Passer au contenu principal
Suivez-nous

header

Diplômés internationaux en médecine

Les diplômés internationaux en médecine sont des candidats qui ont terminé leur formation postdoctorale à l’extérieur du Canada ou des États-Unis. Les candidats n’ont pas à vivre au Canada ni à être citoyens canadiens pour être admissibles aux examens du Collège royal.

Obtention d’un permis d’exercice au Canada

Le Collège royal n’accorde pas de permis d’exercice. Chaque province et territoire possède un ordre des médecins chargé de déterminer les critères d’exercice pour cette province. Communiquez avec votre ordre des médecins pour obtenir un permis d’exercice.


Organismes membres

Si vous êtes un diplômé international en médecine qui a suivi sa formation spécialisée à l’extérieur du Canada ou des États-Unis dans un organisme membre, vous pouvez soumettre une demande d’évaluation de la formation en remplissant le formulaire ci-après.

Une telle évaluation permet de vérifier que vous avez satisfait aux exigences de formation propres à votre spécialité dans un programme reconnu et approuvé (ce ne sont pas toutes les spécialités qui sont approuvées par chaque organisme). Cette première étape vers la certification du Collège royal est nécessaire pour déterminer si vous êtes admissible à l’examen du Collège royal. L’admissibilité à l’examen est accordée pour une période de trois ans suivant l’évaluation de la formation.

Vous devez soumettre votre demande d’évaluation l’année précédant celle où vous souhaitez vous présenter à l’examen, au plus tard le 30 avril pour les examens du printemps et le 31 août pour les examens de l’automne (des frais de retard s’appliquent pour les demandes reçues après la date limite).

Présentez dès maintenant une demande d’évaluation de votre formation approuvée par un organisme membre
Présentez votre demande dès maintenant

Si vous êtes incapable d’ouvrir le formulaire PDF à remplir, veuillez télécharger le formulaire à imprimer, compatible avec la plupart des navigateurs Web. Les deux formulaires sont identiques, à une différence près : dans le premier, on saisit les informations au clavier avant de l’imprimer et de le renvoyer par courriel ou télécopieur, tandis que dans le deuxième, on inscrit les informations à la main. Prière de soumettre un seul formulaire.

Voie de compétence approuvée par un organisme membre

Remarque : Les formations dans les spécialités et surspécialités ne sont pas toutes reconnues ou acceptées au sein de chaque organisme membre. Pour en savoir plus, consultez votre organisme et la liste des formations reconnues dans les spécialités et surspécialités. Pour être évaluée, la formation doit être effectuée dans le pays où se trouve cet organisme.

Pays

Organismes membres

Spécialités et surspécialités

Dates où la formation est jugée acceptable

Australie et Nouvelle-Zélande

The Australian and New Zealand College of Anaesthetists

Anesthésie
La formation en anesthésie effectuée de 1985 à 1992 sous l’égide de la Faculté d’anesthésie du Royal Australasian College of Surgeons est jugée acceptable.

de 1992 à aujourd’hui

The Australasian College for Emergency Medicine (ACEM)

Médecine d'urgence

de 1993 à aujourd’hui

Australasian College of Dermatologists

Dermatologie

de 2000 à aujourd’hui

Australasian Faculty of Rehabilitation Medicine

Médecine physique et réadaptation

de 2000 à aujourd’hui

Australasian Faculty of Occupational Medicine

Médecine du travail

de 2000 à aujourd’hui

Australian Faculty of Public Health Medicine

Médecine communautaire (santé publique et médecine préventive)

de 2000 à aujourd’hui

Royal College of Pathologists of Australia

Anatomo-pathologie, pathologie générale

de 2000 à aujourd’hui

Royal Australian and New Zealand College of Psychiatrists

Psychiatrie

de 2000 à aujourd’hui

The Royal Australian and New Zealand College of Obstetricians and Gynecologists (RANZCOG)
The Australian Medical Council

Obstétrique et gynécologie Surspécialités d’obstétrique et gynécologie

de 1996 à aujourd’hui

The Royal Australian and New Zealand College of Ophthalmologists

Ophtalmologie

de 1995 à aujourd’hui

The Royal Australasian College of Surgeons
The Australian Medical Council

Spécialités : chirurgie cardiaque (chirurgie cardiothoracique), chirurgie générale, neurochirurgie, chirurgie orthopédique, oto-rhino-laryngologie, chirurgie plastique, urologie

Surspécialités : chirurgie générale pédiatrique, chirurgie vasculaire, chirurgie thoracique (chirurgie cardiothoracique)

de 1985 à aujourd’hui

The Royal Australian and New Zealand College of Radiologists

Radiologie diagnostique, radio-oncologie

de 1975 à aujourd’hui

The Royal Australian College of Physicians
The Australian Medical Council

Spécialités

Médecine interne adulte : médecine interne (médecine générale), génétique médicale (génétique clinique), neurologie, médecine nucléaire

Pédiatrie : pathologie hématologique (hématologie clinique et oncologie), pédiatrie, génétique médicale (génétique clinique), neurologie, médecine nucléaire, médecine physique et réadaptation (réadaptation)

Surspécialités :

Médecine interne adulte : cardiologie, immunologie clinique et allergie (immunologie et allergie), pharmacologie clinique, médecine de soins intensifs, endocrinologie et métabolisme (endocrinologie), gastroentérologie (gastroentérologie et hépatologie), gériatrie, hématologie, maladies infectieuses, oncologie médicale, néphrologie, médecine palliative, pneumologie (médecine thoracique), rhumatologie

Pédiatrie : cardiologie, médecine d'urgence pédiatrique, immunologie clinique et allergie (immunologie et allergie), médecine de soins intensifs, endocrinologie et métabolisme (endocrinologie), gastroentérologie (gastroentérologie et hépatologie), hématologie, maladies infectieuses, médecine néonatale et périnatale, néphrologie, médecine palliative, pneumologie (médecine thoracique), rhumatologie

de 1990 à aujourd’hui

 

Hong Kong

The Hong Kong Academy of Medicine
The Hong Kong College of Anesthesiologists
The Hong Kong College of Radiologists
Hong Kong College of Community Medicine
Hong Kong College of Emergency Medicine
Hong Kong College of Obstetrics and Gynaecologists
College of Ophthalmologists of Hong Kong
Hong Kong College of Orthopaedic Surgeons
Hong Kong College of Otorhinolaryngologists
Hong Kong College of Paediatricians
Hong Kong College of Pathologists
Hong Kong College of Physicians
Hong Kong College of Psychiatrists
College of Surgeons of Hong Kong

Anesthésie, radiologie diagnostique (radiologie), médecine nucléaire, radio-oncologie (oncologie clinique), médecine communautaire (santé publique et médecine préventive), médecine d'urgence, obstétrique et gynécologie, ophtalmologie, chirurgie orthopédique, oto-rhino-laryngologie, pédiatrie, pathologie, psychiatrie

de 1994 à aujourd’hui

 

Singapour

The Academy of Medicine, Singapore
The Division of Graduate Medical Studies
The National University of Singapore

Spécialités : anesthésie (anesthésiologie), chirurgie cardiaque (chirurgie cardiothoracique), médecine communautaire (santé publique et médecine préventive), dermatologie, radiologie diagnostique, médecine d'urgence, chirurgie générale, pathologie hématologique (pathologie), médecine interne, neurologie, neurochirurgie, médecine nucléaire, obstétrique et gynécologie, oto-rhino-laryngologie, ophtalmologie, chirurgie orthopédique, pédiatrie, médecine physique et réadaptation (réadaptation), chirurgie plastique, psychiatrie, urologie

Surspécialités : oncologie médicale, médecine du travail, chirurgie thoracique, cardiologie, endocrinologie et métabolisme (endocrinologie), gastroentérologie, gériatrie, hématologie, maladies infectieuses, néphrologie, chirurgie générale pédiatrique (chirurgie pédiatrique), pneumologie, rhumatologie

de 2000 à aujourd’hui

 

Afrique du Sud

The Health Professions Council of South Africa
The Colleges of Medicine of South Africa

Spécialités : anatomo-pathologie, anesthésie (anesthésiologie), chirurgie cardiaque (chirurgie cardiothoracique), médecine communautaire (santé publique et médecine préventive) (santé communautaire), dermatologie, radiologie diagnostique (radiologie), pathologie générale (pathologie clinique), chirurgie générale, pathologie hématologique, médecine interne (médecins), biochimie médicale (pathologie chimique), génétique médicale, microbiologie médicale (pathologie microbiologique), neurologie, neurochirurgie, médecine nucléaire, obstétrique et gynécologie, ophtalmologie, chirurgie orthopédique, oto-rhino-laryngologie, pédiatrie, chirurgie plastique, psychiatrie, radio-oncologie, urologie, chirurgie vasculaire

Surspécialités : chirurgie thoracique, cardiologie, médecine de soins intensifs, hématologie (hématologie clinique), pédiatrie du développement, endocrinologie et métabolisme (endocrinologie), pathologie judiciaire, gastroentérologie, gériatrie, oncologie médicale, néonatologie, néphrologie, médecine du travail, chirurgie générale pédiatrique (chirurgie pédiatrique), neurologie pédiatrique, pneumologie, rhumatologie

de 1974 à aujourd’hui

 

Suisse

Fédération des médecins suisses FMH

Spécialités : anesthésie (anesthésiologie), chirurgie cardiaque (chirurgie cardiothoracique), dermatologie, chirurgie générale, pathologie hématologique (immunohématologie), médecine interne, médecine nucléaire (radiologie et médecine nucléaire), neurologie, neurochirurgie, obstétrique et gynécologie, médecine du travail, ophtalmologie, chirurgie orthopédique, oto-rhino-laryngologie, pathologie, pédiatrie, médecine physique et réadaptation, chirurgie plastique, psychiatrie, urologie

Surspécialités : chirurgie thoracique, cardiologie, immunologie clinique et allergie, pharmacologie clinique, médecine de soins intensifs, endocrinologie et métabolisme (endocrinologie), pathologie judiciaire (médecine légale), gastroentérologie, hématologie, néphrologie, chirurgie générale pédiatrique (chirurgie pédiatrique), neurologie pédiatrique, pneumologie, rhumatologie

de 2000 à aujourd’hui

 

Royaume-Uni
Irlande
Edinburgh
Londres
Glasgow
Angleterre

The Royal College of Anaesthetists (UK)

Anesthésie

de 1990 à aujourd’hui

The College of Anaesthetists
Royal College of Surgeons of Ireland (R.C.S.I)

Anesthésie

de 1996 à aujourd’hui

Joint Committee on Higher Training in Accident & Emergency Medicine
Faculty of Accident & Emergency Medicine (UK) / The Royal College of Emergency Medicine (RCEM)

Médecine d'urgence

de 1993 à aujourd’hui

The Royal College of Obstetricians and Gynaecologists (UK)

Spécialités : obstétrique et gynécologie

Surspécialités : oncologie gynécologique, endocrinologie gynécologique de la reproduction et de l'infertilité (médecine de la reproduction), médecine maternelle et fœtale

de 1984 à aujourd’hui

The Royal College of Ophthalmologists (UK)

Ophtalmologie
Avant 1988, l’ophtalmologie était une spécialité reconnue par :

  • The Royal College of Surgeons in Edinburgh
  • The Royal College of Surgeons of England
  • The Royal College of Physicians and Surgeons of Glasgow
  • The Royal College of Surgeons of Ireland

de 1988 à aujourd’hui

The Royal College of Paediatrics and Child Health (UK)

Spécialités : pédiatrie

Surspécialités : médecine néonatale, endocrinologie pédiatrique, gastroentérologie pédiatrique, hématologie/oncologie pédiatrique (oncologie pédiatrique), maladies infectieuses pédiatriques (maladies infectieuses pédiatriques et immunologie), néphrologie pédiatrique, neurologie pédiatrique, pneumologie pédiatrique, rhumatologie pédiatrique

de 1972 à aujourd’hui

The Royal College of Pathologists (UK)
Join Committee on Higher Pathology Training (JCHPT)

Anatomo-pathologie (histopathologie), biochimie médicale (pathologie chimique)

de 1996 à aujourd’hui

The Royal College of Physicians of Edinburgh
The Royal College of Physicians of London
The Royal College of Physicians and Surgeons of Glasgow
The Joint Committee on Higher Medical Training

Spécialités : médecine communautaire (santé publique et médecine préventive), dermatologie, pathologie hématologique, médecine interne, génétique médicale (génétique clinique), microbiologie médicale (microbiologie médicale et virologie et maladies infectieuses), oncologie médicale, neurologie, médecine nucléaire, médecine physique et réadaptation (réadaptation)

Surspécialités : cardiologie, immunologie clinique et allergie (immunologie ou allergie), pharmacologie clinique (pharmacologie et thérapeutique cliniques), endocrinologie et métabolisme (endocrinologie et diabète sucré), gastroentérologie, gériatrie, hématologie, maladies infectieuses (microbiologie médicale et virologie et maladies infectieuses), néphrologie, médecine palliative, cardiologie pédiatrique, pneumologie, rhumatologie

de 1972 à aujourd’hui

The Royal College of Physicians of Ireland
Irish Committee on Higher Medical Training

Spécialités : dermatologie , médecine interne, neurologie, médecine du travail, pédiatrie, médecine physique et réadaptation (réadaptation)

Surspécialités : cardiologie, pharmacologie clinique (pharmacologie et thérapeutique cliniques), endocrinologie et métabolisme (endocrinologie), gastroentérologie, gériatrie, hématologie, néphrologie, médecine palliative, pneumologie, rhumatologie

de 1994 à aujourd’hui

The Royal College of Psychiatrists (UK)

Psychiatrie

de 1975 à aujourd’hui

The Royal College of Surgeons of Edinburgh
The Royal College of Surgeons of England
The Royal College of Physicians and Surgeons of Glasgow
The Royal College of Surgeons of Ireland
The Scottish Royal Colleges’ Board for the Recognition of Surgical Posts – Basic Surgical Training: The Hospital Recognition Cte (HRC)
The Joint Committee on Higher Surgical Training

Formation de base en chirurgie

Spécialités : chirurgie cardiaque (chirurgie cardiothoracique), radiologie diagnostique, chirurgie générale, neurochirurgie, chirurgie orthopédique (traumatologie et chirurgie orthopédique), oto-rhino-laryngologie, chirurgie plastique, radio-oncologie, urologie

Surspécialités : chirurgie thoracique (chirurgie cardiothoracique), chirurgie générale pédiatrique

de 1976 à aujourd’hui

The Royal College of Radiologists (UK)

Radio-oncologie (oncologie clinique), radiologie diagnostique (radiologie clinique)

de 1975 à aujourd’hui

Vous exercez déjà en tant que spécialiste au Canada?

Si vous êtes un diplômé international en médecine qui détient un permis et exerce en tant que spécialiste au Canada, vous pouvez soumettre une demande d’évaluation en remplissant le formulaire ci-après.

Cette première étape vers la certification du Collège royal permet de vérifier que vous avez satisfait aux exigences de formation ou de pratique propres à votre spécialité. L’admissibilité à l’examen est accordée pour une période de trois ans suivant l’évaluation.

Vous devez soumettre votre demande d’évaluation l’année précédant celle où vous souhaitez vous présenter à l’examen, au plus tard le 30 avril pour les examens du printemps et le 31 août pour les examens de l’automne. Si vous soumettez votre demande après cette date, vous serez tenu de payer des frais de retard.

Si vous ne pouvez satisfaire aux exigences en matière de temps de pratique qu'après la date limite, mais avant l’examen ou l’évaluation, veuillez communiquer avec per@collegeroyal.ca afin de déterminer si le Collège royal dispose de suffisamment de temps pour traiter votre demande.

Présentez dès maintenant une demande d’évaluation
Formulaires de demande pour la REP pour les spécialistes
Spécialité Formulaire à remplir en ligne Version imprimable

Anatomo-pathologie

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Anesthésiologie

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Biochimie médicale

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Chirurgie cardiaque

Formulaire à remplir en ligne Version imprimable

Chirurgie générale

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Chirurgie orthopédique

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Chirurgie plastique

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Chirurgie vasculaire

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Dermatologie

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Génétique médicale

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Médecine d'urgence

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Médecine interne

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Médecine nucléaire

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Médecine physique et réadaptation Formulaire à remplir en ligne Version imprimable
Microbiologie médicale Formulaire à remplir en ligne Version imprimable
Neurochirurgie Formulaire à remplir en ligne Version imprimable
Neurologie Formulaire à remplir en ligne Version imprimable
Neuropathologie

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Obstétrique et gynécologie

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Ophtalmologie

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Pathologie générale

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Pathologie hématologique

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Pédiatrie

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Psychiatrie

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Radiologie diagnostique

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Radio-oncologie

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Santé publique et médecine de prévention

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Urologie

Formulaire à remplir en ligne

Version imprimable

Pour envoyer vos formulaires de demande :

Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada
Unité des titres
774, promenade Echo
Ottawa (Ontario) K1S 5N8
Canada
Téléphone (sans frais) : 1-800-267-2320
Courriel : per@collegeroyal.ca


Critères d’admissibilité

Permis d’exercice

  • Autorisation d’exercer au Canada comme spécialiste indépendant dans une spécialité primaire du Collège royal. (Un spécialiste indépendant doit avoir reçu un permis d’exercer sa discipline sans supervision et être libre de toutes restrictions sauf pour ce qui est du lieu d’exercice.)
  • Être admissible à exercer comme spécialiste indépendant ou avoir déjà exercé comme spécialiste indépendant dans le pays où a été suivie la formation postdoctorale.

Temps de pratique

  • Cinq années de pratique active comme spécialiste indépendant dans la spécialité demandée (dans tout territoire).
  • Deux années de pratique à titre de spécialiste indépendant dans le même milieu d’exercice ou la même clinique au Canada.

Remarque : La pratique cumulée pendant le stage de perfectionnement ou la formation médicale postdoctorale n’est pas considérée comme une pratique indépendante, mais comme une expérience d’apprentissage de la spécialité.

Formation

Avoir rempli toutes les exigences de la formation médicale postdoctorale de la région dans laquelle la formation a été donnée.

  • Avoir un minimum de 48 mois de formation médicale postdoctorale, dont au moins 36 mois en lien direct avec la spécialité;
  • Les autres 12 mois de formation médicale postdoctorale peuvent être :
    • 12 mois supplémentaires de formation dans la spécialité;
    • 12 mois de formation médicale postdoctorale n’étant pas nécessairement liée à la spécialité;
    • 12 mois de stage de perfectionnement directement lié à la spécialité. Le stage doit avoir été effectué au Canada ou dans le cadre d’un programme de stage de perfectionnement agréé par l’Accreditation Council for Graduate Medical Education (ACGME) aux États-Unis.

Renseignements concernant l’évaluation

L’évaluation de la REP consiste à évaluer votre formation médicale postdoctorale (FMPD) ainsi que votre pratique actuelle. Elle comporte les composantes suivantes :

  1. FMPD et documentation sur la pratique : Le Collège royal exige la preuve que vous avez satisfait aux exigences de formation de votre spécialité, que vous êtes reconnu comme un spécialiste dans la région où vous avez suivi votre formation et que vous avez pratiqué à titre de spécialiste indépendant de votre spécialité au cours des cinq dernières années.
  2. Certificat de statut professionnel : Un certificat de statut professionnel valide est exigé afin de prouver que vous êtes membre en bonne et due forme de votre ordre des médecins .
  3. Examen du champ de pratique : Les membres du comité de spécialité de votre discipline examinent le champ de pratique que vous avez déclaré (le formulaire D). Cet examen permet de s’assurer que votre profil de pratique actuel est assez diversifié pour permettre l’évaluation aux fins de certification dans la spécialité.
    Remarque : Si votre profil actuel ne correspond pas à celui d’un spécialiste du Collège royal, vous ne pourrez pas poursuivre la Route d’évaluation par la pratique (REP). Vous pourrez toutefois soumettre des renseignements supplémentaires sur votre pratique en vue d’un second examen, s’il y a lieu.
  4. Sondage sur la rétroaction multisources : De la rétroaction sur vos compétences professionnelles relatives aux rôles CanMEDS est recueillie et comparée à celle de pratiques similaires. Ce processus vous permet de réfléchir à votre rendement dans tous les rôles CanMEDS et de déterminer vos points forts ainsi que les aspects à améliorer.
  5. Rétroaction du chef du personnel (ou du superviseur pertinent) : Votre superviseur vérifie le champ de pratique déclaré et répond à un questionnaire confidentiel sur la qualité de votre pratique.

Documents requis

Votre demande doit inclure des copies de tous les permis et documents de formation du Canada.

Tous les documents relatifs au permis d’exercice et à la formation à l’étranger doivent être vérifiés à la source par inscriptionmed.ca.

  • Ouvrez un compte sur inscriptionmed.ca (qui établira un portfolio confidentiel à vie pour vous).
  • Téléchargez les documents exigés.
  • Activez l’échange des documents vérifiés à la source pour permettre au Collège royal de les consulter.
Preuve d’exercer comme spécialiste indépendant dans la spécialité demandée
Permis d’exercice non canadien : soumettre à inscriptionmed.ca aux fins de vérification Pour vos cinq dernières années d’exercice :
  • Fournir une copie du permis d’exercice comme spécialiste pour tous les territoires où vous détenez actuellement ou avez détenu un permis autorisant la pratique.
  • Inclure votre permis autorisant la pratique médicale au Canada.
Permis d’exercice canadien : soumettre à per@collegeroyal.ca aux fins de vérification
Soumettre à inscriptionmed.ca aux fins de vérification Preuve d’admissibilité à exercer comme spécialiste indépendant dans le territoire compétent où a été suivie la formation :
  • Fournir une copie du permis d’exercice du territoire de formation montrant que vous avez pratiqué comme spécialiste indépendant dans la spécialité demandée.
ou
  • Fournir les certificats/diplômes de spécialité émis par le territoire compétent où a été suivie la formation.
Soumettre à per@collegeroyal.ca aux fins de vérification Certificat de statut professionnel
  • Demander un certificat de bonne conduite professionnelle émis par votre ordre des médecins (OM). Le certificat doit être demandé par vous et envoyé au Collège royal par votre ordre des médecins.
La plupart des ordres vous permettent de prendre cette disposition en ligne.
Preuve de formation dans une spécialité
Soumettre à inscriptionmed.ca aux fins de vérification Une copie de votre diplôme de médecine : Exemples :
  • Diplôme de médecine
  • MBBS
Soumettre à inscriptionmed.ca aux fins de vérification Toute preuve attestant la formation postdoctorale suivie jusqu’à maintenant : Exemples :
  • Certificat d’achèvement de la formation.
ou
  • Confirmation écrite du directeur du programme de formation suivi, indiquant la portée de la formation et les dates de début et de fin du programme.
Remarque : Si vous avez suivi une formation dans plusieurs endroits/établissements, veuillez soumettre les documents pertinents à toutes les périodes de formation.
Soumettre à per@collegeroyal.ca aux fins de vérification Joindre un curriculum vitae à jour résumant les points suivants :
  • Nom de la faculté de médecine, année d’obtention du diplôme, pays
  • Postes de formation postdoctorale — dates de début et de fin (mois et année), nombre de mois, hôpital/université, spécialité, niveau de formation
  • Certificats de spécialité obtenus — date, nom du certificat, territoire (province/état, pays)
  • Détails sur la pratique — dates de début et de fin (mois et année), type de pratique, lieu (ville, province/état, pays)
  • Tous les permis d’exercice, actuels et antérieurs, qui vous ont été émis par chaque territoire compétent depuis l’obtention de votre diplôme de la faculté de médecine (date, type de permis, territoire compétent [province/état/pays]).

Rétroaction multisources

Comment fonctionne la rétroaction multisources (RMS)?

Le sondage sur la rétroaction multisources (RMS) consiste en un questionnaire personnalisé que vous devez envoyer à certains confrères médecins, autres collègues et patients (s’il y a lieu). Grâce à ce sondage, de la rétroaction sur vos compétences professionnelles relatives aux rôles CanMEDS est recueillie et comparée à celle de pratiques similaires. Les résultats vous sont transmis, ainsi qu’à l’Unité des titres du Collège royal.

Cette rétroaction permet au Collège royal de vérifier que vous respectez les normes de pratique de chacun des rôles CanMEDS. Cela vous permet également de réfléchir aux changements à apporter à votre pratique.

Distribution des sondages sur la rétroaction multisources

Le Collège royal a établi un partenariat avec Pivotal Research Inc. pour la distribution et la collecte des sondages.

Pivotal Research vous enverra des instructions et vous demandera de désigner huit confrères médecins et huit collègues de travail qui ne sont pas médecins pour répondre au sondage en ligne.

Selon votre spécialité, vous recevrez aussi des questionnaires sur support papier à distribuer à 25 patients.

Veuillez adresser vos questions concernant la distribution du sondage à :

Pivotal Research Inc. 101, 10155 – 114e rue
Edmonton (Alberta) T5K 1R8
Canada

Telephone: 780-421-1199

Comprendre votre rapport de rétroaction multisources (RMS)

Une fois vos sondages réunis et évalués, vous recevrez un rapport de rétroaction multisources (RMS). N’oubliez pas que ce rapport n’est ni une mesure de votre valeur comme médecin, ni une évaluation de vos connaissances et de vos capacités. Il reflète les perceptions d’un petit groupe de confrères médecins, d’autres collègues et de patients, et est structuré de manière à aborder certains volets des compétences CanMEDS.

Nous vous proposons de réfléchir à votre rendement par rapport à divers rôles CanMEDS, à vos points forts et les aspects à améliorer. Nous vous suggérons aussi de revoir le questionnaire avec un superviseur, un mentor ou un confrère en qui vous avez confiance afin de vous aider à réfléchir aux commentaires recueillis.

Scores faibles

Les scores équivalents ou inférieurs au 10e percentile seront annotés en vue d’indiquer que ces champs de votre pratique doivent être améliorés.

Les questionnaires faisant état d’aspects à améliorer dans plusieurs rôles CanMEDS exigeront un suivi supplémentaire avant que le candidat ne puisse être admissible à l’examen ou à l’évaluation dans la pratique. Un conseiller de programme qualifié vous appelle alors pour en discuter. Cet appel vous donne l’occasion de discuter de vos résultats et de la manière d’effectuer des changements dans les champs déterminés.

Cette conversation téléphonique d’environ 20 minutes vous permet :

  • de décrire votre pratique et votre milieu de travail;
  • de faire part de vos réactions concernant les résultats;
  • de mieux comprendre vos résultats et pourquoi ils sont faibles;
  • de déterminer des possibilités, comme l’indiquent les résultats, d’apporter des changements à votre pratique et comment procéder.

Exemple de scores de rétroaction multisources (RMS)

Rôle CanMEDS : Expert médical Percentile Votre résultat (Score-T)
5e 10e
Confrères médecins 33,86 38,63 63,36
Vos résultats sont exprimés sous forme de score T normalisé. Les données sont converties sur une échelle de 5 points et représentées sur une courbe de distribution normale avec une moyenne de 50 et un écart type de 10. Un résultat de 40 correspond à un écart type au dessous de la moyenne, et une note de 60, à un écart type au-dessus de la moyenne. La plupart des médecins obtiennent des résultats dans cet intervalle.

Admissibilité à l’examen

Si vous réussissez l’évaluation, vous recevrez une lettre d’admissibilité. Cette lettre confirme que vous répondez aux normes de formation ou de pratique pour vous inscrire à l’examen.

Votre lettre d’admissibilité précisera les années où vous pourrez tenter de passer l’examen.

  • L’admissibilité par la Route d’évaluation par la pratique est accordée pour une période de trois ans.

Une fois que vous aurez reçu votre lettre d’admissibilité, vous pourrez vous inscrire à l’examen.

Communication de renseignements à votre ordre des médecins

Dans le cadre de votre demande d’inscription, le Collège royal peut transmettre certains renseignements à votre ordre des médecins.Cet échange d'information permettra de s'assurer que les deux parties ont accès à des renseignements à jour sur votre cheminement vers la certification.

Les renseignements suivants, entre autres, seront communiqués :

  • mises à jour sur l’état de la demande;
  • champ de pratique (formulaire D);
  • résultats tirés de l’examen des titres;
  • admissibilité à l’examen ou à l’évaluation, résumé du rendement et résultats.

Ressources complémentaires

Aptitude à exercer comme spécialiste au Canada?

Si vous êtes un diplômé international en médecine qui détient un certificat d’un organisme étranger et qui a l’intention de vivre et de pratiquer au Canada, vous pourriez être en mesure de présenter une demande d’évaluation de l’aptitude à pratiquer par l’intermédiaire d’un organisme de délivrance de permis participant.

Cette première étape vers la certification du Collège royal permet de vérifier que vous avez satisfait aux exigences de la formation ou de la pratique propres à la spécialité. L’admissibilité à l’examen est accordée pour une période de trois ans suivant l’évaluation de la formation.

Si vous souhaitez présenter une demande d’évaluation de l’aptitude à pratiquer, veuillez vous adresser à l’ordre des médecins de votre province ou territoire (ce ne sont pas toutes les provinces qui participent).

Permis d’exercice ou aptitude à exercer comme surspécialiste au Canada?

Programme d’examen et d’affiliation (PEA) pour les surspécialistes/Route d’évaluation par la pratique (REP) — Programme d’examen et d’affiliation (PEA) pour les surspécialistes

Si vous êtes un surspécialiste formé à l’étranger qui exerce au Canada sans détenir le certificat du Collège royal dans votre spécialité primaire, vous pourriez présenter une demande d’évaluation par l’entremise du Programme d’examen et d’affiliation (PEA) pour les surspécialistes ou par l’intermédiaire de la Route d’évaluation de la pratique (REP) dans le cadre du PEA pour les surspécialistes.

L’admissibilité à l’examen est accordée pour une période de trois ans suivant l’évaluation. Si vous êtes jugé admissible à l’examen et que vous le réussissez, vous serez invité à devenir surspécialiste affilié du Collège royal..

Le statut d’affilié vous permet de maintenir une relation avec le Collège royal et de participer au programme de Maintien du certificat (MDC), mais il ne confère ni le statut de membre ni le titre d’Associé du Collège royal.

Soumettez une demande d’évaluation de la formation par l’entremise du PEA pour les surspécialistes si vous êtes un médecin formé à l’étranger inscrit auprès d’un bureau postdoctoral à un programme agréé de formation dans une surspécialité reconnue par le Collège royal et si vous ne détenez pas le certificat du Collège royal dans une spécialité primaire.

Si vous êtes incapable d’ouvrir le formulaire PDF à remplir, veuillez télécharger le formulaire à imprimer, compatible avec la plupart des navigateurs Web. Les deux formulaires sont identiques, à une différence près : dans le premier, on saisit les informations au clavier avant de l’imprimer et de le renvoyer par courriel ou télécopieur, tandis que dans le deuxième, on inscrit les informations à la main. Prière de soumettre un seul formulaire.

Veuillez transmettre les renseignements suivants à l’Unité des titres, à l’adresse credentials@collegeroyal.ca, pour savoir si vous pouvez demander une évaluation :

  • surspécialité;
  • dates et détails de votre formation;
  • lieu de la formation;
  • lieu de la formation dans la spécialité primaire (p. ex., médecine interne ou pédiatrie);

Soumettez une demande d’évaluation de la Route d’évaluation de la pratique (REP) dans le cadre du PEA pour les surspécialistes si vous êtes un médecin formé à l’étranger titulaire d’un permis et exerçant une surspécialité au Canada et si vous ne détenez pas le certificat du Collège royal dans une spécialité primaire.

Si vous êtes incapable d’ouvrir le formulaire PDF à remplir, veuillez télécharger le formulaire à imprimer, compatible avec la plupart des navigateurs Web. Les deux formulaires sont identiques, à une différence près : dans le premier, on saisit les informations au clavier avant de l’imprimer et de le renvoyer par courriel ou télécopieur, tandis que dans le deuxième, on inscrit les informations à la main. Prière de soumettre un seul formulaire.

Veuillez transmettre curriculum vitae à l’Unité des titres, à l’adresse credentials@collegeroyal.ca, pour savoir si vous pouvez demander une évaluation par l’entremise du PEA pour les surspécialistes ou par l’intermédiaire de la REP dans le cadre du PEA pour les surspécialistes :

L’examen des titres consiste à évaluer votre formation médicale postdoctorale (FMPD) ainsi que votre pratique actuelle. Il comporte les composantes suivantes :

  1. FMPD et documentation sur la pratique : Le Collège royal exige la preuve que vous avez satisfait aux exigences de formation de votre surpécialité, que vous êtes reconnu comme un spécialiste dans la région où vous avez suivi votre formation, que vous avez suivi une formation dans votre surspecialité d’au moins 24 mois dans cette région, que vous avez pratiqué à titre de spécialiste indépendant de votre surpécialité au cours des cinq dernières années, et les deux dernières années d’exercice doivent avoir été effectuées en un seul lieu au Canada (sans interruption).

    Remarque : La pratique cumulée pendant le stage de perfectionnement ou la formation médicale postdoctorale n’est pas considérée comme une pratique indépendante, mais comme une expérience d’apprentissage de la spécialité.

  2. Certificat de statut professionnel : Un certificat de statut professionnel valide est exigé afin de prouver que vous êtes membre en bonne et due forme de votre ordre des médecins.
  3. Sondage sur la rétroaction multisources : De la rétroaction sur vos compétences professionnelles relatives aux rôles CanMEDS est recueillie et comparée à celle de pratiques similaires. Ce processus vous permet de réfléchir à votre rendement dans tous les rôles CanMEDS et de déterminer vos points forts ainsi que les aspects à améliorer.

    Information sur le rapport de rétroaction multisources REP

  4. Rétroaction du chef du personnel (ou du superviseur pertinent) : Votre superviseur vérifie le champ de pratique déclaré et répond à un questionnaire confidentiel sur la qualité de votre pratique.

Vous devez soumettre votre demande d’évaluation l’année précédant celle où vous souhaitez vous présenter à l’examen, au plus tard le 30 avril pour les examens du printemps et le 31 août pour les examens de l’automne (des frais de retard s’appliquent pour les demandes reçues après la date limite).



Vous ne savez pas quelle voie d’accès vous convient?
Communiquez avec nous au 1-800-267-2320 ou à credentials@collegeroyal.ca si vous avez besoin d’aide pour amorcer le processus.