Passer au contenu principal
Suivez-nous

Subvention catalyseur Dre Karen Mann — bénéficiaires

2018


Tomas J. Saun, BSc (spéc.), MD, MASc(c)

Meilleur enregistrement vidéo d’une chirurgie ouverte au moyen d’un système de caméra motorisée montée sur support

Tomas J. Saun, BSc (spéc.), MD, MASc(c)
Tomas J. Saun, BSc (spéc.), MD, MASc(c)
Médecin résident, Université de Toronto

Résumé

L’enregistrement vidéo peropératoire fait partie de l’évolution technologique fondamentale de la chirurgie moderne. On dénombre toute une série d’usages, y compris pour améliorer la formation en chirurgie, favoriser l’amélioration continue du rendement et mener des initiatives d’amélioration de la qualité. C’est d’ailleurs ce qui a motivé notre équipe à concevoir et à peaufiner la « boîte noire » en salle d’opération, une plateforme utilisée dans le monde entier pour analyser les enregistrements vidéo peropératoires, déceler les erreurs et fournir une rétroaction aux chirurgiens. Même s’il a été démontré qu’elle réduit les erreurs techniques en chirurgie laparoscopique, il s’avère difficile de l’utiliser lors d’une chirurgie ouverte, laquelle comprend la plupart des interventions réalisées de nos jours. Cette situation est surtout attribuable à l’impossibilité de réaliser un enregistrement vidéo peropératoire de grande qualité lors d’une chirurgie ouverte, car, contrairement à la chirurgie laparoscopique, l’équipement n’est pas doté de caméras à haute résolution.

Ce projet a pour but de créer un système de caméra optimisé pour l’enregistrement d’une chirurgie ouverte et de comparer ce système aux technologies actuelles. Ce prototype s’inspire de l’industrie des véhicules aériens sans pilote (UAV), une industrie qui évolue rapidement et où la technologie des stabilisateurs de caméra a beaucoup avancé. Les essais objectifs du système de caméra comprennent l’enregistrement de simulations d’interventions chirurgicales avec l’appareil prototype, ainsi que les configurations les plus courantes de la caméra : la caméra d’action avec monture de tête et avec support de poignée. Les données utilisées aux fins de comparaison étaient motivées par les limites de systèmes décrits au préalable (p. ex, mouvement, obstruction, qualité d’image et clarté). Des chirurgiens mettront également le prototype à l’essai dans la salle d’opération. Ils transmettront une évaluation subjective de l’utilisation de l’appareil et de la qualité de l’enregistrement réalisé.

Le recours à l’innovation technologique est d’une importance capitale pour améliorer l’enregistrement vidéo d’une chirurgie ouverte. Lorsqu’elle aura été mise au point et testée, cette technologie sera indispensable pour la formation en chirurgie, et ce, du début de la formation jusqu’à la pratique professionnelle.

Ce travail est pertinent pour la formation médicale parce que...
L’enregistrement vidéo peropératoire fait partie de l’évolution technologique fondamentale de la chirurgie moderne; on dénombre toute une série d’usages, notamment pour améliorer la formation en chirurgie, favoriser l’amélioration continue du rendement et mener des initiatives d’amélioration de la qualité. Malheureusement, dans le cas d’une chirurgie ouverte, la technologie dont nous disposons ne nous permet pas de réaliser systématiquement un enregistrement vidéo peropératoire de grande qualité. Ce projet vise donc à créer un système de caméra optimisé pour l’enregistrement d’une chirurgie ouverte et de comparer ce système à la technologie actuelle. Lorsqu’elle aura été mise au point et testée, cette technologie sera indispensable pour la formation en chirurgie, du début de la formation jusqu’à la pratique professionnelle.