Passer au contenu principal
Suivez-nous

Grant Recipients

Bénéficiaires de la subvention pour la recherche sur l’approche par compétences en formation médicale du Collège royal

Sayra Cristancho

Sayra Cristancho, PhD

Professeure adjointe, Centre pour la recherche et l'innovation dans l'enseignement, Département de chirurgie et Faculté de l’éducation, Université Western

Titre du projet : « Enquête sur le processus décisionnel des petits groupes au sujet des stagiaires en médecine : le rôle des comités de compétence clinique »

Les comités de compétence clinique joueront un rôle clé dans l’initiative La compétence par conception : ils guideront personnellement les résidents et détermineront s’ils sont prêts à passer à la prochaine étape de leur formation. Pourtant, nous n’avons pas accordé beaucoup d’intérêt aux comités de compétence clinique et nous n’avons pratiquement aucune donnée empirique à savoir si leurs membres (en tant que groupe) prendront des décisions au sujet de la progression des résidents. Dans le cadre de ce projet, nous développerons un modèle conceptuel des processus décisionnels des comités de compétence clinique associés à différentes spécialités. Nous mettrons ainsi en place un processus qui nous aidera à surveiller et mieux comprendre les pratiques décisionnelles des comités. Nous espérons que cette recherche permettra également de définir un cadre cohérent pour la recherche prospective sur les comités consultatifs cliniques à l’échelle nationale. Nous souhaitons ainsi améliorer l’expérience d’apprentissage des résidents en offrant un modèle qui aidera les comités de compétence clinique à prendre de meilleures décisions.

Mots-clés : comités de compétence, prise de décisions en groupe, évaluation, approche par compétences en formation médicale

Laura McEwen, PhD

Laura McEwen, PhD

Directrice de l’évaluation, Formation médicale postdoctorale Professeure adjointe, Département de pédiatrie Faculté des sciences de la santé, Université Queen’s

Titre du projet : « Opérationnalisation de l’évaluation programmatique : Lignes directrices et description des rôles des intervenants »

Des cadres validés peuvent contribuer au développement et à l’examen de l’évaluation programmatique fondée sur les compétences, mais les utilisateurs des systèmes d’évaluation y ont un recours limité. Cela devient d’autant plus difficile avec la transition imminente au modèle de formation des résidents de La compétence par conception et l’espoir du Collège royal quant à l’adoption d’une approche nationale d’évaluation programmatique. Notre recherche a pour but de concevoir un cadre axé sur la pratique pour remédier à ce problème et guider la mise en œuvre d’une évaluation programmatique fondée sur les compétences par divers groupes d’intervenants. Nous mettrons ce cadre à l’essai dans divers programmes afin de recueillir des données probantes sur son acceptabilité, son utilité et son application dans la pratique. Nous espérons que le fruit de notre travail (le cadre d’évaluation programmatique axé sur la pratique) contribuera à l’application des connaissances et permettra de réduire l’écart actuel entre la recherche et la pratique. En bout de ligne, notre outil devrait non seulement stimuler la mise en œuvre de l’évaluation programmatique fondée sur les compétences, mais aussi en assurer l’amélioration continue.

Mots-clés : approche par compétences en formation médicale, évaluation programmatique, application des connaissances

Katherine Moreau, PhD

Katherine Moreau, PhD

Professeure adjointe, Faculté de l’éducation, Université d’Ottawa Chercheuse affiliée, Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario

Titre du projet : « Rôle du patient dans l’évaluation de l’apprenant : Une étude à méthodologie mixte »

La compétence par conception (CPC) fait appel aux observations directes et à la participation de plusieurs évaluateurs pour évaluer les apprenants. Elle vise aussi à développer des programmes d’évaluation qui englobent différentes stratégies. Les patients et les membres de leur famille (ci-après dénommés les patients) peuvent grandement contribuer aux programmes d’évaluation. Les patients sont à même d’évaluer les compétences non techniques des apprenants puisqu’ils interagissent directement avec eux. Cependant, nous ne connaissons toujours pas les plans, la portée et la nature de la participation des patients à l’évaluation des compétences non techniques des apprenants au sein des programmes canadiens (qui ont adopté la CPC ou sont en voie de l’adopter). Si nous explorons et documentons les plans et la participation actuelle des patients dans l’évaluation des apprenants au sein de ces programmes, nous pourrons définir les types de ressources et d’activités qui nous aideront à améliorer et maintenir la participation des patients dans l’évaluation des compétences non techniques des apprenants dans le cadre de la CPC.

Mots-clés : évaluation, méthodes multiples, patients, familles

Christina St-Onge PhD

Christina St-Onge, PhD

Professeure agrégée, Département de médecine, Centre de pédagogie des sciences de la santé, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke

Aliki Thomas, PhD, OT

Aliki Thomas, PhD, OT

Professeure adjointe, École de physiothérapie et d’ergothérapie, Faculté de médecine, Université McGill

Titre du projet : « Évaluation du progrès développemental : Explorer les meilleures pratiques de base »

Notre étude repose sur la clé du succès de l’approche par compétences en formation médicale : l’évaluation de la progression du développement et la détermination de possibles leviers/obstacles à la mise en œuvre. L’évaluation de la progression du développement devrait être omniprésente tout au long de la formation médicale postdoctorale et du développement professionnel continu. Malgré ses formes variées, elle a pour objectif d’informer les stagiaires et les praticiens de leur progression dans le continuum de la compétence. Comme le succès de l’approche par compétences repose en partie sur la mise en œuvre ciblée et appropriée de l’évaluation de la progression du développement, il est donc essentiel de créer et développer des activités d’application des connaissances personnalisées et axées sur la théorie. Notre étude jettera les bases d’activités d’application des connaissances que nous mènerons à bien dans une étude ultérieure.

Mots-clés : évaluation, mesure, validité, validation, application des connaissances, science de mise en œuvre, synthèse des connaissances, formation des professionnels de la santé fondée sur des données probantes