Passer au contenu principal
Suivez-nous

Le résident modèle de rôle : profiter au maximum d'une occasion marquante

Aider les résidents à devenir des modèles de rôles agissant de façon consciente et intentionnelle constitue une partie importante du référentiel CanMEDS 2015 et est essentielle à la création d’expériences d’apprentissage positives pour les apprenants.

Le Collège royal offre, à tous les programmes, un module d’apprentissage en ligne simple et accessible pour permettre aux facilitateurs de dispenser une précieuse formation sur les modèles de rôles aux résidents, en une seule demi-journée universitaire (environ deux heures). Tout ce dont vous avez besoin, c’est le matériel ci-dessous et d’un facilitateur pour aider à guider les résidents à travers le processus.

En tant que directeur de programme, vous n’êtes pas sans savoir que les résidents jouent un rôle important comme enseignants. En fait, les études ont montré que les résidents passent jusqu’à 25 pour cent de leur temps à enseigner. De plus, les étudiants en médecine rapportent que les modèles de rôles sont l’outil d’enseignement des résidents le plus important à leurs yeux.

Enseigner les modèles de rôles, toutefois, n’est pas une tâche facile. En fait, alors que les programmes de cours « Résident en tant qu’enseignant » sont chose courante dans presque tous les programmes de résidence canadiens, ils ne comportent généralement pas de séances visant à aider les résidents à devenir des modèles de rôles plus efficaces. Désormais, la formation est accessible en un seul clic!

Cette présentation a été conçue à l’Université McGill par : Robert Sternszus, MDCM, MA(Ed), FRCPC, Yvonne Steinert, PhD, Farhan Bhanji, MD, MSc(Ed), FRCPC, Sero Andonian, MD, MSc, FRCSC, FACS, Linda Snell l, MD, MHPE, FRCPC, MACP, FRCP.

Les auteurs tiennent à remercier: Jerry M Maniate, BSc, MD, MEd, FRCPC, Université d’Ottawa, et Geoff Williams, MD, FRCPC, Université Dalhousie, pour avoir collaboré aux ateliers préliminaires dans leur établissement respectif.

Les auteurs tiennent également à souligner que la Subvention de la famille Wooster et de l’ACEM en éducation médicale les a aidés à exécuter l’évaluation de l’atelier initial sur les modèles de rôle.

Resident role model banner

Commencez ici avec notre guide de l'animateur

Télécharger [PDF]

Cet atelier d’environ deux heures, inspiré du concept de classe inversée (sujet de cette courte vidéo - en anglais seulement), comprend un module en ligne que les résidents doivent effectuer avant l’atelier, une discussion en groupe élargi, des simulations/jeux de rôle et une séance de débreffage en groupe élargi. Tout ce dont vous aurez besoin pour le présenter est fourni. Si vous désirez lire davantage sur le sujet au préalable, les références trouvées dans l’annexe A vous seront utiles.

L’atelier peut avoir lieu en tout temps et être intégré à une demi-journée universitaire. Le contenu est approprié pour tous les résidents, mais sachez qu’il convient mieux aux résidents séniors (maîtrise de la discipline), si votre institution organise des demi‑journées destinées aux résidents d’années spécifiques. Tous les résidents ont déjà agi en tant que modèle de rôle, sans en être conscients la plupart du temps, et c’est un message clé de l’atelier. Celui-ci peut être présenté à des groupes élargis ou restreints; si vous choisissez d’effectuer des simulations plutôt que des jeux de rôle, assurez-vous d’avoir assez d’espace/de salles, et un nombre approprié de patients standardisés.

Le modèle suivant peut vous aider à choisir de quelle façon se déroulera l’atelier (un modèle en format PowerPoint est également inclus).

Avant l’atelier

Une semaine avant l’atelier, envoyez un lien aux participants pour leur donner accès au module en ligne ainsi que des instructions pour l’effectuer avant l’atelier. Il permettra aux participants d’acquérir toutes les connaissances de base requises pour participer aux volets d’apprentissage par l’expérience de l’atelier.

(FACULTATIF) Envoyez aux participants le questionnaire à remplir avant l’atelier (annexe B) Vous pouvez l’envoyer sous forme de document Word ou l’intégrer à la plateforme en ligne de votre choix. Ce sondage est facultatif, mais recommandé si vous voulez vérifier si vos participants connaissent le sujet ou s’ils ont agi comme modèle de rôle. Remarque : Si vous utilisez le questionnaire pré-atelier, assurez-vous de le distribuer avant d’envoyer le lien vers le module électronique car le contenu de ce dernier pourrait influencer les réponses..

L’atelier

Table ronde (quinze minutes)

Chaque résident se présente et précise ce qu’il espère apprendre durant l’atelier.

Exercice vidéo/discussion en groupe élargi (vingt minutes)

Dans le module en ligne, les participants ont été invités à regarder la vidéo et à réfléchir à certaines questions. Vous pouvez repasser la vidéo (en cliquant ici) ou amorcer directement la discussion. La vidéo montre des modèles de rôle positifs et négatifs, et a pour but d’aider les participants à mettre en pratique ce qu’ils ont appris dans le module en ligne. Demandez aux participants de récupérer leurs réponses aux questions suivantes (posées dans le module en ligne) et d’en discuter en groupe. Voici des exemples de réponses possibles :

  1. Le résident/médecin traitant agit-il comme un modèle de rôle positif?
    1. Résident:
      • S’asseoir près de la patiente pour lui parler
      • Accompagner la patiente (Mme Rice) pour prendre son rendez-vous de suivi, afin de la rassurer davantage
      • Reconnaître l’erreur qu’il a commise lors de la première interaction avec Mme Rice
    2. Médecin traitant:
      • Écouter l’étudiant en médecine et valider son point de vue
      • Reconnaître l’erreur qu’il a commise lors de la première interaction avec Mme Rice

  2. Pourquoi le résident/médecin traitant ne tient-il pas lieu de modèle de rôle positif?
    1. Résident:
      • Regarder sa montre durant la discussion
      • Ne pas consacrer assez de temps à la patiente pour qu’elle exprime ses inquiétudes
      • Ne pas reconnaître les signes de détresse de la patiente, ou ne pas y donner suite
    2. Médecin traitant:
      • Ne pas reconnaître les signes de détresse de la patiente, ou ne pas y donner suite

  3. Quelles « actions clés » caractéristiques d’un modèle de rôle efficace sont démontrées dans cette vidéo?
    1. a) Résident:
      • Inciter l’étudiant en médecine à se concentrer sur ce qu’il devait observer lors de la deuxième interaction avec Mme Rice, et offrir la possibilité d’en discuter par la suite
    2. Médecin traitant:
      • Discuter de l’interaction avec l’équipe
      • Observer le résident et formuler des commentaires
      • Rappeler des éléments clés (p. ex., « cinq minutes de plus avec le patient peut être très utile »; importance d’un suivi rigoureux)

  4. Quelles « actions clés » auraient pu s’ajouter pour rendre le modèle de rôle plus efficace?
    1. Résident:
      • Montrer davantage au départ qu’il était conscient d’être un modèle de rôle
      • Inciter l’étudiant en médecine à se concentrer sur ce qu’il devait observer lors de la première interaction avec Mme Rice
      • Offrir à l’étudiant la possibilité d’amorcer une discussion avec une patiente et d’obtenir une rétroaction
    2. Médecin traitant:
      • Montrer davantage au départ qu’il était conscient d’être un modèle de rôle
      • Avant d’aller voir Mme Rice, discuter avec le résident d’aspects importants liés au fait d’annoncer de mauvaises nouvelles à la patiente

Simulations/jeux de rôle (soixante minutes selon le scénario et le niveau de fidélité)

Vous trouverez dans l’annexe C (Scénario 1: Gérer une interaction interprofessionnelle difficile) et l’annexe D (Scénario 2: conseils sur les habitudes de vie) les scénarios détaillés des simulations/jeux de rôle, que vous pouvez adapter à votre contexte. Avant de commencer les scénarios, montrez aux résidents la diapo sur les « sept actions clés caractéristiques d’un modèle de rôle efficace ». Les simulations mettront l’accent sur ces actions.

Pour chaque scénario, nous suggérons de consacrer :

Débreffage en groupe élargi (de quinze à vingt minutes)

Table ronde durant laquelle chaque résident fait part d’un message qu’il a retenu de l’atelier et dont il s’inspirera la prochaine fois qu’il sera jumelé à un étudiant en médecine ou un résident junior.

Questionnaire à remplir après l’atelier (cinq minutes)

Envoyez aux participants le lien permettant de remplir ce questionnaire.

Remarque : Écrivez-nous, à canmeds@collegeroyal.ca, si vous désirez obtenir une copie des résultats.

Fin de l’atelier (cinq minutes)

Rappelez aux participants qu’ils recevront un lien dans un mois afin de remplir un questionnaire rétrospectif.

Remarque : Écrivez-nous, à canmeds@collegeroyal.ca, si vous désirez obtenir une copie des résultats.

(FACULTATIF) : Vous pouvez aussi leur envoyer un lien leur donnant accès à la Grille pour l’observation directe des résidents modèles de rôle (annexe E) Cet outil d’évaluation a pour but de fournir une rétroaction formative et de contribuer à l’évaluation des résidents en tant que modèles de rôle. Il fournit aussi des renseignements utiles sur l’incidence de l’atelier. Encouragez les participants à le faire connaître à un clinicien qui les évaluera (au moins une fois) lors d’une interaction où ils agiront comme modèle de rôle. Remarque : Cet outil, conçu pour évaluer les diverses actions soulignées durant l’atelier, n’a pas été utilisé ou validé de façon systématique.

Évaluation de l’animateur de l’atelier (cinq minutes)

Faites part de vos commentaires sur l’atelier pour nous aider à l’améliorer, en utilisant le lien suivant.


Annexes

Annexe A

Liste de lectures pour les résidents et les animateurs [PDF]


Annexe B

Questionnaire à remplir avant l’atelier [DOC]


Annexe C

Scénario 1 : gérer une interaction interprofessionnelle difficile [PDF]

INFORMATION GÉNÉRALE
  • But de la simulation : agir comme modèle de rôle dans le cadre d’interactions interprofessionnelles difficiles
  • Temps alloué à la simulation : dix minutes
  • Objectif de la simulation : démontrer des comportements professionnels positifs tout en utilisant des stratégies propres à un modèle de rôle efficace
  • Lieu : salle de conférence d’une unité de soins hospitaliers
  • Examen physique : aucun
  • Nombre de patients standardisés : deux (étudiant en médecine et infirmière)
ATTENTES À L’ÉGARD DU CANDIDAT

Le participant doit:

  • Savoir se reconnaître en tant que modèle de rôle en pareille situation
  • Amener l’apprenant à réfléchir à la façon de gérer la situation avec l’infirmière et sur ce qu’il doit surveiller
  • Démontrer ce qu’est une attitude positive sur le plan personnel et professionnel dans les interactions avec l’infirmière
  • Renforcer ce qu’il a enseigné à l’apprenant
  • Aider l’apprenant à réfléchir à ce qui lui a été enseigné
  • Permettre à l’apprenant d’observer comment gérer une telle situation au cas où elle se reproduirait
QUESTIONS SUGGÉRÉES POUR LE DÉBREFFAGE UNE FOIS LE SCÉNARIO TERMINÉ
  1. Avez-vous été un modèle de rôle dans cette situation? Pour qui?
  2. Étiez-vous conscient d’être un modèle de rôle dans cette situation?
  3. Sur quoi a porté votre modèle de rôle?
  4. Comment avez-vous agi comme modèle de rôle?
    1. L’étudiant a-t-il appris de vous? Comment le savez-vous?
    2. Qu’avez-vous fait pour l’aider à apprendre?
  5. Qu’auriez-vous pu faire pour que votre modèle de rôle soit plus efficace?

** Le débreffage ne doit pas être axé sur la façon dont le résident a géré le conflit, mais sur la façon dont il a enseigné à l’étudiant comment gérer un conflit interprofessionnel en agissant comme modèle de rôle. Cela nécessitera certainement une réorientation importante.

INFORMATION GÉNÉRALE
  • But de la simulation : agir comme modèle de rôle dans le cadre d’interactions interprofessionnelles difficiles
  • Temps alloué à la simulation : dix minutes
  • Objectif de la simulation : démontrer des comportements professionnels positifs tout en utilisant des stratégies propres à un modèle de rôle efficace
  • Examen physique : aucun
  • Nombre de patients standardisés : deux (étudiant en médecine et infirmière)
LIEU

unité de soins hospitaliers, salle de conference

OBJECTIF

aider un étudiant en médecine à apprendre à gérer une interaction interprofessionnelle difficile en agissant comme modèle de rôle (démonstration)

SCÉNARIO

Vous êtes le résident senior dans l’unité de soins pédiatriques d’un hôpital. L’un de vos étudiants en médecine (Rémi) vient de vous appeler parce qu’une infirmière est mécontente à propos de sa prise en charge de l’un des patients. Il vous attend dans la salle de conférence. Vous avez demandé au coordonnateur de l’unité d’aviser l’infirmière que vous souhaitez la voir dans la salle de conférence lorsqu’elle sera libre afin de discuter de la situation.

TEMPS ALLOUÉ

dix minutes

Avant l’arrivée de l’infirmière, vous serez seul avec l’étudiant en médecine pendant deux minutes. L’infirmière quittera la salle deux minutes avant la fin du scénario.

CARACTÉRISTIQUES DE L’ÉTUDIANT EN MÉDECINE
  • Nom : Rémi Dorion
  • Âge : 25 ans
  • Sexe : masculin
  • Langue : français
  • Caractéristiques physiques remarquables : aucunes
  • Habillement : chemise, blouse de laboratoire, stéthoscope
  • État civil : célibataire
  • Enfants : aucun
  • Profession : étudiant junior en médecine
  • Éducation : école de médecine
  • Statut socioéconomique : classe moyenne
  • Attitude à l’égard du candidat et de l’infirmière : mal à l’aise, timide
  • Énoncé d’introduction : «Merci d’être venu. Je vais vous expliquer ce qui s’est passé. »
  • Énoncé final : «Merci encore de m’avoir aidé. »

Présentation

  • Langage corporel : mal à l’aise
  • Disposition : anxieux, mais désireux d’apprendre
  • Apparence : anxieux
  • Renseignements donnés spontanément : l’étudiant en médecine décrit la situation du patient [adaptez-la à votre spécialité]. Ce dernier est très malade, et les infirmières craignent de ne pas pouvoir gérer la situation à l’unité des soins hospitaliers. Elles étaient mécontentes de la réponse de l’étudiant à leurs préoccupations. [Exemple relatif aux soins pédiatriques : le patient, Tristan, est un garçon de un mois atteint de bronchiolite. L’infirmière était très mécontente à l’égard de l’étudiant lorsqu’il a dit que le bébé avait besoin d’une aspiration chaque heure afin d’éviter qu’il ne s’étouffe dans ses sécrétions. L’infirmière a répondu ne pas avoir le temps de faire du gardiennage.]
  • Renseignements donnés sur demande : l’étudiant ne savait pas comment gérer la situation. Il est simplement parti sans rien dire. Il est très anxieux et mal à l’aise de parler à l’infirmière.
SCÉNARIO D’OUVERTURE POUR L’ÉTUDIANT

Contexte: vous êtes un étudiant junior en médecine, et vous faites un stage dans une unité de soins hospitaliers. L’un de vos patients est [adaptez le contexte à votre spécialité comme ci-dessus]. Après avoir fait la tournée avec l’équipe le matin, vous avez demandé à l’infirmière de votre patient [adaptez à votre spécialité] (il s’agissait du conseil donné par le médecin traitant). L’infirmière est alors devenue très mécontente envers vous, disant qu’elle n’avait pas le temps de donner ce genre de soins à un seul patient. Vous avez demandé à votre résident senior (le candidat) de vous aider à gérer la situation. Vous allez vous réunir avec lui dans la salle de conférence, et l’infirmière se joindra à vous peu après. Avant l’arrivée de cette dernière, vous expliquerez au résident ce qui s’est produit et lui demanderez son aide afin de gérer la situation. Vous êtes très anxieux et mal à l’aise, mais désireux d’apprendre. Lorsque l’infirmière sera arrivée, vous observerez l’interaction entre elle et le résident/candidat. Lorsqu’elle quittera la salle (deux minutes avant la fin du scénario), vous remercierez le résident de son aide et l’inciterez à discuter de l’interaction avec vous ou à faire un débreffage durant le temps restant.

Information supplémentaire sur les attitudes, les préoccupations et les attentes: vous souhaitez tout de même apprendre auprès du résident.

CARACTÉRISTIQUES DE L’INFIRMIÈRE
  • Nom : Sandrine Vanasse
  • Âge : 32 ans
  • Sexe : féminin
  • Langue : français
  • Caractéristiques physiques remarquables : aucunes
  • Habillement : tenue de bloc opératoire
  • État civil : mariée
  • Enfants : un
  • Profession : infirmière
  • Éducation : baccalauréat en sciences infirmières
  • Statut socioéconomique : classe moyenne
  • Statut socioéconomique : classe moyenne
  • Énoncé d’introduction : «En quoi est-ce que je peux vous aider? »
  • Énoncé final : «Je dois y retourner, j’ai beaucoup de patients à voir. »

Présentation

  • Langage corporel : occupée, fatiguée
  • Disposition : frustrée, dépassée
  • Apparence : fatiguée et frustrée
  • Renseignements donnés spontanément : l’infirmière croit que la demande de l’étudiant est déraisonnable. Elle est inquiète de la sécurité du patient. [Exemple relatif aux soins pédiatriques : elle croit qu’il est déraisonnable de lui demander de faire une aspiration par heure sur le bébé. Elle a aussi d’autres patients à traiter. Elle croit que si le bébé nécessite autant de soins, il devrait être à l’unité des soins intensifs. Elle s’inquiète de la détérioration de son état.]
  • Renseignements donnés sur demande : une autre infirmière lui a demandé de l’aide au sujet d’un patient malade, elle s’occupe déjà de deux patients de plus que les quatre habituels et la gravité des cas dans l’unité est plus grande que d’habitude. De plus, elle a eu à traiter récemment un cas similaire qui s’est avéré problématique. Elle est très inquiète de l’état du patient.
SCÉNARIO D’OUVERTURE POUR L’INFIRMIÈRE (elle arrive 2 minutes après le début)

Contexte: vous entrez dans la salle pour discuter avec l’équipe médicale. Vous croyez que la demande de l’étudiant en médecine est déraisonnable, car vous devez vous occuper d’autres patients, dont un qui est très malade [adaptez le contexte à votre spécialité]. On vous a demandé de l’aide pour un patient malade et vous vous occupez déjà de deux patients de plus que d’habitude; vous êtes débordée. Si le candidat vous demande pourquoi vous êtes préoccupée, vous lui direz que vous êtes anxieuse par rapport à la situation parce que le dernier patient que vous avez traité présentant des symptômes semblables a vécu des complications, et vous pensez donc que la situation n’est pas sécuritaire. Vous croyez ne pas être en mesure de fournir les soins dont le patient a besoin, et vous vous inquiétez fortement de son état.

Information supplémentaire sur les attitudes, les préoccupations et les attentes: Votre frustration persistera jusqu’à ce que le candidat reconnaisse vos préoccupations et cherche avec vous une solution qui permettra au patient de recevoir les soins adéquats. Si vous sentez que vous êtes écoutée, vous deviendrez plus collaborative (solutions possibles : confier l’un de vos autres patients à une infirmière ayant des patients plus stables, consulter un service, analyser la situation avec le médecin traitant, etc.). Vous quitterez la salle au bout de six minutes (huit minutes après le début du scénario) en disant que vous devez retourner auprès de vos patients.


Appendix D

Scénario 2 : conseils sur les habitudes de vie [PDF]

*Généralement applicable à toutes les spécialités. Peut nécessiter une légère modification.*

INFORMATION GÉNÉRALE
  • But de la simulation : agir comme modèle de rôle quant à la façon de donner des conseils efficaces sur les habitudes de vie
  • Temps alloué à la simulation : dix minutes
  • Objectif de la simulation : démontrer des comportements professionnels positifs tout en utilisant des stratégies propres à un modèle de rôle efficace
  • Lieu : clinique externe, patient assis dans le bureau
  • Examen physique : aucun
  • Nombre de patients standardisés : deux (patient et résidente junior)
ATTENTES À L’ÉGARD DU CANDIDAT

Le participant doit:

  • Savoir se reconnaître en tant que modèle de rôle en pareille situation
  • Amener l’apprenante à réfléchir à la façon de gérer la situation avec le patient et sur ce qu’elle doit surveiller
  • Démontrer ce qu’est une attitude positive sur le plan personnel et professionnel dans les interactions avec le patient
  • Renforcer ce qu’il a enseigné à l’apprenante
  • Aider l’apprenante à réfléchir à ce qui lui a été enseigné
  • Permettre à l’apprenante d’observer comment gérer une telle situation au cas où elle se reproduirait
QUESTIONS SUGGÉRÉES POUR LE DÉBREFFAGE UNE FOIS LE SCÉNARIO TERMINÉ
  1. Avez-vous été un modèle de rôle dans cette situation? Pour qui?
  2. Étiez-vous conscient d’être un modèle de rôle dans cette situation?
  3. Sur quoi a porté votre modèle de rôle?
  4. Comment avez-vous agi comme modèle de rôle?
    1. L’étudiante a-t-elle appris de vous? Comment le savez-vous?
    2. Qu’avez-vous fait pour l’aider à apprendre?
  5. Qu’auriez-vous pu faire pour que votre modèle de rôle soit plus efficace?
INFORMATION GÉNÉRALE
  • But de la simulation : agir comme modèle de rôle quant à la façon de donner des conseils efficaces sur les habitudes de vie
  • Temps alloué à la simulation : dix minutes
  • Objectif de la simulation : démontrer des comportements professionnels positifs tout en utilisant des stratégies propres à un modèle de rôle efficace
  • Examen physique : aucun
  • Nombre de patients standardisés : deux (patient et résidente junior)
LIEU

clinique externe, patient assis dans le bureau

OBJECTIF

aider un étudiant en médecine à apprendre à conseils sur les habitudes de vie en agissant comme modèle de rôle (démonstration)

SCÉNARIO

Vous êtes un résident senior supervisant une résidente junior (Caroline) dans une clinique. Caroline vient d’avoir la visite de M. Bellemare, un patient obèse de 45 ans qui consulte à propos de [cas particulier à la spécialité, p. ex., consultation en vue d’une chirurgie de la hanche, visite de routine, évaluation cardiovasculaire]. Représentant de profession, M. Bellemare a des habitudes de vie malsaines en matière d’alimentation et d’exercice physique, mais ses antécédents médicaux et son examen physique ne révèlent rien de particulier. Vous accompagnerez Caroline auprès du patient afin d’observer votre résidente et de l’aider à donner des conseils sur les habitudes de vie. Vous pouvez intervenir au besoin. Vous aurez deux minutes à la fin du scénario pour discuter de cette interaction avec Caroline.

TEMPS ALLOUÉ

dix minutes

CARACTÉRISTIQUES DU PATIENT
  • Nom : M. Bellemare
  • Âge : 45 ans
  • Sexe : masculin
  • Langue : français
  • Caractéristiques physiques remarquables : surpoids
  • Habillement : tenue de ville
  • État civil : marié
  • Enfants : deux
  • Profession : représentant
  • Éducation : niveau collégial
  • Statut socioéconomique : classe moyenne
  • Attitude à l’égard du candidat et de la résidente junior : respectueux, poli
  • Énoncé d’introduction : «Bonjour Docteure. Content de vous revoir.»
  • Énoncé final : «Merci du temps que vous m’avez consacré.»

Présentation

  • Langage corporel : ouvert
  • Disposition : plaisant
  • Apparence : propre
  • Renseignements donnés spontanément : M. Bellemare a un problème de surpoids depuis 15 ans. Il se déplace fréquemment pour son travail et consomme beaucoup de repas rapides. Il ne trouve pas le temps de faire de l’exercice et blague souvent à propos de son poids. Il ne fume pas et ne boit pas excessivement d’alcool. Il n’a pas de problème de santé particulier autre que celui pour lequel il se présente à la clinique [problème particulier à la spécialité]. Lorsque la résidente junior (Caroline) lui demande s’il souhaite changer quoi que ce soit à ses habitudes de vie, il dit être conscient qu’il doit probablement perdre du poids, mais qu’il mène une vie heureuse et ne trouve pas la motivation pour le faire.
  • Renseignements donnés sur demande : son frère est décédé d’une crise cardiaque, et il craint que la même chose ne lui arrive. Il est préoccupé par la perspective que sa famille se retrouve seule, mais n’arrive pas à se motiver pour modifier ses habitudes de vie. Lorsqu’on le presse à ce sujet, il dit qu’il pourrait réduire sa consommation de repas rapides lors de ses déplacements et marcher pour se rendre à ses réunions plutôt que de prendre un taxi.
SCÉNARIO D’OUVERTURE POUR LE PATIENT

Contexte: vous êtes un homme de 45 ans aux prises avec des problèmes de surpoids depuis 15 ans. Vous n’avez eu aucun problème de santé à ce jour et aimez blaguer à propos de votre poids lorsque s’en présente l’occasion. Travaillant comme représentant, vous vous déplacez fréquemment à des fins professionnelles. Vous avez une alimentation très malsaine, particulièrement lors de vos déplacements, et ne trouvez que peu de temps pour l’exercice physique. Vous ne fumez pas et ne buvez pas d’alcool. Vous êtes heureux et, de prime abord, ne paraissez pas préoccupé par votre poids. Si l’on vous questionne plus étroitement à ce propos, vous mentionnez que votre frère a succombé à une crise cardiaque et que vous craignez que la même chose vous arrive. Vous vous inquiétez à la perspective de laisser votre famille seule, mais ne trouvez pas la motivation pour modifier vos habitudes de vie. Lorsque le sujet est soulevé, vous vous montrez ouvert à essayer de perdre du poids. Si l’on vous presse à ce sujet, vous dites pouvoir réduire votre consommation de repas rapides et marcher davantage.

Information supplémentaire sur les attitudes, les préoccupations et les attentes: amical et respectueux, vous ne semblez pas particulièrement préoccupé par votre poids. Initialement, vous ne prenez pas la conversation très au sérieux, mais lorsque l’on vous incite à réfléchir à vos préoccupations, vous manifestez un plus grand intérêt et acceptez la nécessité de modifier vos habitudes de vie.

CARACTÉRISTIQUES DE LA RÉSIDENTE JUNIOR
  • Nom : Caroline Nadeau
  • Âge : 27 ans
  • Sexe : féminin
  • Langue : français
  • Caractéristiques physiques remarquables : aucunes
  • Habillement : tenue professionnelle, blouse blanche
  • État civil : célibataire
  • Enfants : aucun
  • Profession : résidente junior
  • Éducation : école de médecine
  • Statut socioéconomique : classe moyenne
  • Attitude à l’égard du candidat et du patient : respectueuse, polie
  • Énoncé d’introduction : «Bonjour M. Bellemare. Voici le résident senior qui me supervise. Nous avons passé votre dossier en revue et aimerions discuter avec vous de vos habitudes de vie en matière d’alimentation et d’exercice.»
  • Énoncé final : «Avez-vous d’autres questions, M. Bellemare?»

Présentation

  • Langage corporel : ouverte
  • Disposition : plaisante
  • Apparence : propre
  • Renseignements donnés spontanément : elle demandera à M. Bellemare quelles sont ses habitudes en matière d’alimentation et d’exercice physique. Elle lui demandera aussi s’il souhaite changer quoi que ce soit à ces habitudes. Elle ne saura pas comment le conseiller et se tournera vers le résident senior pour obtenir son aide.
  • Renseignements donnés sur demande : elle sera ouverte à toute suggestion du candidat à propos de ce qu’il faut dire ou demander à M. Bellemare.
SCÉNARIO D’OUVERTURE POUR LA RÉSIDENTE JUNIOR

Contexte: vous êtes une résidente junior faisant un stage dans une clinique avec un résident senior. Vous venez de voir M. Bellemare, un patient obèse de 45 ans, dans le cadre d’un examen de son état de santé. Vous avez fait l’examen médical et avez passé le cas en revue avec le résident senior. Les habitudes de M. Bellemare en matière d’alimentation et d’exercice physique sont malsaines, mais ses antécédents médicaux et son examen physique ne révèlent rien de particulier. N’ayant encore jamais donné de conseils sur les habitudes de vie, vous avez demandé au résident senior de vous accompagner pendant que vous conseillez M. Bellemare sur la gestion de son poids. Vous aurez deux minutes à la fin de cette rencontre pour en discuter avec le candidat. Veuillez prendre note que, durant l’interaction, vous aurez un obstacle à surmonter en constatant que M. Bellemare n’offre que peu de renseignements lorsque vous lui demandez s’il y a quoi que ce soit qu’il souhaiterait changer dans ses habitudes de vie. À ce moment, permettez au candidat d’intervenir et de vous aider.

Information supplémentaire sur les attitudes, les préoccupations et les attentes: vous êtes une résidente passionnée, désireuse d’apprendre et heureuse de recevoir l’aide du résident senior qui vous supervise. Si le candidat ne vous donne pas de rétroaction après le départ du patient, n’hésitez pas à en lui demander.


Annexe E

Grille pour l’observation directe des résidents modèles de rôle [DOC]

 

Évaluations