Passer au contenu principal
Suivez-nous

Soins virtuels

Grâce aux soins virtuels, les patients du Canada – en particulier ceux des régions rurales et éloignées – pourraient accéder plus facilement à des soins primaires et spécialisés.

En dépit des technologies existantes, de nombreux obstacles freinent encore l’adoption globale des soins virtuels, y compris les modes de rémunération, le permis d’exercice et les normes de qualité, l’interopérabilité et la gouvernance ainsi que l’éducation et la formation.

Téléchargez le rapport

Qu’entendez-vous par soins virtuels?

Il s’agit essentiellement de la façon dont patients et médecins communiquent en temps réel en utilisant des technologies, comme la télésanté ou les consultations vidéo.

Qu’est-ce que le groupe de travail sur les soins virtuels?

C’est un groupe qui a été créé en mars 2019 par l’Association médicale canadienne, le Collège des médecins de famille du Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Il comprend aussi des représentants d’organismes de réglementation, d’organisations médicales et de soins de santé et du secteur de la télésanté, de même que des patients, des familles et des proches aidants.

Le groupe de travail s’est penché sur quatre grands thèmes

Les recommandations de ce rapport précisent les mesures jugées essentielles par les médecins canadiens pour optimiser l’utilisation des outils et plateformes de soins virtuels afin de répondre aux besoins des patients et aux préoccupations des médecins.

Interopérabilité et gouvernance

  • Charte nationale des droits et responsabilités des patients en matière d’information médicale
  • Cadre pancanadien favorisant une architecture d’information médicale axée sur le patient
  • Normes nationales encadrant l’accès aux informations sur la santé des patients

Permis d’exercice et qualité des soins

  • Soutien accru des organismes de réglementation en vue de simplifier les processus de demande et de délivrance du permis d’exercice
  • Cadre national pour fixer des règles relatives à la sûreté des technologies et systèmes de soins virtuels, cadre national en matière de responsabilité médicale et cadre de définition de normes relatives à la prestation de soins virtuels dans les communautés autochtones

Modes de rémunération

  • Conception par les gouvernements et les associations médicales provinciales et territoriales de grilles tarifaires ne conférant d’avantage fiscal ni aux consultations virtuelles ni à celles en personne afin d’appuyer la mise en œuvre des soins virtuels

Éducation médicale

  • Établissement d’une terminologie normalisée pour les soins virtuels et création de normes d’agrément en matière de soins virtuels
  • Intégration (et mise à jour) des compétences requises en matière de soins virtuels au premier cycle, au postdoctorat et en développement professionnel continu

Un cadre pancanadien de soins virtuels : recommandations pour développer les services médicaux virtuels

Le rapport souligne les mesures à prendre pour promouvoir l’excellence des soins virtuels au Canada, lancer une discussion plus vaste et préciser les efforts.

Téléchargez le rapport