Dialogue

Vol. 15, no10 — octobre 2015
Bienvenue à Dialogue, votre bulletin d'information du Collège royal


À LA UNE CE MOIS-CI


Vous n’en croirez pas vos oreilles : un test diagnostique sur iPad contribue à un « triage intelligent »

Le Dr Matthew Bromwich est l’inventeur d’un outil de diagnostic qui permet de réaliser un test auditif fiable, au moyen d’un jeu présenté sur un iPad.


Figure 1, l’« Instagram des médecins », compte maintenant 500 000 abonnés

En juin 2014, lors de notre entretien avec le Dr Landy, FRCPC, le nombre d’abonnés à cette plateforme de partage de photos était peu élevé, mais ne cessait d’augmenter.


Comment profiter pleinement du soutien de votre enseignant du DPC

En tant qu’Associés participant au programme de MDC, les enseignants du DPC sauront vous conseiller et vous aider.

Aidez-nous à améliorer nos communications. Répondez à notre sondage, vous pourriez gagner un prix!

Si vous vous êtes déjà plaint de recevoir encore un autre courriel du Collège royal, saisissez cette occasion de nous en faire part.


Membres à la une

En souvenir


AUTRES NOUVELLES

L’apprentissage fondé sur les compétences et son incidence sur vos activités professionnelles : séances à venir

Associés et résidents de Vancouver, de Kitchener et de la région de Toronto : inscrire à des séances éducatives distinctes.


Titre d’Associé honoraire : proposez la candidature d’une personne d’exception

Une mise en candidature est une façon unique de rendre hommage à une personne que vous admirez et respectez.


[Entrevue] Le Dr Wong donne un avant-goût de sa publication électronique

Nous avons récemment discuté avec lui de sa nouvelle publication électronique.


[Nouvelle vidéo] La conception de scénario pour la simulation par équipe

Cette nouvelle vidéo est animée par le Dr Glenn Posner, directeur médical du CCSuO.


Profitez de la diffusion en direct des cinq séances plénières de la CIFR!

Vous pourrez regarder les séances plénières dans le confort de votre foyer ou de votre bureau.


L’approche par compétences continue sur sa lancée, aussi en simulation

Les participants au Sommet de simulation 2015 pourront en apprendre davantage sur le sujet.


Point de contact de La compétence par conception, votre source d’information

Vous désirez obtenir les dernières nouvelles sur La compétence par conception? Abonnez-vous et recevez le prochain numéro dans votre boîte de réception.


 

Haut de la page

Vous n’en croirez pas vos oreilles : un test diagnostique sur iPad contribue à un « triage intelligent »

Vous n’en croirez pas vos oreilles : un test diagnostique sur iPad contribue à un « triage intelligent »

Matthew Bromwich, MD, FRCSC, chirurgien pédiatrique au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) et clinicien chercheur à l’Institut de recherche de cet établissement raconte ce qui a donné lieu à cet outil novateur : « Nous étions à la recherche d’une solution pour les tests auditifs dans les régions éloignées. Je me suis dit : pourquoi ne pourrions-nous pas transporter l’équipement et l’expertise, plutôt que les enfants? »

Le Dr Bromwich est l’inventeur de l’audiomètre ShoeBOX, un outil de diagnostic qui permet de réaliser un test auditif fiable, au moyen d’un jeu présenté sur un iPad.

« Ce que cet outil a d’étonnant, c’est qu’il contribue à ce que j’appelle un « triage intelligent ». Qui envoie-t-on consulter un audiologiste ou un oto-rhino-laryngologiste? Plusieurs patients que nous recevons en consultation ne présentent aucun problème. Ne vaudrait-il pas mieux utiliser plus judicieusement les fonds en santé et ne recevoir que les patients qui ont besoin de nos services? Cela va de soi et cet outil permet de le faire. »

D’où vient le nom ShoeBOX? L’objectif général de ce projet était de condenser toute l’expertise et tout l’équipement nécessaires dans un objet aussi petit qu’une boîte à chaussures.


Ce qui est possible avec l’audiomètre ShoeBOX : distraire, faire participer le patient et mesurer l’audition

« Si vous avez déjà passé un test auditif, vous savez que vous devez être assis et attendre; les enfants par contre veulent faire tout le contraire. Même pour les adultes, demeurer assis pendant un certain temps dans un environnement stressant n’est pas la situation idéale. »

Le Dr Bromwich et son équipe de Clearwater Clinical, une entreprise qu’il a fondée il y a 10 ans afin de créer et d’utiliser des solutions médicales, essentiellement mobiles, moins coûteuses, ou des technologies de remplacement, ont décidé d’innover en transformant le test auditif en un jeu pour les enfants (ou les adultes).

« Nous parlons d’" audiométrie interactive ", parce que la participation du patient est essentielle : il doit toucher l’écran et déplacer des objets, ce qui provoque des sons différents et permet d’en apprendre davantage sur son acuité auditive. »

L’application du test fait appel à des écouteurs audiométriques calibrés en fonction des normes de santé. Le Dr Bromwich a reconnu que pour être utile, le test doit être validé cliniquement, parce que les résultats doivent servir à déterminer si le patient doit subir une chirurgie, porter un appareil auditif, etc.

Le Dr Bromwich et son équipe ont déployé beaucoup d’efforts pour créer une méthodologie qui leur permettrait d’obtenir des résultats diagnostiques fiables, comme utiliser le microphone de l’iPad pour contrôler les bruits de fond et l’information relative à la fréquence des sons perçus. Elle permettrait d’obtenir une valeur prédictive négative de près de 100 pour cent. L’audiomètre diagnostique, approuvé par Santé Canada (instrument de classe II), peut être utilisé aux États-Unis et en Europe.

« L’audiomètre ShoeBOX ne remplacera jamais l’audiologiste, mais contribuera en quelque sorte à mettre ses compétences au service d’un plus grand nombre de patients », a-t-il expliqué, espérant un jour que cet outil soit utilisé dans les cabinets des médecins de famille, les pharmacies, les écoles, les établissements de soins de longue durée, les lieux de travail et même les cliniques de l’ouïe.

Pourquoi utiliser exclusivement le système d’exploitation iOS? Lorsque vous apportez un élément de variabilité à l’équipement, vous risquez de réduire la fiabilité du test. Seul Apple fabrique les iPad et les appareils sont presque identiques; en revanche, une vaste gamme d’appareils Android sont offerts — il faudrait trop de temps et d’argent pour les tester tous.

Visée mondiale : l’audiomètre ShoeBOX facilite l’accès aux tests auditifs

Selon le Rapport mondial sur le handicap paru en 2011 (Organisation mondiale de la Santé, Banque mondiale), la déficience auditive est l’un des handicaps les plus courants dans le monde.

Le Dr Bromwich a reçu une subvention de Grands Défis Canada afin de mettre l’audiomètre ShoeBOX au service des patients en Ouganda. Comme la durée du test était en moyenne de cinq minutes, le Dr Bromwich et son équipe ont pu tester près de 700 enfants en neuf jours à peine, dont 104 présentaient une perte auditive mesurable. Au Nunavut, où l’incidence de la perte auditive est plus élevée que la moyenne nationale, le test a contribué à cibler les enfants qui avaient besoin d’un suivi.

Grâce à une autre subvention, le Dr Bromwich et son équipe pourront poursuivre le développement de l’audiomètre ShoeBOX pour qu’il soit utilisé dans le Tiers Monde. D’autres projets en cours en Afrique, dans le nord de la Mongolie et aux États-Unis, leur permettront de vérifier si le test peut mesurer l’audition de patients traités pour une infection liée au VIH ou à la tuberculose, étant donné que les médicaments administrés peuvent causer une perte auditive. Les médicaments de chimiothérapie peuvent faire de même. Le Dr Bromwich a confié avoir désinfecté et utilisé l’audiomètre ShoeBOX pour tester un enfant dans une salle d’isolement à l’hôpital, dans l’espoir d’éviter une perte auditive durant ses traitements.

Un partenariat avec World Wide Hearing est en voie d’être conclu afin de réaliser 10 000 tests auditifs au Guatemala et au Pérou.

L’avenir des tests auditifs et de la recherche sur la perte auditive

Dr Matthew Bromwich



L’avenir des tests auditifs et de la recherche sur la perte auditive

Les chercheurs envisagent d’avoir recours à l’audiomètre ShoeBOX pour déterminer s’il est possible de procéder à de nouveaux genres de tests ou de dégager des tendances dans le domaine de la perte auditive.

Selon le Dr Bromwich, de nombreux spécialistes de l’ouïe sont d’avis que les tests visant à détecter un trouble du processus auditif central représentent l’avenir des tests auditifs, plutôt que l’audiométrie tonale réalisée avec ShoeBOX : c’est la différence entre déterminer si une personne peut entendre et comment elle peut entendre. Seuls quelques tests qui exigent beaucoup de temps permettent de le faire; le Dr Bromwich croit que ShoeBOX pourrait un jour être adapté afin d’utiliser rapidement de nouvelles méthodes pour évaluer les patients dans leur environnement.

L’utilisation d’une plateforme Wi-Fi constitue un autre avantage : les résultats du test peuvent être compilés facilement dans une base de données centrale et faciliter l’analyse comparative.

« J’aime la phrase qui dit en substance que les changements se produisent lorsqu’une situation désespérée rend soudainement tout possible. Nous avons soudain la capacité de regrouper d’importantes quantités de données des quatre coins du globe pour analyser les questions essentielles sur la perte auditive. C’est extraordinaire. »


AVANT-GOÛT D’AUTRES PROJETS DE SOLUTIONS MOBILES DU DR BROMWICH

Le Dr Bromwich et son équipe de Clearwater Clinical mènent divers autres projets dans le but de tirer profit des fonctions des téléphones intelligents en soins de santé.

MODICA : Ne jamais plus mélanger les photos de famille et d’activités cliniques

Lancée le mois dernier, MODICA est une application pour caméra et une solution de stockage dans le nuage pour iPhone conforme à la norme HIPAA, qui permet aux médecins de réaliser des photos et des vidéos en toute sécurité, et de les partager avec d’autres membres d’une équipe de santé aux fins de collaboration aux soins aux patients.

La colonne vidéo moderne est un iPhone

ClearSCOPE est un adaptateur pour endoscope portatif offrant une technologie viable de remplacement aux colonnes vidéo coûteuses. L’adaptateur permet de relier directement un téléphone intelligent à l’endoscope, de façon à ce que les médecins utilisent la caméra de leur appareil mobile pour réaliser des photos ou des vidéos haute définition.

 

Haut de la page

Figure 1, l’« Instagram des médecins », compte maintenant
500 000 abonnés

Figure 1, l’« Instagram des médecins », compte maintenant <br />500 000 abonnés

Photo gracieusement fournie par Figure 1


En juin 2014, lors de notre entretien avec Joshua Landy, MD, FRCPC, codéveloppeur de l’application Figure 1, le nombre d’abonnés à cette plateforme de partage de photos pour les professionnels de la santé était peu élevé, mais ne cessait d’augmenter. En un peu plus d’un an, il a explosé, soit plus d’un demi-million de téléchargements et 50 000 utilisateurs chaque jour : peu banal pour une entreprise qui vient de célébrer son deuxième anniversaire en mai.

Une partie de cette croissance de 500 pour cent est probablement attribuable à la possibilité de télécharger l’application dans plus de 100 pays, comparativement à environ une demi-douzaine il y a un an.

« La croissance de Figure 1 au cours de la dernière année a suscité énormément d’enthousiasme », a confié le Dr Landy.

« L’apprentissage mutuel des professionnels de la santé au sein d’une communauté internationale permet d’améliorer la prestation des soins aux patients dans le monde entier. Notre mission de démocratisation du savoir entraînera une diffusion réciproque de ce savoir; ainsi, un médecin exerçant dans une région rurale de Chine pourra apprendre d’un spécialiste basé à Ottawa. Ces échanges aident à enseigner aux praticiens à reconnaître des maladies rares, où qu’ils se trouvent, élargissant ainsi leurs diagnostics différentiels et renforçant leur compréhension des thérapies fondées sur des données probantes. Même si nos photos ont déjà été visionnées des millions de fois, je m’attends à de nombreuses autres réalisations d’ici la fin de l’année. »

« La croissance de Figure 1 au cours de la dernière année a suscité énormément d’enthousiasme », a confié le Dr Landy.

Dr Josh Landy (Photo gracieusement fournie par Figure 1; photo : Maria Jose Govea)


Article connexe : Un Associé participe au développement d'une application décrite comme « une version moderne du dossier pédagogique » bénéficiant à un très grand nombre d’apprenants (Dialogue, juin 2014)

À la une : « Like Instagram for doctors, Figure 1 app now has 500,000 users » (The Globe and Mail, septembre 2015)

 

Haut de la page

Comment profiter pleinement du soutien de votre enseignant du DPC

Comment profiter pleinement du soutien de votre enseignant du DPC

Vous avez des questions au sujet du programme de Maintien du certificat (MDC) du Collège royal? Vous avez besoin d’aide supplémentaire pour savoir comment consigner vos activités d’apprentissage dans votre portfolio électronique MAINPORT?

Obtenez un soutien en personne, par courriel ou par téléphone

Que vous souhaitiez savoir comment intégrer vos activités d’apprentissage ou utiliser efficacement votre portfolio électronique MAINPORT, votre enseignant du DPC peut répondre à vos questions et vous fournir des conseils pratiques.

En tant qu’Associés participant au programme de MDC, les enseignants du DPC sauront vous conseiller et vous aider.

Cliquez sur votre région pour rencontrer les enseignants du DPC et voir ce qu’ils peuvent vous apporter.

L’expertise de l’enseignant du DPC peut vous aider Région 5 Région 5 Région 5 Région 1 Région 2 Région 3 Région 3 Région 4

L’expertise de l’enseignant du DPC peut vous aider :

 

Haut de la page

Aidez-nous à améliorer nos communications. Répondez à notre sondage avant le 30 oct., vous pourriez gagner un prix!

Aidez-nous à améliorer nos communications. Répondez à notre sondage avant le 30 oct., vous pourriez gagner un prix!

Dans son message de septembre 2015, le Dr Padmos a fait état d’un nouveau sondage ayant pour but de mieux connaître les préférences des Associés et des résidents affiliés du Collège royal en matière de communication.

Les membres ont jusqu’au 30 octobre 2015 pour participer à ce sondage.

Les membres qui répondent au sondage seront inscrits au tirage de 20 prix de 100 $ à verser à l’œuvre de charité enregistrée de leur choix (prix pour les Associés) ou l’une des dix cartes-cadeaux de 100 $ (prix pour les résidents).

Veuillez répondre au sondage approprié :

Vous trouverez des renseignements supplémentaires dans le Message du directeur général de septembre 2015.

Veuillez envoyer vos questions ou commentaires à communications@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Membres à la une

Membres à la une

Samina Ali, MDCM, FRCPC (pédiatrie, médecine d’urgence pédiatrique) est la coauteure d’un article d’opinion, publié dans le Edmonton Journal, portant sur l’importance du professionnalisme et de l’humanisme pour une pratique exemplaire de la médecine. La Dre Ali est vice-doyenne du professionnalisme à la faculté de médecine et de dentisterie de l’Université de l’Alberta. Tom Rosenal, MD, FRCPC (médecine interne, pneumologie) et Amanda Roze des Ordons, MD, FRCPC (anesthésiologie, médecine de soins intensifs) ont aussi participé à la rédaction de l’article. Lire : « Opinion: Getting the diagnosis right isn’t enough. »

Paul Arnold, MD, FRCPC (psychiatrie, psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent), nouveau directeur du Mathison Centre for Mental Health Research & Education et professeur agrégé en psychiatrie à l’Université de Calgary, encourage les parents à être vigilants quant aux possibles signes de problèmes de santé mentale chez leurs enfants. Lire : « Parents need to be alert for childhood mental illness, psychiatrist says. »

Jonathan Dreyer, MDCM, FRCPC (médecine d’urgence), directeur de la recherche et professeur à la Division de médecine d’urgence de l’École de médecine et de dentisterie Schulichde l’Université Western, a affirmé dans un article de CBC News qu’un stéthoscope à bas prix a été créé par un médecin canado-palestinien. Selon le Dr Dreyer, ce nouveau modèle est comparable aux modèles beaucoup plus dispendieux. Lire : « Dr. Tarek Loubani uses 3D printer to overcome Gaza stethoscope shortage. »

Elaine Gilfoyle, MD, FRCPC (pédiatrie, médecine de soins intensifs) a fait l’objet d’un article du Metro News dans lequel elle explique qu’elle croit qu’une meilleure communication au sein d’une équipe est essentielle pour obtenir de meilleurs résultats chez les enfants en arrêt cardiaque. La Dre Gilfoyle est professeure adjointe d’enseignement clinique au Département de pédiatrie de l’Université de Calgary et intensiviste pédiatrique à l’Hôpital pour enfants de l’Alberta. Lire : « University of Calgary research shows children’s lives can be better saved through effective communication. »

Ivar Mendez, MD, FRCSC (neurochirurgie), chef de la chirurgie à l’Université de la Saskatchewan et de la région sanitaire de Saskatoon, dirige une équipe à l’Université de la Saskatchewan qui étudie, en partenariat avec un centre de Boston affilié à l’Université Harvard, l’utilisation de cellules souches pour traiter la maladie de Parkinson. Lire : « U of S, Harvard team up for Parkinson’s treatment. »

Julio Montaner, OC, MD, FRCPC (médecine interne) invite les chefs des partis fédéraux à soutenir les objectifs globaux dans la lutte contre le sida, comme le rapporte le Globe and Mail.Le Dr Montaner est le directeur du B.C. Centre for Excellence in HIV/AIDS. Lire : « B.C. doctor urges federal parties to back AIDS-treatment target. »

Paul O’Byrne, MD, FRCPC (médecine interne, pneumologie) a été intronisé comme membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé, un honneur prestigieux au sein de la communauté des sciences de la santé. Le Dr O’Byrne est le directeur exécutif du Firestone Institute of Respiratory Health au St. Joseph’s Healthcare Hamilton et le président du Département de médecine de l’école de médecine Michael G. DeGroote de l’Université McMaster. Lire : « Dr. Paul O’Byrne inducted as Fellow of CAHS. »

Valerie Sim, MD, FRCPC (neurologie) est la coauteure d’une étude qui démontre que les acides biliaires pourraient aider à ralentir l’évolution de la maladie de Prion, comme le rapporte le Edmonton Journal. La Dre Sim est professeure adjointe à la Division de neurologie de l’Université de l’Alberta. Elle a également été citée dans un article d’ABC News sur une étude à laquelle elle n’a pas participé, qui dit avoir découvert la cause de l’atrophie multisystémique. Lire : « Bile acids could be used to treat deadly prion disease » et « Cause of Mysterious, Fatal Brain Disease Linked to Mad Cow Disease-Like Proteins. »

Susan Waserman, MD, FRCPC (médecine interne, immunologie clinique et allergie) a commenté, dans un article de CBC News, les trouvailles d’un nouveau rapport qui a révélé que les visites à l’urgence pour anaphylaxie ont significativement augmenté au cours des sept dernières années. La Dre Waserman est une immunologue clinique et une allergologue au Hamilton Health Sciences et elle est la directrice de la Adverse Reactions Clinic du Firestone Institute of Respiratory Health. Lire : « ER visits for anaphylactic reactions increase »


Les suggestions pour le rubrique « Membres à la une » peuvent être envoyées par courriel à communications@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

En souvenir

En souvenir

Lloyd Sharp Allen, MDCM, FRCSC, est décédé le 8 août 2015, à Wolfville (N.-É.), à l’âge de 92 ans. Le Dr Allen a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1954. Il a reçu son diplôme en médecine de l’Université Dalhousie en 1948. Respecté et aimé, il a pratiqué à Sydney (N.-É.) de 1955 à 1997. Pour en savoir plus sur le Dr Allen ».

Donald A. Brown, MD, FRCSC, est décédé le 27 juillet 2015, à Vancouver (C.-B.), à l’âge de 83 ans. Le Dr Brown a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1964. Il a reçu son diplôme en médecine de l’Université de l’Alberta en 1957. Grand défenseur des soins de qualité, il a travaillé au Richmond General Hospital pendant de nombreuses années avant de prendre sa retraite en 1997. Pour en savoir plus sur le Dr Brown »

Gordon Thomas Dickinson, MD, FRCPC, est décédé le 4 août 2015, à Toronto (Ont.), à l’âge de 82 ans. Le Dr Dickinson a obtenu le certificat du Collège royal en psychiatrie en 1975. Dans les années 1960, il a été rédacteur en chef du Canadian Medical Association Journal pendant 10 ans, revue dont il a aidé à consolider les normes scientifiques et à étendre la renommée. Pour en savoir plus sur le Dr Dickinson »

Lawrence Theodore Diduch, MD, FRCSC, est décédé le 5 août 2015, à Edmonton (Alb.), à l’âge de 85. Le Dr Diduch a obtenu le certificat du Collège royal en oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale en 1962. Il a reçu son diplôme en médecine de l’Université de l’Alberta en 1956. On se souviendra de lui comme étant un « homme bon et un bon médecin »; il était très aimé de ses collègues et de ses patients. Pour en savoir plus sur le Dr Diduch »

Joseph Lawson Gilmour, MD, FRCSC, est décédé le 12 août 2015, à Vancouver (C.-B.), à l’âge de 88 ans. Le Dr Gilmour a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1961. Il a reçu son diplôme en médecine de l’Université de Toronto en 1954. Il a passé la majeure partie de sa carrière de chirurgien aux hôpitaux St. Vincent’s et St. Paul’s. Pour en savoir plus sur le Dr Gilmour »

David George Gray, MBChB, FRCPC, est décédé le 9 août 2015, à Ottawa (Ont.), à l’âge de 85 ans. Le Dr Gray a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie diagnostique en 1966. Né à Aberdeen, en Écosse, où il a fait ses études, le Dr Gray a eu une carrière bien remplie pendant 50 ans; il a été chef du personnel médical et chef de la radiologie au Queensway Carleton Hospital. Pour en savoir plus sur le Dr Gray »

Frederick (Fred) Harris, MD, FRCPC, est décédé le 3 juin 2015, à Toronto (Ont.), à l’âge de 90 ans. Le Dr Harris a obtenu le certificat du Collège royal en pathologie générale en 1967. Il a reçu son diplôme en médecine de l’Université de Toronto en 1952. Il sera regretté par sa famille et ses amis. Pour en savoir plus sur le Dr Harris »

F. Alexander Herbert, MD, FRCPC, est décédé le 11 juillet 2015, à Edmonton (Alb.), à l’âge de 85 ans. Le Dr Herbert a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1960. Il a reçu son diplôme en médecine de l’Université du Manitoba en 1955. Ancien président de la Alberta Thoracic Society, il a pris officiellement sa retraite comme professeur émérite de médecine de l’Université de l’Alberta en 1995. Pour en savoir plus sur le Dr Herbert »

David Lloyd George (Red) Howard, MD, FRCPC, est décédé le 19 août 2015, à Victoria (C.-B.), à l’âge de 93 ans. Le Dr Howard a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1955. Il a reçu son diplôme de la faculté de médecine de l’Université de Toronto en 1948. On se souviendra de lui comme étant l’un des premiers spécialistes en rhumatologie de l’Ouest canadien. Pour en savoir plus sur le Dr Howard »

Leslie Paul Ivan, MD, FRCSC, est décédé le 20 juillet 2015, à Ottawa (Ont.), à l’âge de 95 ans. Le Dr Ivan a obtenu le certificat du Collège royal en neurochirurgie en 1960. Il a obtenu son diplôme en médecine du Debrecan Medical University en 1944. Il a été membre du Comité d’examen en neurochirurgie du Collège royal de 1982 à 1985. Il était professeur émérite du Département de neurochirurgie de l’Université d’Ottawa et ancien chef du Département de neurochirurgie du Children’s Hospital of Eastern Ontario. Pour en savoir plus sur le Dr Ivan »

Ronald James Knowles, MDCM, FRCPC, est décédé le 21 août 2015, à Miramichi (N.-É.), à l’âge de 84 ans. Le Dr Knowles a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie diagnostique en 1966. Il a reçu son diplôme en médecine de l’Université Dalhousie en 1957. Parmi ses réalisations, il a aidé à mettre sur pied le Département d’imagerie diagnostique du Miramichi Regional Hospital. Pour en savoir plus sur le Dr Knowles »

Raynauld (Ray) Ko, MD, FRCPC, est décédé le 11 août 2015, à Mississauga (Ont.), à l’âge de 44 ans. Le Dr Ko a obtenu le certificat du Collège royal en anesthésiologie en 2002. Il a reçu son diplôme en médecine de l’Université McGill en 1997. Au moment de son décès, il travaillait comme professeur adjoint d’anesthésie à l’Université de Toronto et comme directeur du Département de la douleur aiguë des Opérations cliniques et de l’Assurance de la qualité du Toronto General Hospital. Pour en savoir plus sur le Dr Ko »

Angus Carleton MacDonald, MD, FRCSC, est décédé le 10 août 2015, à Baddeck (N.-É.), à l’âge de 79 ans. Le Dr MacDonald a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1971. Il a été le récipiendaire des prix Samuel MacLaughlin et Dennis Fellowships et il a travaillé pendant de nombreuses années à Dalhousie et au VGH. Il a aussi agi comme consultant pour IWK, Camp Hill et au Halifax Infirmary. Pour en savoir plus sur le Dr MacDonald »

Alexander H. (Sandy) Macgregor, MD, FRCSC, est décédé le 27 août 2015, à Kodak (Tenn.), à l’âge de 87 ans. Le Dr Macgregor a obtenu le certificat du Collège royal en obstétrique et gynécologie en 1962. Il a reçu son diplôme en médecine de l’Université d’Édimbourg en 1956 avant de venir s’établir en Amérique du Nord. Il a travaillé pendant de nombreuses années comme professeur en Ohio et en Virginie avant de prendre sa retraite. Pour en savoir plus sur le Dr Macgregor »

Joseph Alastair (JA) Mackay, MD, FRCPC, est décédé le 14 août 2015, à Edmonton (Alb.), à l’âge de 94 ans. Le Dr Mackay a obtenu le certificat du Collège royal en anesthésiologie en 1955. Il a reçu son diplôme en médecine de l’Université de l’Alberta en 1948. Il a passé de nombreuses années dans les salles d’opération du Misericordia Community Hospital où on se souvient de ses soins attentionnés aux patients, ses vastes connaissances et son mentorat. Pour en savoir plus sur le Dr Mackay »

Angus Baxter MacMillan, MDCM, FRCPC, est décédé le 8 août 2015, à Hamilton (Ont.), à l’âge de 84 ans. Le Dr MacMillan a obtenu le certificat du Collège royal en pédiatrie en 1960. Il était professeur de pédiatrie à l’Université McMaster et ancien chef du Département de pédiatrie du McMaster Children’s Hospital et du St. Joseph’s Hospital. Il a en outre été membre du Comité d’examen en pédiatrie du Collège royal de 1990 à 2000. Pour en savoir plus sur le Dr MacMillan »   [Article du Hamilton Spectator sur le Dr MacMillan]

Ronald David Nixon, MDCM, FRCPC, est décédé le 26 août 2015, à Port Coquitlam (C.-B.), à l’âge de 88 ans. Le Dr Nixon a obtenu le certificat du Collège royal en psychiatrie en 1955. Il a reçu son diplôme en médecine de l’Université McGill en 1950. La famille du Dr Nixon a fait mettre en sa mémoire une plaque sur un banc du parc du lac Como où il adorait se promener. Pour en savoir plus sur le Dr Nixon »

Shekar Puttaswamy, MD, FRCPC, est décédé le 26 juillet 2015, près du Lac Seibert (Alb.), à l’âge de 44 ans, dans l’écrasement d’un avion monoplace. Le Dr Puttaswamy a obtenu le certificat du Collège royal en pathologie générale en 2008. Originaire de l’Inde, il a obtenu son diplôme en médecine de l’Université de Mysore en 1995. Plus tard, il est devenu un membre actif de la communauté de Bonnyville (Alb.) où il s’est établi et a travaillé comme pathologiste en chef au Bonnyville Health Care Centre. Il avait entre autres une passion pour le pilotage d’avion. Pour en savoir plus sur le Dr Puttaswamy »

Roderick Clendenning Ross, MD, FRCPC, est décédé le 28 août 2015, à Oshawa (Ont.), à l’âge de 97 ans. Le Dr Ross a obtenu le certificat du Collège royal en pathologie générale en 1950. Il a été pathologiste en chef au St. Michael’s Hospital à Toronto où ses étudiants de l’Université de Toronto l’appelaient avec affection «Rocket Rod». De 1974 à 1976, il a été membre du Comité d’examen en anatomo-pathologie au Collège royal. Pour en savoir plus sur le Dr Ross »

Madhav K. Sas (Sahasrabuddhe), MBBS, FRCSC, est décédé le 24 août 2015, à Battleford (Sask.), à l’âge de 79 ans. Le Dr Sas a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1974. Il a reçu son diplôme en médecine en 1961 de l’Université de Poona en Inde. Après son arrivée au Canada, il a exercé sa profession à Biggar (Sask.) pendant plusieurs années avant de déménager à North Battleford où il a travaillé comme chirurgien général au Battlefords Union Hospital jusqu’à sa retraite. Pour en savoir plus sur le Dr Sas »

Pulin Bihari Sasmal, MBBS, FRCPC, est décédé le 15 juillet 2015, à Edmonton (Alb.), à l’âge de 76 ans. Le Dr Sasmal a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1979. Il a reçu son diplôme en médecine de la Faculté de médecine de l’Université de Calcutta en 1964. De 1985 à 1986, il a été président de l’Edmonton Bengali Association.

Douglas (« Dr Doug ») Charles Simms, MDCM, FRCPC, est décédé le 5 août 2015, à St. John’s (T.N.), à l’âge de 95 ans. Le Dr Simms a obtenu le certificat du Collège royal en pédiatrie en 1952. Après avoir reçu son diplôme en médecine, il a travaillé outre-mer en tant que médecin militaire pendant la Seconde Guerre mondiale. À son retour, il a exercé la médecine familiale puis la pédiatrie dans plusieurs hôpitaux de St. John’s. Pour en savoir plus sur le Dr Simms »

Ronald Edward Stokes, MD, FRCPC, est décédé le 7 août 2015, à Kingston (Ont.), à l’âge de 87 ans. Le Dr Stokes a obtenu le certificat du Collège royal en psychiatrie en 1963. Il a reçu son diplôme en médecine de l’Université de Toronto en 1951. Il a habité à Bracebridge (Ont.) pendant de nombreuses années où il a été un psychiatre respecté. Pour en savoir plus sur le Dr Stokes »

Ingrida Zenta Strautmanis, MD, FRCPC, est décédée le 9 août 2015, à Hamilton (Ont.), à l’âge de 92 ans. La Dre Stratmanis a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie thérapeutique en 1961. Elle a reçu son diplôme en médecine de l’Université du Manitoba en 1957. On se souviendra de son dévouement à la profession médicale et de son amour de la musique. Pour en savoir plus sur le Dr Strautmanis »

Murray Cornwall Thompson, MD, FRCPC, est décédé le 21 juillet 2015, à Collingwood (Ont.), à l’âge de 90 ans. Le Dr Thompson a obtenu le certificat du Collège royal en anesthésiologie en 1956. Pendant 34 ans, il a pratiqué l’anesthésiologie au Scarborough General Hospital, dont 12 ans comme directeur des services professionnels avant de prendre sa retraite en 1990. Pour en savoir plus sur le Dr Thompson »


Les suggestions pour le rubrique « En souvenir » peuvent être envoyées par courriel à communications@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

L’apprentissage fondé sur les compétences et son incidence sur vos activités professionnelles : séances à venir

L’apprentissage fondé sur les compétences et son incidence sur vos activités professionnelles : séances à venir

Associés et résidents de Vancouver, de Kitchener et de la région de Toronto, le Collège royal vous invite à vous inscrire à des séances éducatives distinctes qui se tiendront au début du mois de novembre.

Ces séances organisées par vos comités consultatifs régionaux vous permettront de discuter ensemble des défis et des possibilités de l’approche par compétences en formation médicale.

Vous pourrez aussi rencontrer l’enseignant du DPC de votre région et discuter de ce qu’il peut faire pour vous aider dans votre apprentissage à vie.

Séance offerte à Vancouver : : lundi 2 novembre 2015, de 18 h à 21 h 15.
Pour en savoir plus, visitez le site Web du CCR 1. Pour vous inscrire.

Séance offerte à Kitchener : jeudi 5 novembre 2015, de 18 h à 21 h 15.
Pour en savoir plus, visitez le site Web du CCR 3. Pour vous inscrire.


Comme les séances se tiendront à Vancouver et à Kitchener, l’inscription est limitée aux Associés et aux résidents qui vivent dans ces villes ou à proximité (y compris Toronto, pour la séance offerte à Kitchener). Prenez note que le nombre d’inscriptions est limité.

Ces séances gratuites offertes aux Associés et aux résidents par le Collège royal sont des activités d’apprentissage collectif (section 1) permettant d’obtenir des crédits dans le cadre du programme de Maintien du certificat (MDC).

Au sujet de ces séances

Quelle est l’incidence de l’apprentissage fondé sur les compétences sur vos activités professionnelles?
Le Dr Ken Harris, FRCSC, directeur général adjoint du Collège royal, présentera les derniers développements de la transition vers l’approche par compétences en formation médicale et son incidence sur votre développement professionnel continu (DPC). Le cadre conceptuel de l’approche par compétences en DPC est encore embryonnaire; cette séance vous permettra de l’explorer davantage et d’exprimer votre opinion.

Comment votre enseignant du DPC peut-il vous aider?
Vous avez des questions au sujet du programme de MDC du Collège royal? Vous avez besoin d’aide supplémentaire pour savoir comment consigner vos activités d’apprentissage dans le portfolio électronique MAINPORT? Vos enseignants du DPC, Rod McFadyen, MD, FRCPC (séance de Vancouver), et Vinita Bindlish, MD, FRCSC (séance de Kitchener), vous apprendront à améliorer vos activités d’apprentissage à vie et à recourir au soutien et aux ressources offerts par l’enseignant du DPC de votre région.

 

Haut de la page

Titre d’Associé honoraire : proposez la candidature d’une personne d’exception

Titre d’Associé honoraire : proposez la candidature d’une personne d’exception

Le titre d’Associé honoraire est l’un des titres les plus prestigieux que des personnes non admissibles au statut d’Associé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada peuvent recevoir. Une mise en candidature est une façon unique de rendre hommage à une personne méritante que vous admirez et respectez.


Rendez hommage à une personne d’exception

Faites connaître des chefs de file et des personnes qui ont su innover dans les soins de santé ici et à l’étranger en proposant leur candidature avant le 20 novembre 2015.

Cliquez ici pour proposer une candidature.

Qui sont les Associés honoraires du Collège royal?

Ce sont des citoyens du monde qui ont eu un effet marquant sur les systèmes de soins de santé au Canada ou ailleurs dans le monde. Leurs travaux et leurs réalisations ont touché des milliers de personnes et leur ont été bénéfiques. Ce sont des personnes qui ont tout mis en œuvre pour assurer l’excellence de la prestation des soins de santé et la sécurité des patients.

On ne peut les décrire autrement, ce sont des personnes d’exception.

Anciens titulaires du titre d’Associés honoraires :


 

Haut de la page

[Entrevue] Le Dr Wong donne un avant-goût de sa publication électronique

[Entrevue] Le Dr Wong donne un avant-goût de sa publication électronique

Dr Roger Wong


La rédaction de la publication électronique Enseigner l’amélioration de la qualité aux résidents en médecine, qui sera bientôt lancée, a commencé dans le milieu des années 2000, alors que le Dr Roger Wong, FRCPC, à l’époque, directeur associé du programme de médecine interne à l’Université de la Colombie-Britannique, amorçait la création d’un programme d’enseignement sur l’amélioration de la qualité (AQ) à l’intention des résidents. Dix ans plus tard, le Dr Wong communique ses idées novatrices pour aider les directeurs de programme à l’échelle du pays à enseigner et à évaluer les nouvelles compétences CanMEDS en matière d’amélioration de la qualité, et appuyer la mise en œuvre de La compétence par conception.

Nous avons récemment discuté avec lui de sa nouvelle publication électronique et de la séance qu’il animera à l’occasion de la CIFR 2015.

Donnez-nous un aperçu de cette nouvelle publication électronique.

Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet très intéressant que je mène de concert avec le Collège royal depuis ces dernières années, et propose un programme d’enseignement sur l’amélioration de la qualité. Elle abordera des sujets tels l’établissement d’objectifs d’apprentissage, l’évaluation des compétences et l’examen des programmes d’études, allant des notions de base aux notions avancées en matière d’amélioration de la qualité.

Enseigner l’amélioration de la qualité aux résidents en médecine

Quand ce projet a-t-il commencé?

Il y a quelques années, alors que j’étais directeur associé du programme de médecine interne à l’Université de la Colombie-Britannique, il était clair qu’on souhaitait créer un programme d’enseignement sur l’amélioration de la qualité pour nos résidents; je m’en suis donc chargé et j’ai constaté qu’il y avait très peu d’ouvrages sur le sujet. Même s’il existe de plus en plus de données probantes sur l’amélioration de la qualité, très peu d’auteurs ont exploré des techniques d’enseignement et d’évaluation de ces compétences. J’ai donc voulu créer un programme novateur pour notre université et j’ai commencé à élaborer un programme d’enseignement sur l’amélioration de la qualité pour les résidents.

[Le Dr Wong a reçu une subvention du Collège royal et d’AMS pour la recherche et le développement des compétences CanMEDS en 2006 afin de mener à bien ce programme.]

La subvention nous a permis de créer le matériel pédagogique, le programme d’études et différents outils; nous sommes d’avis qu’ils aideront les éducateurs médicaux et plus particulièrement les directeurs et les concepteurs de programme.

Ce que nous avons créé a été très bien accueilli et distribué à d’autres universités et facultés de médecine dans tout le pays. Le programme d’études a suscité beaucoup d’intérêt et fait des adeptes. Mes travaux dans ce domaine ont été reconnus également au niveau national lorsque j’ai reçu le Prix Donald R. Wilson du Collège royal et d’AMS en 2007.

Lors d’une rencontre avec Jason [Frank, directeur, Normes, formation et stratégies d’éducation spécialisée, Bureau de l’éducation spécialisée au Collège royal], celui-ci m’a dit : « Pourquoi ne pas écrire un livre à ce sujet? »

Évidemment, je suis allé de l’avant et j’ai été ravi de collaborer avec le Collège royal et avec ses différentes équipes, qui ont été fantastiques. L’expérience a été très agréable, et le travail n’a pas manqué. L’élaboration de cette publication électronique s’est étalée sur plusieurs années, et nous aurons le grand plaisir de la lancer enfin à Vancouver.

Pourquoi avez-vous décidé de créer cette publication électronique?

Pour une raison simple et pratique : lorsque j’étais directeur de programme, la création de cet outil exigeait beaucoup de travail, alors je me suis dit : « pourquoi ne pas tenter de faciliter la tâche à d’autres directeurs de programme? »

Durant sa rédaction, mon but a toujours été de proposer une démarche conviviale pour créer et intégrer un programme sur l’amélioration de la qualité dans la formation des résidents, et de fournir certains outils d’évaluation connexes.

À qui s'adresse-t-elle?

Elle s’adresse à tous ceux qui participent à la formation médicale, en particulier les directeurs de programme, leurs associés et adjoints, qui ont à cœur de créer des programmes d’études et des méthodes d’évaluation.

Elle s’adresse aussi aux résidents, parce que nous avons appris que la réussite et l’intégration du programme à la base dépendent également de l’adhésion des résidents. J’espère qu’elle leur apprendra à devenir des catalyseurs du changement en incorporant l’amélioration de la qualité dans leurs programmes.

Je suis également ravi d’apprendre que la publication suscite beaucoup d’intérêt et de demandes, même avant sa publication, de la part des hôpitaux ainsi que des régions et des autorités sanitaires, qui souhaitent mener des travaux dans les domaines de l’amélioration de la qualité et de la sécurité des patients.

Que réserve-t-elle aux lecteurs?

Je suis réellement emballé parce qu’elle contient les informations les plus récentes sur la création d’un programme d’enseignement et d’une méthodologie d’évaluation sur l’amélioration de la qualité fortement axée sur le contexte. Elle est adaptée au contexte canadien et fait référence à certaines ressources auxquelles les Canadiens peuvent avoir accès. J’espère qu’elle saura intéresser les lecteurs et qu’ils s’en inspireront dans leurs programmes de formation des résidents.

J’aimerais que les lecteurs comprennent qu’il existe une façon conviviale de créer et de mettre en place un programme sur l’amélioration de la qualité conforme au nouveau référentiel CanMEDS.

Pour en savoir plus sur l’amélioration de la qualité et sur la création et la mise en place d’un programme dans ce domaine, téléchargez un exemplaire de la publication du Dr Wong, bientôt disponible sur le site Web du Collège royal.


Vous assisterez à la CIFR 2015? Ne manquez pas la séance animée par le Dr Wong pour le lancement de sa publication électronique Enseigner l’amélioration de la qualité aux résidents en médecine, le vendredi 23 octobre à 11 h (HAP). Pour en savoir plus, visitez www.collegeroyal.ca/cifr.


Cette publication électronique fait partie des nombreux outils de soutien et de perfectionnement du corps professoral qui seront lancés durant la CIFR 2015 à Vancouver. Visitez le kiosque CanMEDS pour consulter d’autres nouvelles ressources :

 

Haut de la page

[Nouvelle vidéo] La conception de scénario pour la simulation par équipe

Simulation de soins de santé: La conception de scénario pour la simulation par équipe par Glenn Posner

Dans une nouvelle vidéo de notre série sur la simulation en soins de santé, des experts présentent les principes de base de la formation, de l’évaluation et de la recherche par simulation. Cette série s’adresse aux éducateurs cliniciens qui s’intéressent à la simulation en soins de santé.


Visionnez la nouvelle vidéo

Cette nouvelle vidéo est animée par Glenn Posner, MDCM, FRCSC, directeur médical du Centre de compétences et de simulation de l’Université d’Ottawa, et professeur agrégé au Département d’obstétrique et de gynécologie à l’Université d’Ottawa.

Vous manquez de temps? Passez directement au chapitre qui vous intéresse en cliquant sur les liens de navigation dans la description vidéo.

Visitez notre page Web pour regarder d’autres vidéos sur le débreffage, la formation en équipe et la simulation, et l’évaluation dans l’approche par compétences en formation médicale.


C'est votre dernière chance :
Activités et formation dans le domaine de la simulation en novembre


Sommet de simulation 2015

Le sommet se tiendra les 25 et 26 novembre 2015 à l’hôtel Fairmont Banff Springs, à Banff, en Alberta. Le programme, riche et interactif, portera sur le thème « De nouvelles pistes : frayer le chemin de la théorie à la pratique ».

Formation des éducateurs en simulation (cours SET)

Apprenez à créer un programme de simulation et à l’intégrer à d’autres activités d’apprentissage, à procéder à des évaluations et à offrir une rétroaction de qualité et un débreffage utile. Le prochain cours aura lieu du 22 au 24 novembre 2015 à Calgary.

 

Haut de la page

Profitez de la diffusion en direct des cinq séances plénières de la CIFR!

Profitez de la diffusion en direct des cinq séances plénières de la CIFR!

Cette année, même si vous ne pouvez être sur place à la Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR) de 2015, vous pourrez regarder les cinq séances plénières dans le confort de votre foyer ou de votre bureau, grâce à la diffusion en direct.

Les cinq séances plénières


« Si nous avions amélioré la qualité de l’éducation médicale supérieure, comment le saurions-nous? »

Séance plénière d’ouverture de la CIFR, animée par le Dr David Asch

22 octobre, 16 h (HAP)/
19 h (HAE)/20 h (HAA)

« La résidence renouvelée »

Panel animé par les Drs Esam Albanyan, Mike Donoff, Markku Nousiainen et Eric Warm

23 octobre, 8 h (HAE)/
11 h (HAE)/12 h (HAA)

« CanMEDS 2015 : Incursion dans le cadre de compétences du XXIe siècle »

Ne manquez pas cette séance très attendue, animée par les Drs Kelly Caverzagie, Fedde Scheele, Marie-Louise Stokes et Jason Frank

24 octobre, 8 h (HAP)/
11 h (HAE)/12 h (HAA)

« L’approche par compétences, ses avantages et inconvénients »

Les Drs Eric Holmboe et Mark Walton feront valoir leur position durant ce débat

24 octobre, 10 h (HAP)/
13 h (HAE)/14 h (HAA)

« Remuer un milieu tout en y demeurant : comment être un agent de changement efficace »

Séance plénière de clôture de la CIFR, animée par la Dre Helen Bevan et le capitaine John Cox

24 octobre, 16 h (HAP)/
19 h (HAE)/20 h (HAA)


À regarder : Visitez le site Web de la CIFR quelques minutes avant la séance plénière de votre choix, et suivez les indications.

Les facteurs qui ont une incidence sur les soins, des solutions pratiques et stratégiques, et des points de vue internationaux sur l’accès aux soins seront aussi présentés lors de cette séance d’information interactive.

Vous n’aurez pas accès à la diffusion en direct? Il sera possible de regarder toutes les séances par webdiffusion sur la page YouTube de la CIFR, après la conférence.



La date limite de préinscription est passée? Inscrivez-vous sur place!

L’inscription en ligne a pris fin, mais vous pourrez vous inscrire sur place à Vancouver.

Rendez-vous au comptoir de l’inscription au Centre des congrès de Vancouver (1055, place Canada, Vancouver (C.-B.), à compter de 15 h (HAP), le mardi 20 octobre, pour vous inscrire à la CIFR et aux séances proposées.

Visitez le site Web de la CIFR pour consulter le programme complet.

Vous avez des questions? Écrivez-nous à l’adresse cifr@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

L’approche par compétences continue sur sa lancée, aussi en simulation

L’approche par compétences continue sur sa lancée, aussi en simulation

Dans le monde entier, l’approche par compétences est intégrée rapidement dans les programmes et les diverses étapes de la formation médicale; il en va de même pour les programmes et la pratique en simulation.

Les 25 et 26 novembre, les participants au Sommet de simulation 2015 pourront en apprendre davantage sur le sujet lors des ateliers suivants :


L’approche par compétences en formation médicale : répondre aux besoins des apprenants et de la société grâce à la simulation

25 novembre, de 13 h à 14 h 30 (HAR)

Durant cette séance, les professionnels de la santé qui participent à la formation des stagiaires auront la possibilité de discuter de la raison d’être et des principes de cette approche, donner un aperçu des principaux changements apportés au référentiel CanMEDS 2015 et trouver des moyens d’améliorer l’apprentissage au sujet du référentiel CanMEDS 2015 par les médecins dans la pratique.



Maintenant que votre programme de formation repose sur l’APC, quelles seront les prochaines étapes? Introduction à l’évaluation de programme axée sur les résultats

26 novembre, de 10 h 30 à 12 h (HAR)

Durant cette séance pratique, les participants apprendront à décrire les principes fondamentaux de l’évaluation de programme axée sur les résultats, à utiliser et à faire connaître les caractéristiques de modèles logiques pouvant orienter l’évaluation des programmes de simulation dans le cadre de La compétence par conception.


Visitez www.collegeroyal.ca/simulationsummit/program pour en apprendre davantage sur ces ateliers ainsi que sur d’autres ateliers et séances de développement professionnel qui se tiendront à Banff cet automne.

Il est trop tard pour l’inscription hâtive, mais la préinscription en ligne est encore offerte

Même s’il est trop tard pour l’inscription hâtive, vous avez encore le temps de réserver votre place pour le sommet, car la préinscription en ligne est offerte jusqu'au 31 octobre.

Après cette date, vous pourrez uniquement vous inscrire sur place.

 

Haut de la page

Point de contact de La compétence par conception, votre source d’information

Point de contact de La compétence par conception, votre source d’information

Vous désirez obtenir les dernières nouvelles sur La compétence par conception?

Découvrez les réalisations et les prochaines étapes en vous inscrivant afin de recevoir tous les quatre mois notre nouveau bulletin électronique Point de contact de La compétence par conception.

Dans le prochain numéro (octobre) :

Abonnez-vous et recevez le prochain numéro dans votre boîte de réception à la fin du mois.


Vous avez des questions au sujet de La compétence par conception?

Continuellement mise à jour, la page des ressources de la CPC vous permettra d’obtenir :

Vous pouvez aussi communiquer avec nous à cbd@collegeroyal.ca si vous n’y trouvez pas ce que vous recherchez.

 

Haut de la page