Passer au contenu principal
Suivez-nous

Subvention pour la recherche en éducation médicale — bénéficiaires

2019

Sarah Burm, PhD

« Tracing Indigenous Learners and Physicians Experiences throughout Medical Training »

Sarah Burm, PhD
Sarah Burm, PhD
Professeure adjointe, Faculté de médecine, Développement professionnel continu et formation médicale, Université Dalhousie

De nombreuses écoles de médecine offrent des programmes bien établis qui appuient le perfectionnement des effectifs médicaux autochtones, mais très peu d’Autochtones suivent une formation médicale et les recommandations issues de la Commission de vérité et réconciliation du Canada confirment que nous devons faire mieux en ce sens. Il ne suffit pas d’augmenter le nombre de stagiaires pour avoir une représentation significative de professionnels de la santé autochtones en médecine; il faut aussi comprendre le vécu des Autochtones qui choisissent de faire carrière dans le domaine de la santé. Notre étude narrative explore donc les expériences transitionnelles des apprenants et enseignants autochtones tout au long du continuum de la formation médicale. Nous croyons que cette recherche complètera les importants projets déjà en cours, tant à l’échelle nationale que régionale, afin de répondre aux besoins des Autochtones en matière de santé et de trouver de nouvelles façons de penser au recrutement et au maintien en poste des médecins autochtones.

Samantha Halman, MD, FRCPC, MMED

« Focus on faculty evaluation: informing continuing professional development in a meaningful way »

Samantha Halman, MD, FRCPC, MMED
Samantha Halman, MD, FRCPC, MMED
Boursier en éducation clinique, Centre for Health Education Scholarship, Université de Colombie-Britannique

L’apprentissage et le perfectionnement professionnel devraient être fondés sur une évaluation rigoureuse et une rétroaction constructive de tous les aspects du travail, mais ce n’est pas nécessairement le cas des enseignants dans la pratique autonome. La plupart des processus d’évaluation portent sur la prestation de soins et les compétences en enseignement mais les attentes sont beaucoup plus élevées pour les enseignants cliniques, qui doivent aussi exceller dans la recherche, le mentorat, l’administration et le leadership; or, la rétroaction formelle et constructive qu’ils reçoivent est plutôt limitée, voire inexistante. Ce problème touche l’ensemble des enseignants mais le manque d’évaluations significatives et de commentaires crédibles pourrait nuire au cheminement de carrière et au bien-être de ceux qui ont tendance à douter d’eux-mêmes. Nous cherchons à connaître le point de vue des enseignants concernant le rôle actuel des évaluations et de la rétroaction dans leur perfectionnement professionnel, et la façon dont ils reçoivent l’information qui les aidera à s’améliorer dans différentes activités professionnelles. Nous espérons ainsi créer des évaluations plus intéressantes et marquantes pour les enseignants.

Aliya Kassam, BSc (Hons), MSc, PhD

« A National Initiative to help ease the Transition from Medical School to Residency: The Learner Education Handover Pilot Project (LEaPP) »

Aliya Kassam, BSc (Hons), MSc, PhD
Aliya Kassam, BSc (Hons), MSc, PhD
Responsable de la recherche, Bureau de la formation médicale postdoctorale, et professeure adjointe, Département des sciences de la santé communautaire, École de médecine Cumming, Université de Calgary

La littérature actuelle laisse entendre que les apprenants en médecine ne se sentent pas bien préparés pour la résidence, particulièrement sur les plans de l’expérience clinique, des connaissances et des compétences. Les enseignants sont souvent en mesure de cibler les points à améliorer afin de faciliter la transition; cependant, ils se basent surtout sur les déficits techniques et non sur les autres domaines de compétence. S’ils reçoivent un préavis (suivant le jumelage mais précédant l’admission) des besoins éducatifs, personnels ou en matière d’adaptation, les programmes de résidence peuvent commencer à planifier et à collaborer avec les nouveaux apprenants autodéclarés afin de leur offrir un programme plus rapide et efficace.

Sandra Monteiro, BSc, MD, PhD

« Evaluating rapid exemplar processing to improve diagnostic expertise »

Sandra Monteiro, BSc, MD, PhD
Sandra Monteiro, BSc, MD, PhD
Professeure adjointe, Département des méthodes de recherche, des données probantes et de l’impact en santé, Université McMaster et directrice, Recherche et Analyse, Touchstone Institute

La médecine est de plus en plus complexe, et les rencontres significatives avec les patients se déroulent de façon aléatoire. Nous proposons d’adopter une approche systématique pour améliorer l’efficacité du système. L’apprentissage rapide par l’exemple est une approche théorique qui a pour but de changer la formation médicale, qui, en grande partie, stagne depuis le siècle dernier. Jusqu’à présent, la seule façon d’acquérir suffisamment d’exemples pour atteindre un niveau digne d’un expert consiste à suivre une formation médicale formelle de plusieurs années suivie d’une formation informelle, en voyant plus de patients. Cette étude met en pratique les théories modernes de l’apprentissage statistique visuel humain pour évaluer une méthode plus efficace d’apprentissage afin de catégoriser les images diagnostiques. Nous croyons que les stagiaires des professions de la santé pourront ainsi démontrer leurs compétences en diagnostic médical.

Hatem Salim, MD, FRCPC

« Is there more to it than reading around the case? A mixed methods study of resident workplace preparation habits »

Hatem Salim, MD, FRCPC
Hatem Salim, MD, FRCPC
Professeur adjoint, Division de médecine interne générale, Département de médecine et directeur de programme adjoint, Médecine interne, Université Western/Centre des sciences de la santé de London

Nous croyons d’emblée que ce sont les résidents qui ont les meilleures habitudes de préparation qui effectuent le meilleur travail; cependant, très peu de recherches portent sur la façon dont les résidents se préparent, ne serait-ce que pour confirmer un lien de causalité. Les résultats de cette étude sont importants car de nombreux programmes mettent actuellement en place de grandes initiatives de changement. Dans le cadre de l’approche par compétences, les programmes sont invités à personnaliser l’apprentissage sans trop savoir comment s’y prendre. Beaucoup de ces programmes tentent de trouver les meilleures façons d’aider les stagiaires dans leur préparation et leur apprentissage en milieu de travail. La présente étude répondra à ce besoin, non seulement sur le plan universitaire, mais elle aidera aussi les programmes à mieux définir les habitudes de préparation des stagiaires afin de personnaliser les activités d’apprentissage et d’assurer une progression continue.

Lynfa Stroud, MD, MEd, FRCPC

« How academic advisors and residents develop learning relationships and make meaning of assessment data over time »

Lynfa Stroud, MD, MEd, FRCPC
Lynfa Stroud, MD, MEd, FRCPC
Professeure agrégée, Département de médicine, Université de Toronto, et médecin à temps plein, Division de médecine interne générale, Centre des sciences de la santé Sunnybrook

La compétence par conception (CPC) a entraîné une hausse du nombre et de la fréquence d’évaluations formatives de faible incidence pendant la résidence. Pour aider les résidents à résumer et à utiliser davantage de données et de commentaires d’évaluation, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada recommande le ‘coaching en continu’, qui a amené de nombreux programmes de résidence à créer un rôle de conseiller pédagogique ou des rôles similaires. Les recherches n’ont toutefois jamais porté sur l’expérience et les répercussions associées à ce nouveau rôle. Nous cherchons donc à mieux comprendre comment les conseillers pédagogiques et les résidents interprètent les données d’évaluation pour ensuite planifier les trajectoires d’apprentissage, la terminologie employée par les conseillers pédagogiques pour documenter ces rencontres et la façon dont les conseillers pédagogiques et les résidents perçoivent leur relation au fil du temps. Les résultats de cette étude permettront de mieux orienter l’application de la CPC et de mieux comprendre les relations longitudinales dans la formation des résidents.

2018

  • Elif Bilgic, PhD
  • Tristen Gilchrist, MD, FRCPC (étudiant du programme MHPE, Université de Maastricht)
  • Anna MacLeod, PhD
  • Tracy Moniz, PhD
  • Heather Waters, MD, CCFP, FCFP
  • Timothy J. Wood, PhD

2017

  • Ryan Brydges, PhD and Jeffrey J.H. Cheung, PhD(c)
  • Vicki Leblanc, PhD
  • Carmen L. Mueller, BSc(H) MD FRCSC MEd FACS
  • Geoffrey Norman, PhD
  • Nha Voduc, MD, FRCPC