Les effets de la COVID-19 sur la formation des résidents

Avec l’aide des vice-doyens aux études postdoctorales, comités de spécialité, facultés de médecine, programmes et partenaires de tout le Canada, le Collège royal surveille les effets de la pandémie sur tout l’environnement d’apprentissage. Cette page sera mise à jour avec les informations les plus récentes, à mesure que la situation évolue et que de nouvelles données apparaissent.

Mise à jour d’avril

Comprendre les répercussions de la COVID-19 sur la CPC : ce que nous savons à l’heure actuelle

La pandémie de COVID-19 se poursuit, et nous surveillons de près son évolution et ses répercussions sur la formation des résidents. Dans le contexte actuel, nous comptons faire preuve de souplesse et de transparence en aidant les programmes qui adoptent La compétence par conception (CPC). Le Collège royal est d’avis que toutes les disciplines de la cohorte de 2020 ont élaboré les normes nationales et documents requis pour aller de l’avant tel que prévu. Il reste à savoir si les programmes sont prêts à faire de même chacun de leur côté, compte tenu de leur situation particulière en raison des répercussions de la COVID-19.

Les diverses répercussions de la COVID-19 sur les programmes

Des discussions préliminaires et des échanges de courriels avec des intervenants en formation médicale postdoctorale indiquent que les répercussions de la COVID-19 sont différentes dans chaque spécialité, faculté de médecine et région :

  • Les répercussions sur la charge de travail et les activités quotidiennes pourraient être négligeables ou considérables, selon le cas; p. ex., augmentation du nombre de patients, redéploiement de résidents et d’employés pour faire face aux volumes de patients, activités cliniques limitées afin de gérer la situation provoquée par la COVID-19, devenue prioritaire, et nécessité de remplacer des collègues malades ou absents.

  • Naturellement, le mandat éducatif des programmes peut être touché également. Les programmes qui prévoient adopter la CPC en 2020 mais qui sont fortement touchés par l’impact de la COVID-19 devront peut-être interrompre leurs activités préparatoires; ceux qui le sont moins pourront continuer de viser la mise en œuvre en juillet, tandis que d’autres programmes se situeront un peu entre les deux.

Une norme nationale pour tous les stagiaires

La mise en œuvre de la CPC exige la conversion globale de tous les programmes d’une discipline. Cette méthode contribue au maintien d’une norme nationale pour tous les stagiaires. Nous travaillons de concert avec chaque faculté et chaque programme afin d’avoir une meilleure idée de l’état de préparation des programmes à la mise en œuvre avant de proposer des assouplissements et de prochaines étapes.

Situation actuelle

  • Sondage auprès des directeurs des programmes de la cohorte de 2020 : Le 14 avril 2020, nous avons envoyé un sondage aux directeurs des programmes des disciplines dont la mise en œuvre de la CPC est prévue en juillet 2020. Ce sondage a pour but de recueillir de l’information auprès des programmes touchés par la pandémie de COVID-19 afin de prendre une décision éclairée au sujet de l’adoption de la CPC en juillet. Comme ces programmes et spécialités ont travaillé fort pour être prêts en juillet, nous veillons à respecter autant que possible ce qui était prévu. Ce sondage permettra d’avoir une meilleure idée à l’échelle nationale de l’état de préparation des programmes. Les résultats du sondage serviront à discuter et à proposer de prochaines étapes, en collaboration avec les vice-doyens aux études postdoctorales, les comités de spécialité et les responsables de l’approche par compétences en formation médicale.

  • Nous ne visons pas la perfection. L’ajustement aux défis de la pandémie de COVID-19 exigera du temps, de la patience et de la souplesse. Comme pour tout nouveau programme qui adopte la CPC, l’approche est itérative; nous ne nous attendons jamais à la perfection dès le premier jour. Nous sommes conscients que la mise en œuvre se fera graduellement durant la pandémie de COVID-19. Il y aura des scénarios à peaufiner et des modifications à apporter en cours de route. Le Collège royal travaillera avec les programmes et les responsables de l’approche par compétences en formation médicale pour vous aider et vous appuyer durant cette période d’incertitude.

  • Ajuster la stratégie de perfectionnement du corps professoral. Nous comprenons que le perfectionnement du corps professoral est un facteur important pour qu’un programme s’estime prêt à procéder à la mise en œuvre. Dans bien des cas, les programmes doivent revoir leurs plans initiaux de perfectionnement du corps professoral en raison des contraintes de temps et des règles de distanciation physique. Le Collège royal fournit donc un soutien et des ressources afin d’offrir aux enseignants des séances virtuelles de perfectionnement et d’apprentissage stimulantes, ainsi que des conseils sur l’enseignement virtuel et un accès gratuit au Guide des outils CanMEDS du Collège royal.


Nous nous engageons à faire le point à mesure que la situation évolue

Nous savons à quel point l’information est essentielle dans le contexte actuel. De nombreux aspects de la formation des résidents et de la formation médicale continue sont touchés par les répercussions de la COVID-19. Nous sommes conscients des efforts soutenus de tous les intervenants pour appuyer la formation. Nous sommes déterminés et nous nous employons activement à cerner les possibilités de vous donner des orientations pour répondre à vos préoccupations. Nous continuerons de partager l’information ‒ par courriel aux intervenants de la CPC ou par l’entremise de mises à jour sur cette page Web ‒ et d’indiquer comment continuer de répondre aux exigences de formation des programmes dans ce nouvel environnement d’apprentissage.

Adhésion : Bienvenue aux résidents affiliés

L’adhésion est gratuite et permet aux résidents des programmes agréés par le Collège royal d’avoir accès à certains services, notamment :

  • accumuler durant la résidence les crédits leur permettant de satisfaire aux exigences en matière de développement professionnel continu (DPC) après la certification;
  • recevoir régulièrement des mises à jour du Collège royal.

Surveillez les annonces du Collège royal, notamment sur les répercussions de la COVID-19.

Passez à l’étape suivante : devenez résident affilié.