Dialogue

Vol. 15, no 8 — août 2015
Bienvenue à Dialogue, votre bulletin d'information du Collège royal


À LA UNE CE MOIS-CI


Nouvelle stratégie de soins périopératoires pour freiner l’évolution de la douleur

Chaque année, de 15 à 20 pour cent des patients ayant subi une intervention chirurgicale ou médicale risquent de développer des douleurs chroniques. Pour éviter que cela ne se produise, un Associé du Collège royal a mis au point une nouvelle méthode pour mieux prédire et surmonter les problèmes liés à la prise en charge de la douleur postopératoire.


Nouveaux diplômes en médecine des toxicomanies et en insuffisance cardiaque avancée et transplantation cardiaque découlant de facteurs sociétaux

Le processus d’approbation des nouvelles catégories de disciplines est régi par la communauté de professionnels. Découvrez comment les nouveaux diplômes du Collège royal répondront aux besoins des patients.


Nouveaux cas de bioéthique sur le traitement des aînés et la santé mondiale

Deux nouveaux cas de bioéthique s’ajoutent à notre collection; ils portent sur les dilemmes éthiques associés aux mauvais traitements et à la négligence envers les aînés ainsi qu’aux gestes posés par les professionnels de la santé dans une situation d’urgence humanitaire.


Onze nouveaux projets de recherche financés par le Collège royal (titres et résumés inclus!)

Renseignez-vous sur les projets financés cette année, et rendons hommage aux plus récents récipiendaires de la Subvention pour la recherche en éducation médicale et de la Subvention CanMEDS du Collège royal et d'AMS pour le développement de la recherche.


Membres à la une


En souvenir



Autres nouvelles

Psst…Vous pourrez bientôt utiliser MAINPORT plus aisément…

Grâce à votre rétroaction, nous pouvons améliorer MAINPORT, votre portfolio électronique, afin qu'il soit plus facile à utiliser et à comprendre, tant en ligne qu’en version mobile.


Dernier avis : Participez au Programme de prix et bourses du Collège royal avant le 11 septembre

La date limite pour envoyer vos demandes de subvention ou de bourse du Collège royal, ou pour proposer la candidature d’un collègue à l’un des nombreux prix, arrive à grands pas!


Inscrivez-vous au prochain atelier ASPIRE (en français)

Les participants pourront tenir lieu d'instructeurs et de champions pour offrir un programme d'études sur la sécurité des patients et ils recevront le soutien nécessaire pour élaborer un programme de formation sur la sécurité des patients adapté à leur établissement.


Rabais de 25 pour cent sur les articles de la Collection des armoiries du Collège royal

En prévision de l’ajout de nouveaux articles à la Collection des armoiries du Collège royal, nous organisons un solde de fin d’été; profitez d’un rabais de 25 pour cent entre le 12 août et le 12 septembre. Voir les articles…


[Nouvelle vidéo] Formation en équipe et simulation

En moins de 15 minutes, Simone Crooks, MD, FRCPC, présente la formation d’équipes au moyen de la simulation. Vous manquez de temps? Passez au chapitre qui vous intéresse.



Compétence par conception

Ateliers et nouveaux outils pour marquer le lancement du nouveau référentiel CanMEDS

Soyez parmi les premiers à consulter le nouveau référentiel et les divers outils conçus pour aider les médecins à intégrer CanMEDS 2015 à leurs systèmes de formation médicale.


Besoin d’information et de ressources sur La compétence par conception?

Peaufinez vos connaissances tout en obtenant des crédits du MDC — aussi, de nouvelles ressources pour vous. Nous ne pouvons mettre en œuvre La compétence par conception sans votre participation, votre appui et votre collaboration. Dites-nous en quoi la CPC peut vous être utile.



Nouvelles sur la conférence et le sommet de simulation

Planifiez votre horaire : voici la liste des ateliers et séances de la CIFR

Avec plus de 50 ateliers, les participants à la CIFR 2015 auront l’embarras du choix parmi une foule de séances spécialisées et d’intérêt général qui sauront nourrir leurs intérêts professionnels et personnels.


Planifiez votre visite automnale à Banff et au Sommet de simulation 2015

Inscrivez-vous à deux journées consacrées à l’apprentissage, à la recherche et à la pratique axés sur la simulation. Les participants pourront aussi profiter de rabais sur l’hébergement durant les trois jours précédant et suivant la conférence (selon les disponibilités).


 

Haut de la page

Nouvelle stratégie de soins périopératoires pour freiner l’évolution de la douleur

Nouvelle stratégie de soins périopératoires pour freiner l’évolution de la douleur

Chaque année, des milliers de Canadiens subissent une chirurgie. La plupart d’entre eux s’en remettent sans incident et la douleur s’estompe naturellement au fil de la guérison; cependant, 15 à 20 pour cent des patients ayant subi une intervention chirurgicale ou médicale risquent de développer des douleurs chroniques. Pour éviter que cela ne se produise, un Associé du Collège royal a mis au point une nouvelle méthode pour mieux prédire et surmonter les problèmes liés à la prise en charge de la douleur postopératoire.

« Les données qui démontrent les facteurs de risque associés aux personnes atteintes de maladies chroniques suivant une chirurgie sont tellement nombreuses », affirme Hance Clarke, MD, FRCPC, PhD, anesthésiologiste et directeur médical de l’Unité de recherche sur la douleur de l’Hôpital général de Toronto, et directeur du service de prise en charge transitoire de la douleur du Département d’anesthésiologie de l’hôpital.

« Nous avons jugé utile de créer un programme pour détecter rapidement certains de ces risques et tenter ainsi de modifier la trajectoire de ces patients. »


Une clinique multidisciplinaire, une multitude d’outils et de stratégies

Premier programme de ce genre, le service de prise en charge transitoire de la douleur de l’Hôpital général de Toronto adopte une toute nouvelle approche pour soulager la douleur postopératoire chez les patients en détectant rapidement les patients qui risquent de développer des douleurs chroniques, et en leur fournissant des outils et des stratégies qui les aideront à contrôler la douleur à court et à long terme.

Le service est bien connu pour ses méthodes conventionnelles et non conventionnelles de soulagement de la douleur, notamment les ordonnances exemptes d'opioïdes, les exercices de visualisation/techniques psychologiques, la thérapie physique et l’acuponcture. Joel Katz, PhD, titulaire de la chaire de recherche du Canada en psychologie de la santé, et Aliza Weinrib, PhD, psychologue clinicienne de la santé qui collabore aux travaux du Dr Katz au laboratoire sur les mécanismes de la douleur humaine de l’Université York de Toronto, ont mis au point des interventions psychologiques ciblées à l’intention des patients qui présentent un risque élevé de développer des douleurs chroniques et une invalidité après une chirurgie. Cette équipe d’experts en soins de santé aide les patients à dévoiler leurs anxiétés, à comprendre pourquoi leur douleur est plus prononcée et à déterminer les problèmes susceptibles de causer cette douleur plutôt qu’à recourir uniquement aux médicaments d’ordonnance.

« Nous voulions mettre sur pied une clinique multidisciplinaire; certaines des données les plus fiables dont nous disposons jusqu’à présent portent sur les comorbidités psychologiques associées à la douleur », explique le Dr Clarke.

Le projet pilote d’un an s’est achevé en juin et le Dr Clarke croit que le service est sur la bonne voie.

« Nous avons découvert qu’en exploitant les bonnes connaissances dès le départ, nous pouvons atténuer les mécanismes physiologiques sous-jacents du processus pathologique. »


Agir rapidement et signaler la douleur neuropathique dès les premiers symptômes

Les patients qui pourraient tirer profit du service de prise en charge transitoire de la douleur sont choisis durant l'évaluation précédant la chirurgie en fonction des facteurs de risque connus (p. ex., anxiété, dépression, consommation d’opioïdes ou antécédents de douleurs, etc.), ou suivant la chirurgie, par les membres du personnel du service de prise en charge de la douleur aiguë (p. ex., patients qui éprouvent encore une douleur modérée à aiguë dans les 72 à 96 heures suivant l’intervention).

« Nous savons que la douleur peut devenir chronique dans un intervalle de trois à six mois », précise le Dr Clarke. « Les patients les plus vulnérables sont laissés pour compte entre le moment où ils quittent l’hôpital et le suivi du chirurgien après six semaines ou plus. Nous cherchons donc à combler cette lacune. »

Les patients qui participent au programme auront droit à une visite en clinique dans les deux à trois semaines suivant leur congé; ils pourront ainsi discuter d’un plan personnalisé qui les aidera à se rétablir. Ce plan de suivi prévoit des visites à la clinique de prise en charge de la douleur de l’Hôpital général de Toronto, des composantes éducatives et des consultations avec leur médecin de famille. L’objectif est de contrôler la douleur des patients, les sevrer des opioïdes, les surveiller et les aider à réintégrer leur quotidien plus vite que s’ils recevaient les soins habituels.

« Les données recueillies durant notre projet pilote indiquent notamment que la douleur postopératoire est un excellent modèle de douleur neuropathique », affirme le Dr Clarke. « Les patients qui prenaient encore des opioïdes trois mois après l’intervention n’ont pas tardé à présenter des signes de douleur neuropathique aiguë. Les gens qui montrent des signes de douleur neuropathique intense doivent suivre un traitement plus rigoureux dès le début. Si nous pouvons sous-sélectionner ces patients, nous pouvons alors leur consacrer les ressources qui s’imposent. »

Voyez le témoignage intégral de Mme Slater dans cette vidéo du Réseau universitaire de la santé de Toronto.


Aider les patients à reprendre le contrôle

« Voilà tous les médicaments que je prenais avant de participer au programme de prise en charge transitoire de la douleur à l’Hôpital général de Toronto », explique la patiente Sarah Slater en brandissant une bonne demi-douzaine de flacons de pilules. L’une des premières à joindre le programme de prise en charge transitoire de la douleur, Mme Slater nous confie que le programme l’a aidée à réduire sa consommation de médicaments antidouleur à deux opioïdes; mais avant tout, il lui a permis de reprendre le contrôle de sa vie.

Voyez le témoignage intégral de Mme Slater dans cette vidéo du Réseau universitaire de la santé de Toronto.



D’autres hôpitaux pourraient emboîter le pas

Le Dr Clarke et son équipe analysent encore les résultats du projet pilote afin de recueillir des données sur les caractéristiques des personnes sujettes à être traitées, les interventions qui ont été les plus efficaces et le moment propice pour y recourir. L’équipe espère publier les résultats de ses recherches. Le service a déjà suscité l’intérêt de collègues qui souhaitent instaurer des programmes semblables dans leurs hôpitaux en Ontario et en Colombie-Britannique.

« Les ressources étant ce qu’elles sont, il faudra s’investir, mais je crois que tous les hôpitaux où l’on pratique des chirurgies majeures pourraient profiter de cette approche », mentionne le Dr Clarke. « Je recommande que l’on confie à un médecin et un psychologue l’examen des problèmes sous-jacents de la douleur subjective que ressentent les patients. »

Le Dr Clarke s’attend à ce que l’Hôpital général de Toronto continue d’offrir une forme quelconque de ce service, et il consent à le modifier en fonction des résultats de son projet pilote et des nouvelles recherches. Par exemple, l’équipe songe maintenant à ajouter un programme de yoga alors qu’une recherche menée par Katy Curtis, candidate au doctorat en psychologie clinique à l’Université York, révèle que le yoga peut soulager la douleur et améliorer l’acceptation et la conscience de soi chez les femmes souffrant de fibromyalgie.

« Si je pouvais prédire l’avenir, je dirais que l’étape précédant l’intervention prendra de l’ampleur : il faut établir le sous-ensemble de patients à risque et leur fournir avant la chirurgie des outils qui les aideront à se rétablir et assurer un suivi à leur sortie de l'hôpital, jusqu’à ce qu’ils reprennent leurs activités... Je crois que nous verrons de grandes améliorations. »

 

Haut de la page

Nouveaux diplômes en médecine des toxicomanies et en insuffisance cardiaque avancée et transplantation cardiaque découlant de facteurs sociétaux

Nouveaux diplômes en médecine des toxicomanies et en insuffisance cardiaque avancée et transplantation cardiaque découlant de facteurs sociétaux

Le Comité de l’éducation du Collège royal a approuvé deux nouveaux programmes de domaines de compétence ciblée (DCC - diplômes) à sa réunion du printemps 2015 :

  1. Médecine des toxicomanies : domaine de compétence améliorée qui s'occupe de répondre aux besoins liés à la prévention, à l'évaluation et au traitement des personnes aux prises avec des toxicomanies et des dépendances.

  2. Insuffisance cardiaque avancée et transplantation cardiaque : domaine de compétence améliorée qui s'occupe de la prestation optimale et de l'avancement des soins aux patients atteints d'insuffisance cardiaque par l'application et l'intégration de thérapies médicales, chirurgicales ou assistées par des dispositifs ainsi que la transplantation.

Des groupes de travail seront formés pour rédiger des documents sur les normes nationales dans ces deux disciplines et, par la suite, créer des formulaires de demande à l’intention des universités qui souhaitent instaurer un programme agréé pour l’obtention de ces diplômes.

Il existe maintenant 18 domaines de compétence ciblée (diplômes) reconnus par le Collège royal.


Deux nouveaux DCC (diplômes) pour répondre aux besoins de la société

Le processus d’approbation des nouvelles catégories de disciplines est régi par la communauté de professionnels. Le Comité des spécialités (CS) du Collège royal a pour principale fonction de superviser la reconnaissance des disciplines au Canada. Il reçoit les demandes des groupes intéressés, habituellement des associations nationales de spécialistes ou des comités ayant un lien avec la discipline (p. ex., comités de spécialité). Il procède ensuite à un examen rigoureux et progressif des demandes, notamment en tenant des consultations nationales et externes auprès de plus de 200 intervenants en formation médicale. Si le CS approuve la demande, elle sera présentée au Comité de l'éducation aux fins d'approbation finale.

MÉDECINE DES TOXICOMANIES

Lors de sa réunion printanière, le CS a approuvé une demande conjointe du Centre for Addiction and Mental Health (CAMH) et de la Société médicale canadienne sur l'addiction (SMCA) pour reconnaître la médecine des toxicomanies en tant que DCC (diplôme). Comme le soutiennent ces groupes, un tel diplôme revêt beaucoup d’importance pour la société; un Canadien sur cinq est susceptible d’être aux prises avec une toxicomanie ou une dépendance au cours de sa vie. La création d’un DCC (diplôme) garantirait l’acquisition de connaissances et de compétences communes en médecine des toxicomanies en vue d’améliorer ce type de traitement pour qu’il réponde aux besoins des Canadiens.

Le CS a accepté l’hypothèse des demandeurs, soit qu’aucune discipline spécialisée n’a l’entière responsabilité de ce bassin de patients et, par conséquent, plusieurs voies d’accès seront créées. Un titre sera aussi créé pour reconnaître les praticiens qui ont consacré leur pratique médicale à ce nouveau DCC (diplôme) mais qui, jusqu’à tout récemment, ne pouvaient suivre aucune voie menant à la certification.

INSUFFISANCE CARDIAQUE AVANCÉE ET TRANSPLANTATION CARDIAQUE

Les demandeurs de la Canadian Heart Failure Society (CHFS) ont présenté leur dossier au CS et souligné l’importance d’un DCC (diplôme) en insuffisance cardiaque avancée et transplantation cardiaque devant la convergence de deux facteurs : la prévalence accrue de l’insuffisance cardiaque chez les Canadiens et l’engouement pour de nouvelles technologies en transplantation cardiaque. Dans le cadre de son examen, le CS a convenu du fait que les Canadiens profiteraient des normes nationales imposées à un nombre grandissant de spécialistes hautement qualifiés et aptes à gérer les cas complexes d’adultes et d’enfants atteints d’insuffisance cardiaque.


Demandes de reconnaissance d’une discipline à titre de DCC (diplôme) : Échéance à venir

Les prochaines demandes de reconnaissance d’un domaine de compétence ciblée (diplôme) aux fins de la partie I doivent être envoyées avant le 1er septembre 2015 afin d'être examinées durant la réunion de l'automne 2015 du Comité des spécialités.

Remarque : Il s’agit de la date limite de réception de la version définitive des demandes. Si vous souhaitez présenter une demande de reconnaissance, nous vous prions de présenter une déclaration d'intérêt initiale six mois avant la réunion du CS (p. ex., le 1er mai pour la réunion du mois d’octobre et le 1er octobre pour la réunion d’avril) afin que le Bureau de l’éducation spécialisée puisse collaborer avec vous et vous guide tout au long du processus.

Pour plus d'information, veuillez nous écrire à l’adresse cos@collegeroyal.ca.



Deuxième et troisième diplômés d’un programme de DCC (diplôme) du Collège royal

Outre les deux nouvelles disciplines de DCC reconnues récemment, le Collège royal souhaite aussi souligner la réussite de deux Associés à un programme de DCC (diplôme) :

En avril 2015, nous présentions Maha Badawi, MD, FRCPC, DRCPSC, en tant que première titulaire d’un diplôme de DCC du Collège royal, alors qu’elle avait terminé sa formation spécialisée en médecine transfusionnelle plus tôt cette année.

Pour de plus amples renseignements sur les programmes de DCC (diplômes), veuillez nous écrire à l’adresse diplomas@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Nouveaux cas de bioéthique sur le traitement des aînés et la santé mondiale

Nouveaux cas de bioéthique sur le traitement des aînés et la santé mondiale

Deux nouveaux cas de bioéthique s’ajoutent à notre collection; ils portent cette fois sur les dilemmes éthiques associés aux mauvais traitements et à la négligence envers les aînés ainsi qu’aux gestes posés par les professionnels de la santé dans une situation d’urgence humanitaire.

Lisez les résumés ci-dessous, ou voyez comment vous pourriez contribuer à notre collection en soumettant un de vos cas!


Apprenez et obtenez des crédits du programme de Maintien du certificat (MDC) — voici comment faire!

Accédez au programme d'études en bioéthique du Collège royal : www.collegeroyal.ca/bioethics


NOUVEAUX CAS – ÉTÉ 2015


Extrait du cas :

Mme C, 84 ans, a été transportée à l’urgence à la suite d’un appel effectué par le propriétaire du logement qu’elle occupe. À leur arrivée, les ambulanciers ont vu Mme C clouée dans un fauteuil inclinable, incapable de se lever. Elle était incapable de dire depuis combien de temps elle s’y trouvait, mais les ambulanciers estiment qu’elle y était depuis un jour ou deux.

Depuis le décès de son mari, Mme C et Donald, son fils unique, vivent dans un appartement. Donald, qui est le principal pourvoyeur de soins, n’était pas dans l’appartement à l’arrivée des ambulanciers. Selon le propriétaire, l’état de santé de Mme C s’est détérioré continuellement au cours de la dernière année. …

Lisez le cas intégral (Section I, cas 1.6) »


Extrait du cas :

Vous êtes un médecin canadien nouvellement inscrit et vous faites partie, à titre bénévole, de l’équipe de chirurgie d’un hôpital public dans un pays qui a subi les effets dévastateurs d’un génocide. Le système de santé local a été lourdement éprouvé par le récent conflit et profite de l’aide offerte, mais vous savez que votre présence est encore précaire, car les tensions demeurent très fortes au pays. À l’instar des autres bénévoles étrangers, vous ne connaissez pas très bien les langues locales.

Vous agissez à titre d’assistant pour une chirurgie; il n’y a qu’un chirurgien, quelqu’un de l’endroit qui travaille à cet hôpital depuis plus de 10 ans. Vous devez pratiquer une chirurgie abdominale urgente sur une femme confuse et en détresse qui s’est présentée à l’hôpital. Une fois la chirurgie abdominale terminée, le chirurgien annonce qu’il a l’intention de pratiquer une ligature des trompes irréversible. …

Lisez le cas intégral (Section VIII, cas 8.2) »


APPEL DE PROPOSITIONS


Les problèmes éthiques abondent; partagez votre expertise sur un sujet au choix!

Le programme sur la bioéthique du Collège royal offre une formation pertinente et pratique sur la bioéthique qui aide les Associés et les résidents à traiter des problèmes d'éthique nouveaux et émergents auxquels les médecins canadiens sont confrontés dans le cadre de leur pratique.

Songez à y contribuer en partageant votre expertise avec vos collègues. Pour en savoir plus, notamment pour obtenir une liste des sujets suggérés et les directives de soumission, veuillez consulter notre appel de propositions.

Les questions peuvent être acheminées à bioethics@collegeroyal.ca

 

Haut de la page

Onze nouveaux projets de recherche financés par le Collège royal (titres et résumés inclus!)

Onze nouveaux projets de recherche financés par le Collège royal (titres et résumés inclus!)

Chaque année, le Collège royal aide les éducateurs médicaux et les chercheurs issus de disciplines, de contextes de soins et de milieux variés à mener à bien le développement de la recherche en éducation. Joignez-vous à nous pour rendre hommage aux derniers récipiendaires de la Subvention pour la recherche en éducation médicale et de la Subvention CanMEDS du Collège royal et d'AMS pour le développement de la recherche!


RÉCIPIENDAIRES DE LA SUBVENTION POUR LA RECHERCHE EN ÉDUCATION MÉDICALE DE 2015

Cette subvention appuie les recherches de qualité en formation médicale postdoctorale et en développement professionnel continu auxquelles participent des Associés du Collège royal. Voici la liste des projets financés cette année :

Rendez-vous à la page Web des récipiendaires de la subvention pour lire les résumés des travaux des chercheurs principaux et découvrir leurs effets positifs sur l'éducation médicale.


RÉCIPIENDAIRES DE LA SUBVENTION CANMEDS DU COLLÈGE ROYAL ET D'AMS

Cette subvention vise à soutenir la recherche, l'élaboration ou la mise en œuvre de projets qui rehaussent l'éducation spécialisée au moyen des rôles CanMEDS. Voici la liste des projets financés cette année :

Rendez-vous à la page Web des récipiendaires de la subvention pour lire les résumés.


Deux occasions exceptionnelles de recevoir des fonds pour vos études en éducation médicale

Nous acceptons les demandes pour la Bourse d’études Robert Maudsley en pédagogie médicale. Cette bourse d'études d’une durée d’un an aide les spécialistes à acquérir les connaissances et à développer des aptitudes dans le domaine de l'éducation médicale qui leur permettront d'élaborer des programmes de formation, des méthodes d'évaluation et de la recherche en éducation médicale.

Pour plus d'information ou pour présenter une demande »

Date limite : 18 septembre 2015


Nouveau! Demande de propositions : recherches sur l’évaluation dans le cadre de l'éducation basée sur les compétences

Nous acceptons les demandes pour la recherche visant à faire progresser la compréhension de l’évaluation dans le cadre de l'éducation basée sur les compétences. Le financement maximal est de 25 000 $ par projet, pour une période de deux ans.

Pour plus d'information ou pour présenter une demande »

Date limite : 18 septembre 2015

 

Haut de la page

Membres à la une

Membres à la une

Comme le rapporte le Toronto Star, Henry Ahn, MD, PhD., FRCSC (chirurgie orthopédique) est l’un des nombreux chercheurs ayant participé à une étude qui révèle que les aînés canadiens attendent souvent plus longtemps que les autres patients avant de subir une chirurgie du rachis. Le Dr Ahn travaille à l’hôpital St. Michael de Toronto, où il est chercheur associé au Li Ka Shing Knowledge Institute. Il est également membre du Réseau Rick Hansen sur les lésions médullaires, qui a commandé le rapport. Lire : Seniors waiting longer for spinal surgery, Toronto study says.

Le Globe and Mail a publié un article sur feue Jennifer Bender, MD, FRCPC (anesthésiologie), soulignant comment celle qui avait toujours appuyé publiquement le don d’organe avait elle-même fait don de ses organes après son décès soudain en juin. La Dre Bender était anesthésiste au St. Joseph’s Health Centre de Toronto et chargée d’enseignement au département d’anesthésiologie de l’Université de Toronto. Son collègue, Peter Menikefs, MD, FRCPC (anesthésiologie), anesthésiste en chef du service d’anesthésie du St. Joseph’s Health Centre a également été cité. Lire : In death, doctor’s organ donation mission receives new life.

Un hommage à feu John Carter (JC) Callaghan, OC, MD, FRCSC (chirurgie générale, chirurgie thoracique) a été soumis au Globe and Mail par sa petite-fille qui explique comment sa propre fille a bénéficié de la chirurgie permettant de corriger la tétralogie de Fallot que le Dr Callaghan avait contribué à perfectionner plusieurs années auparavant. Mohammed Al Aklabi, MD, FRCSC (chirurgie cardiaque), un chirurgien cardiaque pédiatrique du Stollery Children’s Hospital/Mazankowski Alberta Heart Institute d’Edmonton, a effectué la chirurgie.
Lire : My cardiac surgeon grandfather saved my baby long after he passed away.

Sara Davison, MD, FRCPC (médecine interne, néphrologie) a contribué à la définition d’un cadre sur l’élaboration de nouvelles normes internationales en matière de traitement palliatif des patients souffrant de néphrologies chroniques, à titre d’auteure principale d’un nouveau rapport publié dans la livraison du printemps de Kidney International. La Dre Davidson est professeure au département de néphrologie de l’Université de l’Alberta.
Lire : Finding a pathway to better palliative care for kidney patients.

Neil Gibson, MD, FRCPC (médecine interne, médecine interne générale) et Damian Paton-Gay, MD, FRCSC (chirurgie générale, médecine de soins intensifs) ont récemment participé à un cours ACES (simulation d’incidents critiques en soins intensifs), comme le rapporte le Edmonton Journal. Le Dr Gibson est directeur de la simulation à la faculté de médecine et de dentisterie de l’Université de l’Alberta et le Dr Paton-Gay est chargé de cours clinique à la même université et instructeur du cours ACES. Lire : Critical events simulation course at U of A improves emergency care.

Sara Gray, MD, FRCPC (médecine d’urgence, médecine de soins intensifs) a été citée dans un article du Toronto Star sur un exercice récent d’intervention et de préparation d’urgence effectué à l’hôpital St. Michael à Toronto. La Dre Gray est médecin et présidente du Comité de préparation d’urgence de l’hôpital. Lire : How St. Michael’s Hospital is preparing for a major disaster.

Stephen Hwang, MD, FRCPC (médecine interne) a fait l’objet d’un éditorial du Toronto Star pour sa détermination à changer la vie des personnes sans abri, pauvres et marginalisées. Le Dr Hwang est directeur du Centre for Research in Inner City Health de l’hôpital St. Michael de Toronto et médecin à la St. Michael’s and Seaton House — un centre d’accueil pour hommes sans abri. Lire : Doctor pushes the boundaries of health-care: Goar.

Derek Jonker, MD, FRCPC (médecine interne, oncologie médicale) dirige un nouvel essai d’immunothérapie par anticorps qui pourrait changer la façon de traiter le cancer. Le Dr Jonker est directeur médical du département des essais cliniques du Centre de cancérologie de l’hôpital d’Ottawa et président du Groupe des essais cliniques de l’Institut national du cancer du Canada – Comité des cancers gastro-intestinaux. Lire : Ottawa researchers launch clinical trial for new cancer treatment.

David Juurlink, MD, FRCPC (médecine interne, pharmacologie clinique et programme de cliniciens-chercheurs) a contribué à un article du Toronto Star mettant le public en garde contre la surconsommation d’opioïdes sur ordonnance pour gérer la douleur et les effets néfastes qui en résultent. Le Dr Juurlink est responsable de la division de la pharmacologie clinique et de la toxicologie au Sunnybrook Health Sciences Centre et toxicologiste médical au Centre anti-poison de l’Ontario du Hospital for Sick Children à Toronto. Lire : Doctors’ Notes: Proceed with caution on painkillers.

Joshua Landy, MD, FRCPC (médecine interne, médecine de soins intensifs) a encore une fois fait les manchettes en raison de Figure 1, l’application populaire qu’il a créée. CTV News a fait un reportage sur la création et la croissance de cette application populaire. Le Dr Landy est un médecin en soins intensifs à l’hôpital de Scarborough. Lire : What's that?': Pros compare notes with 'Instagram for doctors' app.

Ian MacDonald, CM, MD, FRCSC (ophtalmologie) met à l’essai une nouvelle thérapie génétique révolutionnaire qui pourrait restaurer la vision de milliers de personnes souffrant de choroïdérémie — une forme de cécité héréditaire. Le Dr MacDonald est professeur d’ophtalmologie au département d’ophtalmologie de l’Université de l’Alberta. Des articles sur ce nouvel essai ont été publiés dans le Edmonton Sun et dans le Global News.
Lire : Canada’s first human gene trial for eyes underway ou First Canadian gene therapy trial for blindness sees positive results.

Julio Montaner, OC, MD, FRCPC (médecine interne) a parlé au Globe and Mail d’une campagne qu’il préside pour augmenter de façon marquée le diagnostic et le traitement des personnes vivant avec le VIH d’ici 2020. Le Dr Montaner est directeur du B.C. Centre for Excellence in HIV/AIDS et conseiller spécial sur le traitement du VIH du directeur exécutif du programme des Nations Unies sur le SIDA. Lire : How antiretroviral drugs can suppress HIV, one pill at a time.

Päivi Miettunen, MD, FRCPC (pédiatrie, rhumatologie) aide les jeunes patients atteints d’arthrite juvénile à s’exprimer de façon créative sur leur condition et ses effets à l’aide de l’art-thérapie clinique et de la narration numérique. La Dre Miettunen est rhumatologue pédiatrique au Alberta’s Children’s Hospital, clinicienne adjointe au McCraig Institute for Bone and Joint Health et chargée d’enseignement en médecine à l’Université de Calgary.
Lire : Digital storytelling helps children express how arthritis affects them.

Gordon Rubenfeld, MD, FRCPC (médecine de soins intensifs) a été cité dans un article du National Post au sujet du traitement de la sepsie chez les patients et sur les efforts visant à améliorer la détection précoce. Dr Rubenfeld est un spécialiste des soins critiques au Sunnybrook Health Sciences Centre de Toronto et un professeur de médecine à l’Université de Toronto. Lire : Inadequate patient assessment': Canadian doctors missing glaring signs of sepsis.

Lynora Saxinger, MD, FRCPC (médecine interne, maladies infectieuses) a parlé avec The Province de la surutilisation des antibiotiques dans le système de santé canadien et de la nécessité pour les médecins et les patients de travailler ensemble pour accroître l’éducation et la sensibilisation à ce sujet. La Dre Saxinger est professeure agrégée du département des maladies infectieuses de l’Université de l’Alberta. Regarder : Dr. Lynora Saxinger on the overuse of antibiotics.

Garnette Sutherland, CM, MD, FRCSC (neurochirurgie) est honoré pour la troisième fois par la NASA et reçoit cette fois la médaille pour une réalisation technologique exceptionnelle en reconnaissance de sa contribution au Projet NeuroArm. Le Dr Sutherland est professeur de neurochirurgie à l’Université de Calgary et directeur du Seaman Family MR Research Centre. Lire : Neurosurgeon receives third honour from NASA for Project neuroArm.

Lorne Tyrell, MD, FRCPC (médecine interne) est l’un des Associés qui participe au développement d’un nouveau traitement d’immunothérapie pour le cancer, comme le rapporte le Edmonton Journal. Le Dr Tyrell est directeur du Li Ka Shing Institute of Virology et du département de microbiologie et d’immunologie médicale de la Faculté de médecine et de dentisterie de l’Université de l’Alberta. Michael Smylie, MD, FRCPC (médecine interne, oncologie médicale) et John Walker, MD, FRCPC (médecine interne, oncologie médicale) de l’Université de l’Alberta sont également membres de cette équipe de rêve. Lire : University of Alberta ‘dream team’ using molecules and powerful computer to battle cancer.

Jonathan White, MD, PhD., FRCSC (chirurgie générale), reconnu pour sa série Surgery 101, qui a récemment atteint un sommet avec plus de deux millions de téléchargements dans plus de 200 pays, a récemment été interviewé par CBC Radio et Global News – Edmonton.Le Dr White est chirurgien à l’hôpital Royal Alexandra d’Edmonton et le premier titulaire de la chaire dotée Tom Williams en formation chirurgicale à l’Université de l’Alberta. Écouter : Surgery 101 | Regarder : Teaching OR basics in ‘Surgery 101’ | Lire : Muppets, Lego and surgeons hit medical education milestone.

Warren Yunker, MD, FRCSC (oto-rhino-laryngologie – chirurgie cervico-faciale) a expliqué en quoi consistait la « rhinite de l’Alberta » ou le Alberta nose et les traitements possibles à l’émission Breakfast Television – Calgary (CityTV). Le Dr Yunker est professeur adjoint d’enseignement clinique à la Cumming School of Medicine, du département de chirurgie, à l’Université de Calgary. Il est également oto-rhino-laryngologiste pédiatrique au Alberta Children’s Hospital. Lire : Alberta Nose.


Nominations au sein de l’Ordre du Canada

Félicitations à tous les nouveaux récipiendaires de l’Ordre du Canada, dont plusieurs sont des Associés du Collège Royal. (Les descriptions ci-dessous sont tirées de l’annonce officielle des nominations au sein de l’Ordre du Canada.)


Officiers de l’Ordre du Canada


Membres de l’Ordre du Canada


Les suggestions pour le rubrique « Membres à la une » peuvent être envoyées par courriel à communications@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

En souvenir

En souvenir

Jennifer Suzanne Bender, MD, FRCPC, est décédée subitement le 19 juin 2015, à Toronto (Ontario), à l'âge de 42 ans. La Dre Bender a obtenu le certificat du Collège royal en anesthésiologie en 2003. Au moment de son décès, elle était anesthésiologiste au Centre de santé St. Joseph’s de Toronto, où elle travaillait depuis plus de 10 ans. Comme elle soutenait ardemment le don d’organes, ses organes ont été donnés après son décès. Pour en savoir plus sur le Dre Bender »

Denis Charette, MD, FRCSC, est décédé le 27 avril 2015, à Montréal (Qué.), à l’âge de 90 ans. Le Dr Charette a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1956. Après sa formation en oncologie à New York et Londres, il est rentré au Canada où il a pratiqué et enseigné en chirurgie durant 50 ans dans des hôpitaux de la région de Montréal, particulièrement à l’Hôpital Notre-Dame. Pour en savoir plus sur le Dr Charette »

Charles Dyson, MD, FRCSC, est décédé le 2 juin 2015, à London (Ont.), à l’âge de 95 ans. Le Dr Dyson a obtenu le certificat du Collège royal en ophtalmologie en 1949. Jusqu’à sa retraite en 1993, il a pratiqué dans sa discipline à London (Ont.), où il est reconnu pour avoir mis de l’avant les implants intraoculaires et le recours aux lentilles de chambre postérieure. Il a déjà dirigé le Département d’ophtalmologie à l’Université Western. Pour en savoir plus sur le Dr Dyson »

Grant Haviland Eckert, MD, FRCPC, est décédé le 6 mai 2015, à North York (Ont.), à l’âge de 90 ans. Le Dr Eckert a obtenu le certificat du Collège royal en anesthésiologie en 1969. Avant d’étudier en médecine, il a été officier de la marine durant la Seconde Guerre mondiale. Parfait gentleman, on se souviendra de lui pour son amour du jardinage et l’attention qu’il portait à sa famille. Pour en savoir plus sur le Dr Eckert »

Ian Frost, MD, FRCPC, est décédé le 18 juillet 2015, à Ottawa (Ont.), à l’âge de 69 ans. Le Dr Frost a obtenu le certificat du Collège royal en anesthésiologie en 1978. Adepte de la moto, il a été victime d’un accident de la route. Au moment de son décès, il était anesthésiologiste au Campus Riverside de l’Hôpital d’Ottawa, où il était très apprécié et respecté. Pour en savoir plus sur le Dr Frost »

David Alexander Ian Grewar, MBChB, FRCPC, est décédé le 30 avril 2015, à Winnipeg (Man.), à l’âge de 93 ans. Le Dr Grewar a obtenu le certificat du Collège royal en pédiatrie en 1959. Durant plus de 50 ans, il a travaillé à l’Hôpital pour enfants, à l’Hôpital Shriner’s et à l’Hôpital de St-Boniface — où il a dirigé le Département de pédiatrie jusqu’à sa retraite. Il s’est rendu à maintes reprises dans le Nord pour soigner les enfants autochtones et inuits. Pour en savoir plus sur le Dr Grewar »

Warren Edward Harrison, MD, FRCSC, est décédé le 17 juin 2015, à Ottawa (Ont.), à l’âge de 77 ans. Le Dr Harrison a obtenu le certificat du Collège royal en obstétrique et gynécologie en 1980. Outre son rôle de gynécologue qui lui a permis de mettre au monde plus de 3000 bébés, il a eu une importante carrière militaire. Pour en savoir plus sur le Dr Harrison »

Gordon Holmes Hawks, MD, FRCPC, est décédé le 5 mai 2015, à North York (Ont.), à l’âge de 98 ans. Le Dr Hawks a obtenu le certificat du Collège royal en microbiologie médicale en 1952. Il s’est engagé dans le Corps de santé royal canadien, puis a été nommé capitaine, de 1943 jusqu’à la fin de la guerre. Il a ensuite exercé en bactériologie au Banting Institute, il a dirigé le Département de microbiologie de l’Hôpital St. Michael’s durant de nombreuses années et il a enseigné à l’Université de Toronto. Pour en savoir plus sur le Dr Hawks »

Jan Michael Kornder, MD, FRCPC, est décédé le 6 mai 2015, à Surrey (C.-B.), à l’âge de 58 ans. Le Dr Kornder a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1985. Cardiologue respecté, il a travaillé pendant de nombreuses années au Surrey Memorial Hospital et on se souviendra de lui en tant que « médecin au grand cœur » dévoué à la recherche, aux soins exceptionnels et à la sécurité des patients. Pour en savoir plus sur le Dr Kornder »

Andrew Noel Lin, MD, FRCPC, est décédé le 6 juin 2015, à Edmonton (Alb.), à l’âge de 60 ans. Le Dr Lin a obtenu le certificat du Collège royal en dermatologie en 1984. Au moment de son décès, il était professeur agrégé à la Division de dermatologie de l’Université de l’Alberta, où il était apprécié et respecté à titre de professeur et mentor. En 2012, il a reçu le prix régional du Mentor de l'année du Collège royal. Pour en savoir plus sur le Dr Lin »

Margaret Grace Norman, MD, FRCPC, est décédée le 17 mai 2015, à Toronto (Ont.), à l’âge de 81 ans. La Dre Norman a obtenu le certificat du Collège royal en pathologie générale en 1965. Elle a eu une brillante carrière, durant laquelle elle a pratiqué à Toronto, Ottawa et Vancouver. En 2008, elle a reçu le prix de contribution méritoire en neuropathologie de l’American Association of Neuropathologists. Pour en savoir plus sur le Dre Norman »

William Arthur Oatway, MDCM, FRCPC, est décédé le 12 mai 2015, à Moncton (N.-B.), à l’âge de 93 ans. Il a obtenu le certificat du Collège royal en anesthésiologie en 1955. Il a travaillé durant 35 ans au Département d’anesthésiologie de l’Hôpital de Moncton, tour à tour à titre de chef du département, président du personnel médical et représentant du personnel médical au sein du conseil de fiduciaires. En 2002, la ville de Moncton lui a décerné le statut de citoyen honoraire. Pour en savoir plus sur le Dr Oatway »

John David Roger, MD, FRCPC, est décédé le 14 juin 2015, à Ottawa (Ont.), à l’âge de 98 ans. Après avoir obtenu son diplôme à l’Université de Toronto en 1939, le Dr Roger a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne (1946) et en radiologie diagnostique (1952).

Bluma Tischler, MD, FRCPC, est décédée le 16 mai 2015, à Vancouver (C.-B.), à l’âge de 90 ans. La Dre Tischler a obtenu le certificat du Collège royal en pédiatrie en 1955. Elle a surmonté de nombreux obstacles pour étudier en médecine; sa formation s’est déroulée en quatre étapes et en quatre langues. Elle a travaillé pendant 33 ans à l’école spécialisée Woodlands de New Westminster (C.-B.), et elle a aidé à promouvoir l’utilisation du test Guthrie pour dépister la phénylcétonurie (PCU) chez les nouveau-nés. Pour en savoir plus sur le Dre Tischler »

Les suggestions pour le rubrique « En souvenir » peuvent être envoyées par courriel à communications@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Psst…Vous pourrez bientôt utiliser MAINPORT plus aisément…

Psst…Vous pourrez bientôt utiliser MAINPORT plus aisément…

Grâce à votre rétroaction, nous pouvons améliorer MAINPORT, votre portfolio électronique, afin qu'il soit plus facile à utiliser et à comprendre, tant en ligne qu’en version mobile.

Vous remarquerez des changements au cours des prochaines semaines. Le chargement et la soumission de données seront plus rapides. Les instructions seront plus claires. Aussi, vous aurez davantage l’occasion de réfléchir aux résultats de vos activités d'apprentissage pour la pratique.

En plus d’une version actualisée de l’application pour iPhone, nous lancerons bientôt une application MAINPORT pour appareils Android, qui permettra aux utilisateurs de consigner leurs activités d’apprentissage durant leurs déplacements. Restez à l’affût et dites-nous si les changements apportés à MAINPORT répondent à vos besoins : cpd@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Dernier avis : Participez au Programme de prix et bourses du Collège royal avant le 11 SEPTEMBRE

Dernier avis : Participez au Programme de prix et bourses du Collège royal avant le 11 SEPTEMBRE

Nous tenons à vous rappeler une dernière fois que vous avez jusqu’à 16 h (HNE) le 11 septembre 2015 pour envoyer vos formulaires de mise en candidature ou de demande de bourse du Collège royal, ou pour proposer la candidature d’un collègue.

Vous trouverez de plus amples renseignements, incluant les directives de soumission et les critères d’admissibilité à l’adresse www.collegeroyal.ca/awards. Si vous avez des questions, écrivez-nous à awards@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Inscrivez-vous au prochain atelier ASPIRE (en français)

Inscrivez-vous au prochain atelier ASPIRE (en français)

Le Collège royal, l’Institut canadien pour la sécurité des patients et le Collège des médecins du Québec ont formé un partenariat dans le but d’offrir un atelier ASPIRE en français (atelier visant à promouvoir la sécurité des patients dans la formation des résidents) au mois de novembre.


Devriez-vous y assister?


Quoi? L’atelier ASPIRE est un programme national de perfectionnement du corps professoral sur la sécurité des patients et l'amélioration de la qualité qui vise à donner aux participants les moyens d'offrir une formation en sécurité des patients dans leurs établissements.

Qui? Ce programme s’adresse aux éducateurs médicaux (médecine, chirurgie et autres professions de la santé) francophones qui s’intéressent à l’enseignement et à l’évaluation de la sécurité des patients et de l’amélioration de la qualité.

Où? L’atelier de quatre jours se tiendra au Centre d’apprentissage de l'Académie CHUM, à Montréal, et comprendra une séance de simulation à la fine pointe de la technologie.

Quand? Du 3 au 6 novembre 2015


Avantages pour les participants


Les participants à l’atelier ASPIRE et leurs établissements pourront

Les participants pourront tenir lieu d'instructeurs, de professeurs-ressources et de champions pour offrir un programme d'études sur la sécurité des patients et ils recevront le soutien nécessaire pour élaborer un programme de formation sur la sécurité des patients adapté à leur établissement.

Consultez le programme en ligne (en français seulement)

Inscrivez-vous à l’atelier ASPIRE (en français)

L'inscription prend fin le 20 octobre 2015. Réservez dès maintenant : les places sont limitées.

 

Haut de la page

Rabais de 25 pour cent sur les articles de la Collection des armoiries du Collège royal

Rabais de 25 pour cent sur les articles de la Collection des armoiries du Collège royal

En prévision de l’ajout de nouveaux articles à la Collection des armoiries du Collège royal, nous organisons un solde de fin d’été!

Du 12 août au 12 septembre 2015, en utilisant le code promotionnel INSIGNIA2015 (sensible à la casse), notre clientèle bénéficiera d’un rabais de 25 pour cent sur tous les articles de la Collection des armoiries du Collège royal*.

Visitez dès maintenant notre boutique en ligne à l’adresse suivante : www.collegeroyal.ca/insignia.

Depuis son lancement il y a plus de 50 ans, la Collection des armoiries du Collège royal offre des articles fièrement portés par les Associés au Canada et ailleurs dans le monde. Au fil du temps, la collection s’est enrichie pour proposer une vaste gamme d’articles : des cravates et des écharpes, des vêtements, des stylos et des tasses. Les Associés du Collège royal sont reconnus et respectés partout dans le monde; alors ne manquez pas l’occasion de souligner votre statut d’Associé!

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez? S’il y a un article précis que vous souhaiteriez voir dans la boutique, nous aimerions le savoir. Veuillez envoyer un courriel à l’adresse suivante : insignia@collegeroyal.ca.

*L’offre s’applique uniquement aux articles de la Collection des armoiries du Collège royal.

 

Haut de la page

[New video] Team training and simulation

[Nouvelle vidéo] Formation en équipe et simulation

Voici un troisième volet dans la série de vidéos sur la simulation en soins de santé qui vous fera découvrir les principes de base de la formation, de l’évaluation et de la recherche par simulation. Cette série s’adresse aux éducateurs cliniciens qui s’intéressent à la simulation en soins de santé.


Visionnez la nouvelle vidéo de la série

D’une durée de moins de 15 minutes, cette vidéo présente Simone Crooks, MD, FRCPC, anesthésiologiste de l’Hôpital d’Ottawa et formatrice en simulation au Centre de compétences et de simulation de l’Université d’Ottawa, qui nous parle de la formation en équipe fondée sur la simulation.

Vous manquez de temps? Passez directement au chapitre qui vous intéresse en utilisant les liens de navigation dans la description de la vidéo.


Nouvelles vidéos chaque mois

Les nouvelles vidéos seront ajoutées chaque mois sur notre page Web. Nous en ferons l’annonce dans les numéros de Dialogue.

Regardez les deux premières vidéos

À venir : L'évaluation (dans l'approche par compétences en formation médicale)


Voici d’autres occasions d’en savoir plus sur la simulation en soins de santé


Le sommet de simulation 2015

Le sommet se tiendra les 25 et 26 novembre 2015 à l’hôtel Fairmont Banff Springs, à Banff (Alberta), et portera sur le thème « De nouvelles pistes : frayer le chemin de la théorie à la pratique ». Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes.

Formation des éducateurs en simulation (FÉS)

Ce cours montre comment créer un programme de simulation et l’intégrer à d’autres activités d’apprentissage, ainsi que les évaluations, la rétroaction et le débreffage efficaces. Le prochain cours se tiendra du 22 au 24 novembre 2015 à Calgary.

 

Haut de la page

Ateliers et nouveaux outils pour marquer le lancement du nouveau référentiel CanMEDS

WAteliers et nouveaux outils pour marquer le lancement du nouveau référentiel CanMEDS

Dans deux mois, le Collège royal dévoilera officiellement le nouveau référentiel de compétences CanMEDS 2015 pour les médecins et le schéma CanMEDS actualisé. Projet à la base de l’initiative La compétence par conception, le référentiel vise à appuyer un modèle de formation médicale fondée sur les compétences de nouvelle génération, pleinement intégré à l’ensemble de la carrière d’un médecin.

À l’occasion de ce lancement, plusieurs ateliers sont prévus à la Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR) qui se tiendra cet automne à Vancouver. Allez-y et soyez parmi les premiers à découvrir le nouveau référentiel; vous assisterez aussi à la présentation de plusieurs outils qui aideront les médecins à mieux comprendre et intégrer le référentiel à leurs systèmes de formation médicale et à se préparer au déploiement de La compétence par conception.


Des questions au sujet de CanMEDS 2015? Obtenez les réponses à la CIFR!

La conférence de cette année est l’occasion idéale pour obtenir des réponses à toutes vos questions sur le nouveau référentiel CanMEDS 2015 et sur La compétence par conception, l’initiative du Collège royal.

Voici les activités prévues à la CIFR en lien avec ces deux projets :

Inscrivez-vous à la CIFR 2015 pour participer à ces activités et, en octobre prochain, visitez le kiosque CanMEDS pendant la conférence pour obtenir votre exemplaire du nouveau référentiel de compétences CanMEDS 2015 pour les médecins (gratuit pour tous les participants à la CIFR).

Nous espérons vous y voir!

 

Haut de la page

Besoin d’information et de ressources sur La compétence par conception?

Besoin d’information et de ressources sur La compétence par conception?

L’adoption d’une approche par compétences en formation médicale aura des répercussions sur tous les domaines de l’enseignement postdoctoral et de l’apprentissage à vie. Au fil de l’évolution de l’initiative La compétence par conception (CPC) du Collège royal, nous nous engageons à offrir à nos Associés, à nos intervenants et à nos partenaires des mises à jour régulières et l’occasion de participer et de faire entendre leur voix.

Nous ne pouvons pas mettre en œuvre cette initiative sans votre participation active, votre soutien et votre collaboration. Dites-nous comment nous pouvons répondre à vos besoins sur la CPC.

Pour en savoir davantage :


Nous vous encourageons à communiquer avec nous pour nous faire part de vos réflexions, de vos commentaires ou de vos questions à l’adresse suivante : cbd@collegeroyal.ca.

 

Haut de la page

Planifiez votre horaire à l’avance : voici la liste des ateliers et séances de la CIFR

Planifiez votre horaire à l’avance : voici la liste des ateliers et séances de la CIFR

Nous avons publié le programme intégral des ateliers, séances et panels présentés durant la Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR) de 2015 le mois dernier; vous avez donc mille et une raisons de vous emballer au sujet de la conférence qui se tiendra du 22 au 24 octobre, à Vancouver!

Avec plus de 50 ateliers associés à 15 filières d’apprentissage, les participants à la CIFR 2015 auront l’embarras du choix parmi une foule de séances spécialisées et d’intérêt général qui sauront nourrir leurs intérêts professionnels et personnels.

Alors que vous planifierez votre horaire, songez à vous inscrire aux ateliers associés aux deux principales filières d’apprentissage de cette année :

Consultez le programme intégral de la conférence sur le site Web de la CIFR 2015. Inscrivez-vous en ligne avant le 14 septembre 2015 et profitez du tarif d'inscription hâtive!


PASSEZ LE MOT!

Connaissez-vous un résident qui cherche à améliorer ses compétences en leadership?

Les résidents qui assisteront au Sommet international sur le leadership des résidents (SILR) de 2015 auront droit à une foule d’ateliers, plénières et panels qui leur sont destinés et qui aborderont divers sujets pertinents, notamment :

Étant donné que le SILR est l'une des activités de perfectionnement les plus convoitées par les résidents au Canada, ces derniers auront l’occasion de développer leurs compétences en leadership et d’enrichir leur réseau professionnel. Le SILR aura lieu les 23 et 24 octobre prochains, à Vancouver, à l’occasion de la CIFR 2015.

Les résidents peuvent s’inscrire dès maintenant ou obtenir des renseignements sur le site Web du SILR.

 

Haut de la page

Planifiez votre visite automnale à Banff et au Sommet de simulation 2015

Planifiez votre visite automnale à Banff et au Sommet de simulation 2015

Alors que l’été tire inévitablement à sa fin, les adeptes de simulation en médecine peuvent se réjouir à l’idée de participer au Sommet de simulation 2015, qui se tiendra les 25 et 26 novembre prochains à Banff (Alb.).

Le programme centré sur l’apprenant suscite déjà beaucoup d’enthousiasme. Que vous soyez un éducateur en simulation à la recherche d’un programme d’études fondé sur l’approche par compétences, un médecin spécialiste désirant en savoir plus sur le recours aux mannequins haute fidélité ou un mordu de la simulation s’interrogeant sur le lien qui peut être fait entre le jeu et la simulation, nos ateliers sauront vous intéresser!


Lancement du programme intégral

Inscrivez-vous tôt et choisissez parmi les 20 ateliers dynamiques offerts cette année. En voici des exemples :

Visitez le site Web du sommet pour consulter la liste de tous les ateliers et pour vous inscrire à deux journées consacrées à l’apprentissage, à la recherche et à la pratique axés sur la simulation.

Ces ateliers sont populaires; réservez vite votre place et profitez des tarifs d’inscription hâtive!


Prolongez votre séjour à Banff et profitez de rabais sur l’hébergement

Même si le Sommet de simulation 2015 demeure la raison principale de votre visite à Banff en novembre, vous pourriez profiter d’un séjour prolongé au fabuleux hôtel Fairmont Banff Springs! Blotti au creux des sommets pittoresques de la charmante communauté de Banff, l’hôtel adapté aux familles offre une foule d’activités, de restaurants et d’aventures qui conviendront à tous.

Découvrez les attraits de Banff alors que vous participerez au Sommet de simulation 2015. Les participants pourront profiter de rabais sur l’hébergement durant les trois jours précédant et suivant la conférence (selon les disponibilités).

Vous trouverez les détails concernant les déplacements et l’hébergement sur notre site Web.

 

Haut de la page