Passer au contenu principal
Suivez-nous

Point de contact de La compétence par conception - avril 2018

Abonnez-vous

Point de contact de La compétence par conception

Bulletin officiel du collège royal sur la CPC

Créé afin d’informer, d’aider et d’échanger. À propos

Message du directeur général

Royal College CEO Andrew Padmos

Chers collègues,

L’un des éléments clés de La compétence par conception (CPC) consiste à changer la façon dont nous envisageons et utilisons l’évaluation dans la formation des résidents. Le désir d’être mieux informés des changements qu’entraînera le nouveau modèle d’évaluation dans l’apprentissage des résidents est un thème récurrent des visites de sensibilisation effectuées au cours des derniers mois. Nous vous avons écoutés; le présent numéro de Point de contact porte donc sur l’évaluation dans le contexte de la CPC.

Je vous invite à lire attentivement l’article du Dr Viren Naik, directeur de l’Évaluation au Collège royal, qui explique comment l’évaluation traditionnelle – autrefois fondée sur une « décision » – évolue vers une pratique délibérée de l’apprentissage. Notre article de fond porte sur l’évaluation en milieu de travail et précise certains concepts, comme les observations documentées et le modèle RA-OCD. On y explique aussi comment l’évaluation en milieu de travail favorise une culture de soutien pour les résidents et, par conséquent, un état d’esprit axé sur leur développement.

Le terme évaluation peut être intimidant pour bon nombre d’apprenants. En tant que cliniciens, nous pouvons comprendre à quel point la peur de l’échec peut nuire aux occasions d’apprentissage. Cette importante transition qui consiste principalement à utiliser la rétroaction à des fins d’apprentissage et d’amélioration est, selon moi, l’une des solutions proposées par la CPC pour former des diplômés qui excellent dans le système de soins du XXIe siècle.

Recevez mes sincères salutations.

Andrew Padmos, BA, MD, FRCPC, FACP, FRCP
Directeur général

 

haut de page

Dr Viren Naik : Pourquoi je crois que la CPC est la voie à suivre au Canada

Message from Viren

Chers collègues,

La formation des résidents au Canada est d’une grande qualité. Des spécialistes compétents servent la population canadienne au terme de leurs programmes de formation depuis nombre d’années. L’intérêt que suscite notre système de formation médicale postdoctorale dans le monde entier est un symbole tangible de sa qualité. Alors que toutes les industries prennent des engagements en matière d’amélioration de la qualité, nous devons nous demander si nous pouvons faire encore mieux.

La compétence par conception (CPC) reconnaît les changements liés aux apprenants et à l’environnement d’apprentissage. L’évolution de la formation sera plus marquée dans certaines disciplines, selon les différences au sein de l’environnement d’apprentissage. La CPC amènera tous les programmes à mettre l’accent sur les résultats de la formation. Les stagiaires recevront une rétroaction régulière basée sur les observations de leurs superviseurs cliniques. De leur côté, les programmes auront les données nécessaires pour prendre des décisions éclairées au sujet de la progression des stagiaires.

Les examens du Collège royal demeureront un outil d’évaluation externe de l’acquisition des connaissances et du jugement requis pour la pratique. Dans la CPC, les stagiaires sauront mieux s’ils sont prêts pour l’examen, en fonction de l’évaluation régulière et de la rétroaction issues des activités cliniques (APC et jalons). Différentes composantes de l’examen seront devancées et ne se tiendront plus à la fin de la formation. Les stagiaires profiteront d’une importante période de transition vers la pratique, sans le fardeau et le stress engendrés par l’examen.

Ces changements seront bénéfiques non seulement pour les apprenants, mais aussi pour les patients, et nous pourrons encore mieux préparer les médecins à la pratique en ce XXIe siècle.

Recevez mes sincères salutations.

Viren N. Naik, MD, MEd, MBA, FRCPC
Directeur de l’Évaluation

 

haut de page

Repenser l’évaluation : le rôle complémentaire de l’EMT dans la CPC

Pocket full of Change

Dans La compétence par conception (CPC), l’évaluation en milieu de travail (EMT) permet aux cliniciens enseignants de fournir une rétroaction formative en temps opportun afin d’appuyer l’apprentissage des résidents dans le contexte clinique. Elle permet aussi d’inculquer une culture où la formation des résidents s’appuie sur des observations et du coaching réguliers et documentés.

L’EMT transforme l’enseignement et l’apprentissage afin de former des résidents qui excellent dans le système de soins de santé du XXIe siècle. Voyez comment.

1. Changer de discours pour changer la culture

Choisir le bon terme peut être très important, et pour bon nombre d’apprenants, le terme évaluation peut être intimidant. Dans le cadre de la CPC, le Collège royal encourage à tenir un discours qui favorise une culture de commentaires constructifs et d’observations documentées.

« Le terme “évaluation” évoque chez certains apprenants des événements pénibles et traumatisants. Dans leur cas, utiliser le terme « observation » plutôt qu’« évaluation» leur permet de comprendre qu’observer et documenter leur rendement vise essentiellement à les aider à s’améliorer plutôt qu’à les faire réussir ou échouer », explique Nancy Dudek, MD, MEd, FRCPC, une éducatrice clinicienne du Collège royal qui concentre ses efforts sur l’EMT.

Lors de la transition de votre programme vers la CPC, tenez compte de votre contexte et de votre public cible d’abord, puis choisissez le discours qui conviendra le mieux. Les termes suivants peuvent être interchangeables, mais leur impact est souvent différent : évaluation en milieu de travail et observation documentée.

2. Coaching en direct : favoriser un état d’esprit axé sur le développement

Les échanges réguliers ‒ en temps opportun ‒ entre l’apprenant et l’observateur dans le cadre du coaching sont un élément important de l’EMT. Les enseignants cliniques locaux sont encouragés à observer les stagiaires dans la pratique et à leur fournir une rétroaction écrite et verbale afin de favoriser leur développement.

« Nous assistons à un changement de culture, qui s’éloigne de l’évaluation traditionnelle - fondée sur une “décision” - pour devenir une “évaluation aux fins d’apprentissage”, donnant la possibilité d’offrir du coaching et d’instaurer un état d’esprit axé sur le développement », explique Farhan Bhanji, MD, MHPE, FRCPC, éducateur clinicien CanMEDS et directeur associé de l’Évaluation au Collège royal.

rx-ocd diagram
Le coaching en direct exige que les cliniciens établissent un rapport pédagogique avec les résidents et définissent des attentes, observent les résidents pendant qu’ils exécutent leurs tâches quotidiennes, leur fournissent une rétroaction, et documentent la rencontre. L’observation régulière est l’élément clé de l’apprentissage et de l’évaluation du résident.

Ce modèle de « coaching en direct », est inspiré du processus RA-OCD : Rapport, Attentes, Observation, Conversation, Documentation. La rétroaction est donnée au résident et consignée dans différents outils d’EMT choisis par les comités de spécialité et les programmes. Ces évaluations individuelles s’additionnent et au fil du temps, elles dressent un portrait du rendement et de la progression des apprenants. Les comités de compétence les utilisent pour prendre des décisions globales au sujet de la progression des résidents.

3. Adapter les EMT en fonction des programmes

À l’instar des APC et des jalons, les différents comités de spécialité et programmes peuvent adapter leurs programmes d’évaluation. Les quatre grilles d’observation de la CPC conçues par le Collège royal contribuent à définir un langage commun en matière d’évaluation et à lancer des discussions sur les éléments essentiels de la compétence et les facteurs qui concourent aux décisions de confier une activité professionnelle. Certains programmes et disciplines choisiront d’inclure d’autres outils d’évaluation valides dans leur programme d’évaluation. Nous encourageons les programmes à continuer de les utiliser, même après avoir effectué leur transition vers la CPC.

 

haut de page

Du changement plein les poches

Pocket full of Change

Appliquez ces trois principes pour diriger le changement


Un des meilleurs livres sur le changement que j’ai lus cette année s’intitule New Power: How power works in our hyperconnected world — and how to make it work for you de Jeremy Heimans et Henry Timms. Les auteurs ont étudié des centaines de mouvements mondiaux du changement; ils ont ciblé trois tendances clés propices aux changements et le rôle que nous pouvons y tenir. En cette ère numérique du XXIe siècle, leur principale théorie veut que le pouvoir évolue d’une structure pyramidale et réservée à quelques individus à une structure commune, participative et axée sur les pairs. Cette évolution a une grande influence sur la façon dont nous réalisons des changements. Et cela est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’un changement comme la CPC, auquel cas les professionnels de la santé et de la formation, conditionnés par leur motivation intrinsèque, réagissent mal au contrôle et aux processus restrictifs qui les dirigent. Ils souhaitent plutôt qu’on leur fasse confiance d’emblée, qu’on leur laisse la liberté de choisir et le loisir d’exercer leur pouvoir (le nouveau pouvoir défini par Heimans et Timms) dans un environnement où ils peuvent concrétiser leur mission collective.

new power book cover

Le présent numéro de Point de contact de La compétence par conception porte sur le rôle de l’évaluation dans la CPC et les nouveaux comportements associés au modèle « RA-OCD » – déterminer les attentes, observer, offrir le coaching et documenter – c’est le moment idéal pour mettre en pratique les idées sur la façon de diffuser le changement afin de créer une culture d’évaluation aux fins d’apprentissage. Selon Heimans et Timms, il faut appliquer ces trois principes pour diriger le changement.

  • Action concrète — Demander aux gens d’agir. C’est là où le consommateur passif se transforme en intervenant, puis en agent de changement qui répond à un appel à l’action pour des raisons personnelles (parce qu’il est motivé).
  • Association — Créer des liens entre pairs pour établir un réseau/un effet multiplicateur avec des gens qui vous sont chers ou qui partagent vos valeurs et votre mission. Vous pouvez ainsi créer une communauté de changement, d’abord avec quelques champions, puis annoncer les progrès, les réalisations, les résultats et le rayonnement; avec le temps, votre projet fera boule de neige.
  • Souplesse — Lorsque les gens peuvent s’approprier le changement, et que les professionnels peuvent l’adapter ou le remanier selon leur contexte. L’origine ou les éléments essentiels du changement se recoupent; les gens sont ainsi enclins à l’adapter à leur contexte local.

L’application de ces trois principes confirme qu’il est possible de créer une culture d’évaluation pour l’apprentissage en posant des gestes précis et concertés au fil du temps (p. ex., le modèle RA-OCD de la CPC, qui consiste à déterminer des attentes, observer, offrir du coaching et documenter). Heimans et Timms comparent l’application de ces trois principes au défi du seau d’eau glacée, une action concrète à bien des égards. On invitait les gens à faire un don, mais le but premier du défi était tout autre. Il fallait aussi créer et partager une vidéo, puis inviter des amis à y participer. C’est ce qui nous amène au deuxième principe. Une association s’est organisée sur plusieurs fronts — les pairs immédiats, les vedettes qui ont joué le jeu ou le tout nouveau groupe de soutien mondial pour la SLA (sclérose latérale amyotrophique). Chaque geste était sans pareil, personnel, vu la souplesse du défi. Les participants sont devenus à la fois créateurs et producteurs, et ont ainsi provoqué un effet d’entraînement.

Ces principes cadrent tout à fait avec les découvertes récentes en psychologie positive, particulièrement la théorie sur l’autodétermination. Selon cette dernière, les gens sont plus enclins à accepter les changements qui comblent des besoins comme l’autonomie, la compétence et l’appartenance sociale. Les principes et la théorie nous proposent donc une liste de contrôle pratique pour instaurer des changements et faire en sorte qu’ils soient prospères.

  1. Un appel à l’action clair incite-t-il les gens à développer et mettre en valeur leur compétence?
  2. Les gens se sentent-ils interpellés par le changement, et font-ils partie d’une communauté de praticiens?
  3. Les gens sont-ils en mesure de participer à la conception, à la planification et à l’adaptation du changement selon leur propre contexte?

Ces trois tendances — action concrète, association et souplesse — nous aident à comprendre pourquoi certains mouvements de changement parviennent à mobiliser les gens et réaliser les objectifs souhaités.

Vous aident-elles à comprendre pourquoi les idées inspirées par la CPC ont fait leur chemin ou non?

Comment les utiliseriez-vous pour intégrer la CPC à votre institution et adopter les nouveaux comportements d’évaluation dans votre quotidien?

For more reading:

 

haut de page

Les visages de l’évaluation en milieu de travail

Saviez-vous que, dans le cadre de leur rôle d’éducateur clinicien du Collège royal, quatre leaders en #EdMed jouent un rôle clé dans l’évaluation en milieu de travail?

Wade GoftonWade Gofton, MD, MEd, FRCSC
Éducateur clinicien du Collège royal
Professeur agrégé, Division de chirurgie orthopédique, Université d’Ottawa
Départements de chirurgie et d’innovation en éducation médicale

Nancy DudekNancy Dudek, MD, MEd, FRCPC
Éducatrice clinicienne du Collège royal
Professeure, Division de médecine physique et de réadaptation, Université d'Ottawa



Daniel DuboisDaniel Dubois, MD, FRCPC
Éducateur clinicien du Collège royal
Directeur de programme adjoint - Responsable de la CPC
Département d’anesthésiologie et de médecine de la douleur, Université d’Ottawa


Rob AndersonRob Anderson, MD, FRCPC
Éducateur clinicien du Collège royal
Professeur agrégé en anesthésiologie, École de médecine du Nord de l'Ontario
Directeur du programme d’anesthésiologie
Responsable médical du laboratoire de simulation, Sciences de la santé du Nord

 

haut de page

Ressources sur l’évaluation en milieu de travail

Le vaste Répertoire des ressources sur la CPC facilitera vos évaluations.

Évaluation en milieu de travail

Trois ressources sur les concepts d’évaluation de la CPC : presentation presonnalisable, guide de reference et résumé de deux pages.

Scénarios de cas Comité de compétence

Une activité en ligne qui facilitera les délibérations du comité de compétence.

Modèle de coaching de la CPC

Une présentation, une vidéo et un résumé de deux pages expliquent de quelle façon le coaching peut contribuer au développement des compétences des résidents.

Formation sur les échelles de confiance

Un module qui aide les enseignants cliniques à évaluer le rendement dans la pratique au moyen d’échelles de confiance et de descriptions narratives.

Changement : Liste de verification et présentation

Ces conseils, ressources et leçons aideront les directeurs de programme à mener une importante initiative de changement au sein de leur programme.

Grilles d’observation

Modèles proposés pour tous les types de formulaires du portfolio électronique des résidents.

Si vous avez des questions, écrivez-nous à cpc@collegeroyal.ca.

 

haut de page

À propos :
Le bulletin électronique Point de contact de La compétence par conception informe la communauté médicale des enjeux, faits nouveaux et activités, bref, de tout ce qui se rapporte à la mise en œuvre de la CPC, partout au Canada.

À venir!

La CIFR se tiendra à Ottawa le 26 septembre 2019.

L’approche par compétences en formation médicale est un sujet très prisé à la Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR) présentée chaque année. En 2018, cette filière proposait des séances thématiques sur les leçons tirées et les pratiques exemplaires des pionniers de la mise en œuvre de l’approche par compétences en formation médicale, le rôle important du coaching et de la rétroaction, et la préparation à la transition vers un programme adapté à l’approche par compétences. Surveillez les détails à venir bientôt sur la CIFR 2019.