Passer au contenu principal
Suivez-nous

Bourse d’études Robert Maudsley en pédagogie médicale

2020

Quinten Paterson, MD

Résident de 4e année en médecine d’urgence, Université de la Saskatchewan

Quinten Paterson, MD
Quinten Paterson, MD

Recours au cadre des domaines théoriques pour aider les résidents en médecine d’urgence à réaliser les APC

Ces travaux sont importants pour la formation médicale car, dans le contexte de La compétence par conception, le coaching et la rétroaction qu’offre l’enseignant à l’étudiant sont essentiels à la réussite de l’apprenant; par conséquent, les facteurs qui entravent ou facilitent cette interaction doivent être clairement définis afin que les résidents et les enseignants puissent profiter des avantages que procurent ces échanges importants. Comme ces rencontres visent à favoriser le recours à des stratégies habilitantes et à éliminer les obstacles, les apprenants peuvent progresser et exceller durant leur résidence.

Catherine Patocka, MDCM, MHPE, FRCPC

Professeure clinique adjointe, Département de médecine d’urgence et étudiante au doctorat, Département de sciences de la santé communautaire, École de médecine Cumming, Université de Calgary

Catherine Patocka, MDCM, MHPE, FRCPC
Catherine Patocka, MDCM, MHPE, FRCPC

Aperçu de la transition vers une rétroaction détaillée sur le rendement

Même si les médecins reçoivent de plus en plus de rétroaction au sujet de leur rendement clinique, par des audits et des interventions, nous ne comprenons pas tout à fait dans quelle mesure la rétroaction peut favoriser la croissance et faciliter l’apprentissage dans le contexte du développement professionnel continu. D’ailleurs, il est peut-être problématique et erroné de voir la rétroaction comme une entité générique et bien définie qui peut se concrétiser sous forme de pratiques exemplaires universelles, sans égard au contexte. La présente recherche explore dans quelle mesure les concepts de la rétroaction varient, et comment ces écarts nuisent aux pratiques de rétroaction; elle vise en outre à définir les éléments clés de la rétroaction qui permettraient d’évaluer et d’orienter les systèmes d’évaluation du rendement des médecins tout au long de leur carrière professionnelle.

2019

Kathryn Darras, MD, FRCPC

R7 au programme de résidence en médecine nucléaire, Département de radiologie, Faculté de médecine, Université de la Colombie-Britannique.
Candidate au doctorat en éducation médicale, School of Health Professions Education, Maastricht University, Pays-Bas

Kathryn Darras, MD FRCPC
Kathryn Darras, MD, FRCPC

Applied Anatomy: Impact of Virtual Dissection on Medical Student Competence in Clerkship (Anatomie appliquée : Incidence de la dissection virtuelle sur la compétence des étudiants en médecine durant leurs stages hospitaliers)

Comment ces travaux éclaireront-ils la recherche sur la formation médicale? La formation en radiologie offerte dans le cadre du programme d’études prédoctorales en médecine est habituellement intégrée à l’enseignement en anatomie cadavérique, et elle fait habituellement appel à l’échographie et à l’imagerie bidimensionnelle. Toutefois, compte tenu des récentes avancées de l’apprentissage fondé sur la technologie, les systèmes d’imagerie tridimensionnelle tels que les tables de visualisation anatomique peuvent être employés pour enseigner l’anatomie radiologique au moyen de la dissection virtuelle. En dissection virtuelle, les tomodensitométries (TDM) des patients sont transférées dans des tables de visualisation anatomique quasi-grandeur nature et, au moyen d’un logiciel puissant, les apprenants peuvent manipuler ensemble les données pour réaliser leur dissection de manière virtuelle. Fondée sur la théorie des systèmes, la présente étude évaluera l’incidence de l’enseignement de la dissection virtuelle préclinique sur les compétences des étudiants en anatomie, en chirurgie et en radiologie durant leurs stages hospitaliers. Bien que l’on tienne compte de l’interaction de plusieurs facteurs liés à l’apprentissage dans les activités d’apprentissage complexes en dissection virtuelle, nous souhaitons ainsi mieux comprendre la façon de transmettre aux étudiants en médecine préclinique les connaissances en anatomie qui les prépareront aux stages hospitaliers, puis à la pratique clinique.

Tina Hsu, MD, FRCPC, ABIM

Oncologue médicale, Centre de cancérologie de l’Hôpital d’Ottawa Professeure adjointe, Université d'Ottawa
Training Medical Oncologists to Care for the Aging Population (Enseigner aux oncologues médicaux à soigner la population vieillissante)

Tina Hsu, MD FRCPC ABIM
Tina Hsu, MD, FRCPC, ABIM

Comment ces travaux éclaireront-ils la recherche sur la formation médicale?

On a observé une hausse significative du développement et de l’utilisation des outils d’apprentissage électronique. L’apprentissage électronique permet aux éducateurs de rejoindre un plus vaste auditoire, ce qui peut s’avérer fort utile pour enseigner des matières où l’on compte très peu d’experts dans le domaine ou à l’échelle locale, comme c’est le cas en oncologie gériatrique. Les stagiaires en oncologie ont beau dire que l’oncologie gériatrique est une matière importante et qu’elle devrait faire l’objet d’une formation supplémentaire, ils ont rarement recours aux modules électroniques existants. Nous ignorons les motifs justifiant la divergence entre les attitudes exprimées par les stagiaires quant à l’importance de la formation en oncologie gériatrique et leur utilisation des outils d’apprentissage en ligne existants. Ce projet vise à définir les facteurs qui incitent ou empêchent les apprenants à suivre une formation électronique facultative en oncologie gériatrique. Il revêt de l’importance parce que le développement de ressources électroniques nécessite du temps et de l’argent; il est donc important de comprendre les facteurs qui en influencent l’utilisation. Les résultats de cette étude pourraient éventuellement entraîner l’élaboration de stratégies favorisant l’utilisation d’outils d’apprentissage électroniques optionnels dans d’autres contextes pédagogiques.

Ariel Lefkowitz, MD, CM, FRCPC, MEd (candidat)

Professeur agrégé de clinique, médecine interne générale, Département de médecine, Université de Toronto

Ariel Lefkowitz, MD, CM, FRCPC, MEd Candidate
Ariel Lefkowitz, MD, CM, FRCPC, MEd (candidat)

Involving Patients in Narrative Medicine to Foster Critical Consciousness in Learners (Faire participer les patients à la médecine narrative pour stimuler la réflexion critique chez les apprenants)

Comment ces travaux éclaireront-ils la recherche sur la formation médicale? La bonne pratique de la médecine repose sur l’établissement d’une relation thérapeutique significative avec les patients, fondée sur le respect mutuel et la compréhension, mais il est difficile de mettre en place un programme pédagogique qui favorise de telles relations. L’établissement de liens avec les patients et les discussions au sujet de leurs expériences peuvent stimuler la réflexion critique chez les stagiaires et les enseignants, qui peuvent aussi réfléchir à leurs propres préjugés et hypothèses et remettre en question les structures sociales oppressives qui nuisent aux soins centrés sur la personne. La présente étude vise à explorer les fondements théoriques et la collaboration avec les patients, les familles et les collectivités en vue de créer des rapports médicaux qui favorisent le dialogue et la réflexion critique. Si elle s’avère concluante, les outils pédagogiques qui s’en dégageront encourageront les stagiaires et les enseignants à prodiguer des soins équitables et centrés sur la personne dans leur pratique médicale et dans l’élaboration de politiques liées aux systèmes.

Fareen Zaver, MD, FRCPC-ME, ABEM

Professeur clinicien adjoint, médecine d’urgence, Université de Calgary

Fareen Zaver, MD FRCPC-EM, ABEM
Fareen Zaver, MD, FRCPC-ME, ABEM

Challenges in the transition to independent practice (Défis associés à la transition vers la pratique autonome)

Comment ces travaux éclaireront-ils la recherche sur la formation médicale? Ce projet revêt beaucoup d’importance pour la formation médicale puisqu’il traite d’une période de transition extrêmement difficile, soit de la dernière année de résidence aux premières années de pratique clinique. Malgré l’approche par compétences en formation médicale, les nouveaux médecins auront toujours de la difficulté à s’adapter durant leurs premières années de pratique, peu importe leur spécialité. La formation néglige un vaste éventail de questions liées à la clinique, à l’administration et à la gestion, susceptibles d’entrainer des effets négatifs sur les patients ainsi qu’une faible résilience et un taux élevé d’épuisement professionnel chez les médecins.

2018

Lauren Gordon, M.D., M.Sc. (informatique), candidate au doctorat

Résidente, Division de chirurgie vasculaire, Université de Toronto

Lauren Gordon, MD, MSc (Computer Science), PhD Candidate
Lauren Gordon, M.D., M.Sc. (informatique), candidate au doctorat

Évaluation de la compétence fondée sur les résultats en chirurgie générale et en chirurgie vasculaire

« En soi, la chirurgie est un domaine à haut risque, qui exige des compétences variées. Tandis que la chirurgie générale et la chirurgie vasculaire effectuent leur transition vers l’approche par compétences en formation médicale, nous devons établir des points de référence pour assurer la compétence des étudiants diplômés dans ces deux disciplines. Ces travaux sont importants pour la formation médicale parce qu’ils aideront à déterminer les habiletés des chirurgiens compétents. En ce sens, la plateforme d’enregistrement “boîte noire” mise en place dans les salles d’opération du monde entier donne un aperçu des compétences techniques démontrées et de leur relation avec les événements peropératoires et les résultats pour les patients. Ces travaux serviront à établir des points de référence en matière de compétences, fondés sur des données probantes, au fur et à mesure que les programmes de résidence adoptent La compétence par conception. »

Farhana Shariff, BSc, MDCM, FRCSC, candidate à la maîtrise en enseignement aux professionnels de la santé

Boursière de recherche en enseignement clinique, Division de chirurgie générale, Center for Health Education Scholarship, Université de la Colombie-Britannique

Farhana Shariff, BSc, MDCM, FRCSC, MHPE Candidate
Farhana Shariff, BSc, MDCM, FRCSC, candidate à la maîtrise en enseignement aux professionnels de la santé

La formation au travail d’équipe dans la salle d’opération : projet pilote

« La salle d’opération est un milieu complexe et dynamique qui fait appel à plusieurs membres d’une équipe, apprenants et leaders. Les situations de crise y créent beaucoup de stress, sont lourdes de conséquences et exigent un travail d’équipe coordonné et efficace. Même si la simulation est intégrée aux programmes de résidence, les possibilités de formation interprofessionnelle et multidisciplinaire sont limitées. L’influence des listes de vérification lors d’incidents critiques en chirurgie pédiatrique, qui, même s’ils ne sont pas fréquents, posent souvent des défis particuliers, est en grande partie inexplorée. L’instauration d’un programme de formation par simulation en milieu de travail permet d’examiner les effets de la formation interprofessionnelle et du recours à une liste de vérification sur l’efficience de la salle d’opération et le rendement des équipes dans la gestion des incidents critiques. Ce projet a pour but d’examiner les changements dans le rendement des équipes et les résultats pour les patients lors d’une situation de crise réelle en salle d’opération à la suite de cette intervention interprofessionnelle. »

Alexander Winkler-Schwartz, MDCM

Résident en neurochirurgie, Département de neurologie et de neurochirurgie, Université McGill

Alexander Winkler-Schwartz, MDCM
Alexander Winkler-Schwartz, MDCM

La formation sur la réalité virtuelle neurochirurgicale améliore-t-elle le rendement des chirurgiens?

« Si ces travaux portent leurs fruits, ils confirmeront pour la première fois l’influence de la simulation en chirurgie sur le rendement des neurochirurgiens. Il s’agit d’une étape cruciale pour que les simulateurs fassent partie intégrante du développement des compétences techniques des résidents. Compte tenu de l’intégration de l’approche par compétences aux programmes de résidence en chirurgie, ces observations pourraient avoir d’importantes répercussions sur la formation des futurs neurochirurgiens. La normalisation de la formation en chirurgie peut réduire les complications liées aux interventions chirurgicales, les taux de morbidité et de mortalité chez les patients et le coût des soins de santé. »

2017

Marcio Gomes, MD, PhD (sciences), FRCPC, candidat à la maîtrise en enseignement aux professionnels de la santé

Pathologiste à temps plein, L’Hôpital d’Ottawa

Marcio Gomes, MD, PhD (sciences), FRCPC, candidat à la maîtrise en enseignement aux professionnels de la santé
Marcio Gomes, MD, PhD (sciences), FRCPC, candidat à la maîtrise en enseignement aux professionnels de la santé
Évaluation en milieu de travail des activités professionnelles confiables (APC) en pathologie

Comment ces travaux éclaireront-ils la recherche sur la formation médicale?

« Ces travaux sont importants pour la formation médicale parce qu’au Canada et dans le monde entier, la formation en pathologie accuse du retard en ce qui a trait à l’introduction de l’approche par compétences en formation médicale; de plus, aucun outil ne permet d’évaluer les compétences techniques en pathologie et en médecine de laboratoire dans le milieu de travail. L’anatomo-pathologie a lancé l’initiative La compétence par conception (CPC) du Collège royal en 2016 et il sera essentiel d’avoir en mains des outils adaptés à l’approche par compétences pour évaluer les activités professionnelles confiables (APC) en pathologie. Même si la liste des activités professionnelles confiables en pathologie n’a pas encore été dressée de façon définitive, certaines activités de routine basées sur les interventions en pathologie en feront partie, dont les consultations peropératoires, l’examen macroscopique et les autopsies. La création d’outils d’évaluation en milieu de travail est donc une étape importante dans ce processus. Cette étude a pour but d’intégrer des outils d’évaluation aux fins d’apprentissage dans la formation en pathologie, surtout en ce qui a trait à l’évaluation de la pathologie peropératoire. »

Jennifer Tam, BSc (Pharm), MD, FRCPC

Résidente de surspécialité, Division des maladies infectieuses, Département de pédiatrie, Hôpital pour enfants SickKids

Jennifer Tam, BSc (Pharm), MD, FRCPC
Jennifer Tam, BSc (Pharm), MD, FRCPC
Comités de compétence clinique : utilisation de méthodes qualitatives pour examiner ce qui fonctionne et pourquoi

Comment ces travaux éclaireront-ils la recherche sur la formation médicale?

« Un comité de compétence clinique (CCC) est un groupe chargé d’évaluer la progression de chaque résident dans un programme de résidence, afin que le résident puisse exercer de manière indépendante au terme de son programme. Même si certains programmes ont recours à un CCC depuis des années, l’officialisation des CCC en tant qu’exigence pour l’agrément est relativement récente. En fait, on ignore ce qui permet d’optimiser le fonctionnement d’un CCC.
Un CCC est intégré au programme de formation en maladies infectieuses pédiatriques à Toronto depuis 2008. Ceci permet d’examiner le fonctionnement d’un CCC au Canada au moyen d’une étude de cas pour révéler ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et pourquoi.
Les soins de santé dépendent des personnes qui les fournissent; la formation médicale permet donc de fournir les meilleurs soins aux patients. Cette étude aidera le Collège royal et les programmes de résidence à mettre sur pied des CCC efficaces afin d’orienter la formation des futurs médecins. »

Claire Temple-Oberle, BA, MSc, MD, FRCSC, MMEd (cand.)

Professeure, Divisions de chirurgie plastique et d’oncologie chirurgicale, Université de Calgary

Claire Temple-Oberle, BA, MSc, MD, FRCSC, MMEd (cand.)
Claire Temple-Oberle, BA, MSc, MD, FRCSC, MMEd (cand.)
Programme d’études pour acquérir des compétences en microchirurgie

Comment ces travaux éclaireront-ils la recherche sur la formation médicale?


« Le projet de créer un programme d’études pour acquérir des compétences en microchirurgie est important parce que la microchirurgie est le pilier de la chirurgie plastique reconstructive. Les microcours actuels et l’apprentissage en milieu de travail peuvent ne pas favoriser la pédagogie de la réussite ni un environnement propice à la pratique délibérée. Tirant profit de la présence d’un nouveau centre de simulation à l’Université de Calgary, un programme d’études remanié a été élaboré à l’aide de l’approche en six étapes de Kern. Lorsque l’évaluation bouclera la boucle de l’élaboration du programme d’études, les informations obtenues révéleront des comportements mesurables et fourniront des instruments d’évaluation qui pourraient appuyer la transition vers l’approche par compétences en microchirurgie. »