MD, FRCPC

Alika Lafontaine

Le Dr Alika Lafontaine est un médecin primé, un conférencier et un conseiller en harmonisation. Il est le premier médecin autochtone à figurer parmi les 50 médecins les plus influents du Canada, selon le Medical Post. Expert reconnu en systèmes et politiques de santé des Autochtones, en partialité institutionnelle, en racisme et en pratique réflexive, il a dirigé durant trois ans le projet de l’Indigenous Health Alliance, dont la mission consistait à instaurer des changements au sein des systèmes de santé autochtones. Ce groupe était dirigé par des leaders autochtones représentant plus de 150 Premières Nations de trois provinces. En 2018, le gouvernement fédéral a consacré 68 millions de dollars à la transformation des systèmes de santé dans ces territoires autochtones.

Le Dr Lafontaine représente le Nord au sein de l’Alberta Medical Association depuis 2011 et il a occupé divers postes de direction au sein de l’Alberta Medical Association et de l’Association médicale canadienne. Il préside actuellement le Comité de la gouvernance du Canadian Medical Association Journal et il siège au conseil d’administration de SoinsSantéCAN. Il a présidé l’Association des médecins indigènes du Canada de 2015 à 2016.

Le Dr Lafontaine siège en tant qu’Associé indépendant au Conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada depuis 2016. Il a aussi fait partie du groupe de travail sur la planification stratégique du Conseil de 2017 à 2018. Il préside actuellement le Comité consultatif régional 1 et siège au Comité des affaires des Associés. Il est un ancien membre du Comité consultatif sur la santé des Autochtones.

Le Dr Lafontaine assume des fonctions opérationnelles au sein de l’organisme Services de santé de l’Alberta; il est le directeur médical du Programme de santé autochtone de la zone Nord et il est l’ancien chef intérimaire du département d’anesthésie.

Il habite avec sa famille à Grande Prairie, en Alberta, où il est anesthésiologiste à plein temps.


Haut de la page

Robert LaRoche, MD, FRCSC

Robert LaRoche

Le Dr Robert LaRoche a obtenu son diplôme de médecine en 1975. Entre 1976 et 1979, il a fait sa résidence en ophtalmologie à l’Université Laval, à Québec, lieu de sa naissance et de son enfance. Durant les quatre années qui ont suivi, il s’est spécialisé en ophtalmologie pédiatrique et en straborexie chez les adultes à l’Université McGill et au Baylor College of médecine, puis il est devenu enseignant clinique au Département d’ophtalmologie et de sciences de la vision à l’Université Dalhousie d’Halifax, en Nouvelle-Écosse. Il s’est inspiré de l’environnement dynamique d’Halifax – tant à l’Université Dalhousie qu’au IWK Health Centre – pour créer ce qui allait devenir un centre universitaire de soins tertiaires en ophtalmologie pédiatrique dans les provinces de l’Atlantique.

Depuis une trentaine d’années, le Dr LaRoche participe au rayonnement de l’ophtalmologie pédiatrique et du traitement du strabisme adulte, de même qu’à l’élaboration de politiques de la santé liées à la vision des enfants au Canada. Il est membre fondateur de la Canadian Association of Pediatric Ophthalmology and Strabismus (dont il est membre depuis 1992). Il a siégé aux conseils d’administration de l’International Strabismological Association (2010-2014) et de l’American Association for Pediatric Ophthalmology and Strabismus (2004-2007), et il a été administrateur du Conseil canadien d’orthoptique et de son homologue américain pendant de nombreuses années. Il a aussi représenté la Société canadienne d’ophtalmologie au sein de la Joint Commission on Allied Health Personnel in Ophthalmology.

Le Dr LaRoche a supervisé la création d’un centre de formation en orthoptie à Halifax, le premier programme d’études aux cycles supérieurs dans ce domaine en Amérique du Nord. Le programme compte plus d’une centaine de diplômés dans presque toutes les provinces et tous les continents, et son expertise pédagogique est maintenant offerte sur place et à distance. Les occasions de recherche découlant de ce programme ont permis au Dr LaRoche de superviser des projets subventionnés sur des sujets d’actualité liés à la vision binoculaire en milieu de travail, notamment le développement d’appareils de réalité virtuelle.

Le Dr LaRoche a dirigé le programme de résidence en ophtalmologie de l’Université Dalhousie pendant plus de dix ans, et il dirige maintenant le stage de perfectionnement en ophtalmologie pédiatrique et strabisme. Il demeure très présent dans l’enseignement et la recherche clinique, et il participe régulièrement à l’évaluation de publications examinées par les pairs, de thèses d’étudiants des cycles supérieurs ainsi que de chapitres et d’autres communications. Il est souvent invité à titre de conférencier dans des universités canadiennes et étrangères ainsi qu’à l’occasion d’assemblées nationales et internationales. Il coorganise depuis 14 ans un symposium national sur l’enseignement de l’éthique destiné aux résidents en ophtalmologie.

Depuis les tout débuts de sa carrière, le Dr LaRoche a pris part à différentes activités du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, Il siège notamment au comité d’examen en ophtalmologie et au comité consultatif de la région 5 (provinces de l’Atlantique). Il est membre du Conseil du Collège royal depuis 2015, président du CCR 5 depuis 2017, membre du Comité des affaires des Associés depuis 2017 et membre du Comité des politiques publiques et de la santé depuis 2018. Il participe aussi aux activités de Collège royal International et il agit à titre d’examinateur et de conseiller pour l’évaluation de l’agrément de programmes.


Haut de la page

Pierre Leblanc, MD, FRCPC

Pierre Leblanc, MD, FRCPC

Le Dr LeBlanc a terminé ses études en médecine en 1979 et en pneumologie en 1983 à l’Université Laval. Après deux années de recherche en physiologie de l’exercice à l’Université McMaster, il est retourné à l’Université Laval en 1985 en tant que pneumologue où il exerce toujours. Il a passé 10 ans à faire des recherches tout en assumant progressivement des responsabilités administratives. Il a été directeur du programme de pneumologie de 1992 à 1999.

De 2002 à 2010, le Dr LeBlanc a occupé le poste de doyen aux études postdoctorales à l’Université Laval. Depuis 2011, il est président du Département de médecine à la même université. De 2002 à 2010, il a été membre du Collège des médecins du Québec (CMQ) et, de 2006 à 2011, membre du Comité de l’agrément du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Pendant cette période, il a participé à de nombreuses visites d’agrément pour le Collège royal et le CMQ. De 2010 à 2013, il a également été membre du comité exécutif du projet national L’avenir de l’éducation médicale au Canada – volet postdoctoral (projet conjoint de l’AFMC, du CMFC, du Collège royal et du CMQ). Depuis 2012, il est membre du Comité de l’éducation spécialisée du Collège royal.


Haut de la page

Sophia Leong, MBA

Sophia Leong

Mme Sophia Leong est directrice exécutive du développement et des affaires internationales à l’Université d’Ottawa, responsable de la formation des cadres et des gestionnaires dans les marchés locaux, nationaux et internationaux. Elle était auparavant directrice exécutive du programme de MBA pour cadres de l’École de gestion Telfer. Elle a instauré peu à peu une plateforme d’apprentissage globale, pratique et adaptée. Désigné meilleur programme de MBA pour cadres au monde pendant deux années consécutives (2017 et 2018) selon le CEO Magazine, il figurait aussi parmi les 100 meilleurs programmes du Financial Times en 2018.

Mme Leong siège à des conseils d’administration à l’échelle locale et internationale. Elle est, en outre, membre du conseil consultatif de Startup Canada et cadre en résidence à l’Alliance canadienne pour les technologies avancées. Elle est souvent juge pour les concours de Start-Up Chile et du prix Powerful Answers de Verizon. Elle a cofondé trois entreprises et elle a occupé le poste de vice-présidente du Développement des affaires chez Klocwork Solutions, une entreprise de solutions logicielles qu’elle a commercialisée alors qu’elle travaillait au sein de Nortel Networks. Elle vient de se retirer de deux des trois entreprises qu’elle a cofondées.

Mme Leong siège à titre de membre public au Conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada depuis 2016, et elle est membre du Comité de la gouvernance du Conseil. Elle siège actuellement au conseil d’administration de Collège royal International (CRI) et elle a siégé au Groupe de travail sur la planification stratégique de CRI de 2017 à 2018. Mme Leong préside le Comité des opérations financières de CRI et elle représente CRI au sein du Comité des rapports financiers et de la surveillance des risques du Conseil. Elle est également membre du Comité d’évaluation et de rémunération du directeur général du Collège royal.

Mme Leong a acquis une vaste expérience en gestion stratégique et générale auprès d’entreprises technologiques et de formation du leadership exécutif. Elle a conseillé quelque 200 entreprises et collaboré avec des chefs d’entreprise figurant parmi les 40 meilleurs de moins de 40 ans d’Ottawa (selon l’Ottawa Business Journal et la Chambre de commerce d’Ottawa) en quête d’un style de leadership et d’une image de marque distincts. Au sein de Nortel Networks, elle a participé à la commercialisation d’entreprises en recourant à des investisseurs providentiels et des marchés de capital-risque. Elle a participé à la gestion de sept entreprises – trois d’envergure mondiale – utilisant des technologies telles que la technologie neurologique, la reconnaissance vocale, le paiement électronique, la gestion et la protection de contenu numérique ainsi que des applications stratégiques d’évaluation pour les biens logiciels. Elle a défendu les intérêts de Nortel Networks auprès des directeurs généraux de ces entreprises et de leurs conseils d’administration.

Mme Leong a reçu de nombreux prix pour ses contributions exceptionnelles. Elle a contribué au brevetage de processus commerciaux dans le domaine des fusions et d’acquisitions au sein de Nortel Networks et Nortel Technology. Elle est souvent invitée à présenter des allocutions lors d’événements locaux, nationaux et internationaux.


Haut de la page

Sarkis Meterissian, MD, FRCSC

Sarkis Meterissian, MD, FRCSC

Le Dr Meterissian est professeur titulaire de chirurgie et d’oncologie, directeur de la Clinique du sein des Cèdres du CUSM et membre du Centre d’éducation médicale. Il est également chef du groupe de sites pour les tumeurs du sein au CUSM. Il a été professeur à l’Université McGill de 1998 à 1999 et a été inscrit au Tableau d’honneur des professeurs pour l’excellence en éducation en 2005. Il a été directeur du programme d’oncologie chirurgicale générale de 1997 à 2001 puis de chirurgie générale de 2001 à 2007, devenant par la suite vice-doyen aux études médicales postdoctorales et aux affaires professionnelles à la Faculté de médecine de 2007 à 2014.

En 2007, l’Association pour l’enseignement de la chirurgie lui a décerné le Prix de l’enseignant exceptionnel lors de sa réunion annuelle. De 2007 à 2009, le Dr Meterissian a été président de la Société canadienne d’oncologie chirurgicale et, de 2013 à 2015, président de Breast Surgery International. En 2014, il a été président de l’Association canadienne des chirurgiens universitaires.

Le Dr Meterissian a siégé pendant six ans au Comité de l’agrément du Collège royal et pendant trois ans au Comité d’examen et d’agrément des programmes de résidence internationaux. Dans le passé, il a également été examinateur oral pour l’examen en chirurgie générale du Collège royal.


Haut de la page

Kaif Pardhan, MD, FRCPC

Kaif Pardhan, MD, FRCPC

Le Dr Kaif Pardhan a étudié la médecine à l’Université du Manitoba et a terminé sa résidence en médecine d’urgence à l’Université de Toronto. Il est actuellement médecin-hygiéniste au Centre des sciences de la santé Sunnybrook et à l’Hôpital pour enfants McMaster. Le Dr Pardhan a un intérêt soutenu pour l’éducation médicale, la gestion de la fatigue dans la formation des résidents et l’administration des soins de santé. Au cours de sa formation, il a été président de l’Association des étudiants en médecine du Manitoba et de l’Association professionnelle des résidents de l’Ontario ainsi que vice-président de Médecins résidents du Canada (MRC, anciennement ACMR). Il a également été membre du conseil d’administration de l’Association médicale canadienne (AMC) et observateur du conseil à l’Association médicale de l’Ontario. Dans ces rôles, il a représenté ses collègues à l’échelle locale, provinciale et nationale.

Les intérêts du Dr Pardhan en éducation médicale comprennent les évaluations des enseignants et des stagiaires, l’amélioration continue de la qualité, la formation en leadership et les transitions de carrière. Ses recherches portent sur l’amélioration du nombre d’évaluations reçues par les enseignants cliniques, la supervision et l’évaluation des résidents seniors par des médecins nouveaux à la pratique. Il estime qu’encadrer les leaders tout au long de leur formation et au début de la pratique autonome renforcera la capacité de leadership des médecins dans le système de santé canadien. Il a démontré le bien-fondé de cette théorie en assurant le mentorat de stagiaires et de dirigeants organisationnels.

Les rôles antérieurs du Dr Pardhan lui ont permis d’acquérir de l’expérience en matière de gouvernance organisationnelle, de planification stratégique et de gestion du changement. Il a neuf ans d’expérience au sein de conseils d’administration et de groupes dirigeants. Durant cette période, il a participé à l’élaboration et à la mise en œuvre de plans stratégiques à MRC et à l’AMC. Il possède également de l’expérience dans les processus de recherche et de sélection des dirigeants ainsi que des cabinets de consultants et des conseillers juridiques.

Enfin, comme nouveau médecin en pratique, le Dr Pardhan apportera un solide bagage comme représentant de ses collègues au Collège royal. Son optique nous sera d’un précieux concours à mesure que nous cherchons à recruter de nouveaux Associés et à poursuivre les activités de notre organisation sous le signe de la réussite.


Haut de la page

Bill Pope, MD, FRCPC

Bill Pope

Natif de Winnipeg, le Dr Pope a fait ses études de médecine et sa formation d’anesthésiologie à l’Université du Manitoba. Il a été chef de la Section d’anesthésie pour adultes au CSS, directeur de programme en anesthésiologie et doyen associé des études prédoctorales à l’Université du Manitoba, ainsi qu’examinateur en chef à l’épreuve orale d’anesthésie pour le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Il a fait son droit durant « sa jeunesse tardive » et a été vice-président administratif des services médicaux à l’Hôpital St. Joseph’s d’Hamilton. Il a ensuite regagné Winnipeg, pour y assumer les fonctions de registraire adjoint [Plaintes] au Collège des médecins et chirurgiens du Manitoba (CMCM). Pendant 15 ans, il a été registraire et directeur général du CMCM. Il a aussi présidé la Fédération des ordres des médecins du Canada. Il a pris sa retraite du CMCM en janvier 2015, date où il a été nommé membre honoraire du Collège des pharmaciens du Manitoba. C’est aussi en 2015 qu’il a reçu un prix d’excellence administrative octroyé par Doctors Manitoba. En 2016, il reçoit le Prix pour services distingués du Conseil des gouverneurs de l’Université du Manitoba.

Dans le passé, il a été membre du Comité des titres et du Comité de l’agrément du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, membre du comité d’examen écrit et examinateur en chef à l’épreuve orale d’anesthésie.

Le Dr Pope s’est grandement investi auprès d’organismes communautaires à vocation sociale et artistique. À cet égard, il a notamment fait partie des conseils d’administration de l’Orchestre symphonique de Winnipeg, de l’Opéra du Manitoba, du Royal Manitoba Theatre Centre, du Manitoba Music Baroque, d’Opera Hamilton, du Conseil de PLAN Canada [anciennement connu sous le nom de Plan de parrainage] ainsi que de Centraide de la grande région de Winnipeg et de Hamilton-Wentworth. En 2016, il complète sa dixième année comme membre du comité de sélection de la bourse Rhodes pour les Prairies canadiennes.

À l’heure actuelle, il siège au Conseil du St. John’s College (anglican) de l’Université du Manitoba et aux conseils d’administration de Manitoba Opera et de Camerata Nova. De plus, il est membre du comité de sélection du Prix des futurs leaders du Manitoba et de la Marche de la renommée de Winnipeg ainsi que du comité de sélection du Conseil des gouverneurs de l’Université du Manitoba pour les lauréats du prix honorifique. Pour compléter son diplôme d’associé de piano du Conservatoire royal de Toronto, il étudie actuellement la voix auprès du professeur Mel Braun de la Faculté de musique Desautels de l’Université du Manitoba.


Haut de la page

Richard Reznick, MD, FRCSC

Richard Reznick

En juillet 2010, le Dr Reznick a accédé aux postes de doyen de la Faculté des sciences de la santé de l’Université Queen’s et de président-directeur général de la Southeastern Ontario Academic Medical Organization (SEAMO). Il remplit actuellement son deuxième mandat de cinq ans dans ces postes. Sous sa gouverne, l’Université Queen’s est devenue la première université canadienne à intégrer l’approche par compétences dans l’ensemble des programmes de formation médicale postdoctorale spécialisée.

Depuis sa première nomination au sein du corps professoral de l’Université de Toronto en 1987, le Dr Reznick est demeuré actif dans les domaines de la chirurgie colorectale et de la recherche en éducation médicale. Il a joué un rôle clé dans le développement d’un examen fondé sur le rendement, maintenant utilisé pour les demandes de permis d’exercice de la médecine au Canada. Il a mené un programme de recherche sur l’évaluation des compétences techniques des chirurgiens et il a supervisé un programme de stage de perfectionnement sur la formation en chirurgie.

À la Faculté de médecine de l’Université de Toronto, il a été le premier directeur du Wilson Centre for Research in Education du Réseau de santé universitaire, de 1997 à 2002. En 1999, il a été nommé vice-président de l’éducation au Réseau de santé universitaire. En 1999, il a été nommé vice-président de l’éducation au Réseau de santé universitaire. Il a été, pendant huit ans, professeur R.S. McLaughlin et président du Département de chirurgie de l’Université de Toronto, soit de 2002 à 2010.

Le Dr Reznick participe toujours activement aux activités de recherche et d’enseignement. Il donne beaucoup de conférences, dont des présentations sur invitation dans plus de 300 universités et sociétés savantes.

Le Dr Reznick a reçu de nombreux prix et distinctions honorifiques pour ses contributions à la chirurgie et la formation médicale, notamment le Prix du Karolinska Institutet pour la recherche en éducation médicale (2010), le Prix des diplômés en médecine – accomplissements personnels et professionnels de l’Université McGill (2015) et le Prix de réalisations exceptionnelles dans l’évaluation des compétences cliniques du Conseil médical du Canada (2017). Il a également reçu la médaille en chirurgie (1993) et le Prix du mérite James H. Graham du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. En 2011, le Dr Reznick a obtenu le titre d’Associé honoraire du Royal College of Surgeons of Edinburgh et du Royal College of Surgeons in Ireland; en 2018, le même titre (Associé honoraire) lui a été conféré par le Royal College of Surgeons au Royaume-Uni.

Le Dr Reznick a participé à plusieurs activités du Collège royal au fil des ans. De 1991 à 1998, il a été membre du comité restreint de chirurgie colorectale et, de 2002 à 2004, du Comité de la recherche et du perfectionnement pédagogiques. De 2004 à 2010, il a siégé au Conseil à titre de représentant du CCR 3, au sein de la Division de chirurgie. Il a aussi été vice-président de l’Éducation au Collège royal, puis président du Comité de l’éducation en 2009-2010. Il a siégé à plusieurs comités en lien avec cette nomination, notamment à titre de membre du Bureau du Conseil (2009-2011), du Comité de l’agrément des programmes de résidence, du Comité des spécialités et du Comité des examens (2009-2010). Le Dr Reznick siège à titre d’Associé indépendant au Conseil (depuis 2013).

Il fait partie du conseil d’administration de Collège royal International (CRI) depuis 2011, où il occupe actuellement le poste de premier vice-président. Il siège aussi au Comité des opérations financières de CRI depuis 2015.

Le Dr Reznick siège en tant qu’Associé indépendant au Conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada depuis 2013. Il a été le tout premier professeur en résidence du Collège royal en 2018. Son rôle consiste à inciter les employés de tous les niveaux à orienter et à faire avancer nos activités, nos programmes et nos bourses. Il a prononcé la toute première allocution du professeur en résidence, intitulée « CBME: a strong value proposition and a necessary direction for our changing times ».


Haut de la page

David Ross, MD, FRCSC

David Ross

Né dans le sud de l’Ontario, le Dr David Ross est diplômé de la faculté de médecine de l’Université de Toronto. Après un programme d’internat et un an de formation en anesthésie à l’Université McGill, il a exercé à titre d’omnipraticien et anesthésiste pendant deux ans avant d’entreprendre une formation en chirurgie générale, puis en chirurgie thoracique et cardiovasculaire à l’Université Dalhousie à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Celle-ci a été suivie d’une formation complémentaire de deux ans en chirurgie cardiaque congénitale à l’Hôpital Sick Kids de Toronto et au Royal Brompton National Heart Hospital à Londres, au Royaume-Uni.

Après huit années de pratique de la chirurgie cardiaque adulte et pédiatrique à Halifax, il s’est installé à Edmonton (Alberta) en 2001 afin de collaborer à l’expansion du programme de chirurgie cardiaque congénitale du Stollery Children’s Hospital.

Le Dr Ross a signé ou cosigné plus de 147 publications revues par des pairs. De 2010 à 2016, il a été directeur de la division de chirurgie cardiaque à l’Université de l’Alberta et chef du service de chirurgie cardiaque pour la zone d’Edmonton des Services de santé de l’Alberta. Durant cette période, la division a vu son volume opératoire augmenter de 17 pour cent et s’élever à plus de 2000 chirurgies ouvertes; elle a aussi embauché cinq nouveaux chirurgiens cardiaques (dont trois sont titulaires d’un doctorat), instauré un ambitieux programme de chirurgie peu invasive et doublé ses ressources financières à plus de cinq millions de dollars pour appuyer sa mission d’enseignement universitaire. Le programme de chirurgie cardiaque pédiatrique d’Edmonton est le 8e programme en importance dans la base de données sur les anomalies congénitales de la Society of Thoracic Surgeons (STS Congenital Database), dont 10 pour cent des résultats figurent parmi les lésions les plus complexes.

Le Dr Ross a été président de la Société canadienne des chirurgiens cardiaques de 2012 à 2014.

Il a participé aux activités du Collège royal à titre de premier directeur du comité du programme intégré de résidence de six ans en chirurgie cardiaque à l’Université Dalhousie (1997-2001), de membre (1995-2000) et de président (2000-2006) du Comité de spécialité en chirurgie cardiaque, de vice-président du comité d’examen en chirurgie cardiaque (1999-2001) et de membre du CCR 1 (2009-2015). Élu au Conseil en 2015, il siège au Comité des candidatures, au Comité de la gouvernance et au Comité des rapports financiers et de la surveillance des risques, et fait partie du conseil d’administration de Collège royal International, dont il a été nommé récemment président.

Le Dr Ross a mis fin à sa pratique chirurgicale en 2018, mais il espère faire don de son temps et de son énergie auprès de divers organismes, dont le Collège royal.


Haut de la page

Trevor Young, MD, FRCPC

Trevor Young, MD, FRCPC

Le professeur L. Trevor Young est doyen de la Faculté de médecine et vice-recteur des relations avec les établissements de santé à l’Université de Toronto. Diplômé de l’école de médecine de l’Université du Manitoba en 1983, il a terminé ses études postdoctorales en psychiatrie en 1987, obtenu un doctorat de l’Institut des sciences médicales de l’Université de Toronto en 1995 et occupé un poste de chercheur universitaire à la Johns Hopkins School of Medicine. Il a été professeur de psychiatrie et de neurosciences comportementales à l’Université McMaster, professeur et chef du Département de psychiatrie à l’Université de la Colombie-Britannique, puis professeur et directeur du Département de psychiatrie à l’Université de Toronto. Il a aussi été médecin en chef et vice-président exécutif des programmes au Centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto.

Le professeur Young est un clinicien-chercheur qui s’intéresse aux fondements moléculaires et au traitement du trouble bipolaire. Il a reçu le Prix Colvin 2015 de la Brain and Behaviour Research Foundation pour ses travaux de recherche exceptionnels sur les troubles de l’humeur, le Prix Douglas Utting pour ses contributions exceptionnelles au domaine des troubles de l’humeur et le Prix Heinz Lehmann du Canadian College of Neuropsychopharmacology. Il est membre distingué de l’American Psychiatric Association et membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé.


Haut de la page

Taryn Taylor, MD, PhD, FRCSC

Taryn Taylor, MD, PhD, FRCSC

La Dre Taylor a terminé ses études médicales et sa résidence en obstétrique et gynécologie à l’Université Western en 2016. Lors de sa résidence, elle a obtenu un doctorat en éducation des professions de la santé dans le cadre du programme des chercheurs cliniques de l’Université Maastricht. Sa thèse doctorale a été reconnue en 2017 lors de la plus grande conférence internationale en formation médicale dans le monde, celle de l’Association pour l’enseignement médical en Europe, et a remporté le prix de la meilleure thèse doctorale. La Dre Taylor a ensuite effectué un stage de perfectionnement en formation médicale par simulation au Département d’innovation en éducation médicale et au Centre de compétences et de simulation de l’Université d’Ottawa.

À l’heure actuelle, elle est professeure adjointe au département d’obstétrique et gynécologie du Centre des sciences de la santé de London, et scientifique au Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement (CRIE) de l’École de médecine et de dentisterie Schulich. Dans son rôle au CRIE, la Dre Taylor continuera de développer son programme de recherche en explorant la nature et les implications de la fatigue sur le rendement clinique des médecins et des stagiaires.

La Dre Taylor participe aux activités du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Elle fait partie du groupe de travail sur la gestion des risques liés à la fatigue et du groupe de travail sur les normes d’agrément en matière de gestion des risques liés à la fatigue dirigés par le secrétariat du projet sur les heures de travail des résidents du Collège royal. Elle a été nommée au Conseil du Collège royal pour doter un poste devenu vacant à mi-mandat en 2018.

En tant que généraliste en obstétrique et gynécologie, la Dre Taylor aime trouver de nouvelles façons de faire participer les stagiaires et d’optimiser l’environnement d’apprentissage clinique. Son engagement et son dévouement envers l’enseignement ont été reconnus par un prix d’excellence en enseignement, décerné par son département clinique.


Haut de la page

Bill Tholl M.A., IAS.A

Bill Tholl

M. Bill Tholl est conseiller principal de direction et leader d’opinion en politiques de la santé et en développement du leadership. Jusqu’en juillet 2017, il a été président fondateur et chef de la direction de SoinsSantéCAN, le porte-parole national des organisations de soins de santé et des hôpitaux au Canada. Avant sa nomination en mars 2014, il a été directeur général fondateur du Réseau canadien pour le leadership en santé (RCLS) (2009-2014), chef de la direction et secrétaire général de l’Association médicale canadienne (2001-2008), et directeur général de la Fondation des maladies du cœur du Canada (1995-2001).

Le Globe and Mail l’a qualifié de « Medicare’s Mr. Fix-it » (Monsieur Répare-tout du régime d’assurance-maladie). Conférencier recherché, il a été présenté récemment par le RCLS comme « le leader des leaders » dans le domaine de la santé au Canada.

Il est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en économie de la santé et a écrit de nombreux ouvrages sur divers sujets. Il a récemment cosigné à titre d’auteur Bringing Leadership to Life in Health: LEADS in a Caring Environment (Dickson and Tholl: Springer, 2014) et, à titre d’auteur principal, Twenty Tips for Surviving and Prospering in the Association World (Tholl, Weber et Robertson, Société canadienne des directeurs d’association, 2010). Il a reçu de nombreux prix nationaux et obtenu le titre d’administrateur de sociétés agréé (IAS.A) en 2009.

Il est un membre actif du conseil d’administration de Collège royal International, du Conseil et du Comité des candidatures du Conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Il a siégé au sein du Groupe de travail sur la planification stratégique du Conseil et fait partie du Comité des spécialités.

M. Tholl est né et a grandi en Saskatchewan; il vit à Ottawa avec son épouse, Paula. Le couple a trois enfants et quatre petits-enfants.


Haut de la page

Mark Walton, MD, FRCSC

Mark Walton, MD, FRCSC

Le Dr Mark Walton se consacre à l’éducation médicale depuis 1993 quand il s’est joint au corps professoral comme chirurgien pédiatrique à l’Université McMaster. Il est professeur de chirurgie (depuis 2007) et a été vice-doyen de la formation médicale postdoctorale (2004–2016). Avant cela, il était directeur du programme de chirurgie générale (1999–2004) à l’Université McMaster.

Il a été président du comité de gestion postdoctoral du Conseil des facultés de médecine de l’Ontario et ancien président du comité permanent de l’AFMC sur la formation postdoctorale. Il a été membre du Comité de l’agrément (et de son comité directeur) du Collège royal de 2004 à 2010 et a participé à de nombreuses visites d’agrément au cours des 10 dernières années à titre de visiteur d’agrément, de vice-président et de président. Il a participé au volet postdoctoral du projet L’avenir de l’éducation médicale au Canada, ainsi qu’à la refonte de CanMEDS pour son lancement en 2015. En outre, le Dr Walton est vice-président du Comité des spécialités du Collège royal et vice-président du Comité de spécialité en chirurgie pédiatrique.

Les intérêts professionnels du Dr Walton comprennent le mentorat des éducateurs médicaux et des résidents, l’élaboration de systèmes pour la planification des ressources humaines de la santé (RHS) (président de CAPER) et le coût des études postsecondaires. Il siège à de nombreux comités liés aux RHS. En outre, il exerce activement en chirurgie pédiatrique.

Dans ses moments libres, le Dr Walton aime voyager avec sa famille et participe à divers sports, dont les triathlons, les marathons et le hockey.


Haut de la page

Irit Weiser, LL.B

Irit Weiser

Mme Irit Weiser est une avocate à la retraite. Elle est membre active de plusieurs comités, notamment le conseil d’administration de Collège royal International, le Comité des politiques publiques et de la santé du Collège royal et le Conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Elle est membre du Comité de la gouvernance du Conseil depuis peu. Elle siège également au Comité de gouvernance stratégique de l’Hôpital Royal Ottawa et au Conseil d’éthique de la recherche du Réseau de science de la santé d’Ottawa, et elle fait partie du comité de rédaction du PKI Global Justice Journal de l’Institut Philippe Kirsch.

Avant de prendre sa retraite, Mme Weiser était avocate générale principale et chef des Services juridiques de Santé Canada et de l’Agence de la santé publique du Canada, une unité comptant une centaine de conseillers juridiques, parajuristes et employés de soutien. Outre ses responsabilités administratives, elle a fourni des conseils juridiques, politiques et stratégiques aux paliers supérieurs de gouvernement en ce qui a trait à différentes questions liées à la santé, dont la Loi canadienne sur la santé, la prestation de soins de santé dans les réserves des Premières Nations, le Règlement sur les aliments et drogues, la mise en quarantaine et le tabac.

Mme Weiser a occupé d’autres postes, dont celui d’avocate générale et directrice de la Section des droits de la personne au ministère de la Justice, de 1998 à 2003. À ce titre, elle a fourni des conseils juridiques et politiques, et procuré une aide en matière de litige en lien avec la Charte canadienne des droits et libertés, la Loi canadienne sur les droits de la personne et le droit international en matière de droits de la personne.

Mme Weiser a enseigné le droit international en matière de droits de la personne à l’Université d’Ottawa, et elle a rédigé des articles et présenté des exposés l’échelle internationale sur les droits de la personne, la Charte canadienne des droits et libertés et la Loi canadienne sur la santé. Elle rédige toujours des articles sur le droit international pour le PKI Global Justice Journal, et elle offre des services juridiques gratuits aux personnes qui souhaitent parrainer des réfugiés dans le cadre du Programme d’appui au parrainage de réfugiés.


Top

Tom McLaughlin, MD, FRCPC, FAAP

Tom McLaughlin, MD, FRCPC, FAAP

Le Dr Tom McLaughlin exerce la pédiatrie à l’Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique. Il a fait sa résidence à l’Hôpital Sick Kids de Toronto, où il a été résident chef. En plus de son travail clinique, il effectue une maîtrise en politiques publiques à la Harvard Kennedy School, axée sur les politiques en matière de santé et l’amélioration de la qualité.

Le Dr McLaughlin possède une vaste expérience en formation médicale et politiques de santé. Il a été vice-président des affaires gouvernementales de la Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada (FEMC). Il a siégé au conseil d’administration de l’Association professionnelle des résidents de l’Ontario (PARO) et de Médecins résidents du Canada (appelé auparavant ACMR), notamment à titre de président du conseil d’administration, de trésorier et de président. Il y a contribué à l’élaboration et à la mise en œuvre du programme de résilience visant le bien-être des résidents.

En tant que membre résident, il a fait partie du Comité des politiques publiques et de la santé et du Comité de l’agrément du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Il codirige actuellement son Groupe de travail sur la gestion des risques liés à la fatigue. Il a présenté des exposés lors de conférences locales, nationales et internationales sur l’approche par compétences en formation médicale, les ressources humaines de la santé, l’amélioration de la qualité et les politiques en matière de santé. Il siège au conseil d’administration du CaRMS et au conseil des politiques et de l’économie de la santé de Doctors of BC.

Le Dr McLaughlin possède aussi une vaste expérience de la gouvernance et des conseils d’administration. À titre de trésorier de Médecins résidents du Canada, il a réorganisé le budget de deux millions de dollars, ce qui a mené à des économies annuelles de 100 000 $. Il a créé le tout premier programme de formation destiné au personnel de direction de MRC, dirigé le Comité des ressources humaines et le Comité de vérification, et contribué à l’embauche d’un nouveau directeur général. Il a également fait partie du conseil d’administration de l’Association médicale canadienne.

Grâce à sa vaste expérience, le Dr McLaughlin espère faire valoir davantage le point de vue des médecins en début de carrière au sein du Conseil du Collège royal, et contribuer à sensibiliser la prochaine génération de médecins spécialistes canadiens à la valeur du titre d’Associé.


Top

Cliff Yaffe, MD, FRCSC, FACS

Cliff Yaffe, MD, FRCSC, FACS

Le Dr Cliff Yaffe a effectué sa résidence en chirurgie générale à l’Université du Manitoba en 1981, suivie d’une formation complémentaire en gastroentérologie à l’Université McGill.

Il a d’abord été professeur adjoint de chirurgie dans la section de chirurgie générale du département de chirurgie à l’Université du Manitoba en 1986, puis directeur du programme de résidence en chirurgie générale, de 1996 à 2008, et directeur du programme de fondements chirurgicaux, de 2003 à 2012. Il a également été directeur adjoint de la section de chirurgie générale de l’Hôpital Saint Boniface, de 1998 à 2014, et responsable régional de la chirurgie générale auprès du Programme de chirurgie de l’Office régional de la santé de Winnipeg, de 2009 à 2014.

Le Dr Yaffe a commencé à participer aux activités du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en 1997. Il est actuellement visiteur d’agrément du Collège royal, et a été examinateur en chirurgie générale (2005-2016) et membre du comité d’examen en chirurgie générale (1997-2006) et du Comité d’épreuves en chirurgie générale (1997-2001). Il a aussi été examinateur en chirurgie colorectale (2010-2013), membre du comité de spécialité en chirurgie colorectale (1997-2002, 2008-2013), du comité d’examen en chirurgie colorectale (2008-2013) et du Comité consultatif des fondements de la chirurgie (2008-2014).

Le Dr Yaffe travaille à temps plein à l’Hôpital général Concordia, à l’Hôpital Saint-Boniface et au Centre des sciences de la santé. Il participe aux activités de diverses associations professionnelles, dont le Collège royal, l’Association canadienne des chirurgiens généraux et la Société canadienne des chirurgiens du côlon et du rectum. Sa pratique clinique actuelle est axée sur la chirurgie colorectale et la chirurgie générale. Depuis novembre 2011, il est vice-doyen, Formation médicale postdoctorale, à la Faculté des sciences de la santé de l’Université du Manitoba.


Top

Randolph P. Guzman, MD, FRCSC, FACS, RVT, RPVI

Randolph P. Guzman, MD, FRCSC, FACS, RVT, RPVI

Le Dr Randy Guzman a obtenu son diplôme de médecine en 1983. Après sa résidence en chirurgie générale en 1990, il a effectué une formation complémentaire en chirurgie vasculaire à l’Université du Manitoba et achevé sa formation en 1991.

Le Dr Guzman a établi sa pratique clinique il y a plus de 25 ans. Il est chef du Programme de formation en chirurgie vasculaire à l’Université du Manitoba. Il est aussi responsable régional en matière de chirurgie vasculaire auprès de l’Office régional de la santé de Winnipeg et gestionnaire médical du Département de chirurgie à l’Hôpital Saint-Boniface.

Il a dirigé le programme de résidence en chirurgie vasculaire à l’Université du Manitoba de 1994 à 2007. Il est actuellement président désigné du Comité de spécialité en chirurgie vasculaire du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Il a été examinateur en chef du Comité de spécialité en chirurgie vasculaire de 2008 à 2012. Il a aussi occupé divers postes auprès de la Société canadienne de chirurgie vasculaire, dont celui de président sortant.

Le Dr Guzman possède une vaste expérience en chirurgie clinique; depuis 1999, il est directeur du programme de recherche clinique en chirurgie vasculaire à l’Hôpital Saint-Boniface. Il a également été directeur de l’Asper Clinical Research Institute, de 2007 à 2013. Il a mené plus de 60 projets de recherche, dont 40 à titre de chercheur principal, dans le domaine des maladies vasculaires.


Top

Roy Kirkpatrick, MD, FRCSC, FACS

Roy Kirkpatrick, MD, FRCSC, FACS

Après avoir obtenu son diplôme de l’Université Queen’s en 1977, le Dr Roy Kirkpatrick a effectué un stage d’un an en médecine interne à l’Université du Manitoba. En 1983, il a fait sa résidence en chirurgie générale à l’Université d’Ottawa.

Après sa formation postdoctorale, il a mené une carrière ponctuée d’expériences variées, y compris à titre de médecin à bord d’un navire de forage dans l’Atlantique Nord, de suppléant en chirurgie dans un certain nombre de petites communautés et d’urgentologue à l’Hôpital général d’Ottawa.

En 1984, il a passé deux ans avec sa femme dans les Hautes-Terres de la Papouasie-Nouvelle-Guinée où, à titre de coopérant volontaire auprès de Cuso International, il a contribué à fournir des services de chirurgie générale à quelque 750 000 personnes et supervisé de nombreux registraires en chirurgie de l’université de Papouasie Nouvelle-Guinée. Il y a été un « véritable chirurgien généraliste », réalisant diverses interventions allant de la craniotomie à la correction de pieds bots, etc.

Depuis 1987, le Dr Kirkpatrick est chirurgien généraliste à temps plein au Huntsville District Memorial Hospital. Il assure régulièrement une suppléance en chirurgie au Nunavut depuis 2004. Il est membre de Médecins Sans Frontières (MSF) et s’est rendu au Pakistan en 2015 pour y offrir des soins. Il a déjà œuvré pour la Croix-Rouge en Haïti en 2010.

Le Dr Kirkpatrick est professeur agrégé de chirurgie à l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) depuis 2013. Il est médecin en chef pour le Huntsville Physicians Local Education Group, et a été nommé chef de la section de chirurgie en 2018. La ville de Hunstville reçoit divers étudiants en médecine de l’EMNO. Le Dr Kirkpatrick enseigne aux étudiants adjoints au médecin, aux étudiants de l’EMNO et aux résidents en chirurgie générale. Il siège au comité du bien-être des résidents, au comité de la formation médicale postdoctorale et au comité de compétence en fondements chirurgicaux.

Le Dr Kirkpatrick fait partie de nombreuses associations professionnelles. Il est membre de l’Association canadienne des chirurgiens généraux (ACCG), du comité de chirurgie en milieu rural, du comité de chirurgie mondiale et du comité des chefs de division. Il représente l’ACCG au sein du groupe de travail sur les services de maternité en milieu rural, une initiative menée conjointement avec la Société de la médecine rurale du Canada (SMRC), dont il fait aussi partie. Il représente les spécialistes au sein du Comité sur la mise en œuvre du Plan d’action de la SMRC. Il est membre de l’Association médicale canadienne, Associé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, fait partie du Comité consultatif régional de la région 3 et siège au Comité de l’éducation spécialisée du Collège royal.

Le Dr Kirkpatrick est également membre de l’Ontario Medical Association (OMA) et de l’Ontario Association of General Surgeons (OAGS). La section de chirurgie générale de l’OMA et l’OAGS ont proposé sa candidature pour le prix de la section soulignant la qualité des services de chirurgie générale, dont il est le titulaire en 2018.


Top

Thomas Maniatis, MD, CM, MSc (Bioethics), FACP, FRCPC

Thomas Maniatis, MD, CM, MSc (Bioethics), FACP, FRCPC

Le Dr Thomas Maniatis est professeur agrégé de médecine à l’Université McGill et médecin traitant au Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Il est aussi directeur de la Division de médecine interne générale au CUSM.

Il a obtenu une maîtrise en bioéthique de l’Université McGill en 2003 et est membre affilié de l’Unité d’éthique biomédicale de McGill. Il est aussi coprésident de l’un des comités d’éthique de la recherche de l’Hôpital Royal Victoria, et président du Comité facultaire des promotions postdoctorales, qui supervise l’ensemble de l’enseignement correctif de niveau postdoctoral à l’Université McGill. Directeur de la Division de médecine interne générale du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), il a été président du comité de planification du congrès annuel de la Société canadienne de médecine interne, tenu à Montréal (Québec) en 2016.

De 2003 à 2014, le Dr Maniatis a été directeur du Programme de résidence en médecine interne de McGill, qu’il a adapté en fonction de la nouvelle réforme sur les heures de travail au Québec. Fort de son expérience pratique, il a présenté des exposés dans l’ensemble du pays sur la réforme des heures de travail en médecine interne, contribué aux activités menées par des groupes de travail à ce sujet au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et publié des articles dans ce domaine. Il a été lauréat du Prix du directeur de programme de l’année du Collège royal en 2011, a reçu le Certificat de mérite de l’Association canadienne pour l’éducation médicale (ACEM) en 2010, ainsi que de nombreux autres prix en enseignement décernés par le CUSM.

Président actuel du comité de spécialité en médecine interne du Collège royal, le Dr Maniatis est membre du comité d’examen en médecine interne et du Comité de l’agrément des programmes de résidence. Il a participé aux activités des groupes de travail sur les heures de travail, la fatigue des résidents, la mise en œuvre de La compétence par conception et l’élaboration des nouvelles normes du CanERA (Excellence dans l’agrément des programmes de résidence). Il fait partie du sous-comité du Comité des prix et bourses chargé d’examiner les candidatures pour le Prix du directeur de programme de l’année et du Prix Kristin Sivertz du leadership des résidents. Il a participé à la révision externe de nombreux programmes d’agrément partout au pays depuis 2016, et agi à titre de conseiller aux fins d’agrément d’un programme offert à l’étranger en 2017.


Top

Kara Laing, MD, FRCPC

Kara Laing, MD, FRCPC

La Dre Kara Laing est clinicienne, éducatrice et chercheure depuis plus de 20 ans. Elle est oncologue médicale au Dr. H. Bliss Murphy Cancer Centre de St. John’s, à Terre Neuve.

Elle a obtenu son diplôme en médecine à l’Université Memorial de Terre-Neuve en 1993. Elle y a terminé sa résidence en médecine interne en 1996. Elle a suivi une formation en oncologie médicale à l’Université de la Colombie-Britannique en 1998, puis elle a obtenu une bourse de recherche au sein du groupe chargé des essais cliniques de l’Institut national du cancer du Canada de Kingston, en Ontario.

La Dre Laing est directrice et professeure agrégée au programme d’oncologie de la faculté de médecine de l’Université Memorial. Elle participe à l’enseignement durant tout le parcours de la formation médicale, notamment les études prédoctorales, les études postdoctorales et le développement professionnel continu. Elle est reconnue pour ses talents de mentor, tant auprès des apprenants que de ses collègues.

La Dre Lang a joué un rôle important dans la création d’un programme surspécialisé en oncologie médicale à l’Université Memorial, aujourd’hui agréé par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. En 2012, elle a obtenu un certificat en formation médicale de l’Université Memorial et elle termine actuellement une maîtrise en formation médicale à l’University of Dundee, en Écosse.

La Dre Laing a occupé de nombreux postes de leadership. Avant de devenir directrice du programme d’oncologie, elle a été chef clinicienne du programme des soins aux personnes atteintes de cancer, de 2006 à 2013. Elle a aussi dirigé le programme d’oncologie médicale de 2002 à 2006. Elle occupe toujours des postes de leadership au sein de l’hôpital. Elle préside actuellement le comité consultatif médical et le Comité des titres d’Eastern Health. Elle est aussi membre d’office du conseil de fiduciaires d’Eastern Health.

Elle a suivi plusieurs cours de l’Institut de leadership des médecins (ILM), notamment Optimiser la concentration du médecin leader, Motiver les autres, Le leadership commence par la connaissance de soi, Gestion efficace des ressources humaines, Animation de réunions, Influencer les conseils d’administration et Gestion des talents.

La Dre Laing est présidente sortante de l’Association canadienne des oncologues médicaux. Elle siège toujours au sous-comité sur l’éducation de cette organisation. Elle a participé aux activités de plusieurs autres comités locaux, provinciaux et nationaux liés aux soins oncologiques et à l’éducation.


Top

Mary K. Wells, MD, FRCSC

Mary K. Wells, MD, FRCSC

Mary Wells est chirurgienne généraliste et travaille toujours avec le même enthousiasme depuis 23 ans à St. John’s, à Terre-Neuve.

Diplômée en médecine de l’Université Memorial, elle a fait son internat et sa résidence à Ottawa, en Ontario, de 1988 à 1992. Par la suite, elle a travaillé à l’Hôpital Montfort d’Ottawa pendant deux ans.

Plus tard, elle a eu l’occasion de retourner dans sa province natale en acceptant un poste au Grace Hospital de St. John’s, où elle s’est découvert une passion pour la formation médicale et l’enseignement et a entrepris sa carrière en enseignement prédoctoral et postdoctoral. Elle s’est aussi jointe à l’AMEE – l’association responsable de la formation médicale en Europe – et elle a obtenu un diplôme en formation médicale à l’University of Dundee, en Écosse.

La Dre Wells est devenue enseignante à temps plein à l’Université Memorial en 2001, et elle travaille depuis lors auprès des résidents et des étudiants. Depuis 1998, elle a occupé divers postes au Conseil médical du Canada ainsi qu’au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Elle siège actuellement au comité sur la prise de décisions cliniques du Conseil médical du Canada. Elle a aussi siégé à de nombreux comités du Collège royal, notamment à titre de directrice de programme au sein du Comité consultatif sur les fondements chirurgicaux (2008-2014), en tant que directrice de programme en chirurgie générale et en fondements chirurgicaux à l’Université Memorial (2013-2017) et maintenant à titre de présidente du Comité de spécialité en chirurgie générale (depuis 2018). La Dre Wells est aussi membre du Comité de l'agrément des programmes de résidence et a effectué des visites d’agrément partout au pays. Elle a enseigné les compétences chirurgicales essentielles à Tanga, en Tanzanie, et elle a été vice-doyenne aux études médicales prédoctorales à l’Université Memorial.


Top

Major-General J.J.-R.S. Bernier, OMM, CD, QHP, BA (Hons), MD, MPH, DEH, DSc(hon), FRCPSC (Hon), KM

Major-General J.J.-R.S. Bernier

Natif de Sarnia, en Ontario, le major-général Jean-Robert Bernier a obtenu son diplôme du Collège militaire royal en 1982 et fait partie du régiment Princess Patricia’s Canadian Light Infantry avant d’effectuer des études en médecine à l’Université McMaster.

Une fois son diplôme de médecine en poche, il a servi en tant que médecin militaire de régiment et d’hôpital en Allemagne, et commandant de l’Hôpital MacPherson à Calgary. Il a suivi une formation en défense médicale contre les armes nucléaires, biologiques et chimiques dans des instituts américains de recherche, effectué des études supérieures en santé publique et environnementale à la Uniformed Services University of the Health Sciences (É.-U.), et servi auprès du National Center for Medical Intelligence à Fort Detrick (É. U.). Il a ensuite élargi les capacités de défense médicale contre les menaces hostiles, à titre de chef de la médecine opérationnelle, présidé le comité de coordination des contre-mesures médicales CAN-GBR-EU ainsi que le groupe de travail des analystes du renseignement médical AUS-CAN-GBR-EU, et a été vice-président du comité consultatif de l’OTAN sur la défense biomédicale.

Après avoir été chef de la santé au travail et environnementale au quartier général de la Défense à Ottawa, le major-général Bernier a dirigé l’agence de la santé publique des forces armées en qualité de directeur ‒ Protection de la santé des forces. Par la suite, à titre de directeur ‒ Opérations des services de santé, il a présidé le comité multinational responsable de la coordination stratégique des ressources sanitaires de l’OTAN dans le sud de l’Afghanistan, et a été responsable du soutien à toutes les missions canadiennes, y compris l’hôpital de combat à Kandahar pour lequel le Canada a reçu la plus haute distinction de l’OTAN pour le soutien médical.

En tant que médecin général adjoint, il a présidé le comité de recherche en santé, médecine et protection de l’Organisation pour la science et la technologie de l’OTAN, le plus grand réseau de recherche au monde. De 2012 à 2015, à titre de 38e médecin général canadien, chef du Service de santé royal canadien et commandant du Groupe des services de santé des Forces canadiennes, il a élargi les capacités militaires en santé mentale et opérationnelle, et mis sur pied le soutien sanitaire à plusieurs missions humanitaires, de développement et de combat. En 2015, il a été élu à l’unanimité conseiller médical principal de l’Alliance de l’Atlantique Nord, à titre de 7e président du Comité des chefs des services de santé militaires au sein de l’OTAN (COMEDS). Il a par ailleurs représenté la communauté médicale des nations alliées au sein du Comité pour la science et la technologie de l’OTAN, et siégé au conseil d’administration des Instituts de recherche en santé du Canada et de son comité de la haute direction. Au terme de ses mandats en 2018, il s’est joint à la Réserve supplémentaire et siège au conseil d’administration de l’Institut de recherche en santé mentale du Royal Ottawa.

Le major-général Bernier est diplômé du Collège de commandement et d’état-major de l’Armée canadienne, du Programme supérieur des études militaires et du programme des cadres du secteur public de l’Université Queen’s.

Il est titulaire du prix en histoire du Collège militaire royal, du prix du général commandant du US Army Medical Department Center and School, d’un doctorat honoraire en science de l’Université Queen’s et d’un prix d’excellence de l’Organisation pour la science et la technologie de l’OTAN. Il est médecin honoraire de Sa Majesté la Reine, officier de l’Ordre du mérite militaire, chevalier de l’Ordre de Malte, Associé honoraire du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, élu de la société d’honneur américaine en santé publique, et diplômé honoraire de l’US Interagency Institute for Federal Healthcare Executives.


Top

Stéphanie Dufour, MDCM

Stéphanie Dufour, MDCM

La Dre Stéphanie Dufour effectue sa troisième année de résidence en obstétrique et gynécologie à l’Université Laval, à Québec. Elle a obtenu son diplôme de médecine à l’Université McGill en 2016, et effectué un stage hospitalier intégré à Gatineau (Québec). Elle s’intéresse particulièrement à la gynécologie pédiatrique (enfants et adolescentes), à la pédiatrie et à la santé de la femme; elle a d’ailleurs effectué des stages optionnels dans ces domaines à l’Université d’Ottawa, en Ontario, et à Bluefields, au Nicaragua. Elle est également active dans le domaine de la recherche. Au cours des deux dernières années, elle a participé à trois études, y compris une étude randomisée contrôlée sur la fertilité, à titre d’activité de recherche principale. L’une de ces études a été publiée en 2017; les deux autres sont en cours. Elle a reçu le Prix Newell W. Philpott en obstétrique et gynécologie pour l’excellence en pédiatrie de l’Hôpital de Montréal pour enfants.

Depuis le début de ses études en médecine, la Dre Dufour se livre à plusieurs activités universitaires. En 2016, elle a été élue afin de représenter son association de médecins résidents au sein du Comité des affaires pédagogiques – Spécialités de la Fédération des médecins résidents du Québec (FMRQ), poste pour lequel ses collègues lui ont d’ailleurs accordé de nouveau leur soutien cette année. Elle siège aussi au comité chargé de la formation complémentaire de son université et est résidente leader dans le cadre de La compétence par conception (CPC) au sein de son programme. Elle a fait partie des résidents qui ont contribué aux entretiens semi-dirigés auprès des résidents des deux programmes qui ont mis en œuvre la CPC l’an dernier. Ces entretiens ont mené au rapport de la FMRQ sur la CPC et aux recommandations qui en découlent.

La Dre Dufour connaît très bien les exigences pédagogiques établies dans d’autres programmes. Elle a fait partie, à titre de résidente, des visiteurs d’agrément lors des révisions internes de deux programmes effectuées à l’Université Laval. Elle est aussi membre du Comité des affaires pédagogiques - Spécialités de la FMRQ depuis juillet 2017, et fait partie des délégués de la FMRQ. Elle rencontre les autres délégués trois fois par année pour discuter d’enjeux importants et établir des lignes directrices et des recommandations pour le conseil d’administration de la fédération.


Top