Passer au contenu principal
Suivez-nous



Le généralisme en formation médicale

Le Collège royal a récemment lancé une initiative dont le but est de dégager un consensus national sur le concept du généralisme en formation médicale et dans la pratique de la médecine.

Ce projet a aidé le Collège royal et ses intervenants à :

  • mieux comprendre les définitions du généralisme en éducation médicale;
  • comprendre les répercussions sur les politiques et la planification des ressources humaines de la santé;
  • appuyer le généralisme en formation médicale au Canada.

Le rapport final du groupe de travail sur le généralisme et les généralistes a été rédigé en fonction de la recherche et des discussions résultant de la Conférence consensuelle pancanadienne sur le généralisme en médecine de 2012, puis parachevé à la suite de l’examen des participants au sommet et des membres du groupe de travail.

Les participants ont proposé des définitions de « généralisme » et « généraliste » par souci de clarté terminologique :

  • Le généralisme est une philosophie de soins qui se traduit par un engagement envers l’étendue et la variété de la pratique au sein de chaque discipline et une collaboration avec l’équipe de soins de santé dans son ensemble afin de répondre aux besoins des patients et de la collectivité.
  • Les généralistes sont un groupe de médecins et de chirurgiens dont les compétences fondamentales se caractérisent par une pratique généralisée. Les généralistes diagnostiquent et prennent en charge des problèmes cliniques variés, indifférenciés et souvent complexes. Les généralistes jouent aussi un rôle essentiel dans la coordination des soins aux patients et ils défendent leurs intérêts.

Le rapport final décrit les définitions proposées et traite des conséquences du généralisme sur la planification des ressources humaines de la santé, la formation médicale et l’accès aux soins. Le Collège royal travaille en outre à une revue systématique majeure sur les concepts de généralisme et de généraliste dans la littérature sur la formation médicale.