Passer au contenu principal
Suivez-nous

Foire aux questions : CanMEDS

Qu'est-ce que CanMEDS?

Le Référentiel de compétences CanMEDS pour les médecins contribue à la prestation de soins de qualité en établissant les normes les plus élevées en matière de formation et de développement professionnel continu. Ce référentiel, créé par le Collège royal au cours des années 1990 (on l’appelait alors « cadre CanMEDS »), vise à définir les compétences nécessaires dans tous les domaines de l’exercice de la médecine et à établir des fondements généraux pour la formation médicale au Canada.

Le référentiel décrit les sept rôles qui mènent à un rendement, à une prestation des soins et à des résultats pour la santé optimaux : expert médical (rôle central), communicateur, collaborateur, leader (gestionnaire dans le cadre de 2005), promoteur de la santé, érudit et professionnel.

Au Canada, les résidents de toutes les spécialités médicales utilisent le référentiel dans leur programme de formation postdoctorale, et il est le fondement des processus d’examen et d’agrément. Ici comme à l’étranger, tant au sein des professions de la santé qu’hors de ces dernières, d’autres organisations ont adopté l’approche par compétences préconisée dans le référentiel, faisant de celui-ci le référentiel de compétences le plus reconnu et utilisé dans le monde entier.

Qu’est-ce que CanMEDS 2015?

CanMEDS 2015 est le projet de base de l’initiative La compétence par conception du Collège royal. Le référentiel CanMEDS 2015 comprend de nouvelles compétences, par exemple, en matière de sécurité des patients, d’amélioration de la qualité, de gestion des ressources et de transfert des soins. De nouveaux jalons de compétence sont aussi rattachés à chacun des rôles CanMEDS.

Le cadre CanMEDS original, créé en 1996, a été révisé en 2005. Ce processus d’examen et de révision périodique illustre l’engagement du Collège royal envers l’amélioration continue de la qualité, au nom des médecins et des patients.

En quoi le référentiel de 2015 diffère-t-il du cadre de 2005?

  • L’ajout de jalons complémentaires est sans contredit le changement principal entre les versions du cadre CanMEDS de 2005 et du référentiel de 2015. Les jalons pourront être consultés dans un document connexe en ligne, le Guide des jalons CanMEDS, et contrairement au référentiel, ils seront révisés de façon continue à mesure que les éducateurs les modifieront en fonction de leur spécialité.
  • L’ajout de nouveaux thèmes, comme la sécurité des patients, l’amélioration de la qualité, le transfert des soins et la cybersanté, constitue un autre changement.
  • On accorde toujours de l'importance à la cohérence générale du référentiel et à sa mise en application.
  • La formulation des descriptions et définitions des rôles est plus claire et plus directe.
  • Il y a moins de chevauchements entre les rôles.
  • Les compétences et les jalons décrivent les habiletés requises dans la pratique, par opposition à l’information ou au contenu se rapportant à des aspects d’un rôle.

Qu’est-ce qu’un jalon? Qu’est-ce qu’une APC? Qu’est-ce qui les distingue?

Un jalon est un marqueur observable des habiletés d’une personne dans une trajectoire de développement de la compétence. Une activité professionnelle confiable (APC) est une tâche clinique qu’un superviseur peut déléguer à un résident lorsque celui-ci a atteint un niveau suffisant de compétence. En général, plusieurs jalons sont rattachés à chaque APC, utilisée aux fins d’évaluation générale.

Les APC sont des tâches ou des activités qui doivent être exécutées, tandis que les jalons renvoient aux habiletés de la personne.

Comment le Collège royal coordonne-t-il le déploiement de la CPC/CanMEDS 2015?

L’instauration du Référentiel de compétences CanMEDS 2015 pour les médecins fait partie de l’initiative La compétence par conception (CPC) du Collège royal. Celle-ci entraîne le déploiement de multiples cohortes et s’étale sur plusieurs années. La transition de la dernière cohorte de disciplines ne devrait pas s’effectuer avant 2022, notamment parce que la CPC comprend des changements systémiques considérables qui doivent être planifiés avec soin et qui nécessitent une consultation constante.

Les changements proposés dans le cadre du projet CanMEDS 2015 amélioreront la formation des médecins et les soins aux patients. Pour les Associés du Collège royal, il importe d’intégrer le plus rapidement possible CanMEDS 2015 à la formation et à la pratique, mais d’une manière efficiente, en tenant compte des autres changements de systèmes en cours. Un laps de temps trop long entre le développement et la mise en œuvre de CanMEDS réduira sa valeur pour le système.

Prochaines étapes
En juillet 2016, un addenda spécial CanMEDS 2015 s’ajoutera aux objectifs de formation de toutes les disciplines qui adopteront la CPC après juillet 2018. L’addenda a pour but de faciliter l’adoption opportune du référentiel CanMEDS 2015 en mettant l’accent sur de nouveaux domaines d’intérêt. Ainsi, tous les principaux éléments du référentiel seront intégrés à la formation en temps voulu, sans surcharger nos intervenants, dont bon nombre contribuent aussi aux changements généraux liés à la CPC.

Déploiement de CanMEDS 2015
L’addenda spécial, axé sur de nouveaux domaines d’intérêt faisant partie des capacités (compétences clés) et des manifestations (compétences habilitantes) du référentiel, est présenté par rôle CanMEDS, selon trois grandes catégories : « Sécurité des patients, amélioration de la qualité et gestion des ressources », « Cybersanté et technologie » et « Leadership et santé des médecins ».

L’addenda s’appliquera aux résidents des disciplines qui commenceront leur formation à compter du 1er juillet 2016. Le corps professoral et le programme veilleront à ce que l’enseignement soit conforme à l’addenda des objectifs de formation génériques et des objectifs de formation de la discipline visée. L’addenda n’entraînera aucun changement aux normes générales d’agrément. Cependant, les visiteurs d’agrément évalueront dans quelle mesure l’addenda des objectifs de formation CanMEDS 2015 a été intégré à la formation. Les programmes qui recevront les visiteurs d’agrément après le 1er juillet 2017 devront montrer qu’ils satisfont à ces exigences.

Lorsqu’une discipline aura effectué la transition à la CPC et qu’elle commencera à admettre des stagiaires dans ses programmes de formation révisés, l’addenda ne s’appliquera plus.

Quels outils et ressources peuvent faciliter le déploiement de CanMEDS 2015?

Nous sommes déterminés à accentuer le soutien que nous offrons. Les outils et ressources suivants vous aideront durant le déploiement de CanMEDS 2015.

  • CanMEDS interactif : Cette plateforme interactive en ligne vous permet d’explorer le Référentiel de compétences CanMEDS 2015 pour les médecins, y compris les jalons de chaque étape du continuum de la compétence. Découvrez CanMEDS sous un nouveau jour à l’aide de filtres pour générer les jalons que vous choisissez d’utiliser.
  • Intégrer l'amélioration de la qualité à la formation des résidents : L’auteur Roger Y. M. Wong, MD, FRCPC, a conçu un programme d’enseignement innovant sur l’assurance de la qualité pour les résidents. Cette publication électronique traite de sujets tels l’établissement d’objectifs d’apprentissage, l’évaluation des compétences et l’examen des programmes d’études, des notions de base aux notions avancées d’amélioration de la qualité.
  • Guide des outils d’enseignement et d'évaluation CanMEDS : Le guide est conçu comme une ressource d’évaluation et d’enseignement pratique pour l’intégration de l’approche par compétences en formation médicale, et contribuera à clarifier d’importants concepts éducatifs. 
  • Série de vidéos d'introduction à CanMEDS pour les enseignants cliniques : Cette série comprend de courtes vidéos, dans lesquelles nos éducateurs cliniciens expliquent les changements apportés à chaque rôle CanMEDS, fournissent des informations sur l’enseignement et l’évaluation de chaque rôle, et présentent des façons d’intégrer les rôles à la pratique.
  • Point de contact de la CPC : Publié trois par année, ce nouveau bulletin électronique informe et fait le point régulièrement sur le déroulement de la CPC. Abonnez-vous pour le recevoir dans votre boîte de réception ou lisez les numéros de juin 2015 et d’octobre 2015.

Vous trouverez des ressources supplémentaires (présentations, feuillets d’information et webinaires) dans la section des ressources de la CPC sur le site Web du Collège royal.

Comment le référentiel CanMEDS sera-t-il mis en place tout au long de la carrière d'un médecin?

CanMEDS est un référentiel que divers organismes du monde entier utilisent pour la formation prédoctorale, la résidence, le perfectionnement du corps professoral et le développement professionnel continu. Au Canada, de nombreuses écoles de médecine ont intégré une structure semblable au référentiel CanMEDS à leurs programmes. Grâce aux jalons génériques marquant chaque domaine de compétence dès l’entrée en résidence, les éducateurs pourront adapter CanMEDS aux différentes étapes de la formation à l’aide du Guide des jalons CanMEDS, y compris les activités de développement professionnel continu d’un médecin praticien.

Au fur et à mesure que CanMEDS 2015 sera déployé, le Collège royal et des chefs de file du développement professionnel continu (DPC), des représentants d’ordre des médecins et des experts en évaluation formuleront des recommandations afin d’offrir un modèle de DPC qui intègre le contenu CanMEDS et les pratiques fondées sur l’approche par compétences.

Nous reconnaissons qu’une transition harmonieuse vers ce modèle exigera un examen soigné ainsi qu’une grande coordination et coopération. Toutes les recommandations seront transmises aux intervenants afin d’obtenir d’autres conseils et de faire appel à leur collaboration pour mettre au point un modèle de DPC fondé sur les compétences qui répondra aux besoins de la population et de la profession.

J’aimerais reproduire une partie ou la totalité du contenu CanMEDS dans mes travaux. À qui dois-je m’adresser pour obtenir une autorisation?

Écrivez-nous à canmeds@collegeroyal.ca; nous communiquerons avec vous pour en discuter.