Dialogue

Vol. 15, no12 — décembre 2015
Bienvenue à Dialogue, votre bulletin d'information du Collège royal


À LA UNE CE MOIS-CI


Réinventer les soins orthopédiques grâce à une technologie mobile : un chirurgien de Halifax entend renouveler le système

« Dans quelques années, nous pourrions être en mesure de déterminer l’ordre de priorité des patients sur-le-champ — probablement dans le bureau même du médecin de famille —, en nous basant sur des critères objectifs pour déterminer cet ordre et non sur des radiographies à deux dimensions et la propre évaluation de la douleur par le patient » — Dr Michael Dunbar


Une réunion historique consolide la collaboration en santé des Autochtones

Le mois dernier, 23 champions de la santé des Autochtones de partout au pays sont venus au Collège royal pour préparer la tenue d’un sommet national visant à remédier aux lourdes séquelles laissées par le colonialisme, le racisme et les pensionnats autochtones.


Programme de Maintien du certificat (MDC) : Dans quelle section inscrire vos activités, comment les consigner et qui peut vous aider

Vous avez jusqu’au 31 janvier 2016 pour consigner vos activités menées en 2015. Vous ne savez pas exactement dans quelle section inscrire vos activités? Vous ne savez pas comment consigner vos résultats dans le portfolio électronique MAINPORT? En plus…


Sommet sur l’emploi des médecins : des mesures pour aborder les questions relatives aux effectifs médicaux

Le Sommet national sur l’emploi des médecins, tenu les 5 et 6 novembre 2015 à Ottawa, avait pour but d’amorcer l’élaboration d’un plan d’action multilatéral pour favoriser l’emploi des médecins et mieux éclairer la planification des effectifs de la santé au pays.


Membres à la une

En souvenir


AUTRES NOUVELLES

Obtenez des crédits de MDC en lisant les présentations de recherches, de conférenciers et d’ateliers marquants de la CIFR 2015

Poursuivre votre développement professionnel en consultant en ligne la documentation sur des exposés, des ateliers et des séances plénières de la Conférence internationale sur la formation des résidents.


Les bénéficiaires des bourses et subventions s’intéressent à la communication en contexte de transfert des soins, au DPC, à la simulation, à l’enseignement en milieu de travail et plus encore!

Lire les résumés des projets et en apprendre davantage sur l’incidence possible de ces projets de recherche sur l’avenir de l’éducation médicale.


CanMEDS 2015 - Ce qu’en disent nos partenaires : Partie 2 de 2

Nous avons choisi de poursuivre la conversation dans cette deuxième partie, en raison du très grand nombre de commentaires.


Initiatives en santé mondiale et travaux humanitaires : Haïti, Sénégal et Népal

Voici un aperçu des projets de développement international du Collège royal.


Résumé des faits saillants du Sommet de simulation 2015

Vous n’avez pu assister au sommet? Voici ce que vous avez manqué.


Principes généraux de gestion du changement : créer une culture de la simulation

Le Dr Anderson relate son expérience de la création d’une culture de la simulation et traite de sujets tels que comprendre les intervenants, établir les objectifs de l’établissement, etc.


ASPIRE 2016 : la bonne gestion des ressources s’ajoute à la sécurité des patients et l’amélioration de la qualité

Le prochain atelier ASPIRE se tiendra du 10 au 13 mai 2016 et offrira un nouveau contenu.


Date à retenir : Assemblée annuelle des membres de 2016

L'assemblée annuelle des membres du Collège royal aura lieu le jeudi 18 février 2016. Pourquoi y participer?


 

Haut de la page

Réinventer les soins orthopédiques grâce à une technologie mobile : un chirurgien de Halifax entend renouveler le système

Réinventer les soins orthopédiques grâce à une technologie mobile : un chirurgien de Halifax entend renouveler le système

Imaginez que vous avez attendu pendant des années pour obtenir une consultation chirurgicale et que vous découvrez qu’au bout du compte, vous n’avez jamais eu besoin de chirurgie.

Imaginez que vous devez subir une chirurgie pour un remplacement de la hanche, que vous avez fait de longues heures de route pour aller à un rendez-vous de suivi et que vous avez finalement appris en deux minutes que tout est beau!

Imaginez si votre téléphone intelligent pouvait vous empêcher de vivre des situations semblables.


Michael Dunbar, MD, FRCSC

Michael Dunbar, MD, FRCSC, un chirurgien orthopédiste du QE II Health Sciences Centre de Halifax et directeur du Research for Orthopaedics au Halifax Infirmary Hospital, est le cocréateur d’un système de surveillance de la démarche, qui fait partie d’un vaste projet de recherche appelé Mobility at Capital Health ou « M@CH ». Ce système, en cours d’élaboration en vue d’un usage général, mise sur la technologie mobile existante dans le but d’améliorer les consultations chirurgicales et les soins connexes afin d’assurer les meilleurs résultats qui soient pour les patients et de réduire les temps d’attente.

« Dans quelques années, nous pourrions être en mesure de déterminer l’ordre de priorité des patients sur-le-champ — probablement dans le bureau même du médecin de famille —, en nous basant sur des critères objectifs pour déterminer cet ordre et non sur des radiographies à deux dimensions et la propre évaluation de la douleur par le patient ».


De grandes ambitions pour la nouvelle application : des soins plus rapides et plus efficaces

Les Néo-Écossais endurent de longs temps d’attente et voyagent sur de longues distances pour obtenir des soins spécialisés. Avec une population vieillissante, le Dr Dunbar s’attend à une augmentation encore plus grande de consultations pour des services orthopédiques au cours des prochaines années. Ces pressions obligent le système de soins de santé déjà engorgé de la province à trouver des solutions de rechange aux méthodes traditionnelles de soins.

« Je crois que nous sommes rendus à un point actuellement en Nouvelle-Écosse où nous n’avons plus vraiment d’autre choix que de faire quelque chose de radical pour dynamiser le système ».

Le projet de système de surveillance de la démarche du Dr Dunbar est réalisé grâce à une subvention et, on l’espère grandement, devrait faciliter :

  1. la saisie des données de base sur les patients qui consultent pour un remplacement de la hanche, du genou ou d’une articulation;
  2. la détermination et l’ordre de priorité des patients qui ont besoin d’une chirurgie, en se basant sur ces données;
  3. un suivi continu des patients à distance en vue d’influencer leur programme d’exercices ou de déterminer s’ils ont besoin d’un rendez-vous de suivi en personne avec leur chirurgien.

« Nous venons de présenter notre premier résumé à une rencontre internationale et nous commençons à voir la première validation de la preuve du concept dont nous parlons », a déclaré le Dr Dunbar, premier titulaire de la chaire de la fondation QEII en arthroplastie.


Les faits probants appuient l’utilisation d’un outil pour trier efficacement les candidats à la chirurgie

L’établissement d’une solide base de faits probants est essentiel pour veiller à ce que cet outil fournisse des mesures fiables. La recherche a déjà déterminé et mesuré les paramètres normaux de la démarche et les façons dont le déplacement du centre de la masse chez les humains, à savoir la manière dont nous marchons, est sensible à la pathologie. Des laboratoires d’analyse de la démarche ont fourni des mesures fiables pendant des années; cependant, ils ont besoin de techniciens pour ce faire et peuvent prendre jusqu’à 90 minutes pour évaluer un patient, ce qui les rend peu pratiques pour examiner le cas de chaque patient ayant besoin d’une consultation.

« Nous sommes maintenant convaincus que nous pouvons obtenir certaines de ces mesures avec exactitude grâce à un téléphone intelligent parce que les accéléromètres et gyroscopes de ces appareils sont très puissants », a indiqué le Dr Dunbar, dont l’outil aiderait les chirurgiens à recommander aux patients qui n’auraient pas d’avantage à subir une chirurgie (à savoir, ceux qui ont une démarche normale) de consulter un physiothérapeute ou un spécialiste de la douleur.

« Nous n’avons rien inventé de nouveau; nous nous sommes contentés d’appliquer la technologie actuelle à différentes étapes dans le continuum de soins », a-t-il dit.

Le Dr Dunbar et son équipe viennent de soumettre un résumé de leurs travaux qui montrent une forte corrélation entre la sélection de patients pour une chirurgie et les évaluations en personne avec un chirurgien et les patients sélectionnés par les physiothérapeutes à partir des données sur les patients provenant de cliniques et du laboratoire d’analyse de la démarche.

« Un laboratoire d’analyse des données vous fournit des milliers de données, mais vous avez peut-être besoin de huit d’entre elles pour décider d’opérer et peut-être de cinq si vous utilisez un téléphone intelligent, a indiqué le Dr Dunbar. Notre outil pourrait comprendre un programme équivalant à une partie de l’expérience et de la valeur d’un chirurgien chevronné, qui servirait de seuil pour la prise de décision ».

Bien qu’il admette que cet outil ne serait pas un remplacement parfait, il permettrait aux travailleurs de la santé de collecter des données détaillées sur tous les patients.

« C’est un renouveau, a-t-il déclaré. Le remplacement d’une articulation est une opération en quatre dimensions, mais nous évaluons la possibilité de procéder celle-ci à partir d’une pellicule à deux dimensions [la radiographie du patient]. Je veux connaître le comportement en quatre dimensions des patients parce que c’est ce qu’ils vont faire après la chirurgie. Ils vont se déplacer avec leur nouvel implant ».


Le projet se penche sur les soins préopératoires et postchirurgicaux

 

Haut de la page

Une réunion historique consolide la collaboration en santé
des Autochtones

Une réunion historique consolide la collaboration en santé <br />des Autochtones

Le mois dernier, 23 champions de la santé des Autochtones de partout au pays sont venus au Collège royal pour préparer la tenue d’un sommet national visant à remédier aux lourdes séquelles laissées par le colonialisme, le racisme et les pensionnats autochtones. La réunion a permis de sceller un partenariat engagé entre des membres de l’Indigenous Health Alliance (alliance en santé des Autochtones), récemment créée à la suite des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

Animée par Alika Lafontaine, MD, FRCPC, et Tom Dignan, MD, OOnt, président du Comité consultatif sur la santé des Autochtones du Collège royal, la réunion portait sur le thème « Repenser la collaboration en matière de santé des Autochtones ».

« Il est rare qu’une nation ait la chance d’assister à la réparation d’injustices historiques, a affirmé le Dr Alika Lafontaine. Ce qui a nui entre autres à l’avancement de la santé des Autochtones est que nous n’avons pas été en mesure, en tant que nation, de reconnaître publiquement ces injustices, jusqu’à tout récemment. Le Collège royal a décidé il y a plusieurs années qu’il s’engagerait à donner suite aux conclusions de la Commission de vérité et réconciliation. Utiliser son influence pour organiser cette réunion et figurer parmi les organisations à l’origine de cette alliance reflète cet engagement. Nous avons beaucoup à faire, mais je n’ai jamais été aussi fier d’être un Associé du Collège royal. »


Grande représentation au sein de l’alliance

L’alliance en santé des Autochtones compte des représentants de diverses organisations :

L’alliance a la ferme intention d’élargir ses rangs à mesure que les engagements évoluent, que les rôles se définissent et que les lacunes en matière d’expertise sont connues.


Quatre objectifs atteints

Le Dr Lafontaine, devenu récemment Associé indépendant au sein du Conseil du Collège royal, a dirigé la réunion au moyen d’un processus structuré et axé sur des ateliers.

Quatre objectifs avaient été fixés :

  1. Créer un consensus sur le résultat général proposé pour le projet : « Faire en sorte que les intervenants des soins de santé et les Canadiens reconnaissent les différences observées dans la qualité des soins aux patients canadiens et aux patients autochtones, et mettre un terme à ces différences. »

  2. Obtenir un accord au sujet d’un plan de projet en 10 étapes.

  3. Dresser la liste des participants à cette alliance en mesure de s’engager envers le projet, en précisant notamment la valeur qu’ils peuvent ajouter au processus.

  4. Définir les étapes à suivre pour tonifier la collaboration et discuter des principaux résultats attendus afin de fixer la date d’un sommet pancanadien sur la santé des Autochtones.

Les participants ont reconnu que les objectifs de la réunion ont été atteints; ils ont apprécié la possibilité d’exprimer leurs points de vue et idées, et de contribuer aux plans futurs.


Plusieurs points saillants


Prochaine étape : Ébauche d’un protocole d’entente

Le Dr Lafontaine et l’équipe de gestion du projet prépareront l’ébauche d’un protocole d’entente, qui décrira la collaboration prévue entre les intervenants du projet. Les feuillets d’information et de modalités que chaque organisation au sein de l’alliance devra fournir valideront les contributions respectives.

Pour en savoir plus sur l’alliance : www.indigenoushealthalliance.com

Une réunion de suivi doit avoir lieu pour déterminer la priorité des mesures à prendre.

Veuillez envoyer vos commentaires ou vos questions sur ces travaux à politiquesdelasante@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Maintien du certificat : Dans quelle section inscrire vos activités, comment les consigner et qui peut vous aider


Maintien du certificat : Dans quelle section inscrire vos activités, comment les consigner et qui peut vous aider

Vous avez jusqu’au 31 janvier 2016 pour consigner vos activités de développement professionnel continu (DPC) menées en 2015.  


Vous ne savez pas exactement dans quelle section inscrire vos activités de DPC?

Le Cadre des activités de développement professionnel continu (DPC) du Collège royal comprend trois sections : apprentissage collectif, autoapprentissage et évaluation. Les activités soumises au moyen du portfolio électronique MAINPORT sont automatiquement converties en crédits.

Si vous vous demandez si votre activité peut donner droit à des crédits du programme de Maintien du certificat (MDC), consultez notre tableau sommaire.

Résumé des sections d'apprentissage du nouveau cadre de MDC »

Si des doutes demeurent dans votre esprit, vérifiez si votre question apparaît dans notre foire aux questions ou contactez-nous pour obtenir un soutien personnalisé.


Comment consigner vos résultats dans le portfolio électronique MAINPORT

Lorsque vous inscrirez des activités dans le portfolio électronique MAINPORT, vous devrez décrire le résultat ou l’incidence de votre apprentissage sur votre pratique professionnelle (p. ex., description des conclusions que vous avez tirées après avoir réfléchi à l’activité d’apprentissage que vous avez achevée).

Voici quelques exemples :


Huit conseils pour consigner vos activités de MDC

Nous avons donné récemment huit conseils pour vous aider à consigner vos activités de DPC, y compris téléverser vos lectures groupées de revues spécialisées, faire fructifier vos évaluations d’enseignement, tirer profit de la souplesse du projet de formation personnel et consigner des activités achevées qui donnent droit à des crédits.

Vous trouverez des renseignements supplémentaires à ce sujet et quatre autres conseils pratiques dans notre édition du mois dernier :
http://www.royalcollege.ca/rcsite/documents/dialogue/dialogue-15-11-f


Vous avez des questions? Communiquez avec notre équipe

L’équipe du Centre des services du Collège royal peut aider les Associés à consigner leurs activités de DPC de 2015. Le centre est ouvert du lundi au vendredi, de 8 h à 17 h (HNE). (Remarque : Le Collège royal sera fermé du lundi 24 décembre 2015 au 1er janvier 2016 inclusivement).

Communiquez avec nous, par téléphone, au 1-800-461-9598 (sans frais), ou par courriel, à cpd@collegeroyal.ca


Nous encourageons aussi les Associés à communiquer avec l’enseignant du DPC de leur région. Puisqu'il est lui-même un Associé, il saura répondre à leurs questions sur le programme de MDC et le portfolio électronique MAINPORT.

Consultez les coordonnées de votre enseignant du DPC.

 

Haut de la page

Sommet sur l’emploi des médecins : des mesures pour aborder les questions relatives aux effectifs médicaux

Sommet sur l’emploi des médecins : des mesures pour aborder les questions relatives aux effectifs médicaux

Les chefs de file canadiens des soins de santé continuent de rechercher des solutions afin d’harmoniser les effectifs médicaux et les besoins actuels et futurs des patients et des collectivités.

Le mois dernier, Kevin Imrie, MD, FRCPC, FACP, président du Collège royal, a ouvert le sommet national sur l’emploi des médecins en mettant les participants au défi de mettre fin au « cycle d’expansion et de crise » des effectifs médicaux au pays, qui nuit aux nouveaux médecins et, ce qui est encore plus regrettable, aux patients qui ont besoin de soins.

Les participants ont proposé diverses mesures concrètes, en soulignant toutefois la nécessité de mieux comprendre la nature et l’état actuels des effectifs de la santé du Canada avant d’apporter ou de promouvoir les changements requis au niveau du système.


Contexte

Le Collège royal a étudié activement le chômage et le sous-emploi des médecins spécialistes au cours des cinq dernières années, et favorisé un dialogue national sur cette question importante parmi les intervenants de la médecine, de la formation médicale, des ordres des médecins et du gouvernement. Ces activités s’inscrivent dans le cadre d’un vaste programme d’exploration générale des effectifs médicaux spécialisés.

Le Sommet national sur l’emploi des médecins, tenu les 5 et 6 novembre 2015 à Ottawa, avait pour but d’amorcer l’élaboration d’un plan d’action multilatéral pour favoriser l’emploi des médecins et mieux éclairer la planification des effectifs de la santé au pays.

Les présentations ont permis d’obtenir des données récentes sur l’emploi des médecins au Canada, le système de santé, les tendances des effectifs médicaux et la situation de notre système de santé par rapport à celui d’autres pays.

Téléchargez les présentations »


Plan d’action et prochaines étapes

Les participants ont discuté de diverses solutions et de prochaines étapes possibles lors des séances. La plupart d’entre eux ont appuyé la création d’une initiative temporaire qui serait chargée d’étudier la nature et l’état des effectifs de la santé actuels au pays, afin de mieux comprendre des lacunes observées. Cette initiative tirerait profit des leçons apprises par d’autres organismes comparables. Même si les divers mécanismes permettant d’avancer ces travaux ont fait l’objet d’un débat, l’urgence d’agir a été largement reconnue.

Le Collège royal et ses Associés définiront son rôle unique de collaboration afin de donner suite aux appels à l’action entendus lors du sommet. Les participants ont demandé de continuer d’appuyer les efforts actuels de planification des effectifs médicaux, en précisant les éléments livrables et le calendrier. Ils ont aussi demandé d’accroître le financement de la recherche sur les maladies chroniques. Le Collège royal a été invité à travailler avec les associations de spécialistes afin de définir les besoins de leurs disciplines et de leurs patients. La rétroaction variée et constructive du sommet orientera les activités futures de notre organisation dans ce domaine.

Pour en savoir plus, consultez notre site Web ou écrivez-nous à l’adresse politiquesdelasante@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Membres à la une

Membres à la une

Todd Mainprize, MD, FRCSC (neurochirurgie) a récemment fait les manchettes, notamment de BBC News, en raison de son rôle lors d’un essai clinique novateur permettant d’ouvrir temporairement la barrière hémato-encéphalique de patients afin d’administrer plus efficacement les médicaments contre le cancer. Le Dr Mainprize exerce la neurochirurgie à l’hôpital Sunnybrook de Toronto. Lisez : Scientists breach brain barrier to treat sick patient 

Raymond Lam, MD, FRCPC (psychiatrie) est l’un des principaux auteurs d’une nouvelle étude ayant fait état des avantages prolongés du recours à la luminothérapie dans le traitement de la dépression, comme l’a rapporté CBC News. Le Dr Lam est professeur de psychiatrie et directeur du programme des troubles de l’humeur et d’anxiété au Département de psychiatrie de l’Université de la Colombie-Britannique, et directeur du Centre d’excellence sur les troubles de l’humeur au UBC Hospital. Lisez : Light therapy could work for non-seasonal depression too, says study

Dans un article de CBC News, Lynora Saxinger, MD, FRCPC (médecine interne, maladies infectieuses) a remis en doute une récente campagne publicitaire sur la façon la plus efficace de prévenir la grippe. La Dre Saxinger est professeure agrégée à la Division des maladies infectieuses de l'Université de l'Alberta. Lisez : Ads saying Cold-FX and flu shot work 'better together' questioned by experts

Tom Waddell, MD, FRCSC (chirurgie générale, chirurgie thoracique) et Mark Cattral, MD, FRCSC (chirurgie générale) ont dirigé les équipes qui ont contribué au succès d’une triple transplantation d’organes (poumons, foie et pancréas) pratiquée sur un adolescent de Toronto atteint de fibrose kystique, qui a fait les grands titres, notamment de CTV News. Le Dr Waddell est chef de la Division de chirurgie thoracique au Réseau universitaire de santé (RUS) de Toronto, où le Dr Cattral est directeur du Service de transplantation du pancréas. Shaf Keshavgee, MD, FRCPC (chirurgie générale, chirurgie cardiothoracique), directeur du Programme de greffe pulmonaire de l’Hôpital général de Toronto, a aussi été cité dans l’article. Lisez : Toronto teen with cystic fibrosis undergoes first-of-its-kind triple transplant 

F. Estelle R. Simons, MD, FRCPC, FCAHS, FRSC

Félicitations à la Dre Simons

F. Estelle R. Simons, MD, FRCPC, FCAHS, FRSC (pédiatrie), professeure au Département de pédiatrie et de santé de l’enfant à l’Université du Manitoba, a été intronisée au sein de la Société royale du Canada (SRC) en novembre 2015, pour avoir contribué à l’avancement de la spécialité d’immunologie clinique et allergie durant plus de quatre décennies, mettant à profit ses qualités de chef de file dans les domaines de la recherche, de la formation et des soins aux patients. Ses recherches sont axées sur la pharmacologie clinique liée au traitement des maladies allergiques. Le titre de membre de la SRC représente la plus haute distinction accordée en enseignement au Canada.


Les suggestions pour le rubrique « Membres à la une » peuvent être envoyées par courriel à communications@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

En souvenir

En souvenir

Craig Rogers Arnold, MD, FRCPC, est décédé le 26 octobre 2015, à Vancouver (C.-B.), à l’âge de 90 ans. Le Dr Arnold a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1955. Il a travaillé pendant de nombreuses années à l'Hôpital général de Vancouver et à l’Hôpital Shaughnessy, et il a occupé le poste de registraire au Collège des médecins et chirurgiens de la C.-B. En savoir davantage sur le Dr Arnold »

Albert Reginald Cox, CM, MD, FRCPC, est décédé le 14 octobre 2015, à Duncan (C.-B.), à l’âge de 87 ans. Le Dr Cox a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1959; il a été examinateur pour le Collège royal et a siégé au Conseil du Collège royal (1986 à 1994). Il a joué un rôle important dans le développement de l’Université Memorial, où il a été doyen de la Faculté de médecine de 1974 à 1987. En savoir davantage sur le Dr Cox »

Donald Melvin Cross, MD, FRCPC, est décédé le 13 octobre 2015, à Ottawa (Ont.), à l’âge de 89 ans. Le Dr Cross a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1960. On se souviendra de son attitude positive et du « vent de fraîcheur » qu’il apportait aux situations réelles. Il manquera énormément à sa famille et à ses amis. En savoir davantage sur le Dr Cross »

Dikran Artin Dikranian, MD, FRCPC, est décédé le 11 octobre 2015, à Montréal (Qué.), à l’âge de 83 ans. Le Dr Dikranian a obtenu le certificat du Collège royal en pédiatrie en 1967. Né en Égypte, il a obtenu son diplôme en médecine à la Cairo University en 1957. Avant de prendre sa retraite en 2000, il a exercé pendant de nombreuses années à la Polyclinique Cabrini de St-Léonard, à Montréal. En savoir davantage sur le Dr Dikranian »

Erwin Ludwig Fischer, MBBS, FRCPC, est décédé le 3 octobre 2015, à Edmonton (Alb.), à l’âge de 88 ans. Le Dr Fischer a obtenu le certificat du Collège royal en médecine communautaire en 1979. Il a obtenu son diplôme en médecine à la University of Sydney en 1953. Outre sa pratique médicale, il a beaucoup voyagé; on se souviendra de lui pour sa gentillesse à l’égard des patients et du personnel médical, ainsi que pour ses connaissances médicales impressionnantes. En savoir davantage sur le Dr Fischer »

Albert John Geeraert, MD, FRCSC, est décédé le 28 octobre 2015, à St. Albert (Alb.), à l’âge de 69 ans. Le Dr Geeraert a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1980, puis en chirurgie cardiovasculaire et thoracique en 1982. Bien connu pour sa gentillesse et son humilité, il a travaillé en pratique privée de la chirurgie cardiovasculaire et thoracique à Edmonton jusqu’à sa retraite, en 2007. En savoir davantage sur le Dr Geeraert »

John Leonard Goodwin, MD, FRCPC, de Charlottetown (Î.-P.-É.), est décédé le 5 octobre 2015 à Castrojeriz (Espagne), à l’âge de 60 ans. Le Dr Goodwin a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie diagnostique en 1988. Il est décédé subitement lors d’un pèlerinage de Compostelle. Sa famille et ses amis en garderont le souvenir d’une personne chaleureuse et généreuse, témoignant d’un esprit vif et d’une passion pour les voyages et la famille. En savoir davantage sur le Dr Goodwin »

Basil John Steele Grogono, MD, FRCSC, est décédé le 12 octobre 2015, à Halifax (N.-É.), à l’âge de 92 ans. Le Dr Grogono a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie orthopédique en 1960. Il a obtenu son diplôme en médecine à la University of London en 1945. Il a commencé sa carrière à Winnipeg (Man.), s’est spécialisé en réadaptation des paraplégiques, puis il a travaillé à Halifax, Yellowknife et aux Bermudes. En savoir davantage sur le Dr Grogono »

William Temple Hooper, MD, FRCPC, est décédé le 6 octobre 2015, à Charlottetown (Î.-P.-É.), à l’âge de 95 ans. Le Dr Hooper a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie thérapeutique en 1960. Outre sa carrière médicale, il aimait jouer au golf et on se souviendra de lui pour son amabilité et son statut de « parfait gentleman ». En savoir davantage sur le Dr Hooper »

Swami Piyaru Seema Johri, MBBS, FRCSC, est décédée le 23 septembre 2015, à Ottawa (Ont.), à l’âge de 76 ans. La Dre Johri a obtenu le certificat du Collège royal en obstétrique et gynécologie en 1970. Elle a obtenu son diplôme en médecine à la Agra University, en Inde, en 1963. Suite à son déménagement au Canada, elle a pratiqué à Kitchener (Ont.) et à Ottawa pendant plus de 40 ans. En savoir davantage sur la Dre Johri »

Aldrich Aronson Martinez, MD, FRCSC, est décédé le 23 octobre 2015, à Outremont (Qué.), à l’âge de 80 ans. Le Dr Martinez a obtenu le certificat du Collège royal en urologie en 1968. Le Dr Martinez a obtenu son diplôme en médecine à la Universidad de Zaragoza, en Espagne, en 1959. Il a pratiqué pendant de nombreuses années à l’Hôpital Santa Cabrini de Montréal. En savoir davantage sur le Dr Martinez »

Avdesh Narain Mathur, MD, FRCSC, est décédé le 6 octobre 2015, à Sudbury, (Ont.), à l’âge de 77 ans. Le Dr Mathur a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie cardiovasculaire et thoracique en 1968. Il a obtenu son diplôme en médecine à la Bihar University, en Inde, en 1960. Le Dr Mathur a été chirurgien cardiaque à l’Hôpital Memorial de Sudbury et il est connu pour avoir réalisé le tout premier pontage coronarien à cœur battant au Canada. En savoir davantage sur le Dr Mathur »

Edward J. G. Noble, MD, FRCPC, est décédé le 15 octobre 2015, à Toronto (Ont.), à l’âge de 84 ans. Le Dr Noble a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1960. Il a été professeur agrégé pendant de nombreuses années à l’Université de Toronto et il a enseigné en cardiologie à l’Hôpital général de Toronto du Réseau de santé universitaire pendant 35 ans. En savoir davantage sur le Dr Noble »

Sunil Praful Patel, MD, FRCPC, est décédé le 1er octobre 2015, à Winnipeg (Man.), à l’âge de 37 ans. Le Dr Patel a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 2006, et en cardiologie en 2008. On se souviendra de lui pour son intelligence, son esprit vif, sa générosité et son professionnalisme; au moment de son décès, le Dr Patel travaillait à l’Hôpital Concordia et Concordia Health Associates. En savoir davantage sur le Dr Patel »

Cesare Romagnoli, MD, FRCPC, est décédé le 26 octobre 2015, à London (Ont.), à l’âge de 59 ans. Le Dr Romagnoli a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie diagnostique en 2009. Il a obtenu son diplôme en médecine à la Università di Bologna, en Italie, en 1984. Ancien du Cape Breton Regional Hospital, on se souviendra de lui pour sa gentillesse, son humour et sa grande disponibilité. En savoir davantage sur le Dr Romagnoli »

John Trevor Malcolm Sandy, MD, FRCSC, est décédé le 15 octobre 2015, à Vancouver (C.-B.), à l’âge de 87 ans. Le Dr Sandy a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1956. Avant de prendre sa retraite en 1993, il a travaillé à l’Hôpital général de Vancouver et, au fil des ans, il a tenu divers postes de direction en administration chirurgicale et médicale. En savoir davantage sur le Dr Sandy »

John Paul Schaefer, MD, FRCSC, est décédé le 2 octobre 2015, à Summerside (Î.-P.-É.), à l’âge de 77 ans. Le Dr Schaefer a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1969. Il a pratiqué pendant plus de 40 ans au Prince County Hospital à l’Î.-P.-É. et il a fait de la suppléance en chirurgie dans de petites collectivités de l’île de Baffin. On se souviendra de lui pour son dévouement à l’égard des patients et ses soins de qualité. En savoir davantage sur le Dr Schaefer »

Herbert Clark Welch, MD, FRCPC,est décédé le 19 octobre 2015, à Ladysmith (C.-B.), à l’âge de 90 ans. Le Dr Welch a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1958. Il a obtenu son diplôme en médecine à l’Oregon Health & Science University en 1951. Il manquera énormément à sa famille et à ses amis. En savoir davantage sur le Dr Welch »


Les suggestions pour le rubrique « En souvenir » peuvent être envoyées par courriel à communications@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Obtenez des crédits de MDC en lisant les présentations de recherches, de conférenciers et d’ateliers marquants de la
CIFR 2015

Obtenez des crédits de MDC en lisant les présentations de recherches, de conférenciers et d’ateliers marquants de la <br />CIFR 2015

Les Associés peuvent poursuivre leur développement professionnel en consultant en ligne la documentation sur des exposés, des ateliers et des séances plénières de la Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR) de cette année.  

Les enregistrements audio, les diapositives, les vidéos et les autres ressources de la conférence qui s’est tenue du 22 au 24 octobre 2015 peuvent contribuer à leur apprentissage et leur permettre d’obtenir des crédits durant leur cycle de Maintien du certificat (MDC).


Obtenez des crédits de la section 2

Tel qu’il est indiqué dans la section 2 du cadre des activités de développement professionnel continu (DPC), des activités d’apprentissage comme la lecture d’un article de revue ou l’écoute d’un balado ou d’un enregistrement audio peuvent sensibiliser un médecin à de nouvelles données probantes ou à de nouveaux points de vue pertinents pour sa pratique professionnelle.

Par exemple :

Consultez le cadre des activités de DPC du programme de MDC pour déterminer dans quelle mesure la participation à cette activité en ligne peut vous valoir des crédits de MDC.


Félicitations à tous les lauréats des prix de la CIFR 2015

Chaque année, les prix de la CIFR nous permettent de mettre en valeur certains courants de pensée les plus novateurs et certains chefs de file les plus originaux en formation médicale. Ces prix soulignent l’excellence de la recherche, de la pratique et de la formation, et sont attribués à des résidents, des directeurs de programme, des chercheurs et d’autres acteurs marquants de la formation médicale.


Prix en formation des résidents 2015

Le samedi 24 octobre, sept personnes exceptionnelles dans le domaine de la formation spécialisée ont été honorées lors du Dîner de remise des prix en formation des résidents.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour en apprendre davantage à leur sujet :


Prix Kristin Sivertz du leadership des résidents 2015
Dre Chelsea Maedler-Kron, Université McGill
Dr Hassan Mir, Université McMaster

Prix du directeur de programme de l’année 2015
Dr Mark Frank Levine, Université de Toronto
Dr Fraser Douglas Rubens, Université d'Ottawa

Prix du leadership des résidents de l’étranger 2015
Dre Deepa Shah, East Carolina University

Prix de l’éducateur de l’année 2015 dans un programme de résidence offert à l’étranger
Dre Neela Al Lamki, Oman Medical Specialty Board

Prix de l’administrateur de programme en matière d’innovation et d’excellence 2015
Mme Ginette Snook, Institut de l’œil de l’Université d’Ottawa


Prix du meilleur exposé et de la meilleure affiche

Les résumés et les affiches présentés durant la CIFR offrent une tribune à ceux qui ont recours à des méthodes systématiques et d’érudition pour évaluer les programmes éducatifs, détecter les nouveaux phénomènes, définir des aspects de la formation et évaluer la compétence.

L’été dernier, nous avons fait l’annonce des candidats dans chacune des catégories ci-dessous, et lors de la CIFR 2015, nous avons choisi les lauréats, après un long débat :


Meilleur résumé de recherche sur la formation des résidents JGME/Collège royal

Meilleur exposé rédigé par une résidente choisis par le JGME et le Collège royal

Meilleur exposé de pratiques efficaces

Meilleure affiche



Contribuez à la CIFR 2016, soumettez votre proposition d'atelier dès aujourd’hui!

Vous aimeriez contribuer au programme de la CIFR 2016?

Soumettez une proposition d'atelier dès maintenant et joignez-vous aux éducateurs médicaux et chefs de file en formation des résidents du monde entier à Niagara Falls (Canada), du 29 septembre au 1er octobre 2016!

Les propositions liées à l’un (ou à plusieurs) de nos 15 filières d'apprentissage seront prises en compte aux fins de présentation. La préférence sera donnée aux propositions portant sur le thème de la conférence, « La qualité avant tout : la résidence en phase avec les soins aux patients ».

Vous pourrez soumettre vos propositions jusqu’au 29 janvier 2016.

 

Haut de la page

Les bénéficiaires des bourses et subventions s’intéressent à la communication en contexte de transfert des soins, au DPC, à la simulation, à l’enseignement en milieu de travail et plus encore!

Les bénéficiaires des bourses et subventions s’intéressent à la communication en contexte de transfert des soins, au DPC, à la simulation, à l’enseignement en milieu de travail et plus encore!

Chaque année, le Collège royal appuie des Associés et des chercheurs d’exception avec ses subventions de concours. Ces dernières contribuent au déroulement et au développement de la recherche axée sur l’éducation ainsi qu’à la formation professionnelle des éducateurs médicaux au Canada.

Joignez-vous à nous pour féliciter les derniers bénéficiaires de la bourse d'études en pédagogie médicale Robert Maudsley et de la subvention pour la recherche en évaluation dans le cadre de l’approche par compétences.

Visitez notre site Web pour lire les résumés des projets et en apprendre davantage sur l’incidence possible de ces projets de recherche sur l’avenir de l’éducation médicale (voir les liens ci-dessous).


Bénéficiaires de la bourse d'études en pédagogie médicale Robert Maudsley de 2016


Kathleen Huth, BASc, MD, FRCPC,
MMSc, candidate au programme de formation médicale de la Harvard Medical School

Kenneth Van Dewark, BMSc, MD,
Résident de quatrième année, Programme de médecine d’urgence, Université McMaster

Rene Wong, MD, MEd, candidat au doctorat, FRCPC,
Professeur adjoint, Division d’endocrinologie, Département de médecine, Université de Toronto

Renseignez-vous sur les projets financés cette année sur notre site Web »



Bénéficiaires de la subvention pour la recherche en évaluation dans le cadre de l’approche par compétences de 2015


Vincent W.S. Chan, MDCM, FRCPC, FRCA (R.-U.),
Anesthésiologiste, Toronto Western Hospital

Carlos Gomez-Garibello, PhD,
Professeur adjoint, spécialiste en évaluation, Formation médicale postdoctorale, Université McGill

Samantha Halman, MD, FRCPC, MMED,
Professeure adjointe, Division de médecine interne générale, Département de médecine, Université d’Ottawa

Renseignez-vous sur les projets financés cette année sur notre site Web »

 

Haut de la page

CanMEDS 2015 - Ce qu’en disent nos partenaires : Partie 2 de 2

CanMEDS 2015 - Ce qu’en disent nos partenaires : Partie 2 de 2

Le mois dernier, nous avons discuté avec plusieurs de nos partenaires et Associés afin de connaître leur opinion au sujet de la révision et du lancement récent du Référentiel de compétences CanMEDS pour les médecins.

Nous avons choisi de poursuivre la conversation dans cette deuxième partie, en raison du très grand nombre de points de vue et de commentaires intéressants qu’ont suscité les nouveaux ajouts au référentiel, jugés très utiles pour contribuer à rehausser la qualité de la formation médicale et de la pratique de la médecine au Canada.

Lorsque le projet CanMEDS 2015 a été lancé en 2012, l’un des objectifs principaux était de veiller à ce que le nouveau référentiel couvre des thèmes importants en formation et en soins de santé, non traités en profondeur dans la version du cadre de 2005.

Pour que le nouveau référentiel soit axé sur des questions pertinentes et pratiques, une revue de la littérature a d’abord été effectuée, sur des « nouveaux concepts liés aux rôles CanMEDS ». Durant les trois années qui ont suivi, 13 groupes de travail, des partenaires clés et des bénévoles ont utilisé les résultats de cette revue aux fins d’un processus de collaboration incluant quatre sondages en ligne, huit groupes de discussion, 13 panels en ligne et plus de 600 heures de réunions et de consultations.

Le référentiel s’est enrichi du contenu suivant, intégré à tous les rôles CanMEDS et reflète véritablement les habiletés des médecins au XXIe siècle : 

Dans leurs commentaires récents, nos intervenants, nos partenaires et nos Associés souscrivent entièrement au nouveau contenu et à l’importance qui lui est accordée. Pour eux, ces changements contribuent à « relever la barre » et renforcent le référentiel.


Rétroaction des partenaires (suite)

« Le nouveau référentiel CanMEDS tient compte des attentes du public en matière de comportement professionnel et interprofessionnel, devenues plus claires depuis la création du cadre CanMEDS. Les patients et les autres professionnels de la santé connaissent maintenant les attentes auxquelles les nouveaux médecins seront tenus de répondre; si celles-ci ne sont pas intégrées de façon permanente à la formation et à l’évaluation des résidents, les nouveaux spécialistes ne seront peut-être pas préparés adéquatement (...) le nouveau référentiel CanMEDS reflète nos attentes envers tous les médecins praticiens. »

William D. B. Pope, MD, LL.B, FRCPC
Ancien registraire et directeur général,
Collège des médecins et chirurgiens du Manitoba



Thomas McLaughlin, MD, résident affilié
Président, Médecins résidents du Canada
(texte française)

 


Roger Wong, MD, FRCPC, FACP
Doyen associé, Formation médicale postdoctorale Université de la Colombie-Britannique
(texte française)

 


Gordon Wallace, MD, CCMF(MU), FRCP
Directeur principal, Soins médicaux sécuritaires Association canadienne de protection médicale (ACPM)
(texte française)


CanMEDS et La compétence par conception (CPC) : ressources disponibles

Pour vous aider à vous préparer à la CPC et à intégrer le nouveau contenu du référentiel CanMEDS 2015 dans vos programmes, nous avons créé un certain nombre d’outils et de ressources.

Si les ressources disponibles ne répondent pas à vos besoins, écrivez-nous à cbd@collegeroyal.ca et nous vous aiderons à mettre au point un contenu adapté à vos besoins.

 

Haut de la page

Initiatives en santé mondiale et travaux humanitaires : Haïti, Sénégal et Népal

Initiatives en santé mondiale et travaux humanitaires : Haïti, Sénégal et Népal

Collège royal International (CRI) a connu une année chargée. Voici un aperçu des projets de développement international du Collège royal, un volet important des activités de CRI.


Haïti

En septembre dernier, une équipe d’employés et de bénévoles du Collège royal menée par Lucie Brazeau-Lamontagne, MD, FRCPC, est retournée poursuivre sa mission en Haïti afin de consolider le programme de stages menant à la résidence, de créer des partenariats avec des hôpitaux universitaires et d’améliorer le perfectionnement des corps professoraux. Un partenariat avec l’Université de Sherbrooke et d’autres établissements est prévu afin de consolider l’année d’internat et de chercher un financement pour le projet pilote à l’Université de Quisqueya.


Sénégal

La Banque mondiale et l’Association des universités africaines ont choisi l’Université de Dakar pour accueillir le Centre d’excellence en santé maternelle et infantile. Ce dernier a pour objectif de former un nombre suffisant de professionnels de la santé chevronnés dans le but d’améliorer la santé des mères et des enfants. L’université a choisi de demander l’agrément international du Collège royal. Pour commencer, nous avons effectué une première visite en novembre afin d’amorcer les consultations. 


Népal

Le Collège royal poursuit ses travaux avec l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement de Katmandou, au Népal, le Tribhuvan University Teaching Hospital. L’hôpital partage des liens solides et profonds avec le Canada. Depuis six mois, nous cherchons à établir des partenariats avec des chefs de file de la formation médicale et le gouvernement pour créer un nouveau système de formation médicale au Népal afin de lutter contre l’insurrection, la corruption et les complications qui règnent depuis le dernier tremblement de terre. L’une de nos premières activités consiste à réunir des organisations canadiennes intéressées à améliorer le secteur des soins de santé ou le système de formation médicale au Népal.


Avez-vous manqué le dernier message du directeur général? Dans son message de novembre, le Dr Padmos a présenté aux membres son bilan annuel des activités de rayonnement international du Collège royal. Visitez le blogue du message du directeur général pour en savoir plus au sujet des activités de CRI durant la dernière année.

 

Haut de la page

Résumé des faits saillants du Sommet de simulation 2015

Résumé des faits saillants du Sommet de simulation 2015

Les 25 et 26 novembre dernier, des experts et des passionnés de simulation du monde entier se sont réunis à Banff, en Alberta, afin d’explorer les dernières avancées en simulation médicale et de prendre part au transfert des connaissances dans ce domaine.

Le Sommet de simulation est l’un des événements les plus interdisciplinaires du Collège royal : plus de 300 délégués exerçant diverses professions en santé y assistent chaque année. En 2015, le thème « De nouvelles pistes : frayer le chemin de la théorie à la pratique » était à l’honneur.


Vous n’avez pu assister au sommet? Voici ce que vous avez manqué

Les séances et ateliers interactifs, les plénières inspirantes, les expositions et les présentations ont permis aux participants d’en apprendre davantage sur la formation, la recherche et la pratique en simulation.


SimTrek en salle d’opération

Cette année encore, à la demande générale, la démonstration de simulation en temps réel SimTrek était au programme. Pour la première fois, le scénario de gestion des ressources de crise se déroulait en salle d’opération, plutôt que dans la salle d’urgence.

Animée par Glenn Posner, MDCM, FRCSC, directeur médical du Centre de compétences et de simulation de l’Université d’Ottawa, la compétition était axée sur la communication au sein des équipes dans un contexte de chirurgie pédiatrique, et a permis à l’auditoire d’assister à la mise en pratique des principes de simulation, aux débreffages faisant suite au scénario et à la rétroaction constructive offerte par un groupe d’experts médicaux.

« Le Sommet de simulation est depuis toujours axé sur la formation interprofessionnelle, et SimTrek est réellement le reflet de divers points de vue sur la pratique en formation médicale », a confié le Dr Posner.


Des séances plénières inspirantes

Les délégués ont rapidement partagé leurs points de vue sur les séances exceptionnelles présentées cette année, qu’il s’agisse de la plénière d’ouverture du professeur Ian Curran sur les innovations révolutionnaires ou de la plénière originale du Dr Antoine Tesnière, qui établissait un lien entre le jeu et l’innovation en simulation médicale :

Gazouille par Doug Campbell

Gazouille par Marcia Clark

Gazouille par Sonia Sampson

Gazouille par Walter Tavares

Désirez-vous lire d’autres gazouillis du sommet de 2015? Utilisez le mot-clic #SimBanff ou suivez-nous @RC_SimSummit pour lire les gazouillis partagés lors du sommet.


Prix du Sommet de simulation


Prix de la recherche du Sommet de simulation 2015

Prix du meilleur exposé du Sommet de simulation 2015

Les présentations étaient évaluées en fonction de l’originalité, de l’intérêt scientifique et des retombées sur la simulation par des groupes nommés par le Comité de planification du Sommet de simulation.


Obtenez toutes les mises à jour :Envoyez-nous un courriel à l’adresse simsummit@collegeroyal.ca pour que votre nom soit ajouté à notre liste d’envoi et suivez-nous @RC_SimSummit sur Twitter pour obtenir d’autres renseignements sur le sommet et d’autres nouvelles sur la simulation médicale. 

 

Haut de la page

Principes généraux de gestion du changement : créer une culture de la simulation

Principes généraux de gestion du changement : créer une culture de la simulation

Regardez la nouvelle vidéo de notre série axée sur les principes de base de la formation, de l’évaluation et de la recherche par simulation.

Elle est présentée par le Dr Robert J. Anderson, FRCP, responsable médical de la simulation à Sciences de la santé du Nord et directeur du programme d’anesthésie à l’École de médecine du Nord de l’Ontario.

En moins de 30 minutes, le Dr Anderson relate son expérience de la création d’une culture de la simulation et traite de sujets tels que comprendre les intervenants, établir les objectifs de l’établissement, comprendre les facteurs en jeu, mettre sur pied votre équipe d’enseignants, rallier les apprenants, etc.

Regardez « Créer une culture de la simulation » [28,14 min.]


Vous manquez de temps? Passez directement au chapitre qui vous intéresse en cliquant sur les liens de navigation dans la description vidéo.


Vous trouverez d’autres vidéos sur notre site Web

La prochaine vidéo, « Le réalisme en simulation », sera présentée le 15 décembre; elle sera animée par le Dr James L. Huffman, FRCPC, urgentologue et enseignant clinique à Calgary (Alberta). Vous pourrez la regarder sur notre page Web, de même que d’autres vidéos sur le débreffage, la formation en équipe et la simulation, et l’évaluation dans l’approche par compétences en formation médicale.

 

Haut de la page

ASPIRE 2016 : la bonne gestion des ressources s’ajoute à la sécurité des patients et l’amélioration de la qualité

ASPIRE 2016 : la bonne gestion des ressources s’ajoute à la sécurité des patients et l’amélioration de la qualité

Au cours des 10 dernières années, la sécurité des patients et l’amélioration de la qualité ont pris une place importante dans les soins de santé. Le Collège royal fait depuis longtemps la promotion de la sécurité des patients, comme en font foi en partie sa relation avec l’Institut canadien pour la sécurité des patients, et leurs projets communs, comme l’atelier ASPIRE, un programme national de certificat sur la sécurité des patients offert aux fins de perfectionnement du corps professoral.

ASPIRE (Promouvoir la sécurité des patients dans la formation des résidents) est un atelier d’immersion de quatre jours destiné aux éducateurs médicaux, aux médecins et aux résidents; il vise à donner aux établissements les moyens d’offrir une formation en sécurité des patients localement.

Le prochain atelier ASPIRE se tiendra du 10 au 13 mai 2016 et offrira un nouveau contenu.


Prévoyez assister au prochain atelier pour découvrir ce nouveau contenu

Le Collège royal prévoit offrir deux ateliers (printemps 2016 et automne 2017). À compter de 2016, le contenu du programme de l’atelier sera actualisé et comprendra tous les changements importants relatifs à CanMEDS 2015, dont le concept de la bonne gestion des ressources. Grâce à une collaboration étroite avec l’organisme Choisir avec soin, l’atelier ASPIRE aidera les médecins et les patients à faire des choix judicieux en matière de ressources pour assurer la qualité des soins.  

Vous pourrez vous inscrire dès maintenant à l’atelier offert du 10 au 13 mai 2016.

Pour en savoir plus, écrivez à aspire@collegeroyal.ca ou visitez le site Web ASPIRE pour consulter les mises à jour récentes.


Valeur de l’encadrement fourni par l’atelier en novembre dernier

Un atelier ASPIRE s’est tenu récemment à Montréal, du 3 au 6 novembre 2015, avec l’aide du Collège des médecins du Québec. Il s’agissait du troisième offert depuis le tout premier atelier tenu en 2011, et le premier en français.

Animé par Julien Poitras, MD, FRCPC, l’atelier et les séances de simulation se sont déroulés dans les installations modernes du Centre d’apprentissage de l’Académie CHUM. Les 40 participants ont attribué le succès de l’atelier à la qualité des conférenciers, aux séances en petits groupes qui leur ont permis de faire avancer leurs projets éducatifs, à la séance de simulation, aux composantes interactives et à l’enthousiasme des participants et des présentateurs.

Commentaires des participants à l’atelier tenu à l’automne 2015

« Les objectifs ont fait ressortir des détails utiles lors des séances de remue-méninges; excellent atelier dans l’ensemble. »

« Je repars avec une multitude d’idées pour mieux enseigner la sécurité des patients; merci pour ce magnifique programme. »

 

Haut de la page

Date à retenir : Assemblée annuelle des membres de 2016

Date à retenir : Assemblée annuelle des membres de 2016

L'assemblée annuelle des membres du Collège royal aura lieu le jeudi 18 février 2016, de 15 h 30 à 16 h 30 (HNE) au Collège royal, au 774, promenade Echo, à Ottawa (Ontario).


Pourquoi y participer?

Cette assemblée annuelle permet aux Associés d'en apprendre davantage sur les activités et les réalisations du Collège royal, et de discuter des questions jugées importantes pour les membres.


Voici certains points à l'ordre du jour :


Bientôt : Les documents de la réunion et les renseignements sur l’inscription seront disponibles sur notre site Web, à l’adresse www.collegeroyal.ca/about/governance/amm, d’ici le 20 janvier 2016.

Pour en savoir plus : governance@collegeroyal.ca.

Consultez le procès-verbal de l'assemblée annuelle des membres tenue le 20 février 2015

 

Haut de la page