Passer au contenu principal
Suivez-nous

Conseil du mois sur le MDC
Dr Mohit Bhandari, FRCSC

Comment tourner une surdose d’information à votre avantage dans la pratique grâce aux résumés factuels

MOC Tip of the Month

Dr Mohit Bhandari Dr Mohit Bhandari

Recevez-vous un nombre incalculable de publications chaque mois? Désirez-vous trouver un juste équilibre entre vos responsabilités et la nécessité d’être au fait de la littérature liée à votre pratique?

Les résumés factuels peuvent vous aider.

Parcourir rapidement ces résumés me permet de cerner des sujets que je souhaite approfondir. Ceci m’aide à mieux choisir les articles plus importants à lire et à obtenir du même coup une vue d’ensemble de la littérature pertinente.

Depuis que j’ai intégré la lecture de résumés factuels à ma pratique, j’ai remarqué qu’elle améliore les résultats chez mes patients. Elle contribue aussi à mon développement professionnel continu, surtout dans le cadre de ma pratique en chirurgie orthopédique et médecine musculosquelettique.

Faites-en autant! Voici cinq conseils.

Je vais vous montrer aujourd’hui comment intégrer la lecture de résumés factuels à vos activités quotidiennes et obtenir des crédits de la section 2 du programme de MDC. OrthoEvidence*, UpToDate et la base de données Cochrane ne sont que quelques-uns des outils qui vous faciliteront la tâche. De nombreuses revues importantes ont aussi un portail menant vers des ressources fondées sur des données probantes.

  1. Intégrez la lecture de résumés factuels à vos activités cliniques habituelles : j’en ai fait une routine quotidienne dans le cadre de mes fonctions cliniques. En général, mes pauses ne sont pas assez longues pour trouver et lire un article d’intérêt. J’actualise plutôt mes connaissances régulièrement en consultant l’un ou plusieurs des sites offrant ces résumés. Je les consulte très brièvement (une à cinq minutes), de 10 à 15 fois par jour. Il m’est donc très facile de lire de 20 à 30 résumés par jour et d’obtenir des crédits de la section 2 de MDC.
  2. Assortissez vos activités d’analyse de résumés à des lectures approfondies d’articles de revues : il faut beaucoup de temps pour lire des revues, c’est pourquoi je choisis souvent les articles que je lis en fonction des résumés que j’ai d’abord analysés. Les 20 à 30 résumés factuels que je lis chaque jour peuvent m’amener à lire de trois ou quatre articles de revue pour mieux connaître ou interpréter les données que je veux évaluer davantage. Ceci me permet d’être toujours au fait de l’actualité dans mon domaine.
  3. Établissez des ponts entre les professions : la médecine musculosquelettique, par exemple, s’applique à un vaste groupe interdisciplinaire qui comprend des chirurgiens, comme moi, ainsi que des physiothérapeutes, des infirmières et différents stagiaires. Les données probantes sont diffusées dans plusieurs domaines. On trouve sur le site Web OrthoEvidence des articles sur la réadaptation qui, normalement, ne feraient pas partie de mes principales lectures en orthopédie, mais que je juge pertinents pour les soins de mes patients et la collaboration avec d’autres professionnels de la santé.
  4. Prenez vos décisions en fonction des meilleures données probantes : plusieurs sites d’analyse d’articles résument des essais cliniques aléatoires, qui, à mon avis, fournissent certaines des meilleures données probantes pour déterminer si un traitement est efficace ou non. Dans mon domaine, par exemple, la meilleure façon de prendre en charge les patients présentant une fracture à la hanche suscite de vifs débats. Nous consultons les résumés factuels évalués au préalable sur les diverses formes de traitement des fractures de la hanche pour nous aider à prendre de bonnes décisions pour nos patients.
  5. Aidez vos étudiants diplômés à réussir : je conseille toujours à mes étudiants qui désirent s’engager dans un axe de recherche de consulter d’abord des résumés factuels. Ils effectuent une recherche rapide avant d’entreprendre un nouveau projet et je sais que leurs décisions et leurs idées reposent sur des bases solides.

J’aime les résumés factuels parce que leur contenu de grande qualité m’aide à actualiser mes connaissances et à prendre de meilleures décisions pour mes patients. Ils m’offrent aussi chaque jour des possibilités d’apprentissage, et, évidemment, d’obtention de crédits de la section 2 du programme de MDC.

Les résumés factuels sont un atout — ces courtes périodes de lecture vous seront très utiles. J’espère que ce conseil du mois changera votre perception des activités d’analyse et portera ses fruits.

*Déclaration de conflit d’intérêts : J’ai créé OrthoEvidence, une ressource en ligne donnant accès à des résumés d’articles et de recherches préévalués et fondés sur des données probantes en chirurgie. Elle est offerte gratuitement aux chirurgiens orthopédiques, aux praticiens en médecine sportive et aux physiothérapeutes en règle par l’intermédiaire de leur association nationale de spécialistes; d’autres catégories de services sont offertes.