Passer au contenu principal
Suivez-nous

Appel de propositions de cas de bioéthique

Le Comité de l’éthique du Collège royal recoit des propositions de cas pour enrichir la portée de son programme de bioéthique. Les cas proposés devront tenir compte des enjeux et des défis d’ordre éthique nouveaux et émergents auxquels se heurtent les résidents et les Associés qui exercent au Canada.

Les lettres d’intention proposant de nouveaux cas doivent nous parvenir par courriel : bioethics@collegeroyal.ca.


Ressources supplémentaires


Thématiques suggérées

Les intéressés sont notamment invités à présenter des propositions portant sur les thématiques délicates suivantes, qu’a ciblées le Comité de l’éthique du Collège royal, sans toutefois s’y limiter :

  • la croissance du tourisme de transplantation/du tourisme médical, et plus particulièrement, les obligations d’un médecin en ce qui a trait à la prestation de soins après le retour au pays de patients ayant subi des interventions chirurgicales non urgentes à l’étranger;
  • les médecines douces/parallèles;
  • les enjeux liés au vieillissement des médecins/chirurgiens, y compris le report de la retraite et les préoccupations liées aux possibilités d’emploi accessibles aux nouveaux Associés;
  • la chirurgie esthétique génitale;
  • le recrutement de patients des pays en voie de développement à des fins de participation à des études de recherche qui ne s’appliquent pas dans le contexte des pays en voie de développement;
  • la commercialisation directe (auprès des patients) de produits pharmaceutiques et de services médicaux;
  • la protection de la population vieillissante contre les analyses, les examens et les interventions non nécessaires;
  • les enjeux des soins de fin de vie/l’euthanasie, y compris les cas qui sont actuellement devant les tribunaux (p. ex., Carter c. Canada et Rasouli c. Centre des sciences de santé Sunnybrook);
  • le professionnalisme par rapport aux soi-disant « manquements à l’éthique »;
  • les enjeux éthiques liés à la reproduction, y compris l’avortement et le foeticide;
  • les aspects quantitatifs de la santé et leur rôle pour favoriser la compréhension des constatations de recherches et la prise de décisions avec les patients;
  • le financement de la formation médicale par des intérêts commerciaux;
  • les expériences traumatisantes des médecins en formation en région éloignée (p. ex., au sein de communautés autochtones), dans des pays en développement (dans le cadre de cours complémentaires internationaux ou dans d’autres contextes) et dans les régions économiquement défavorisées.
  • essais contrôlés contre placebo

Lignes directrices pour l’élaboration d’une lettre d’intention proposant un nouveau cas de bioéthique

Une lettre d’intention proposant la création d’un nouveau cas devrait renfermer les éléments suivants

  1. Le titre proposé
  2. Résumé (maximum de 500 mots);
  3. Questions clés (maximum de cinq);

En tout temps, vous pouvez consulter Le programme sur la bioéthique en ligne pour avoir une idée de la façon dont la version finale de votre cas devra être encadrée et formatée.


Présentation d’une lettre d’intention

Les lettres d’intention devront être transmises par couriel : bioethics@collegeroyal.ca


Processus d’examen

Les lettres d’intention renfermant des propositions de cas seront examinées par les membres du Comité de l’éthique du Collège royal deux fois par an (printemps et l’automne). Les avis d’acceptation/de refus seront acheminés peu après leur examen.

La version complète et définitive des cas retenus devra être acheminée au plus tard.