Passer au contenu principal
Suivez-nous

Stagiaires en 1re année d’études postdoctorales

Stagiaires en 1re année d’études postdoctorales

Sommaire

Le nombre de résidents amorçant leur formation en médecine familiale a augmenté en moyenne de 5,5 % par année de 2010 (n = 1145) à 2014 (n = 1431), ce qui correspond à une augmentation d’environ 25,0 % pour toute la période. Toutefois, le nombre de résidents ayant fait leur entrée dans les spécialités médicales, chirurgicales et de laboratoire du Collège royal est quant à lui resté plutôt stable : ils étaient 1708 en 2010, et 1775 en 2014, soit une augmentation globale de 3,9 %.

En fait, ces trois catégories de spécialités ont connu trois tendances différentes en ce qui concerne le nombre de nouveaux résidents de 2010 à 2014 :

  • dans les spécialités médicales, le nombre de nouveaux stagiaires en 1re année d’études postdoctorales (AEP1) a augmenté de façon constante, passant de 1170 en 2010 à 1281 en 2014, soit une augmentation de 9,5 %;
  • dans les spécialités de laboratoire, les chiffres ont fluctué, avec un creux en 2011 (66), un sommet en 2012 (73), et 71 en 2014;
  • dans les spécialités chirurgicales, on a plutôt assisté à une diminution constante des chiffres pendant la même période — on comptait 9,8 % moins de nouveaux stagiaires en 2014 qu’en 2010.

Principales observations

  • Parmi les spécialités médicales, la médecine nucléaire et la dermatologie sont celles qui ont enregistré les plus grandes variations dans le nombre de stagiaires AEP1 de 2010 à 2014 :
    • en médecine nucléaire, les chiffres ont presque doublé, passant de cinq en 2010 à neuf en 2014;
    • en dermatologie, les chiffres ont augmenté d’un tiers, soit un peu plus de 20 en 2010-2011, et 30 ou plus de 2012 à 2014;
    • en psychiatrie, en médecine interne et en médecine d’urgence (Collège royal), le nombre de stagiaires AEP1 a augmenté annuellement d’environ 4 % dans les trois disciplines.
  • En ce qui concerne les spécialités chirurgicales, c’est la chirurgie générale et la chirurgie orthopédique qui ont connu les plus importantes diminutions annuelles du nombre de nouveaux stagiaires, soit 6,0 % et 4,7 %, respectivement :
    • en chirurgie générale, la cohorte s’est rétrécie chaque année, passant de 120 en 2010 à 95 en 2014, pour une diminution totale de 20,8 %;
    • le nombre de stagiaires AEP1 en chirurgie orthopédique a toutefois légèrement augmenté en 2011, mais s’est mis à chuter dans les années subséquentes — en 2014, ces stagiaires étaient 16,0 % moins nombreux qu’en 2010.

Stagiaires en 1re année d’études postdoctorales (PDF)

Stagiaires en 1re année d’études postdoctorales (tableur)