Dialogue

Vol. 15, no. 4 — avril 2015
Bienvenue à Dialogue, votre bulletin d'information du Collège royal

À LA UNE CE MOIS-CI


Des Associés à l’origine de la création de la première « banque de tissus cérébraux » au Canada axée exclusivement sur l’épilepsie chez les adultes


« Votre médecin utilise-t-il le titre FRCPC? » : résultats de notre campagne publique


Annonce de la première diplômée dans une discipline de DCC (diplôme)


Des réponses à vos questions sur La compétence par conception : l’ébauche du calendrier de mise en œuvre


Une femme médecin renommée des Premières Nations reçoit le tout premier prix du Collège royal en santé des Autochtones


Une bourse offrant jusqu'à 1500 $ pour des études sur l'histoire de la médecine spécialisée


Membres à la une


En souvenir




NOUVELLES SUPPLÉMENTAIRES


 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

Des Associés à l’origine de la création de la première « banque de tissus cérébraux » au Canada axée exclusivement sur l’épilepsie chez les adultes

Le Canada joint les rangs des États-Unis, de l’Allemagne et d’autres pays européens qui ont établi une « banque de tissus cérébraux » pour étudier les causes de l’épilepsie réfractaire chez les adultes, grâce à deux médecins de Saskatoon.

« Le concept de banque de tissus cérébraux est plus avancé dans d’autres pays », déclare José Tellez-Zenteno, MD, PhD, FRCPC, fondateur du programme d’épilepsie de la Saskatchewan et neurologue membre du personnel du Royal University Hospital à Saskatoon, et professeur à la division de neurologie de l’Université de la Saskatchewan.

« Lorsque nous avons constaté qu’il n’existait aucune banque de tissus cérébraux consacrée à l’étude de l’épilepsie chez les patients adultes au Canada, cela nous a incités à créer la première. »

La banque de tissus cérébraux pourrait accélérer la recherche sur l’épilepsie

La Dre Lizbeth Hernandez montre un échantillon de lobe temporal, provenant de l’une des résections.

La Dre Lizbeth Hernandez montre un échantillon de lobe temporal, provenant de l’une des résections.

Environ 10 000 personnes en Saskatchewan souffrent d’épilepsie, soit un pour cent de la population de la province. Ce compte s’élève à 300 000 à l’échelle nationale. Dans de 30 à 40 pour cent des cas, la maladie ne peut être contrôlée par la médication. Les plus simples tâches, comme préparer un repas ou conduire un véhicule, peuvent devenir problématiques puisqu’une crise peut survenir sans avertissement ou presque, mettant ces personnes et leur entourage en danger. Une partie de ces personnes peuvent être candidates au traitement chirurgical de l’épilepsie.

Le Dr Tellez-Zenteno et Farzad Moien-Afshari, MD, PhD, FRCPC, qui est professeur adjoint de neurologie et pharmacologie à l’Université de Saskatchewan, ont eu l’idée de créer une banque de tissus cérébraux renfermant des échantillons de patients de leur clinique ayant reçu un traitement chirurgical de l’épilepsie, ce qui différencie leur projet de certaines banques plus grandes et centralisées qui recueillent des échantillons de sources tant locales qu’internationales.

« Nous cherchons principalement à obtenir des échantillons de patients vivants. Nous menons nos recherches avec des patients souffrant d’épilepsie réfractaire avec crises partielles, au moyen de divers méthodes dont l’électroencéphalogramme-vidéo télémétrique, la tomographie par émission de positons, l’imagerie par résonance magnétique et l’imagerie à résonnance magnétique fonctionnelle », ont-ils indiqué.

Le fait de détenir les résultats de ces analyses cliniques rehausse la valeur pour la recherche des dons d’échantillons tissulaires. L’équipe espère que ces échantillons pourront faire avancer et progresser la recherche sur les adultes vivant avec l’épilepsie du lobe temporal, le type d’épilepsie le plus courant chez les adultes et pour lequel les médicaments sont inefficaces dans environ 70 pour cent des cas.

Les échantillons proviennent de candidats consentant à la chirurgie

Le Dr Mark Hiken analyse une résection pour choisir l’échantillon qui sera utilisée pour une analyse histopathologique. Le reste sera conservé dans la banque.

Le Dr Mark Hiken analyse une résection pour choisir l’échantillon qui sera utilisée pour une analyse histopathologique. Le reste sera conservé dans la banque.

Les interventions chirurgicales représentent une solution de rechange pour un groupe très particulier de patients qui ne réagissent pas aux médicaments et qui satisfont à certains critères, comme une fréquence élevée des crises (deux à trois par mois) ayant persisté pendant au moins 24 mois.

La forme d’intervention chirurgicale la plus courante est une résection du cerveau qui est très efficace pour prévenir les crises; elle consiste à retirer la partie du cerveau qui est le point d’origine des crises, soit un échantillon habituellement pas plus volumineux qu’une balle de golf.

Les patients du programme d’épilepsie de la Saskatchewan qui correspondent aux critères et acceptent de se prêter à l’intervention sont informés de l’existence de la banque de tissus cérébraux, et on leur demande de faire don de l’échantillon aux fins d’étude.

Le jour de l’intervention chirurgicale des patients qui ont donné leur consentement, les tissus excisés sont acheminés sans délai, directement de la salle d’opération, au pathologiste qui choisit son échantillon pour le diagnostic; le reste de l’échantillon, plutôt que d’être envoyé à l’incinération, est soigneusement congelé dans de l’azote liquide et entreposé à -80 oC dans la banque qui est située à l’Université de la Saskatchewan.

« Les réactions ont été très bonnes jusqu’à maintenant. À l’heure actuelle, nous disposons de cinq échantillons; seuls deux des patients que nous avons approchés n’ont pas voulu faire le don », de signaler le Dr Tellez-Zenteno.

Les médecins ont indiqué que l’équipe visait à recueillir environ 10 échantillons par année et qu’ils espéraient que d’autres patients accepteront de faire don de leur échantillon au fil de la diffusion de l’existence de la banque et des retombées de la recherche.

« Plus de 90 pour cent de la recherche actuelle sur l’épilepsie porte sur des tissus non humains, provenant de rats, de lapins et de souris, par exemple. La possibilité d’utiliser des tissus humains importe beaucoup parce que les résultats peuvent être extrapolés à des humains, ce qui se fait plus facilement que dans le cas de résultats obtenus avec des rats. »

La recherche de pointe pourrait paver la voie vers de nouveaux objectifs de traitement

Le réfrigérateur spécial utilisé pour conserver les échantillons.

Le réfrigérateur spécial utilisé pour conserver les échantillons.

Ce projet a été lancé grâce à un financement de démarrage de la Saskatchewan Health Research Foundation et de l’Université de la Saskatchewan; cette subvention a servi à la création de la banque et à la formation de l’équipe interdisciplinaire de l’initiative de recherche sur l’épilepsie de la Saskatchewan. Disposant déjà d’un certain nombre d’échantillons, le volet de recherche de ce projet est prêt à s’amorcer.

« Il est possible d’utiliser la protéomique, la génomique, la biologie moléculaire et l’immunohistochimie pour comparer les tissus des patients épileptiques qui n’ont pas réagi aux médicaments avec les tissus normaux de patients qui ne sont pas atteints d’épilepsie, signale le Dr Moien-Afshari. Nous rechercherons les connexions anormales communes aux patients souffrant d’épilepsie réfractaire avec crises partielles. Nous croyons que des anomalies seront présentes dans les récepteurs de neurotransmetteurs et les canaux ioniques. Une analyse plus poussée des connexions anormales communes pourrait permettre de définir des cibles potentielles en vue de concevoir de nouveaux antiépileptiques. »

L’équipe espère publier les résultats de ses recherches, et aussi que celles-ci contribueront aux connaissances sur les caractéristiques et les zones du cerveau qui pourraient être plus susceptibles aux crises afin de permettre de déterminer des nouveaux médicaments et objectifs de traitement pour les patients.

Pour le moment, la banque ne recueille des échantillons que de patients adultes de la Saskatchewan, mais les docteurs Tellez-Zenteno et Moien-Afshari n’excluent pas la possibilité de réunir un échantillonnage plus étendu, bien qu’ils soient plutôt convaincus de la probabilité que les autres provinces créeront davantage de banques.

« Il s’agit d’un projet nouveau et nous apprenons, mais ce travail est très prometteur. Je crois que, dans l’avenir, d’autres centres voués à l’épilepsie pourraient vouloir démarrer leurs propres projets à partir de leur banque de tissus cérébraux », a indiqué le Dr Tellez-Zenteno.


Erratum : Le titre de la première version de cet article mentionnait à tort que la Saskatoon Epilepsy Brain Bank était la première banque de tissus cérébraux au Canada; en fait, elle est l’une des premières banques et la première axée exclusivement sur la recherche sur l’épilepsie chez les adultes.

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

« Votre médecin utilise-t-il le titre FRCPC? » : résultats de notre campagne publique

« Votre médecin utilise-t-il le titre FRCPC? » : résultats de notre campagne publique

Les médecins d'aujourd'hui savent que les patients font régulièrement des recherches en ligne pour s'informer au sujet de leurs problèmes de santé, de leurs médicaments et, de plus en plus, des qualifications de leurs médecins. C'est pourquoi le Collège royal a lancé une campagne de sensibilisation à l'importance des titres FRCPC et FRCSC auprès des Canadiens.

Des millions de gens y ont été exposés, des milliers de médecins y ont participé

En misant sur nos efforts déployés en 2014, le deuxième volet assurait une présence en ligne et dans les réseaux sociaux, afin de s'adresser directement aux Canadiens en leur offrant la meilleure valeur pour notre argent.

Les résultats du deuxième volet sont maintenant connus; en voici un aperçu :

« Votre médecin utilise-t-il le titre FRCSC? » : résultats de notre campagne publique
L'ensemble de nos plateformes ont enregistré de bons résultats, particulièrement Facebook, et nous avons joint des patients de toutes les régions du Canada.

À venir : Sensibiliser les Canadiens aux tâches des spécialistes

Malgré l'importance qu'accorde la communauté de la santé à l'égard des spécialistes, beaucoup de patients ne voient pas vraiment en quoi consiste le travail de nombreux spécialistes. Le Collège royal a produit trois vidéos afin de remédier à ce manque d'information; elles seront lancées plus tard ce mois-ci. Soyez à l'affût!

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

Annonce de la première diplômée dans une discipline de DCC (diplôme)

Le premier diplômé de DCC (diplôme) approuvé en médecine transfusionnelle

La catégorie de reconnaissance de disciplines dans les domaines de compétence ciblée (DCC) continue de se développer. Au total, 16 disciplines ont été acceptées par le Comité des spécialités et, au début de cette année, le programme a franchi un jalon important : l'approbation du premier diplômé dans une discipline de DCC (diplôme).

La première diplômée de DCC (diplôme) approuvée en médecine transfusionnelle

La médecine transfusionnelle était l'une des premières disciplines de DCC (diplôme) à être approuvée et à offrir des programmes de formation agréés. Cette discipline se distingue désormais une troisième fois avec la première candidate diplômée dans une discipline de DCC (diplôme) du Collège royal.

DCC approuvés (diplômes)

  1. Oncologie de l'adolescent et du jeune adulte
  2. Électrophysiologie cardiaque adulte
  3. Échocardiographie adulte
  4. Hépatologie adulte
  5. Cardiologie d'intervention adulte
  6. Médecine de la thrombose adulte
  7. Médecine aérospatiale
  8. Brachythérapie
  9. Pédiatrie de la maltraitance
  10. Éducateur clinicien
  11. Cytopathologie
  12. Médecine hyperbare
  13. Transplantation d’organes pleins
  14. Médecine du sport et de l'exercice
  15. Médecine transfusionnelle
  16. Chirurgie générale de traumatologie

Maha Badawi, MD, FRCPC, DRCPSC, est la première candidate à recevoir son diplôme de DCC du Collège royal après que son portfolio de formation en médecine transfusionnelle a été approuvé en février, attestant qu’elle a su démontrer les compétences requises par son programme de l’Université de la Colombie-Britannique (UCB). La Dre Badawi a fait sa résidence à l’UCB et a obtenu son certificat du Collège royal en médecine interne en 2011 et en hématologie en 2012. Elle est actuellement professeure adjointe à la King Abdulaziz University à Jeddah, en Arabie saoudite.

« La formation spécialisée en médecine transfusionnelle est d’une importance primordiale pour assurer la santé et la sécurité des patients dans tous les domaines de la médecine », fait remarquer Donald Arnold, MD, FRCPC, hématologue, président du Comité de DCC en médecine transfusionnelle du Collège royal et directeur du programme de résidence en médecine transfusionnelle à l’Université McMaster à Hamilton, en Ontario.

« La discipline de médecine transfusionnelle se situe au croisement des spécialités médicales et chirurgicales; elle couvre les pratiques de laboratoire et cliniques et est axée sur le bien-être des patients et des donneurs de sang. Elle nécessite, en outre, une compréhension de l’histoire, de la politique et de la promotion de la santé », ajoute-t-il.

« Cette formation de DCC offre une occasion unique pour les apprenants seniors à maîtriser ces compétences dans un environnement flexible et indépendant, tout en étant encadrés. Je suis très heureux de voir un premier candidat à un programme de DCC en médecine transfusionnelle obtenir son diplôme, et je suis certain que ce programme servira de modèle pour la formation en médecine transfusionnelle dans le monde. »

La Dre Badawi, déjà Associée du Collège royal, a choisi de maintenir son statut de titulaire d’un diplôme de DCC du Collège royal. Ainsi, elle peut désormais également utiliser le titre « DRCPSC » (ou titulaire d'un diplôme de DCC du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada).

Pour en savoir plus sur les DCC (diplômes), rendez-vous sur notre site Web ou envoyez-nous vos questions à cos@collegeroyal.ca.


Annonce du premier diplômé dans une discipline de DCC (diplôme)

Mise à jour sur le diplôme électronique : ajout de nouveaux groupes pilotes

Comme les disciplines de DCC (diplômes) sont évaluées à l'aide d'un portfolio sommatif plutôt qu'un examen, le Collège royal a créé un portfolio en ligne (diplôme électronique) pour faciliter l'évaluation de ces stagiaires :

La rétroaction continue des groupes pilotes permettra d'améliorer le système, le but étant d'étendre son utilisation aux stagiaires et aux candidats dans les autres disciplines approuvées dans un avenir proche. Cette initiative pose également les bases des améliorations prévues du portfolio électronique de MAINPORT à mesure que celui-ci étend ses capacités dans le cadre de l'initiative La compétence par conception.

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

Des réponses à vos questions sur La compétence par conception : l’ébauche du calendrier de mise en œuvre

Nous avons à cœur d'informer régulièrement nos Associés et nos partenaires au sujet de l'avancement des travaux de l'initiative La compétence par conception. Nous avons récemment entrepris d'utiliser chaque numéro de Dialogue pour savoir ce qui vous intéresse et répondre à vos questions sur cette initiative.

Voici l'une des excellentes questions qui ont été soumises à notre attention.

Q: Quand ma spécialité ou surspécialité amorcera-t-elle la transition vers La compétence par conception?

R: La transition et la mise en œuvre de La compétence par conception se feront de manière progressive. Les comités de spécialité en oncologie médicale et en oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale (cohorte 1), les directeurs de programme, les éducateurs cliniciens, les invités et le personnel du Collège royal ont amorcé leurs travaux en participant à des ateliers dirigés.

Nous nous attendons à ce que les autres spécialités et surspécialités (six cohortes) débutent successivement leur transition par une série d'ateliers, offerts chaque année jusqu'en 2022. Le calendrier proposé de mise en œuvre par cohortes (voir ci-dessous) a été soumis aux présidents des comités de spécialité. Au fil des travaux, nous discuterons avec chaque spécialité et surspécialité du moment favorable pour se joindre à la cohorte proposée cette année-là. Nous communiquerons avec les comités de spécialité de six à douze mois avant la date du début de la mise en œuvre pour confirmer leur participation.

Les comités de spécialité de chaque discipline peuvent s'attendre à consacrer deux ans à une série d'ateliers dirigés, de webinaires et d'autres activités de collaboration pour se préparer à la mise en œuvre. Voici des exemples de ces activités :

Pour chaque spécialité et surspécialité, l’enseignement et l’apprentissage au moyen de l'approche par compétences ne débuteront que lorsque les activités précitées seront terminées. Les disciplines de la cohorte 1 intégreront l’approche par compétences à leurs programmes de formation en 2016.

Initiative La compétence par conception : calendrier de mise en œuvre proposé

2014
(Cohorte 1)
2015
(Cohorte 2)
2016
(Cohorte 3)
2017
(Cohorte 4)
2018
(Cohorte 5)
2019
(Cohorte 6)
2020
(Cohorte 7)
Oncologie médicale Urologie Neurochirurgie Chirurgie générale Chirurgie orthopédique Dermatologie Chirurgie colorectale
Oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale Anesthésiologie Chirurgie cardiaque Chirurgie plastique Chirurgie vasculaire Ophtalmologie Oncologie chirurgicale générale
  Médecine interne Pédiatrie Obstétrique et gynécologie Neuropathologie Radiologie diagnostique Chirurgie thoracique
  Gastroentérologie Anatomo-pathologie Médecine physique et réadaptation Neurologie Génétique médicale Radiologie d’intervention
  Pathologie judiciaire Pathologie générale Médecine nucléaire Pathologie hématologique Santé publique et médecine préventive Médecine palliative
  Fondements chirurgicaux Radio-oncologie Psychiatrie Hématologie Médecine d’urgence pédiatrique Médecine de la douleur
    Médecine d’urgence Pneumologie Hématologie/ Oncologie pédiatrique Endocrynologie gynécologique de la reproduction et de l'infertilité Pédiatrie du développement
    Médecine de soins intensifs Cardiologie Chirurgie pédiatrique Médecine maternelle et fœtale Neuroradiologie
    Médecine interne générale Rhumatologie Pharmacologie clinique et toxicologie Oncologie gynécologique Radiologie pédiatrique
    Néphrologie Gériatrie Psychiatrie légale Maladies infectieuses Médecine du travail
      Médecine néonatale et périnatale Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent Microbiologie médicale Endocrinologie et métabolisme
      Immunologie clinique et allergie Gérontopsychiatrie Biochimie médicale  
        Médecine de l'adolescence    


Mise en œuvre graduelle de La compétence par conception : calendrier proposé

“Mise en œuvre graduelle de La compétence par conception : calendrier proposé

Avez-vous une question au sujet de La compétence par conception? Communiquez avec nous!

Nous sommes ouverts et à votre écoute! Envoyez-nous vos questions et vos commentaires sur l’initiative, y compris le référentiel CanMEDS 2015, et nous y répondrons dans un prochain article de Dialogue.

Voici l’adresse : cbd@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

Une femme médecin renommée des Premières Nations reçoit le tout premier prix du Collège royal en santé des Autochtones

En anglais seulement

Une femme médecin de la nation mohawk a reçu le tout premier Prix Dr Thomas Dignan en santé des Autochtones du Collège royal. Celui-ci souligne sa détermination à intégrer les valeurs en matière de santé des Autochtones à l’exercice de la médecine occidentale.

La Dre Karen Hill, CCMF, est médecin de famille à la clinique Juddah's Place, qu'elle a fondée en 2013 avec sa collègue Elva Jamieson à Ohsweken, un village de la réserve des Six Nations de la rivière Grand, située près de Brantford (Ontario).

Juddah's Place est une clinique où l’on tient compte des pratiques anciennes et modernes. La Dre Hill y a réalisé son rêve d'exercer la médecine en adoptant un modèle de soins collaboratifs dans lequel les méthodes traditionnelles autochtones sont intégrées aux soins primaires. Sa pratique l'amène aussi à enseigner à des résidents en médecine familiale et à des apprentis en médecine traditionnelle.

« Juddah's Place est vraiment une clinique unique en son genre au Canada », a affirmé le Dr James Makokis, CCMF, qui a déjà siégé au Conseil de l'Association des médecins indigènes du Canada. « Elle est entièrement autosuffisante; elle ne reçoit aucune aide gouvernementale et reproduit le modèle de prestation de soins de santé que nos ancêtres envisageaient lorsqu'ils ont ratifié le traité numéro six et la « clause relative aux médicaments », qu'il faut interpréter comme un accès à ce que les deux systèmes de santé, autochtone et occidental, ont de mieux à offrir ».

Pour les enfants cayugas, l'une des six bandes de la Confédération iroquoise du sud-est du Canada et du nord-est des États-Unis, le mot « Juddah » signifie grand-mère.

La Dre Hill est également directrice de faculté en santé des Autochtones au Département de médecine familiale de l'Université McMaster depuis 2007. Ce rôle important l'amène à donner son avis sur l'intégration de la sécurisation et de la compétence culturelles dans l'éducation et la formation clinique des résidents.

« La Dre Hill, par son engagement à l'égard de la santé, du bien-être et de la pleine expression de l'identité des peuples autochtones, incarne l'esprit de notre Prix Dr Thomas Dignan », a affirmé Andrew Padmos, MD, FRCPC, directeur général du Collège royal. « Son désir d'éliminer les écarts en santé et les inégalités dans la qualité des soins est une source de fierté pour le Collège royal et la médecine canadienne ».

Le bien-être des peuples autochtones du Canada est une priorité absolue pour le Collège royal. Le Prix Dr Thomas Dignan en santé des Autochtones du Collège royal a été créé en 2014 pour récompenser les médecins qui font preuve de zèle et de dévouement à l'égard des droits et de la quête de justice des peuples autochtones canadiens. Il récompense les personnes qui, à l'instar du Dr Thomas Dignan, OOnt, président du Comité consultatif sur la santé des Autochtones du Collège royal, préconisent la sécurisation culturelle et comprennent l'importance des déterminants sociaux de la santé.

« Ce prix a une signification très personnelle pour moi, a confié la Dre Hill. Il reconnaît la valeur d'une " approche de guérison " en santé des Autochtones qui tient compte à la fois des connaissances traditionnelles autochtones et des pratiques médicales. »

Comment effectuer vos mises en candidature

Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada a lancé son appel de candidatures pour le Prix Dr Thomas Dignan en santé des Autochtones de 2016. Celles-ci doivent être envoyées à l'adresse awards@collegeroyal.ca avant le 11 septembre 2015. Vous pouvez utiliser la même adresse courriel pour nous envoyer vos questions.

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

Une bourse offrant jusqu'à 1500 $ pour des études sur l'histoire de la médecine spécialisée

Une bourse offrant jusqu'à 1500 $ pour des études sur l'histoire de la médecine spécialisée

Les résidents qui étudient l'histoire de la médecine spécialisée ou de la formation médicale postdoctorale au Canada sont invités à présenter une demande pour la Bourse de recherche Peter Warren du Collège royal.

Cette bourse finance jusqu'à 1500 $ par projet et encourage les titulaires à venir visiter notre célèbre bibliothèque de la salle Roddick à Ottawa, en Ontario, pour faire des recherches dans les archives historiques du Collège royal.

Visionnez le formulaire de demande pour 2016. Envoyez-le à awards@collegeroyal.ca avant le 11 septembre 2015, à 16 h, HNE. N'hésitez pas à nous faire part de vos questions à la même adresse courriel.

Cette bourse est offerte aux résidents qui suivent un programme de formation postdoctorale dans une faculté de médecine canadienne. Vous trouverez tous les critères d'admissibilité et de soumission sur notre site Web.

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal


Membres à la une

The Ottawa Citizen consacre un article aux recherches du Gonzalo Alvarez, MD, FRCPC (médecine interne, pneumologie) et de ses collègues, qui montrent que l’utilisation d'un test de l'ADN pour le dépistage de la tuberculose pourrait accélérer le diagnostic au Nunavut.

Le Eric Benchimol, MD, FRCPC (pédiatrie, gastroentérologie) a contribué à un article de CTV News sur les maladies intestinales inflammatoires chez les jeunes immigrants.

Dans un article de Global News, le Dr Michael Cuisimano, FRCSC (neurochirurgie), a commenté sur le classement des casques les plus protecteurs : aucun casque n'assure une protection parfaite.

La Allison Dart, MD, FRCPC (pédiatrie, néphrologie) figure parmi les 40 finalistes du concours Manitoba’s Future de CBC Manitoba.

Le Dr Z. Jeff Daskalakis, FRCPC (psychiatrie, Programme de formation de cliniciens-chercheurs), et son collègue ont effectué une mise en garde dans The Globe and Mail contre la diffusion de stéréotypes relatifs à la dépression après la tragédie de Germanwings.

Son Excellence le très honorable David Johnston, CC, CMM, COM, CD, FRCPSC, gouverneur général du Canada et Associé honoraire du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, restera en fonction jusqu'en septembre 2017, tel qu'indiqué par CBC News

Le Paul Keith, MD, FRCPC (médecine interne, immunologie clinique et allergies) a expliqué dans un article de CBC News que les allergies printanières pourraient être causées ou aggravées par la « moisissure des neiges ».

La Joanne Liu, MD, FRCPC (pédiatrie), présidente internationale de Médecins Sans Frontières/Doctors Without Borders (MSF), s'est exprimée dans The Malaysian Insider sur le conflit en Syrie.

Le Vatican a récemment reconnu et approuvé les travaux du Julio Montaner, MD, FRCPC (médecine interne), chercheur en matière de VIH-sida.

Dans un article de l'Edmonton Journal, la Dre Patricia Parkin, FRCPC (pédiatrie) et la Dre Catherine Birken, FRCPC (pédiatrie) ont formulé des commentaires sur de nouvelles lignes directrices émises au sujet des médicaments et des chirurgies pour les enfants obèses ou en surpoids.

Le Dr Derek Puddester, FRCPC (psychiatrie) a fait part de l’inquiétude croissante liée au suicide chez les médecins, dans cet article de CTV News et ce segment télévisé de Canada AM.

Dans le Edmonton Journal le Andrew James Shapiro, MD, FRCSC (chirurgie générale) a formulé des commentaires sur l'appareil OrganOx, une technologie novatrice de prélèvement, préservation et transplantation d'organes, disponible à Edmonton.

Le Matthew Stanbrook, MD, FRCPC (médecine interne, pneumologie, Programme de formation de cliniciens-chercheurs) s'est prononcé contre l'interdiction du tourisme médical au pays, dans cette entrevue de CBC Radio Day 6.

Le National Post a consacré un article à la Valerie Taylor, MD, FRCPC (psychiatrie) portant sur la corrélation entre l'augmentation du taux de suicide et du taux de stress causé par les difficultés financières.

Le Stanley Zlotkin, MD, FRCPC (pédiatrie), inventeur de Sprinkles, un moyen novateur de fournir des micronutriments aux enfants des pays en développement afin de prévenir l'anémie, apparaît dans un article de Montreal Gazette.

Lauréats d'un certificat du mérite de l'ACEM en 2015

En reconnaissance de leur engagement soutenu envers l'éducation médicale, les Associés suivants ont reçu le Certificat de mérite de l'Association canadienne pour l'éducation médicale (ACME) en 2015.

Les suggestions pour les rubriques « Membres à la une » peuvent être envoyées par courriel à communications@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal


En souvenir

Le Dr Pierre Benjamin, FRCPC, est décédé le 3 février 2015 au Québec, à l'âge de 81 ans. Le Dr Benjamin est devenu un Associé du Collège royal en 2011, après avoir obtenu son certificat en cardiologie, au terme d’un processus de 10 ans visant à harmoniser les pratiques de certification du Collège royal et du Collège des médecins du Québec. Le Dr Benjamin a obtenu un diplôme en médecine de l’Université d’État d’Haïti en 1959 et a exercé plus de 30 ans en Haïti et à Montréal.

La Dre Joan Canby, FRCPC, est décédée le 25 février 2015, à Hamilton (Ontario), à l'âge de 78 ans. La Dre Canby a obtenu le certificat du Collège royal en pédiatrie en 1967. Elle était la seule femme au sein de la promotion de 1960 de la Faculté de médecine de l'Université du Manitoba. Elle a travaillé pendant 20 ans à l’Hôpital Chedoke-McMaster et a déjà enseigné à l'Université McMaster. Pour en apprendre davantage sur la Dre Canby »

Le Dr Michael Xavier M. (Dave) Coughlan, FRCPC, est décédé le 9 janvier 2015, à Edmonton (Alberta), à l'âge de 78 ans. Le Dr Coughlan a obtenu le certificat du Collège royal en anesthésiologie en 1968. Né à Galway, en Irlande, il est arrivé au Canada en 1968. Il a exercé sa spécialité au Royal Alexandra Hospital plus de 40 ans, notamment en tant que chef de département. Pour en apprendre davantage sur le Dr Coughlan »

La Dre Benvon C. Parfey (Cramer), FRCPC, est décédée le 2 janvier 2015, à St. John’s (Terre-Neuve), à l'âge de 64 ans. La Dre Cramer a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie diagnostique en 1984. Elle a obtenu son diplôme en médecine à la National University of Ireland, University College of Dublin, en 1974. Plus tôt cette année, elle a reçu le prestigieux prix du président de Rugby Canada en raison de son action bénévole pour l'avancement de ce sport. Pour en apprendre davantage sur la Dre Cramer »

Le Dr Lawson Bruce Cronk, MDCM, FRCPC, est décédé le 24 janvier 2015, à Belleville (Ontario), à l'âge de 91 ans. Le Dr Cronk a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1952. Ancien médecin en chef et responsable du personnel médical de l’Hôpital général de Belleville, il s'est consacré avec dévouement à l'enseignement et a œuvré de nombreuses années en tant que professeur adjoint à l'Université Queen’s. Son travail humanitaire et ses autres activités lui ont valu de nombreux prix et distinctions, dont la Médaille du jubilé d'argent de la reine Elizabeth II (1978), la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II (2012) et un prix régional du Collège royal pour ses services à la collectivité (1996). Pour en apprendre davantage sur le Dr Cronk »

Le Dr Laurent Dinh, FRCPC, est décédé le 11 février 2015, à Ottawa (Ontario), à l'âge de 50 ans. Le Dr Dinh a obtenu le certificat du Collège royal en médecine nucléaire en 1994. Il a été directeur du Programme de résidence en médecine nucléaire de l'Université d'Ottawa, où il a aussi été professeur adjoint du Département de médecine. Il a mis à profit ses talents au sein du Comité d'examen en médecine nucléaire du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Dinh »

Le Dr Robert Roy P. Forsey, FRCPC, est décédé le 13 janvier 2015, à Montréal (Québec), à l'âge de 99 ans. Le Dr Forsey a obtenu le certificat du Collège royal en dermatologie en 1947. Lors de la Seconde Guerre mondiale, il a été médecin lieutenant de vaisseau dans la Marine royale du Canada. Pendant de nombreuses années, il a été chef du Département de dermatologie de l'Hôpital général de Montréal, enseignant et mentor auprès de générations de jeunes médecins. Pour en apprendre davantage sur le Dr Forsey »

Le Dr Cyril Basil Frank, FRCSC, est décédé le 5 mars 2015, à Calgary (Alberta), à l'âge de 65 ans. Le Dr Frank a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie orthopédique en 1980. C’était un chirurgien, un chercheur, un éducateur, un administrateur de renom, ainsi qu'un promoteur des soins factuels. Il a été président-directeur général d'Alberta Innovates Health Solutions. Il a œuvré à titre bénévole au sein du Comité d'examen en chirurgie orthopédique (1989–2002), du Sous-comité de sélection de la médaille en chirurgie (2001–2003) et du Comité de prix et bourses (2002–2010) du Collège royal. En 2013, il a reçu le Prix d'honneur des anciens élèves de l'Université de l'Alberta en raison de sa contribution à la collectivité et à l'ensemble du pays. Pour en apprendre davantage sur le Dr Frank »

Le Dr James Alexander Low, CM, FRCSC, est décédé le 15 février 2015, à Kingston (Ontario), à l'âge de 89 ans. Le Dr Low a obtenu le certificat du Collège royal en obstétrique et gynécologie en 1955. En raison de ses activités en tant que fondateur et promoteur du Museum of Health Care de Kingston, il est devenu Membre de l'Ordre du Canada en 2014. Il a aussi été membre du Comité consultatif sur l’histoire et le patrimoine du Collège royal pendant six ans (2008–2014). Pour en apprendre davantage sur le Dr Low »

Le Dr John Eric Sparks Relton, FRCPC, est décédé le 4 janvier 2015, à North York (Ontario), à l'âge de 83 ans. Le Dr Relton a obtenu le certificat du Collège royal en anesthésiologie en 1964. Né à Hartlepool, en Angleterre, il s'est joint au personnel de l'Hôpital pour enfants malades de Toronto en 1964. Il y a été anesthésiologiste en chef, et professeur agrégé de médecine à l'Université de Toronto. Pour en apprendre davantage sur le Dr Relton »

Le Dr Terry David Sosnowski, FRCPC, est décédé le 13 mars 2015, en Alberta, à l'âge de 67 ans. Le Dr Sosnowski a obtenu le certificat du Collège royal en médecine d’urgence en 1986. Durant ses 40 années de carrière, il a été notamment directeur médical du Service d'urgence (ambulance) d'Edmonton, chef de l'urgence de l’Hôpital Charles Cansell, et directeur du programme de résidence en médecine d'urgence à l'Université de l'Alberta. En 2009, il a reçu le Prix du directeur de programme de l'année du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Sosnowski »

Le Dr Paul Ellis Slater, FRCPC, est décédé le 14 février 2015, à London (Ontario), à l'âge de 91 ans. Le Dr Slater a obtenu le certificat du Collège royal en anesthésiologie en 1959. Il a été anesthésiologiste durant de nombreuses années dans plusieurs hôpitaux de London et il a enseigné sa spécialité à l’Université de Western Ontario (devenue Université Western). Pour en apprendre davantage sur le Dr Slater »

Le Dr G. Allan Taylor, FRCSC, est décédé le 3 mars 2015, à Ottawa (Ontario), à l'âge de 81 ans. Le Dr Taylor a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie plastique en 1967. Après avoir reçu son diplôme de médecine à l’Université d’Ottawa en 1962, il a exercé pendant de nombreuses années à l’Hôpital Civic d’Ottawa et contribué aux travaux de plusieurs comités. Pour en apprendre davantage sur le Dr Taylor »

Le Dr Elrie Clifford Tucker, FRCSC, est décédé le 14 janvier 2015, à Montréal (Québec), à l’âge de 82 ans. Le Dr Tucker a obtenu le certificat du Collège royal en obstétrique et gynécologie en 1966. Né à Trinidad, il est venu au Canada pour étudier à l’Université McGill et a exercé plusieurs années à Montréal. Il a défendu la cause de la santé des femmes et a fondé l’Association médicale des personnes de race noire du Québec afin d’aider les jeunes professionnels de la santé de race noire. Pour en apprendre davantage sur le Dr Tucker »

Les suggestions pour les rubriques « En souvenir » peuvent être envoyées par courriel à communications@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

Découvrez nos réalisations en 2014

Notre Revue annuelle de 2014 est maintenant disponible. Un but : l'amélioration des soins décrit bien toute la portée des activités du Collège royal dans tous les domaines de la formation médicale et du système de santé canadien. Nous vous encourageons à y jeter un coup d’œil!


Vous trouverez dans notre revue :

Revue annuelle de 2014

Consultez ou téléchargez une copie de la Revue annuelle de 2014 »

Nos Associés et résidents affiliés peuvent aussi obtenir des exemplaires imprimés en en faisant la demande, à l'adresse communications@collegeroyal.ca.

Fait amusant : La mosaïque sur la page couverture de la Revue annuelle de 2014, réalisée à partir de 3742 images originales (plusieurs sont répétées), comprend environ 7800 motifs de forme hexagonale.

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

Le référentiel CanMEDS 2015 (Série IV) est maintenant en ligne

Le référentiel CanMEDS 2015 (Série IV) est maintenant en ligne

Le 4 mars dernier, le Collège royal annonçait la fin des révisions apportées au référentiel (anciennement « cadre ») CanMEDS 2015 et publiait la version finale (Série IV).

Après de vastes consultations menées pendant près de deux ans auprès de plus de 1500 intervenants, Associés et employés du Collège royal, le référentiel a été adopté par le Conseil du Collège royal à la fin février 2015 en tant que référentiel de compétences pour tous les spécialistes. Vous pouvez désormais le consulter aux fins d'information et de référence sur le site Web du Collège royal.

Projet porteur de l'initiative La compétence par conception, le référentiel CanMEDS 2015 permettra aux stagiaires d'acquérir et de démontrer les compétences nécessaires à leur pratique tout en proposant un cadre pour leurs futures stratégies d'apprentissage.

La version finale du référentiel, ainsi que les nouvelles ressources appuyant la mise en œuvre de CanMEDS 2015, seront lancées dans les deux langues officielles à la Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR) de 2015 qui se tiendra à Vancouver, en C.-B.

Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web de CanMEDS 2015 ou écrire à l'adresse canmeds@collegeroyal.ca

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

Tout ce que vous devez savoir sur les cotisations annuelles de 2015–2016

Si vous ne l'avez pas déjà fait, sachez que vous avez jusqu'au 30 avril 2015 pour régler votre cotisation pour 2015–2016. Les avis de cotisation ont été envoyés au début du mois de mars.

Effectuez votre paiement en ligne ou consultez notre page Web sur les cotisations annuelles pour en savoir plus.


Reçus/confirmation de paiement

Veuillez utiliser votre relevé de 2015–2016 comme reçu de paiement pour vos remboursements ou comme preuve que vous avez réglé la totalité de votre cotisation. Les relevés sont envoyés par courriel à la fin du mois au cours duquel vous avez effectué le paiement.

Cotisations annuelles pour 2015–2016

Les cotisations annuelles ont été approuvées lors de l'assemblée annuelle des membres le 20 février 2015.

Associés qui résident et pratiquent au Canada

865 $ CAN

Associés qui résident et pratiquent à l'étranger

649 $ CAN

Membres de longue date - membres actifs depuis 40 ans (cotisations ajustées automatiquement lorsque les Associés sont admissibles dans cette catégorie)

200 $ CAN

Associés retraités (voir la définition du Collège royal)

Aucune cotisation


Cinq modes de paiement vous sont offerts :

  1. Réglez votre cotisation en ligne par carte de crédit.

  2. Grâce à notre service bancaire en ligne compatible avec la plupart des institutions bancaires, effectuez votre paiement, en ajoutant le Collège royal dans la liste de vos bénéficiaires (votre numéro de compte est votre numéro d'identification du Collège royal).

  3. Payez par carte de crédit en appelant notre ligne téléphonique sécurisée au 1-800-668-3740, poste 192 (sans frais) ou au 613-260-6192 (région d'Ottawa)

  4. Envoyez une télécopie au 613-730-8830.

  5. Envoyez un chèque ou un mandat postal à l'ordre du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada à notre adresse postale.


Réductions des cotisations

Certains Associés peuvent être admissibles à une réduction pour l'exercice 2015–2016.

Revenus professionnels nets prévus entre 30 000 $ CAN et 100 000 $ CAN

433 $ CAN

Revenus professionnels nets prévus inférieurs à 30 000 $ CAN

200 $ CAN

Congé temporaire prévu de quatre mois ou plus pour des raisons familiales ou de santé*

433 $ CAN


Veuillez remplir le formulaire de réduction de cotisation en ligne pour en faire une demande. Les membres doivent lancer la demande de réduction de cotisation et confirmer leur admissibilité chaque année.

*Les congés pour des raisons familiales ou de santé peuvent avoir une incidence sur les cycles de maintien du certificat. Veuillez consulter le formulaire d'ajustement du cycle de maintien du certificat en ligne.

Des frais de retard s'appliqueront à compter du 1er mai.

Veuillez prendre note que des frais de retard seront imposés si le paiement n'est pas effectué avant l’échéance, en raison des coûts administratifs élevés associés au suivi des comptes en souffrance. Pour en savoir plus sur les frais de retard.

Si vous avez des questions au sujet des cotisations annuelles, lisez notre FAQ ou communiquez avec nos Services financiers au 1-800-668-3740 (sans frais), 613-730-8177 (région d'Ottawa) ou écrivez à finance@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

Un atelier met de l'avant des solutions en matière de sécurité des patients et d'amélioration de la qualité

Un atelier met de l'avant des solutions en matière de sécurité des patients et d'amélioration de la qualité

Les organisations qui incarnent un engagement envers la sécurité des patients peuvent aussi favoriser une approche proactive afin de détecter et de corriger les faiblesses du système de soins de santé, plutôt que d'attendre de réagir à des événements indésirables. L'atelier ASPIRE (atelier visant à promouvoir la sécurité des patients dans la formation des résidents) a pour but d’aider à honorer cet engagement en faisant appel aux éducateurs médicaux, aux résidents et aux médecins, et en offrant une formation essentielle sur la meilleure façon d'assurer l'enseignement et l'évaluation de la sécurité des patients et de l'amélioration de la qualité dans leur pratique quotidienne.

Le Collège royal et l'Institut canadien pour la sécurité des patients ont offert deux ateliers ASPIRE au cours des deux dernières années et un troisième se tiendra en juin.


Le prochain atelier sera offert en français! Inscrivez-vous avant le 26 mai 2015

Un atelier met de l'avant des solutions en matière de sécurité des patients et d'amélioration de la qualité

Le Collège royal, l'Institut canadien pour la sécurité des patients et le Collège des médecins du Québec ont formé un partenariat dans le but d'offrir un atelier ASPIRE en français à Montréal (Québec), du 2 au 5 juin 2015. Il se tiendra au Centre d'apprentissage de l'Académie CHUM et comprendra une séance de simulation à la fine pointe de la technologie et des enseignants hors pair.

Les éducateurs médicaux et les résidents francophones qui s'intéressent à l'enseignement et à l'évaluation de la sécurité des patients et de l'amélioration de la qualité y sont conviés. Comme les compétences en matière de sécurité des patients et d'amélioration de la qualité sont clairement intégrées au nouveau Référentiel de compétences CanMEDS 2015 pour les médecins, les participants pourront voir directement comment celles-ci peuvent être enseignées et évaluées.

Inscrivez-vous avant le 26 mai 2015, car les places sont limitées

Envoyez-nous vos questions ou commentaires à l'adresse aspire@collegeroyal.ca.

CanMEDS 2015 : l'atelier ASPIRE propose des solutions en matière de sécurité des patients

Il y a quelques années, le Collège royal a élaboré une série de livres blancs pour amener les Associés à réfléchir aux forces, aux faiblesses et aux possibilités du système actuel de formation médicale postdoctorale. Ces publications constituent la contribution du Collège royal au projet L'avenir de l'éducation médicale au Canada - volet postdoctoral (AEMC-PD).

Les 10 livres blancs, dont l’un d’eux était entièrement consacré à la sécurité des patients, éclaireront les orientations stratégiques futures en matière de formation médicale postdoctorale.

Téléchargez le livre électronique ou le document PDF sur la série des livres blancs »

Les auteurs du livre blanc sur la sécurité des patients ont proposé plusieurs pistes de solutions pour mieux intégrer la sécurité des patients à l'enseignement et à l'évaluation; plusieurs sont présentées dans l'atelier ASPIRE :

Le Collège royal a aussi réalisé des avancées dans ces domaines en intégrant des compétences en matière de sécurité des patients et d'amélioration de la qualité au nouveau Référentiel de compétences CanMEDS 2015 pour les médecins.

Le Collège royal a aussi été l’hôte l’an dernier d’un sommet sur la sécurité des patients, auquel ont participé plus de 50 représentants de divers organismes partenaires afin de déterminer comment le Collège royal peut continuer d’appuyer le programme de sécurité des patients.

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

Vous pouvez désormais vous inscrire en ligne à la CIFR 2015! Voici les cinq principales raisons d'y assister

Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour faire partie des quelque 1500 éducateurs et médecins du monde entier réunis à Vancouver à l’occasion de la Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR) de 2015. Du 22 au 24 octobre, les participants se verront offrir diverses activités pratiques et séances sur les dernières tendances et innovations de la formation médicale postdoctorale. Profitez de plus de 50 ateliers, de 14 filières d'apprentissage et de plus de 200 affiches et exposés.

Inscrivez-vous en ligne à la CIFR

Inscrivez-vous sur le site Web de la CIFR, à www.collegeroyal.ca/icre. Comme les tarifs d'inscription hâtive prendront fin le 14 septembre 2015, ne tardez pas et économisez!

Médias sociaux : la clé d'accès à la CIFR 2015!

Surveillez nos fils Twitter, dont @RC_ICRE_CIFR et @DrJFrank, ainsi que YouTube et le blogue de la CIFR, au fur et à mesure que seront dévoilés les détails de la conférence qui se tiendra à Vancouver.


Vous hésitez encore? Voici les cinq principales raisons d'y assister :

Vous pouvez désormais vous inscrire en ligne à la CIFR 2015!
  1. Transformer la formation pour une médecine contemporaine : Cette année, la conférence, axée sur le thème « La résidence renouvelée : transformer la formation en santé pour une médecine contemporaine », vous en apprendra davantage sur de nouvelles techniques et innovations qui peuvent améliorer les aspects pratique et théorique de l'enseignement et de l'évaluation.

  2. Nouveau sommet sur le recours aux registres électroniques : Présenté la veille de la CIFR, ce sommet spécial vous fera découvrir les changements liés à l’émergence des registres électroniques dans la formation des résidents, dans un contexte de soins de santé de plus en plus complexe.

  3. Des séances plénières sur des questions fondamentales : Nos conférenciers internationaux, dont certains figurent ci-dessous, exploreront avec vous un nouveau modèle de formation des résidents, l'approche par compétences en formation médicale, la sécurité des patients, etc.

  4. Lancement mondial du Référentiel de compétences CanMEDS 2015 pour les médecins
  5. Lancement mondial du Référentiel de compétences CanMEDS 2015 pour les médecins : Nous présenterons officiellement la version finale du référentiel en octobre, à l’occasion de la CIFR 2015. Le lancement comprendra une mise à jour du Guide des jalons CanMEDS, une version actualisée du schéma CanMEDS, un glossaire, des outils pour le perfectionnement du corps professoral et plus encore. Inscrivez la date à votre calendrier et ne manquez pas cet événement!

  6. Élargissez vos contacts dans le monde
  7. Élargissez vos contacts dans le monde : La CIFR est la plus grande conférence entièrement consacrée à l'avancement de la formation des résidents. Plus de 1500 éducateurs, directeurs de programme, résidents et spécialistes de 29 pays y assistent chaque année. Échangez sur vos défis, expériences et solutions avec des collègues du monde entier!

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

This year's Simulation Summit is taking place in the picturesque city of Banff, Alta., Canada, from November 25-26, 2015

Faites connaître vos travaux de grande qualité ou apprenez à intégrer la simulation dans votre programme

Cette année, le Sommet de simulation aura lieu dans la ville pittoresque de Banff (Alberta), au Canada, les 25 et 26 novembre 2015. Vous pouvez apporter votre contribution au programme en soumettant votre proposition de résumé et d'atelier avant la date limite. Elle pourrait faire partie du programme de cette année, axé sur le thème « De nouvelles pistes : frayer le chemin de la théorie à la pratique ».

La simulation est un nouveau domaine pour vous? Envisagez de vous inscrire à notre formation des éducateurs en simulation, qui sera offert à Calgary (Alberta), du 22 au 24 novembre 2015. Apprenez-en davantage ci-dessous.

L'inscription aux activités du Sommet de simulation 2015 débutera en juillet. Planifiez votre emploi du temps et réservez votre chambre d’hôtel sans tarder pour profiter de rabais! Nous avons réservé un bloc de chambres à l’hôtel Fairmont Banff Springs.

Faites partie du programme : soumettez votre proposition avant le 24 juin

Sommet de simulation aura lieu dans la ville pittoresque de Banff (Alberta), au Canada, les 25 et 26 novembre 2015

Avis aux éducateurs en simulation, aux chercheurs, aux enseignants du DPC et aux directeurs de centres et de programmes de simulation : le mercredi 24 juin 2015 est la date limite pour soumettre des résumés aux fins de présentation lors du Sommet de simulation 2015.

Les catégories suivantes sont acceptées :

Nous prendrons en considération tous les sujets liés à l'apprentissage par simulation. Nous cherchons avant tout des travaux d'érudition rigoureux, qui visent à approfondir nos connaissances générales en matière de formation et d'évaluation par simulation.

Pour de plus amples renseignements, consultez les pages Directives de soumission de résumés | Soumettre


Date limite pour l'envoi de vos propositions d'ateliers

N'oubliez pas, vous avez jusqu'au 24 mai 2015 pour soumettre vos propositions d'atelier.

Pour de plus amples renseignements, consultez les pages Directives de soumission d'ateliers | Soumettre


Intégrez la simulation à votre programme de formation!

Sommet de simulation aura lieu dans la ville pittoresque de Banff (Alberta), au Canada, les 25 et 26 novembre 2015

Vous aimeriez améliorer vos compétences d'éducateur en simulation? Le Collège royal peut vous aider avec son cours de formation des éducateurs en simulation, offert du 22 au 24 novembre 2015 à Calgary, en Alberta.

Il comprend six modules répartis sur trois jours et couvre les thèmes suivants :

En vue de maximiser l'apprentissage, la formation associera des aspects théoriques et pratiques en groupes restreints dans un environnement interactif!


Inscrivez-vous!

Vous pourrez bientôt vous inscrire à ce programme. Consultez le site Web Formation des éducateurs en simulation pour en apprendre davantage.

 

Haut de la page

Dialogue : Votre lien au Collège royal

Avis aux résidents : les dates du SILR 2015 ont changé!

Afin de mieux répondre aux besoins des résidents, le Sommet international sur le leadership des résidents (SILR) se tiendra les vendredi et samedi 23 et 24 octobre, dans le cadre de la Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR) de 2015.

Avis aux résidents : les dates du SILR 2015 ont changé!

Étalé sur deux jours, le SILR vise à améliorer les aptitudes en leadership des résidents. Les participants et les résidents présents à la CIFR pourront :

Pour en savoir plus ou pour consulter le programme du SILR : collegeroyal.ca/irls

Vous pouvez maintenant vous inscrire en ligne au SILR 2015

Joignez-vous à des collègues du monde entier. Les résidents de tous les niveaux y sont conviés! Visitez le site Web du SILR dès aujourd'hui pour obtenir des renseignements complets sur l'inscription. Vous recevrez des précisions ce printemps sur le programme, les conférenciers des séances plénières, les ateliers, les activités sociales et plus encore!

Profitez du tarif d'inscription hâtive et inscrivez-vous dès aujourd'hui!

 

Haut de la page