Dialogue

Vol. 15, no11 — novembre 2015
Bienvenue à Dialogue, votre bulletin d'information du Collège royal


À LA UNE CE MOIS-CI


Le soutien en santé mentale renforcé par la haute technologie

Des travaux récemment menés par les Forces armées canadiennes afin de moderniser leur optique de traitement en santé mentale, en ayant recours à deux technologies différentes : le système 3MDR et la réalité virtuelle.


Dans Mon cher Charley (...), le Dr McCrae décrit la bataille qui lui a inspiré son célèbre poème il y a 100 ans

Le Collège royal possède deux lettres rédigées au printemps 1915 par le lieutenant-colonel John McCrae, auteur du célèbre poème Au champ d’honneur.


Huit conseils qui vous aideront à consigner vos activités de MDC avant janvier

Nous espérons que nos conseils vous inciteront à revenir sur vos cinq dernières années d’exercice, et à songer aux activités quotidiennes laissées pour compte et sujettes à être consignées aux fins du programme.


Lancement de CanMEDS 2015 – Ce qu’en disent nos partenaires

Il aura fallu deux ans et demi de travail, plus de 600 heures de rencontres, 223 collaborateurs, 190 conférences Web et téléphoniques et quatre consultations nationales pour créer un nouveau cadre éducatif.


Membres à la une


En souvenir


AUTRES NOUVELLES

Octobre 2015 : Nouvelles et décisions du Conseil du Collège royal

Parmi les faits saillants, nomination du prochain président désigné et mise à jour sur nos activités en matière de défense des intérêts.


Le Collège royal appuie l’initiative Doctors for Climate Action

La campagne presse les dirigeants mondiaux de s’engager à prendre des mesures immédiates et concrètes dans le cadre de la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques.


Quatre Associés au Temple de la renommée médicale canadienne

Le mois dernier, le Temple de la renommée médicale canadienne a fait l’annonce de ses nouveaux lauréats, dont quatre sont des Associés du Collège royal.


Médias sociaux et diffusion vidéo en continu : revivez les faits saillants de la CIFR 2015

Si vous avez raté l’une de nos séances plénières inspirantes et souhaitez les revoir, sachez que les enregistrements vidéo des cinq séances sont maintenant disponibles en ligne.


Cinq conseils pour optimiser votre expérience lors du Sommet de simulation 2015

Comptez-vous assister au Sommet de simulation 2015 à Banff, les 25 et 26 novembre? Avant de sauter dans l’avion, assurez-vous de lire les conseils suivants.


Envoyez vos mises en candidature avant le 20 novembre!

Une mise en candidature est une façon unique de rendre hommage à une personne méritante que vous admirez et respectez.


[Nouvelle vidéo] Recherche en simulation

Le Dr Dylan Bould y donne un aperçu des fondements de recherche en simulation.


Présentez une demande de subvention pour la recherche du Collège royal

Nous acceptons maintenant les demandes relatives aux deux catégories de subventions pour la recherche.


 

Haut de la page

Le soutien en santé mentale renforcé par la haute technologie

Colonel Rakesh Jetly, MD, FRCPC

colonel Rakesh Jetly, MD, FRCPC


« En dépit de ce que vous entendez au sujet des militaires, nos membres ont recours à des soins de santé », a affirmé le colonel Rakesh Jetly, MD, FRCPC, psychiatre principal et conseiller en matière de santé mentale auprès du médecin général des Forces armées canadiennes (FAC).

On constate que le fardeau général des troubles de santé mentale est plus lourd chez les membres des FAC que dans la population civile, et ce, à des niveaux plus élevés qu’en 2002. L’armée fait face à des défis différents en raison du stress particulier que ses membres doivent subir. Les cas de trouble de stress post-traumatique qui ont été signalés ont presque doublé entre 2002 et 2013, et il demeure difficile pour les FAC d’inciter les jeunes soldats à poursuivre une thérapie traditionnelle.

Dans le cadre d’une approche plus stratégique adoptée récemment, la recherche en santé mentale des FAC se penche sur les fondements biologiques de la santé mentale, afin d’intégrer la technologie aux options de traitement et d’examiner le concept et le potentiel de la médecine personnalisée.

Cet article fait état des travaux récemment menés par les FAC afin de moderniser leur optique de traitement en santé mentale, en ayant recours à deux technologies différentes : le système 3MDR et la réalité virtuelle.


La technologie revitalise le traitement des troubles de santé mentale

Le soutien en santé mentale renforcé par la haute technologie

« J’aimerais que nous demeurions fidèles à l’art de la psychiatrie et que nous continuions de mettre la science et la technologie à profit pour nous permettre d’aider nos patients », a confié le colonel Jetly, avant d’expliquer une partie des activités de modernisation des thérapies traditionnelles des FAC. « Même si les faits montrent que ce système est tout aussi efficace, nous espérons que son caractère novateur saura motiver plus de gens à poursuivre la thérapie et à ne pas y mettre un terme, en particulier les membres de la jeune génération. »

Le système CAREN (Système informatisé d'environnement de réadaptation)

CAREN est une machine à la fine pointe de la technologie conçue par Motek, une entreprise néerlandaise, qui comprend un tapis roulant faisant face à un écran virtuel panoramique. Elle peut simuler tout type d’environnement, que l’on soit à bord d’un bateau ou en train de courir sur divers types de terrains. Elle permet d’aider des personnes souffrant de blessures physiques (à la suite d’un AVC, d’une amputation), mais peut être utilisée aussi en santé mentale.

L’entreprise néerlandaise a présenté le concept 3MDR (Motion-Assisted, Multi-Modal Memory Desensitization and Reconsolidation), qui s’inspire des mêmes principes que l’EMDR (intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires) en psychothérapie fondée sur des données probantes, mais qui font aussi appel au mouvement. Les FAC commencent à former leur personnel et ont amorcé le processus d’approbation déontologique afin de procéder à leurs essais, tandis que l’entreprise néerlandaise a déjà mis le système à l’essai auprès de plusieurs patients.

« Le système fonctionne ainsi : les patients se remémorent un événement traumatisant qu’ils ont vécu, dont ils ont gardé l’image à l’esprit. Le souvenir en question doit évoquer une mission et certains événements traumatisants qui se sont produits. Alors qu’ils avancent dans les divers scénarios, cette image est projetée à l’écran. Ce qu’ils font, au sens figuré, est de marcher vers l’événement traumatisant et d’y faire face. Ils ressentent ce sentiment de contrôle. Lorsqu’ils y arrivent, le processus EMDR traditionnel vient ensuite, qui comporte quelques questions : À quoi pensez-vous en ce moment? Quels mots vous font penser à cela? À quel endroit de votre corps le ressentez-vous? Puis, grâce au processus EMDR, l’intégration neuro-émotionnelle se fait et à la longue, l’angoisse rattachée à ces images disparaît. »

Le colonel Jetly a expliqué que le but est de recourir à la technologie dans une psychothérapie traditionnelle. Le thérapeute, et non un technicien, reste auprès du patient et lui parle tout au long du processus.

Projet de réalité virtuelle

Les principes qui sous-tendent toutes les thérapies pour le trouble de stress post-traumatique sont l’exposition, la désensibilisation et l’accoutumance. Les FAC font l’essai de la thérapie par réalité virtuelle depuis plusieurs années, les essais se limitant actuellement à des applications bureautiques.

« Si ce qui vous effraie par-dessus tout est un film et que je vous demande de le regarder 10 fois d’affilée, soyez assuré que la dixième fois, vous serez moins effrayé qu’au départ. »

Avec l’aide du groupe True Patriot Love, les FAC utilisent dans leurs centres de traumatologie certains logiciels développés aux États-Unis comprenant entre autres des scènes virtuelles d’Afghanistan et d’Iraq ou de convois. Les patients peuvent pratiquement reconstituer un scénario et reprendre le contrôle d’un événement lié à un souvenir marquant. Certains scénarios ont été adaptés récemment au contexte canadien (c.-à-d. uniformes et véhicules canadiens, etc.) pour rendre les scénarios plus représentatifs.

« La réalité virtuelle nous permet de moderniser l’exposition. Auparavant, nous demandions au patient de dessiner ou de décrire sur papier un événement traumatisant; nous sommes passés ensuite aux cassettes audio, aux médias numériques et nous recourons aujourd’hui à la réalité virtuelle. Nous tirons profit de la technologie pour continuer d’améliorer les traitements actuels et, avec le temps, nous espérons pouvoir aller encore plus loin. »

 

Haut de la page

Dans Mon cher Charley (...), le Dr McCrae décrit la bataille qui lui a inspiré son célèbre poème il y a 100 ans

Dans <em>Mon cher Charley (...)</em>, le Dr McCrae décrit la bataille qui lui a inspiré son célèbre poème il y a 100 ans

Le Collège royal possède deux lettres rédigées au printemps 1915 par le lieutenant-colonel John (« Jack ») McCrae, auteur du célèbre poème Au champ d’honneur.

Les lettres étaient adressées à Charles Ferdinand Martin, MD CM, FRCPC, FACP, un médecin canadien et un ancien doyen de la Faculté de médecine McGill, avec qui le Dr McCrae avait travaillé à l’Hôpital Royal Victoria et à McGill, avant d’exercer à temps plein ses fonctions de doyen. Le Dr Martin, ancien président de l’Association médicale canadienne, sixième président de l’American College of Physicians et Associé originaire du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, est aussi reconnu pour avoir joué un rôle de premier plan dans la création de notre organisation.


Lisez les lettres

La lettre de McCrae à Charles Martin, no 1. La lettre de McCrae à Charles Martin, no 2.


La lettre de mai 1915 décrit la bataille qui a inspiré le poème

La seconde lettre décrit la deuxième bataille d’Ypres. On croit que le 3 mai 1915, le Dr McCrae aurait commencé à composer son illustre poème, Au champ d’honneur, lors d’une interruption des combats le lendemain de l’inhumation d’un proche camarade, le lieutenant Alexis Helmer.

Michael Bliss, OC, FRCPSC, historien célèbre et professeur émérite à l’Université de Toronto, a avancé dans le National Post en novembre 2002 que dans cette lettre, la remarque du Dr McCrae indiquant que tout au long des combats, « le chant des oiseaux dans les arbres ne s’est jamais tu », annonçait déjà certains vers du poème, « Les alouettes devenues lasses/Mêlent leurs chants/Au sifflement des obusiers ».


Qu’est-ce qu’un Associé originaire?

Il s’agit d’un titre que le Collège royal conférait à des médecins et à des chirurgiens durant ses premières années d’existence (début des années 1930). À l’époque, un comité restreint permettait aux professionnels de la santé d’envoyer une demande d’admission sans passer l’examen. Les critères d’admissibilité étaient les suivants :

Les médecins et chirurgiens qui ne répondaient pas à ces critères passaient l’examen du Collège royal. Une fois l’examen réussi, ils étaient admissibles au titre d’Associé.

 

Haut de la page

Huit conseils qui vous aideront à consigner vos activités de MDC avant janvier

Huit conseils qui vous aideront à consigner vos activités de MDC avant janvier


Nous serons ravis de vous aider en cas de besoin

Les représentants dévoués du Centre des services aux membres du Collège royal sont à votre disposition au 1-800-461-9598, au 613-730-6243 (région d’Ottawa) ou à l'adresse cpd@collegeroyal.ca.

Si vous souhaitez consulter d’autres Associés qui participent au programme de MDC, communiquez avec les enseignants du DPC de votre région à l’adresse cpd-ed@collegeroyal.ca.

Vous avez jusqu'au 31 janvier 2016 pour soumettre vos activités d’apprentissage de 2015 au titre du programme de Maintien du certificat (MDC) du Collège royal. Il ne reste plus que deux mois! 

Vous pouvez toujours prendre une longueur d'avance et consigner vos activités de MDC directement dans votre portfolio électronique MAINPORT.

  1. Consignez des activités antérieures

    Nous avons tous oublié de consigner des activités de DPC auxquelles nous avons participé il y a quelques années. Vous pouvez toujours faire état de vos activités antérieures durant votre cycle actuel par l'entremise du processus de validation des crédits. (Communiquez avec nous pour plus d’information; voir nos coordonnées dans l’encadré.)


  2. Découvrez la souplesse du projet de formation personnel

    Avez-vous déjà mené des recherches sur une question clinique ou administrative liée à votre pratique? Avez-vous déjà fait des recherches pour rédiger un article ou une publication? Avez-vous déjà tiré des leçons personnelles de votre travail préparatoire pour l'enseignement ou la présentation d'une conférence? Vous pouvez soumettre ces activités d'apprentissage dans le cadre de la section 2 - Projets de formation personnels, et obtenir deux crédits par heure. (Remarque : Le temps consacré à l’enseignement ou à la présentation en soi ne donne pas droit à des crédits.)


  3. Faites fructifier vos évaluations d’enseignement!

    Le temps que vous passez à examiner vos évaluations d'enseignement, à y réfléchir et à recueillir des commentaires auprès de vos pairs donne droit à trois crédits par heure au titre de la section 3 : Rétroaction sur l’enseignement.


  4. La lecture vous passionne?

    Vous pouvez consigner toutes vos lectures de revues d’un seul coup au titre de la section 2 : Lecture d’articles groupée avec relevé, et obtenir un crédit par article. Vous pouvez aussi demander des crédits pour la lecture d’articles de revues, de chapitres de livres, de volumes de revue et de livres entiers.


  5. Vous écoutez des balados ou vous regardez des vidéos éducatives?

    Vous pouvez consigner ces activités donnant droit à 0,5 crédit au titre de la section 2 : Balados, audio, vidéo.


  6. Avez-vous déjà utilisé UpToDate?

    Les activités de recherche sur Internet liées à une formation auprès d’un tiers (comme Medscape, UpToDate ou Dynamed) peuvent être consignées au titre de la section 2 : Analyse en ligne groupée avec relevé, et donnent droit à un crédit par heure. (Remarque : Le certificat ainsi que le relevé d’activité doivent être téléversés dans le portfolio électronique MAINPORT aux fins d’obtention des crédits.)


  7. Tenez compte de vVotre participation aux comités compte!

    Vous avez déjà participé à un comité, un groupe d’étude ou un groupe de discussion ayant pour objectif d'améliorer la qualité, la sécurité ou l'efficacité du système de soins de santé? Le cadre du DPC reconnaît la valeur éducative d’une telle activité. Consignez votre participation à un comité au titre de la section 2 : Comité sur la qualité des soins/sécurité des patients, et obtenez 15 crédits par année, par comité.


  8. Menez-vous des activités d’évaluation par les pairs?

    Avez-vous déjà consacré du temps à l’examen d’articles rédigés par des pairs ou à l’évaluation de pairs? Vous pouvez consigner ces précieuses expériences au titre de la section 2 : Évaluation par les pairs, et obtenir 15 crédits par année.

Nous espérons que nos conseils vous inciteront à revenir sur vos cinq dernières années d’exercice, et à songer aux activités quotidiennes laissées pour compte et sujettes à être consignées aux fins du programme de MDC.

 

Haut de la page

Lancement de CanMEDS 2015 – Ce qu’en disent nos partenaires : Partie 1 de 2

Lancement de CanMEDS 2015 – Ce qu’en disent nos partenaires : Partie 1 de 2

« Selon moi, le meilleur aspect du processus de création du référentiel demeure la démarche inclusive adoptée par le Collège royal : les nombreux participants au processus, les différentes ébauches proposées aux fins de consultations internationales et nationales ainsi qu’une vision claire de ce que nous souhaitions accomplir et des résultats attendus. »

Ian Bowmer, MD, CM, FRCPC
Directeur exécutif,
Conseil médical du Canada

Il aura fallu deux ans et demi de travail, plus de 600 heures de rencontres, 223 collaborateurs, 190 conférences Web et téléphoniques et quatre consultations nationales pour créer un nouveau cadre éducatif.

Après plusieurs années de partenariat, d’exercices d’établissement de consensus et de consultations avec des Associés et des partenaires clés de partout au Canada, le Collège royal a tenu sa promesse et lancé le nouveau Référentiel de compétences CanMEDS 2015 pour les médecins et les jalons de compétence qui s’y rattachent le 24 octobre 2015, à l’occasion de la CIFR.

CanMEDS 2015 est le fruit d’un processus de collaboration itératif. À chaque étape du processus, nous avons établi des partenariats et collaboré avec des Associés, des intervenants et des experts de la formation médicale et de la pratique médicale, et nous avons tiré des leçons. Nous avons même validé le référentiel auprès des membres du public afin de nous assurer qu’il répond aux besoins des patients.

Le nouveau référentiel est un produit dont tous les Associés peuvent être fiers. Il témoigne de pratiques fondées sur l’approche par compétences et intègre de nouveaux thèmes liés à la pratique quotidienne, comme la sécurité des patients, la cybersanté, la santé des médecins et le transfert des soins. Le référentiel inclut également une série de jalons génériques, soit les habiletés attendues d’un médecin compétent. Ensemble, le nouveau référentiel et les jalons contribueront à améliorer la formation des médecins et les soins aux patients; nos Associés et partenaires continueront ainsi d’être des chefs de file mondiaux du développement de la formation médicale.


Progression de l’initiative La compétence par conception (CPC)

Progression de l’initiative La compétence par conception (CPC)

Le lancement du nouveau référentiel CanMEDS et des jalons qui s’y rattachent constitue un élément clé de l'initiative La compétence par conception (CPC). La CPC est l'initiative du Collège royal qui consiste à intégrer une approche par compétences à la formation et à la pratique spécialisées, et faire en sorte que les futurs médecins fassent preuve des habiletés et des comportements requis pour répondre aux besoins changeants des patients, et ce, tout au long de leur carrière.

Les spécialités et surspécialités avec lesquelles nous sommes actuellement associés pour l’adoption et l’essai de la CPC au sein de leurs programmes de résidence utilisent le contenu du référentiel CanMEDS 2015 depuis plusieurs mois. Maintenant que le référentiel et les jalons sont à la disposition de tous, chaque discipline qui effectuera la transition vers la CPC (voir le calendrier proposé de déploiement par cohorte) pourra recourir à CanMEDS 2015 pour créer des jalons, des activités professionnelles acquises et validées (EPA) et des pratiques axées sur les résultats qui leur sont propres. Aussi, toutes les disciplines (peu importe leur ordre dans le calendrier de déploiement de la CPC) peuvent commencer à intégrer les nouveaux concepts de CanMEDS 2015 à leur programme et leurs normes. Même si la formation des résidents demeure la priorité, le processus de collaboration visant à définir l’incidence de la CPC sur le développement professionnel continu (DPC) est déjà amorcé.


Nous invitons les Associés et les médecins praticiens à prendre part aux discussions sur le DPC fondé sur les compétences et à nous aider à déterminer comment nous pourrions y intégrer le nouveau contenu CanMEDS.


Notre engagement en matière de partenariat et de collaboration

Notre engagement en matière de partenariat et de collaboration

Le Collège royal continuera de solliciter la participation de ses Associés, partenaires et intervenants, de collaborer avec eux et de tirer des leçons. Nous tâcherons de travailler et d’apprendre ensemble — de comprendre ce qui fonctionne et, surtout, ce qui ne fonctionne pas — pour adopter et mettre en œuvre CanMEDS 2015 et la CPC de sorte à respecter les besoins des praticiens, des facultés et des programmes à l'échelle du pays, et à y répondre


Rétroaction des partenaires

Nous avons récemment demandé à plusieurs Associés et partenaires de partager leur opinion sur le processus de création de CanMEDS 2015 et de nous dire comment ils intégreront le nouveau référentiel à leur quotidien et à leur pratique. Voici ce qu'ils ont dit :

« Le référentiel CanMEDS nous rappelle la nécessité de participer quotidiennement et activement à l'enseignement, au mentorat et à l'accompagnement professionnel et personnel des résidents. Il sollicite les propres acquis des Associés qui doivent ensuite les transmettre convenablement et les utiliser constamment. L'éthique médicale que le référentiel CanMEDS propose encourage les enseignants à servir de modèle aux résidents mais également à leurs collègues et collaborateurs. »

Noémie Rouillard-Bazinet, MD
Résidente de quatrième année en oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale
Université de Sherbrooke

« La compétence par conception est une initiative audacieuse et créative lancée par l’un des meilleurs établissements d’enseignement du monde. Ce modèle novateur a le potentiel de modifier sensiblement le cadre de la formation des résidents et, ce faisant, de transformer la façon dont nous enseignons, évaluons et octroyons des certificats aux spécialistes de demain. »

Richard Reznick, MD, MEd, FRCSC, FACS, FRCSEd (hon), FRCSI (hon)
Doyen, Faculté des sciences de la santé, Université Queen’s
Directeur général, Southeastern Ontario Academic Medical Organization



Fleur-Ange Lefebvre
Directrice générale et Chef de la direction,
Fédérations des ordres des médecins du Canada
(texte française)


Dre Francine Lemire
Directrice générale et Chef de la direction,
Collège des médecins de famille du Canada


Chris Power
Directrice générale,
Institut canadien pour la sécurité des patients
(texte française)


Ne ratez pas le prochain numéro de Dialogue pour d’autres commentaires de nos partenaires.


Nous sommes là pour vous aider à comprendre et utiliser CanMEDS 2015

Consultez ces ressources et outils pour en apprendre davantage sur CanMEDS 2015 et la CPC.

Des ressources supplémentaires, comme des présentations, des feuillets d’information et des webinaires sont disponibles dans la section des ressources de la CPC sur le site Web du Collège royal.

 

Haut de la page

Membres à la une

Membres à la une

Le M. Ian Darragh rend hommage à son père, le regretté James H. Darragh, MD, FRCPC (médecine interne), ancien directeur exécutif du Collège royal, bénévole de longue date et archiviste honoraire dans The Globe and Mail. Lisez Lives Lived: James (Jim) H. Darragh, 90

David Dyment, MD, FRCPC (génétique médicale) et Roger Zemek, MD, FRCPC (pédiatrie) ont été nommés titulaires de chaires de recherche clinique de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa pour leur soutien à l’excellence de la recherche clinique dans le but de faire progresser le savoir médical et les soins aux patients. Le Dr Dyment est titulaire d’une chaire de recherche en épilepsie translationnelle de niveau 2 au Département de pédiatrie, et le Dr Zemek est titulaire d’une chaire de commotion cérébrale pédiatrique de niveau 2 au Département de pédiatrie et de médecine d'urgence. Consultez la liste complète des titulaires de chaires de recherche http://www.med.uottawa.ca/recherche/fra/01-chaires_recherche.html  

Ansar Hassan, MD, FRCSC (chirurgie cardiaque) a été nommé chercheur de l’année au Nouveau-Brunswick pour les recherches et les analyses réalisées par son équipe sur les résultats en chirurgie cardiovasculaire. Le Dr Hassan est chirurgien cardiaque à l’Hôpital régional de Saint John. Colleen O’Connell, MD, FRCPC (médecine physique et réadaptation) a été nommée finaliste du même prix pour les efforts déployés par son équipe en vue d’améliorer la mobilité des patients ayant subi un traumatisme médullaire ou atteints de sclérose en plaques. La Dre O’Connell est chef de la recherche au Stan Cassidy Centre for Rehabilitation. Lisez Dr. Ansar Hassan named health researcher of the year

Brian Hodges, MD, FRCPC (psychiatrie) a reçu le Prix Abraham Flexner 2015 pour services exceptionnels à l’éducation médicale de l’Association of American Medical Colleges. Le Dr Hodges est professeur en psychiatrie à la Faculté de médecine de l’Université de Toronto et il est vice-président de l’Éducation au Réseau de santé universitaire de Toronto. Lisez la biographie du Dr Hodges sur le site Web de l’AAMC.

Constantine (Dean) Karvellas, MD, FRCPC (médecine interne) a expliqué sur les ondes de CBC pourquoi les critères de transplantation hépatique ne peuvent être assouplis, plus précisément la période de sobriété de six mois. Professeur adjoint, le Dr Karvellas est intensiviste traitant à l’Unité de soins intensifs E. Garner King General Systems et il participe au programme de transplantation hépatique à l’Université de l’Alberta. Lisez/écoutez Why alcoholics aren’t allowed to receive liver transplants

La revue Maclean’s cite Natasha Leighl, MD, FRCPC (médecine interne, oncologie médicale) dans un article qui remet en question le stéréotype selon lequel le cancer pulmonaire touche uniquement les fumeurs. La Dre Leight est présidente de Cancer pulmonaire Canada et oncologue à l'Hôpital Princess Margaret de Toronto. Lisez The changing face of lung cancer: Young non-smokers

Kellie Leitch, MD, FRCSC (chirurgie orthopédique), ancienne ministre du Cabinet conservateur et chirurgienne orthopédique pédiatrique, a été réélue à titre de députée conservatrice du comté de Simcoe-Grey (Ontario) aux dernières élections fédérales. Lisez Kellie Leitch re-elected for Simcoe-Grey

Carolyn Nessim, MD, FRCSC (chirurgie générale, chirurgie générale oncologique), Toni Zhong, MD, FRCSC (chirurgie plastique), Joan Murphy, MD, FRCSC (anatomo-pathologie) et Kirsty Boyd, MD, FRCSC (chirurgie plastique), ont toutes fait l’objet d’un article de CBC News au sujet de la sous-représentation des femmes dans le domaine de la chirurgie. La Dre Nessim est chirurgienne oncologiste à l’Hôpital d’Ottawa; la Dre Zhong est chercheuse et membre associée du personnel chirurgical au Centre de cancérologie Princess Margaret; la Dre Murphy est oncologue et chef de la Division d’oncologie gynécologique au Réseau de santé universitaire de Toronto; la Dre Boyd est directrice de la recherche à la Division de chirurgie plastique de l’Université d’Ottawa et chirurgienne à l’Hôpital d’Ottawa. Lisez Female surgeons still scarce in male-dominated field

Vivian Rambihar, MD, FRCPC (médecine interne, cardiologie) vient d’être nommé « Ancien d’influence » du University College de l’Université de Toronto. Le Dr Rambihar est un cardiologue renommé et professeur adjoint associé au Département de médecine de l’Université de Toronto. Consultez la liste complète des lauréats http://www.uc.utoronto.ca/2015-winners

CBC News présente une nouvelle étude de Joel Ray, MD, FRCPC (médecine interne), médecin, professeur et chercheur à l’Hôpital St. Michael’s de Toronto, selon laquelle le score d’Apgar d’un nouveau-né pourrait aider à déterminer les besoins en soins intensifs de sa mère. Lisez Newborn, mom’s health ‘remain intimately linked’ after birth

Selon The Globe and Mail, Donald Redelmeier, MD, FRCPC (médecine interne) dirige les recherches dans le cadre d’une nouvelle étude sur l’importance d’un suivi psychologique prolongé pour les patients ayant subi une chirurgie bariatrique. Le Dr Redelmeier est chercheur principal à l'Institut de recherche Sunnybrook et médecin au Centre des sciences de la santé Sunnybrook de Toronto. Lisez Failed bariatric surgery raises suicide risk, study finds

La recherche de Joanne Todesco, MD, FRCPC (médecine interne, anesthésiologie) sur la gestion des comportements dérangeants des médecins a été publiée dans le numéro d’automne du Alberta Doctors’ Digest. La Dre Todesco est une ancienne doyenne associée aux études médicales postdoctorales de l’Université de Calgary et elle a reçu le Prix Derek Puddester pour le bien-être des résidents remis par l’ACMR en 2013. Lisez Dealing with disruptive physician behavior: Can education and mediation really make a difference?

Richard Whitlock, MD, FRCSC (chirurgie cardiaque, médecine de soins intensifs) a probablement pratiqué le tout premier remplacement valvulaire aortique transcathéter en son genre sur une femme enceinte, selon le Hamilton Spectator. Le Dr Whitlock est chirurgien cardiaque au Centre des sciences de la santé de Hamilton. Eric Horlick, MD, FRCPC (médecine interne, cardiologie) était également cité dans l’article. Le Dr Horlick est cardiologue d'intervention au Peter Munk Cardiac Centre de Toronto. Lisez Hamilton surgeons perform pioneering heart operation on pregnant woman

Douglas R. Wilson, MD, FRCPC, a été récompensé pour son travail à titre d’ancien doyen de la Faculté de médecine et ancien conseiller principal du doyen de l’École de santé publique de l’Université de l’Alberta; une nouvelle série de conférences porte désormais son nom (Douglas R. Wilson Lecture). Lisez New lecture series honours former dean, public health champion


Les suggestions pour le rubrique « Membres à la une » peuvent être envoyées par courriel à communications@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

En souvenir

En souvenir

Desmond Copas, MD, FRCSC, décédé le 4 février 2015, à Vancouver, en Colombie-Britannique, à l’âge de 87 ans. Le Dr Copas était psychiatre certifié au Collège royal (1969). Il a obtenu son diplôme de médecine à l’Université de Wales, en 1950, avant de déménager au Canada, où il a pratiqué sa spécialité dans l’ouest de Vancouver pendant de nombreuses années. Il manquera beaucoup à sa famille et à ses amis. En savoir davantage sur le Dr Copas »

Fergus Albert Ducharme, MD, FRCSC, décédé le 23 septembre 2015, à Comox, en Colombie-Britannique, à l’âge de 92 ans. Le Dr Ducharme était chirurgien orthopédique certifié au Collège royal (1959). On se souviendra de son entregent et de sa facilité à raconter des histoires. Il était également un chirurgien compétent. Il a travaillé à Ottawa avant de déménager en Colombie-Britannique, où il a pratiqué à l’Hôpital régional Prince George. En savoir davantage sur le Dr Ducharme »

Maurice Falardeau, MD, FRCSC, est décédé le 19 juin 2015, à Saint-Bruno, au Québec, à l’âge de 80 ans. Le Dr Falardeau était chirurgien généraliste certifié au Collège royal (1963). En 1982, il s’est porté volontaire pour siéger au comité des examens en oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale du Collège royal. Il était auparavant chirurgien-oncologue à l’Hôpital Notre-Dame, à Montréal. C’est à lui que l’on doit la création de la première unité de soins palliatifs pour les francophones de la province, dont il a été le cofondateur. En savoir davantage sur le Dr Falardeau »

Herman Rudolf (Rudi) Fischer, MD, FRCPC, est décédé le 26 août 2015, à Victoria, en Colombie-Britannique, à l’âge de 88 ans. Le Dr Fischer a obtenu sa certification en radiologie diagnostique auprès du Collège royal en 1963. Il a grandi sur l’île de Sulawesi, en Indonésie, puis il a fait ses études de médecine pendant la guerre, en Europe, avant de déménager au Canada dans les années 1950. Il a pratiqué la médecine dans plusieurs villes de la Colombie-Britannique, notamment à Penticton, Vancouver et Vernon. En savoir davantage sur le Dr Fischer »

Wilfred Stephen Goodman, MD, FRCSC, est décédé le 8 septembre 2015, à Mono, en Ontario, à l’âge de 92 ans. Le Dr Goodman a obtenu sa certification en oto-rhino-laryngologie, chirurgie cervico-faciale auprès du Collège royal en 1956. Il a entamé sa carrière à titre de médecin militaire dans le Royal Canadian Regiment avant d’occuper pendant de nombreuses années les fonctions de directeur des études supérieures à l’Université de Toronto. En savoir davantage sur le Dr Goodman »

Joseph A. L. (Léo) Gosselin, MD, FRCPC, est décédé le 11 septembre 2015, à Québec, au Québec, à l’âge de 90 ans. Le Dr Gosselin a obtenu sa certification en médecine interne auprès du Collège royal en 1959. Il a obtenu son diplôme en médecine à l’Université Laval, en 1951. Il manquera beaucoup à sa famille et à ses amis. En savoir davantage sur le Dr Gosselin »

John Anthony Jane, MD, FRCSC, est décédé le 18 septembre 2015, à Charlottesville, en Virginie, aux États-Unis, à l’âge de 84 ans. Le Dr Jane a obtenu sa certification en neurochirurgie auprès du Collège royal en 1966. Il a obtenu son diplôme en médecine à l’Université des sciences de la santé, Faculté de médecine de Chicago. Pendant plus de 30 ans, il a été président du Département de neurochirurgie de la Faculté de médecine de l’Université de Virginie, à Charlottesville. En savoir davantage sur le Dr Jane »

Colin Francis Lipscomb, MB ChB, FRCPC, est décédé le 23 septembre 2015, à Qualicum Beach, en Colombie-Britannique, à l’âge de 80 ans. Le Dr Lipscomb a obtenu sa certification en psychiatrie auprès du Collège royal en 1967. Il a obtenu son diplôme en médecine à l’Université de Bristol. Avant de prendre sa retraite, il a travaillé de nombreuses années en Saskatchewan, notamment à titre de directeur régional du Centre de psychiatrie de Yorkton et de directeur régional de la Clinique de santé mentale de Saskatoon. En savoir davantage sur le Dr Lipscomb »

Peter Colin Mendes, MD, FRCPC, est décédé le 14 septembre 2015, à Edmonton, en Alberta, à l’âge de 87 ans. Le Dr Mendes a obtenu sa certification en médecine interne auprès du Collège royal en 1965. Il a obtenu son diplôme en médecine à l’Université McGill en 1959. Il laisse le souvenir d’un médecin bienveillant et doué. Il manquera beaucoup à sa famille, à ses amis et à ses collègues. En savoir davantage sur le Dr Mendes »

Harold Zvy Pomerantz, MD, FRCPC, est décédé le 26 août 2015, à Montréal, au Québec, à l’âge de 92 ans. Le Dr Pomerantz a obtenu sa certification en médecine interne auprès du Collège royal en 1952. Il a obtenu son diplôme en médecine à l’Université McGill en 1947. Il laisse le souvenir d’un collègue perspicace et dévoué. Le Dr Pomerantz manquera beaucoup à sa famille et à ses amis. En savoir davantage sur le Dr Pomerantz »

John A. Pratt-Johnson, MD, FRCSC, est décédé le 9 septembre 2015, à Vancouver, en Colombie-Britannique, à l’âge de 86 ans. Le Dr Pratt-Johnson a obtenu sa certification en ophtalmologie auprès du Collège royal en 1962. Il a obtenu son diplôme en médecine à l’Université de Witwatersrand, en Afrique du Sud. Pendant de nombreuses années, il a assumé les fonctions de professeur et de chef du Département d’ophtalmologie pédiatrique et de strabisme, à l’Université de la Colombie-Britannique. En savoir davantage sur le Dr Pratt-Johnson »

Michel Tétreault, MD, FRCPC, est décédé le 16 septembre 2015, à Winnipeg, au Manitoba, à l’âge de 62 ans. Le Dr Tétreault a obtenu sa certification en médecine d’urgence auprès du Collège royal en 1984. De 1985 à 1998, il a notamment siégé au Comité d’examen de la médecine d’urgence du Collège royal. Au moment de son décès, le Dr Tétreault était président-directeur général de l’Hôpital Saint-Boniface, à Winnipeg. En savoir davantage sur le Dr Tétreault »

Anthony Tripodi, MD, FRCPC, est décédé le 4 septembre 2015, à Oakville, en Ontario, à l’âge de 72 ans. Le Dr Tripodi a obtenu sa certification en radiologie diagnostique auprès du Collège royal en 1973. Il a obtenu son diplôme en médecine à l’Université de Toronto, en 1968. Le Dr Tripodi manquera cruellement à sa famille et à ses amis. On se souviendra de son sourire contagieux, de son charme et de sa curiosité. En savoir davantage sur le Dr Tripodi »


Les suggestions pour le rubrique « En souvenir » peuvent être envoyées par courriel à communications@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Octobre 2015 : Nouvelles et décisions du Conseil du Collège royal

Octobre 2015 : Nouvelles et décisions du Conseil du Collège royal

Le Conseil du Collège royal a tenu sa réunion automnale les 15 et 16 octobre 2015, au Collège royal à Ottawa (Ontario). Suivant la tradition, le Conseil a accueilli les dirigeants des organismes partenaires à la réunion qui a eu lieu dans l’après-midi du 15 octobre, en vue d’examiner les possibilités de partenariats, actuels et futurs. La réunion du Conseil a porté principalement sur les questions suivantes.


Gouvernance

Nomination du prochain président désigné du Collège royal

Le Conseil a proposé Françoise Chagnon, MD, FRCSC, une oto-rhino-laryngologiste de Montréal (Québec), à titre de prochaine présidente désignée du Collège royal par l’entremise du Comité des candidatures. Pour être admissible à ce poste, un Associé doit avoir rempli un mandat complet de quatre années au Conseil dans l’autre division que celle du président en poste. La Dre Chagnon deviendra officiellement la présidente désignée du Collège royal au début de 2016. L’année suivante, on demandera au Conseil d’envisager sa nomination à titre de présidente pour 2017–2019.  

Autres nominations

Conformément aux statuts du Collège royal, le Conseil a aussi procédé à plusieurs autres nominations clés lors de la réunion des 15 et 16 octobre : nomination des membres du Bureau du Conseil et nomination à plusieurs postes vacants au Conseil (soit des membres publics, des associés indépendants et un membre résident). Tous les nouveaux mandats commenceront le jour de la réunion annuelle des membres, à savoir le 18 février 2016.


La compétence par conception

Le Conseil a été informé que la mise en œuvre de La compétence par conception (CPC) se poursuit conformément à la feuille de route établie et fondée sur la rétroaction des intervenants et les leçons retenues.

Les participants invités ont indiqué qu’ils sont reconnaissants du processus de consultation entrepris par le Collège royal pour l’élaboration de CanMEDS 2015. Le Conseil et les invités ont également confirmé l’importance primordiale de l’engagement continu des intervenants afin d’assurer une solide compréhension du programme, en particulier des facultés de médecine, à mesure que la mise en œuvre avance au sein des futures cohortes des disciplines.

En outre, le Conseil a commenté la première ébauche de la feuille de route à suivre pour assurer la transition du programme de Maintien du certificat (MDC) vers un système de développement professionnel continu fondé sur les compétences – alors que les travaux sont en cours afin d’aborder l’étape de l’apprentissage dans la pratique du continuum de la compétence de la CPC. Au cours des prochaines années, le Comité du développement professionnel continu, dans le cadre d’un processus de collaboration, préparera le nouveau modèle en vue de son lancement prévu en 2019.

Dans le but d’appuyer davantage une mise en œuvre solide de la CPC, le Conseil a également examiné et approuvé une série de révisions aux mandats des comités qui superviseront la mise en œuvre de la CPC, y compris, par exemple, le regroupement du Comité de l’éducation et du Comité du développement professionnel en un nouveau Comité de l’éducation spécialisée qui sera responsable du continuum de l’apprentissage.


Questions concernant le système de santé

Aide médicale à la mort

Le Conseil a discuté de la manière dont le Collège royal devrait répondre à la décision du 6 février 2015 de la Cour suprême du Canada voulant qu’il n’est désormais plus interdit aux médecins d’aider des personnes adultes capables à mettre fin à leur vie lorsque certaines conditions relatives à la souffrance et à la clarté du consentement sont présentes. Le Conseil a affirmé que le Collège royal doit travailler avec ses partenaires pour veiller à ce que les médecins soient informés au sujet de la façon d’interpréter la loi et contribuer à l’évolution du cadre politique. Pour en savoir davantage, consulter le message du mois dernier du directeur général.

Discrimination et harcèlement au sein de la profession

Motivé par le rapport publié par le Royal Australasian College of Surgeons en septembre 2015 sur la prévalence et les effets de la discrimination, de l’intimidation et du harcèlement sexuel dans la profession chirurgicale en Australie et en Nouvelle-Zélande, le Conseil a confirmé que, malgré les différences entre nos systèmes, il faut aborder cette question au Canada. Un plan sera soumis au Conseil aux fins de discussion en février en ce qui concerne la manière dont le Collège royal devrait procéder de concert avec ses partenaires afin de remédier à ce comportement perturbateur et néfaste dans les milieux de soins.

Guide sur la défense des intérêts du Collège royal

Le Conseil a approuvé le Guide sur la défense des intérêts du Collège royal qui constituera une ressource clé et contribuera à informer et soutenir le nombre croissant d’activités de défense des intérêts menées par le Collège royal. Le guide est basé sur les commentaires recueillis à la suite d’une vaste consultation réalisée auprès des intervenants le printemps dernier, y compris des Associés, qui portait sur l’identité de défenseur du Collège royal. Dans le cadre de son rôle de défenseur, le Collège royal sera généralement perçu comme un expert du savoir, un conseiller sage et un leader d’opinion. Pour ce faire, le Conseil a fourni une orientation à la direction en ce qui a trait aux ressources nécessaires en vue d’améliorer les efforts actuels du Collège royal en matière de défense des intérêts.


Gestion responsable

Surveillance financière

Le Conseil a été informé de la situation financière du Collège royal pour le deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2015. Les tendances en matière de recettes et dépenses sont semblables à celles des années précédentes et au budget. Les prévisions pour le budget d’exploitation 2016–2017 sont en voie d’élaboration et reposeront sur le plan opérationnel qui est élaboré parallèlement aux travaux déjà en cours (p.ex., feuille de route de La compétence par conception).

Surveillance des filiales

Le Conseil a été informé des activités actuelles de Collège royal International (CRI). Il a été renseigné au sujet de l’élaboration d’une stratégie opérationnelle révisée et de cibles financières redéfinies pour le CRI; le Conseil, en sa qualité d’investisseur financier, a contribué à la stratégie. Le conseil d’administration du CRI se réunira en novembre 2015 pour parachever son plan d’activités et son plan de soutien financier pluriannuel qu’il communiquera au Conseil en février 2016.

La prochaine réunion du Conseil du Collège royal aura lieu les 18 et 19 février 2016, à Ottawa. Veuillez transmettre vos questions relatives aux activités du Conseil à governance@collegeroyal.ca

 

Haut de la page

Le Collège royal appuie l’initiative Doctors for Climate Action

Le Collège royal appuie l’initiative Doctors for Climate Action

Le Collège royal est un partenaire de Doctors for Climate Action, une initiative mondiale du Royal Australasian College of Physicians (RACP), axée sur l’impact du changement climatique sur la santé. La campagne presse les dirigeants mondiaux de s’engager à prendre des mesures immédiates et concrètes dans le cadre de la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21), qui se tiendra bientôt à Paris.


Joignez-vous à l’appel à l’action lancé dans le monde entier

Selon la Commission Lancet sur la santé et le changement climatique, le changement climatique aura des effets d’une portée considérable, par exemple :

Le Collège royal et plus de 60 organisations médicales et de santé du monde entier demandent de passer à l’action durant la conférence de Paris, les 7 et 8 décembre 2015.

Pour en apprendre davantage, visitez le site www.doctorsforclimateaction.org. Vous pouvez aussi signer l’énoncé consensuel (celui-ci ne s’adresse pas uniquement aux médecins).

Le lundi 12 octobre, nous avons souligné la Journée mondiale d’action sur l’impact du changement climatique sur la santé dans nos médias sociaux afin d’attirer l’attention sur cet enjeu important.

 

Haut de la page

Quatre Associés au Temple de la renommée médicale canadienne

Quatre Associés au Temple de la renommée médicale canadienne

Le mois dernier, le Temple de la renommée médicale canadienne a fait l’annonce de ses nouveaux lauréats, qui seront accueillis dans le cadre d’une cérémonie d’investiture en avril 2016 à Hamilton (Ont.). Nos sincères félicitations à tous les lauréats, dont quatre sont des Associés du Collège royal.

Gordon Guyatt, OC, MD, FRCPC

Gordon Guyatt, OC, MD, FRCPC

Professeur distingué au Département d’épidémiologie clinique et de biostatistique de l’Université McMaster et membre de la Faculté de médecine de cet établissement, le Dr Guyatt a joué un rôle clé dans le développement de la médecine factuelle. Chercheur très respecté et souvent cité, il fait partie du groupe CLARITY (Clinical Advances through Research and Information Translation).

Renseignements supplémentaires sur le site Web du TRMC »

 
C. David Naylor, OC, MD, FRCPC

C. David Naylor, OC, MD, FRCPC

Ancien président de l’Université de Toronto, le Dr Naylor est un médecin chercheur respecté et un conseiller en matière de politiques. Ses recherches ont permis d’accroître l’efficacité de la prestation des soins de santé. Il a notamment contribué à la création du programme de recherche en épidémiologie clinique au Centre des sciences de santé Sunnybrook avant de devenir le fondateur et directeur général de l’Institute for Clinical Evaluative Sciences. En 2003, il a été à la tête du Comité consultatif national sur le SRAS et la Santé publique.

Renseignements supplémentaires sur le site Web du TRMC »

 
Michael Bliss, OC, FRCPSC (Honorary Fellow)

Michael Bliss, OC, FRCPSC (Associé honoraire)

Historien médical célèbre, le Dr Bliss est professeur émérite à l’Université de Toronto, où il a enseigné l’histoire pendant de nombreuses années. Il a fait connaître les brillantes contributions du Canada, notamment dans les domaines de la recherche médicale, des soins de santé et des réalisations en médecine. Son œuvre comprend des ouvrages célèbres, dont La découverte de l’insuline, Plague: A Story of Smallpox in Montreal et William Osler: A Life in Medicine.

Renseignements supplémentaires sur le site Web du TRMC »

 
Mark A. Wainberg, OC, FRCPSC (Honorary Fellow)

Mark A. Wainberg, OC, FRCPSC (Associé honoraire)

Par ses recherches, le Dr Wainberg a contribué à l’avancement de l’étude et du traitement des infections. Il est reconnu pour sa participation à l’identification des propriétés de la lamivudine (3TC), un médicament antiviral devenu l’un des médicaments les plus largement utilisés dans le traitement du VIH. Ancien directeur de la recherche à l’Institut Lady Davis de recherche médicale à l’Hôpital général juif, il est actuellement directeur du Centre sur le sida de l’Université McGill à l’Hôpital général juif.

Renseignements supplémentaires sur le site Web du TRMC »

 

Pour en apprendre davantage, rendez-vous sur le site http://cdnmedhall.org/fr.

 

Haut de la page

Médias sociaux et diffusion vidéo en continu : revivez les faits saillants de la CIFR 2015

Médias sociaux et diffusion vidéo en continu : revivez les faits saillants de la CIFR 2015

La Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR) de 2015 a été l’une des meilleures à se tenir à ce jour. Si vous avez raté l’une de nos séances plénières inspirantes et souhaitez les revoir, sachez que les enregistrements vidéo des cinq séances sont maintenant disponibles en ligne (en anglais seulement, voir les liens ci-dessous).


22 oct.

« Si nous avions amélioré la qualité de l’éducation médicale supérieure, comment le saurions-nous? »
Conférencier : Dr David Asch  |  Voyez la vidéo maintenant

23 oct.

« La résidence renouvelée »
Conférenciers : Drs Esam Albanyan, Mike Donoff, Markku Nousiainen et
Eric Warm
  |  Voyez la vidéo maintenant

24 oct.

« CanMEDS 2015 : Incursion dans le cadre de compétences du XXIe siècle »
Conférenciers : Drs Kelly Caverzagie, Fedde Scheele, Marie-Louise Stokes et
Jason Frank
  |  Voyez la vidéo maintenant

« L’approche par compétences, ses avantages et inconvénients : deux camps s’affrontent »
Conférenciers : Drs Eric Holmboe et Mark Walton  |  Voyez la vidéo maintenant

« Remuer un milieu tout en y demeurant : comment être un agent de changement efficace »
Conférenciers : Dre Helen Bevan et capitaine John Cox  |  Voyez la vidéo maintenant


En plus d’assister aux séances, aux quelque 50 ateliers et 200 présentations d’affiches et d’exposés, les participants à la CIFR 2015 ont aussi été très actifs sur les médias sociaux.

Ils ont participé aux discussions sur Twitter et partagé des photos sur la magnifique ville de Vancouver et les séances auxquelles ils ont assisté, ainsi que leurs réflexions sur le matériel d’apprentissage.

Consultez la page Storify de la CIFR pour voir les meilleures photos échangées sur Twitter du 22 au 24 octobre 2015.

CIFR 2015 jour 1
(en anglais seulement)
CIFR 2015 jour 2
(en anglais seulement)
CIFR 2015 jour 3
(en anglais seulement)

Pour en savoir plus sur la conférence de 2015 et les nouveautés à venir en 2016, rendez-vous sur la page www.collegeroyal.ca/icre.


Soumettez un résumé d’atelier préconférence pour la CIFR 2016!

Les ateliers auxquels vous avez assisté pendant la CIFR 2015 vous ont-ils inspiré? Voulez vous faire part de vos idées avant-gardistes sur la formation des résidents et la formation offerte à un auditoire international?

Soumettez un résumé d'atelier préconférence pour la CIFR 2016!

Les ateliers préconférence peuvent durer une demi-journée à une journée complète de 8 h à 15 h, le mercredi 28 septembre 2016.

Vous avez jusqu’au vendredi 27 novembre 2015 pour envoyer vos propositions.

Visitez le site Web de la CIFR pour télécharger le formulaire.

 

Haut de la page

Cinq conseils pour optimiser votre expérience lors du Sommet de simulation 2015

Cinq conseils pour optimiser votre expérience lors du Sommet de simulation 2015

Comptez-vous assister au Sommet de simulation 2015 à Banff, les 25 et 26 novembre?

Avant de préparer vos skis et de sauter dans l’avion qui vous transportera vers les magnifiques sommets enneigés de l’ouest du pays pour vivre deux jours consacrés à l’apprentissage axé sur la simulation, assurez-vous de lire les conseils suivants :

  1. Téléchargez l'application mobile de 2015

    Pour accéder rapidement aux informations et aux mises à jour tout au long du sommet, n’oubliez pas de télécharger l’application mobile de 2015.

    L’application permet aux participants d’accéder rapidement au programme intégral du sommet, aux plans d’étages, aux évaluations des séances, aux biographies des conférenciers, aux calendriers personnalisés et à d’autres informations, et pourra être téléchargée à partir de vos appareils iPhone, iPad et Android avant le sommet.

    Vous n’avez pas de téléphone intelligent ou d’appareil mobile? Ne vous en faites pas, vous pourrez consulter le programme intégral en ligne.

    Veuillez noter que pour économiser les ressources, un nombre limité de programmes imprimés du sommet de 2015 sera offert sur place; leur coût sera de 15 $.


  2. Surpassez-vous en participant à la chasse au trésor du Sommet de simulation

    Si vous êtes un mordu de la simulation et des médias sociaux, n’oubliez pas de participer à notre chasse au trésor, avant et pendant le sommet de 2015.

    Suivez-nous sur Twitter @RC_SimSummit; en lisant nos indices et en envoyant un gazouillis avec le mot-clic #ChasseSimBanff, vous pourriez gagner une inscription gratuite au Sommet de simulation de l’an prochain, qui se tiendra à St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador), les 13 et 14 octobre 2016.


  3. Visitez nos exposants

    Poursuivez votre développement professionnel en découvrant des technologies de pointe présentées par nos exposants. Entre les séances plénières et les ateliers, visitez les expositions dans le foyer et la salle de bal Cascade (2e étage mezzanine) de l’Hôtel Fairmont Banff Springs. Laerdal Medical Canada, CAE Healthcare, Evertz Microsystems Ltd., Gaumard Scientific, Limbs & Things, MedaPhor, et Spectrum Nasco figurent parmi les exposants cette année.


  4. Soirée Réception de réseautage

    Soyez des nôtres durant la réception de réseautage d’après-ski, à la fin de la première journée, dans la salle de bal Cascade de l’Hôtel Fairmont Banff Springs.

    Le Sommet de simulation s’adresse à tous les intervenants du domaine de la simulation, dans toutes les disciplines de la santé; cette réception est donc une excellente occasion de discuter avec un groupe de pairs qui partagent vos idées.


  5. Regardez la série de vidéos du Collège royal sur la simulation en soins de santé

    En plus des ateliers, des séances plénières et des présentations, les mordus de la simulation pourront aussi se renseigner sur les principes de base de la formation par simulation, de l’évaluation et de la recherche dans le domaine en visionnant la série de vidéos sur la simulation en soins de santé du Collège royal.

    Ces ressources d’apprentissage en ligne gratuites s’adressent à tous les éducateurs qui s’intéressent à la simulation en soins de santé. Une nouvelle vidéo est diffusée chaque mois.

Visitez-nous en ligne à www.collegeroyal.ca/simulationsummit pour connaître tous les détails sur le sommet qui se tiendra ce mois-ci.

 

Haut de la page

Envoyez vos mises en candidature avant le 20 novembre!

Envoyez vos mises en candidature avant le 20 novembre!

Le titre d'Associé honoraire est l'un des titres les plus prestigieux conférés par le Collège royal. Il vise à rendre hommage à de distingués médecins, chirurgiens ou autres personnes non Associés ou non admissibles au titre d'Associé qui ont démontré un rendement exceptionnel dans une discipline donnée ou dans un domaine professionnel particulier. Une mise en candidature est une façon unique de rendre hommage à une personne méritante que vous admirez et respectez.


Titre d’Associé honoraire : effectuez vos mises en candidature



Les mises en candidature pour 2016 prendront fin le 20 novembre 2015, à 17 h (HNE).


Qui sont les Associés honoraires du Collège royal?

Ce sont des citoyens du monde qui ont eu un effet marquant sur les systèmes de soins de santé au Canada ou ailleurs dans le monde. Leurs travaux et leurs réalisations ont touché des milliers de personnes et leur ont été bénéfiques. Ce sont des personnes qui ont exercé une influence positive durable dans leur recherche de l’excellence dans la prestation des soins de santé et la sécurité des patients.


Voici nos Associés honoraires de 2015

Alain Beaudet, MD, PhD  

Alain Beaudet, MD, PhD
Président, Instituts de recherche en santé du Canada

Pour ses contributions exceptionnelles en matière de recherche, d’érudition, d’innovation et de leadership en recherche en santé

 
A. Brent Eastman, MD, FACS  

A. Brent Eastman, MD, FACS
N. Paul Whittier, président, Traumatologie, médecin en chef émérite, Scripps Health, San Diego (Californie)

Pour ses contributions exceptionnelles dans les domaines de la recherche en traumatologie, de l’enseignement et des soins aux patients, et son apport à titre bénévole pour la profession

 
Paul Grand’Maison  

Paul Grand’Maison, MD, MSc, FCFPC, FCAHS
Directeur du Bureau des relations internationales, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke

Pour ses contributions exceptionnelles en médecine familiale, en formation médicale, en responsabilité sociale et en actions internationales

 

Haut de la page

[Nouvelle vidéo] Recherche en simulation

Les fondements de recherche en simulation par Dylan Bould

Nous invitons les éducateurs qui s’intéressent à la simulation en soins de santé à regarder la nouvelle vidéo de notre série axée sur les principes de base de la formation, de l’évaluation et de la recherche par simulation.

Dylan Bould, MBChB, MRCP, FRCA, MEd, professeur agrégé d’anesthésiologie au Département d’anesthésie pédiatrique du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario, y donne un aperçu des fondements de recherche en simulation.

Regardez la vidéo [22 min. 4 sec.]

Vous manquez de temps? Passez directement à la partie qui vous intéresse en cliquant sur les liens de navigation dans la description vidéo.

Vous recherchez d’autres ressources? Vous trouverez sur notre page Web des vidéos traitant de divers sujets (débreffage, formation en équipe et simulation, évaluation dans l’approche par compétences en formation médicale).

 

Haut de la page

Présentez une demande de subvention pour la recherche du Collège royal

Présentez une demande de subvention pour la recherche du Collège royal

Êtes-vous un éducateur médical ou un chercheur à temps plein?

Nous acceptons maintenant les demandes relatives aux deux catégories de subventions pour la recherche du Collège royal. Celles-ci aident des chercheurs exceptionnels issus de disciplines, de contextes de soins et de milieux variés à faire avancer et à améliorer la formation médicale.

PRÉSENTEZ UNE DEMANDE DE SUBVENTION POUR 2016


Vous devez envoyer votre demande à l’adresse researchgrants@collegeroyal.ca.

Date limite : 4 mars 2016 (minuit, heure locale).


Pour plus d’information et pour prendre connaissance des projets ayant reçu un financement, consultez
www.collegeroyal.ca/awards/grants/medical_education.

Questions : researchgrants@collegeroyal.ca

 

Haut de la page