Passer au contenu principal
Suivez-nous

Foire aux questions sur les subventions pour la recherche

  1. Qui est admissible aux subventions pour la recherche en éducation médicale du Collège royal?
  2. Je suis résident inscrit dans un programme de résidence agréé du Collège royal. Puis-je être considéré comme le chercheur principal en ce qui a trait à la demande de subvention ou proposition de recherche?
  3. Quels types de projet de recherche en éducation le Collège royal finance-t-il?
  4. La Subvention pour la recherche et le développement des compétences CanMEDS peut-elle s’appliquer à un projet de recherche pertinent au développement professionnel continu (DPC)?
  5. Les subventions sont-elles applicables aux projets de recherche dans le domaine de la formation médicale prédoctorale (c.-à-d. impliquant les étudiants en médecine et les étudiants de premier cycle comme sujets de recherche)?
  6. Puis-je soumettre plus d’une proposition de projet au Collège royal?
  7. Combien de pages ma proposition devrait-elle comporter?
  8. Qu’advient-il si je n’ai pas de lettre d’approbation éthique au moment de la demande?
  9. Qui doit rédiger la lettre d’appui et quelle information celle-ci doit-elle comporter?
  10. Quand les fonds seront-ils versés et à qui le seront-ils?
  11. Quels éléments mon budget peut-il comporter?
  12. Les fonds de recherche couvriront-ils les frais de déplacement en vue de faire connaître les résultats de recherche?
  13. Est-il nécessaire d’obtenir des fonds de contrepartie?
  14. Quand les résultats du concours seront-ils annoncés?
  15. Recevrai-je une rétroaction ou une étude critique sur ma proposition?
  16. Si je reçois une subvention (c.-à-d. que ma proposition a été choisie et que des fonds seront octroyés), quelles sont mes obligations et mes responsabilités à l’égard du Collège royal?

1. Qui est admissible aux subventions pour la recherche en éducation du Collège royal?

Les candidats doivent participer à des activités d’enseignement ou de recherche en éducation médicale au Canada. Les médecins ou chirurgiens spécialistes, les médecins de famille, les résidents, les membres de professions paramédicales et les associés/consultants en recherche dans les domaines de l’éducation médicale ou du perfectionnement des corps professoraux (chercheurs titulaires d’un doctorat) sont notamment admissibles aux subventions.

Les chercheurs principaux admissibles aux subventions pour la recherche en éducation médicale et pour la recherche et le développement des compétences CanMEDS ne sont pas tenus d’être médecins, ni d’assumer une charge d’enseignement dans une faculté de médecine. On prendra en compte les demandes des candidats qui participent à des activités d’enseignement ou de recherche en éducation médicale dans un hôpital ou une clinique du Canada; cependant, un Associé du Collège royal doit participer au projet de recherche (c.-à-d. qu’il doit jouer le rôle de cochercheur dans le cadre du projet).

Les demandes peuvent être individuelles ou collectives, et faire intervenir plus d’une discipline, faculté de médecine ou département.

2. Je suis résident inscrit dans un programme de résidence agréé du Collège royal. Puis-je être considéré comme le chercheur principal en ce qui a trait à la demande de subvention ou proposition de recherche?

Oui. Toutefois, un Associé du Collège royal doit également participer au projet de recherche et être désigné comme cochercheur. Les candidats à la Subvention pour la recherche en éducation médicale et à la Subvention pour la recherche et le développement des compétences CanMEDS doivent participer à des activités d’enseignement ou de recherche en éducation médicale au Canada. Le Collège royal récompense les nombreuses contributions quotidiennes des résidents dans les domaines de l’enseignement et de la recherche en éducation médicale au Canada.

3. Quels types de projet de recherche en éducation le Collège royal finance-t-il?

La Subvention pour la recherche en éducation médicale soutient la recherche pertinente au domaine de la formation médicale postdoctorale ou du développement professionnel continu et à la formation médicale continue. Les travaux de recherche doivent être effectués au Canada. La préférence sera accordée aux projets qui sont généralisables ou qui présentent une grande applicabilité à la formation médicale postdoctorale (ou à la formation continue), par rapport aux projets qui sont applicables seulement à un domaine d’étude ou à une discipline. Les domaines de recherche englobent la conception et la mise en œuvre de programmes d’études, les méthodes d’enseignement, l’évaluation de l’étudiant, l’évaluation de programmes et le perfectionnement des corps professoraux.

La Subvention pour la recherche et le développement des compétences CanMEDS soutient la recherche, l’élaboration ou la mise en œuvre de projets qui rehaussent la formation médicale postdoctorale ou la pratique de la médecine spécialisée axée sur la promotion des principaux rôles des spécialistes, tels qu’ils sont définis par CanMEDS. Les travaux de recherche doivent être effectués au Canada. Le projet de recherche (ou d’élaboration) doit permettre d’informer les spécialistes actuels ou futurs de la meilleure façon de remplir leur rôle en tant qu’experts médicaux, professionnels, communicateurs, érudits, collaborateurs, promoteurs de la santé et gestionnaires. Les projets de recherche menés aux niveaux des études prédoctorales et postdoctorales et du développement professionnel continu sont pris en considération, mais les chercheurs doivent en démontrer l’applicabilité aux objectifs de CanMEDS. Les projets peuvent appuyer l’ensemble du référentiel de compétences CanMEDS ou être axés sur un seul rôle ou un sous-ensemble de rôles CanMEDS.

4. La Subvention pour la recherche et le développement des compétences CanMEDS peut-elle s’appliquer à un projet de recherche pertinent au développement professionnel continu (DPC)?

Oui. Attendu que la recherche pertinente au domaine du développement professionnel continu est davantage applicable aux objectifs de la Subvention pour la recherche en éducation médicale, un des critères de sélection de la Subvention pour la recherche et le développement des compétences CanMEDS repose sur l’évaluation du projet selon, « ses avantages aux programmes de résidence quant à l’éducation des spécialistes actuels… mieux en mesure de répondre aux besoins sociétaux ». Vous devez décrire l’applicabilité de votre proposition à CanMEDS.

5. Les subventions sont-elles applicables aux projets de recherche dans le domaine de la formation médicale prédoctorale (c.-à-d. impliquant les étudiants en médecine et les étudiants de premier cycle comme sujets de recherche)?

Les candidats qui souhaitent entreprendre un projet de recherche dans le domaine de la formation médicale prédoctorale peuvent demander la Subvention CanMEDS, selon la pertinence de la proposition par rapport au critère de sélection CanMEDS suivant : « les avantages aux programmes de résidence quant à l’éducation des spécialistes futurs. » Vous devez décrire l’applicabilité de votre proposition à la Subvention CanMEDS.

L’appel de propositions pour les subventions CanMEDS est acheminé aux bureaux des doyens de programmes de formation médicale prédoctorale.

Il est possible qu’une étude sur la formation médicale prédoctorale soit applicable à la Subvention pour la recherche en éducation médicale si les chercheurs décrivent l’applicabilité et/ou la mise en œuvre du projet par rapport à la formation médicale postdoctorale. Cependant, les propositions visant la Subvention pour la recherche en éducation médicale doivent en principe comprendre les sujets de recherche au niveau de la formation médicale postdoctorale ou du développement professionnel continu.

6. Puis-je soumettre plus d’une proposition de projet au Collège royal?

Oui, vous pouvez soumettre plus d’une proposition pour le même concours de subvention ou dans le cadre d’un autre concours de subvention (p. ex., vous pouvez soumettre un projet à la Subvention pour la recherche en éducation médicale et un autre projet à CanMEDS, ou deux projets différents à la Subvention pour la recherche en éducation médicale), mais vous ne pouvez pas soumettre la même proposition à divers concours de subvention (c.-à-d. que vous ne pouvez pas soumettre la même proposition à la fois au concours de Subvention pour la recherche en éducation médicale et au concours CanMEDS). Cependant, vous n’avez droit qu’à une seule subvention au cours d’une année donnée (c.-à-d. que vous devez être le principal chercheur dans le cadre d’un seul projet financé par année).

Par ailleurs, le comité d’examen par des pairs a le privilège de transférer votre proposition au concours qui, selon lui, semble le plus approprié (p. ex., une proposition en vue d’une Subvention pour la recherche en éducation médicale peut être transférée au concours CanMEDS si le comité croit que la proposition a une meilleure chance de succès à ce concours ou qu’elle répond mieux à ses objectifs).

7. Combien de pages ma proposition devrait-elle comporter?

La description du projet ne doit pas excéder cinq pages (police de caractères minimale de 10 points). Toutefois, les candidats peuvent inclure des annexes pertinentes pour appuyer la description de leur projet. Le nombre de pages permises pour les annexes est illimité. On demande également aux candidats de joindre les instruments de recherche qui seront utilisés dans le cadre du projet de recherche, dans la mesure où ces instruments sont disponibles au moment de la demande (les instruments de recherche seront joints à la proposition sous forme d’annexes distinctes et ne seront pas inclus dans la description de projet de cinq pages).

Les curriculum vitæ du chercheur principal et des cochercheurs ne doivent pas excéder quatre pages respectivement (police de caractères minimale de 10 points).

8. Qu’advient-il si je n’ai pas de lettre d’approbation éthique au moment de la demande?

Si vous ne disposez pas de la lettre d’approbation éthique au moment de la demande, vous devez fournir le nom et l’adresse du conseil d’examen de déontologie qui examinera la proposition et préciser le moment auquel les chercheurs prévoient recevoir l’approbation éthique. Veuillez toutefois prendre note que, si votre demande est acceptée, les fonds ne seront pas versés tant que le Collège royal n’aura pas reçu la confirmation de l’approbation éthique de l’étude.

9. Qui doit rédiger la lettre d’appui et quelle information celle-ci doit-elle comporter?

La lettre d’appui doit être rédigée par le directeur de division du chercheur principal, le chef de département ou le doyen de la faculté. L’auteur de la lettre doit exposer ses connaissances du projet de recherche et les avantages dont bénéficierait le milieu universitaire ou le milieu de la formation clinique. S’il y a lieu, l’auteur peut également formuler des observations sur les compétences des membres de l’équipe de recherche et leur capacité de mener à bien le projet. La lettre doit permettre de démontrer que l’auteur, au nom de son département universitaire ou clinique, connaît et appuie le projet de recherche ou d’élaboration proposé.

Si le chercheur principal ou tout autre cochercheur est le directeur de division ou le chef de département, la lettre d’appui doit être rédigée par un autre chercheur principal du département ou par le doyen de la faculté (p. ex., le doyen aux études postdoctorales ou le doyen de recherche).

10. Qui doit rédiger la lettre d’appui et quelle information celle-ci doit-elle comporter?

10. Quand les fonds seront-ils versés et à qui le seront-ils?

Les fonds ne seront pas versés tant que le Collège royal n’aura pas reçu de confirmation selon laquelle le projet financé a été approuvé par le Conseil d’éthique en recherche.

En ce qui concerne la Subvention pour la recherche en éducation médicale et la Subvention CanMEDS, un montant équivalent à 75 pour cent de la subvention est versé au début du projet et 25 pour cent sera remis à la réception d’un rapport final au terme du projet. Les projets dont le financement s'étend sur plus d'un an reçoivent le financement de chaque année subséquente, sur présentation d'un rapport d'étape satisfaisant à la fin de chaque année.

Le Collège royal exige que les fonds de la subvention soient administrés par un tiers (tel qu’un département universitaire ou hospitalier ou un établissement de recherche) qui devra présenter un rapport financier final, lequel permettra de rendre compte de l’utilisation des fonds de la subvention. Les subventions ne peuvent être versées à un chercheur individuel.

Les fonds doivent être utilisés ainsi qu’il est décrit sur la page du budget de la proposition de subvention et ne peuvent servir à d’autres fins. Dans le cas où un projet financé ne nécessite pas tous les fonds prévus au budget, on doit rendre compte de tous les fonds de subvention excédentaires et les retourner au terme du projet du Collège royal.

11. Quels éléments mon budget peut-il comporter?

Veuillez consulter les directives budgétaires pour chaque subvention (annexées au formulaire de demande) afin de connaître la liste des dépenses acceptables et inacceptables. Calculez les dépenses au meilleur de votre connaissance en arrondissant les montants aux 100 $ près.

12. Les fonds de recherche couvriront-ils les frais de déplacement en vue de faire connaître les résultats de recherche?

Oui, les frais prévus de déplacement d'un chercheur en vue de participer à une réunion scientifique pour y présenter les résultats du projet de recherche financé sont admissibles. Selon les directives budgétaires d’une Subvention pour la recherche en éducation médicale ou d’une Subvention CanMEDS, les frais de déplacement admissibles ne doivent pas excéder 2000 $. Toutefois, en ce qui concerne la Subvention pour le perfectionnement des corps professoraux, on peut prévoir un maximum de 500 $ pour les frais de déplacement.

13. Est-il nécessaire d’obtenir des fonds de contrepartie?

Non, il n’est pas nécessaire d’obtenir de fonds de contrepartie.

14. Quand les résultats du concours seront-ils annoncés?

Les résultats du concours seront annoncés au mois de juillet. Le chercheur principal recevra les résultats par lettre ou par courriel. Il ne sera pas possible d’obtenir les résultats du concours par téléphone.

15. Recevrai-je une rétroaction ou une étude critique sur ma proposition?

Oui. Dans la plupart des cas, les commentaires du Comité d’examen par des pairs sont acheminés au candidat, à la suite du processus de décision. Les commentaires ne traduisent pas nécessairement les opinions ou les discussions du Collège royal. Ces commentaires sont fournis en espérant qu’ils seront utiles aux auteurs.

16. Si je reçois une subvention (c.-à-d. que ma proposition a été choisie et que des fonds seront octroyés), quelles sont mes obligations et mes responsabilités à l’égard du Collège royal?

À la fin du projet, le chercheur principal doit envoyer au Collège royal un rapport de recherche final dans lequel il exposera brièvement le but, la conception et les résultats ou les conclusions du projet. Le chercheur principal doit également expliquer l’utilité du projet dans le domaine de l’éducation médicale et l’incidence sur son domaine de concentration ainsi que faire état des lacunes au chapitre des connaissances qui auront été cernées tout au long du projet. S’il y a lieu, le chercheur principal doit envoyer une copie des produits de recherche et y annexer une liste des publications ou des présentations découlant du travail ou de sa planification.

Dès que le projet est terminé, on demande également au chercheur principal de soumettre un rapport financier final au Collège royal, dans lequel il précisera l’utilisation des fonds de subvention. Ce rapport sera rédigé par le tiers qui aura géré les fonds. Les fonds doivent être strictement utilisés comme il est décrit sur la page du budget de la proposition de subvention du Collège royal et ne peuvent servir à d’autres fins. Dans le cas où un projet financé ne nécessite pas tous les fonds prévus au budget, on doit rendre compte de tous les fonds de subvention excédentaires et les retourner au Collège royal au terme du projet.

Les projets dont le financement s’étend sur plus d’un an reçoivent le financement, chaque année subséquente, sur présentation d’un rapport d’étape (financier et de recherche) satisfaisant à la fin de chaque année de l’étude.

Si votre proposition est subventionnée, le Collège royal demandera votre autorisation en vue d’afficher votre nom, l’institution, le titre du projet, le résumé et le montant de la subvention sur le site Web du Collège royal.

Toutes les publications et les présentations résultant du projet de recherche financé doivent faire mention de l’appui financier du Collège royal. Si vous recevez une subvention CanMEDS, toutes les publications et présentations qui découlent du projet doivent faire état de l’appui financier de l’Associated Medical Services, Inc. (AMS) et du Collège royal. L’AMS est une organisation caritative qui appuie des « initiatives favorisant le développement et la compréhension des valeurs humaines et sociales fondamentales à la santé » et qui contribue la moitié des fonds au programme de Subvention CanMEDS.