Passer au contenu principal
Suivez-nous

Dialogue - 2017

Notre rôle dans la crise des opioïdes au Canada

Les récits sur la dépendance et la surdose aux opioïdes

Les récits sur la dépendance et la surdose aux opioïdes sont au cœur d’un débat médiatique depuis un an. Pourtant, les opioïdes peuvent améliorer la vie de nos patients s’ils sont prescrits de manière sécuritaire. On estime qu’entre 15 % et 29 % de la population canadienne souffre de douleur chronique (Fischer & Argento, 2012)

Mais que pouvons-nous faire pour en savoir davantage sur la prescription d’opioïdes alors que bon nombre d’entre nous, spécialistes, prescrivent des opioïdes pour contrer la douleur aiguë et chronique?

Voici un aperçu des activités du Collège royal en ce sens, selon trois grands thèmes :

  1. Sécurité des patient
    • Nous croyons que les médecins et les patients ont leur rôle à jouer dans la promotion et le maintien de la santé, et peuvent ainsi réduire les effets néfastes associés à la prescription d’opioïdes.
    • La prévention consiste d’abord à offrir des activités éducatives aux Associés sur les pratiques sécuritaires en matière de prescription et, par le fait même, informer les patients.
    • Nous mettons à l’essai un outil Web pour évaluer la compétence en matière de prescription de médicaments des médecins en exercice.
    • Il n’existe pas actuellement au Canada de mécanisme d’évaluation de cette compétence; pour y remédier, nous travaillons en collaboration avec la British Pharmacology Society qui nous donnera accès à son expertise et à sa technologie sur l’évaluation en ligne des compétences en prescription.
  2. Engagement à l’égard des Associés et des résidents
    • À la fin novembre, une délégation du Collège royal a été invitée à participer à une conférence et un sommet sur les opioïdes organisés par l’honorable Jane Philpott, ministre fédérale de la Santé, et l’honorable Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario, à Ottawa.
    • Durant le sommet, nous avons pris les engagements suivants :
      • Élaborer un énoncé de principes du Collège royal sur les pratiques sécuritaires en matière de prescription d’opioïdes. Nous serons en mesure de le présenter au Bureau du Conseil le mois prochain.
      • Créer un répertoire central qui permet aux Associés et aux résidents d’accéder à des ressources éducatives de référence et liées à la pratique. Ces ressources nationales et internationales mettront l’accent sur les dimensions médicales et chirurgicales qui sous-tendent les pratiques sécuritaires en matière de prescription d’opioïdes et offriront aux utilisateurs les outils nécessaires au maintien de leur compétence.
  3. Participation, en tant que membre, à la Collaboration pancanadienne sur la formation pour une meilleure prescription des opioïdes (initiative du Collège des médecins de famille du Canada)
    • En plus de créer un répertoire en ligne, nous communiquerons avec les Associés qui traitent des patients souffrant de douleur aigüe et chronique afin de connaître leurs besoins en éducation et formation.

Avez-vous des questions au sujet de nos activités? Écrivez-nous à l’adresse politiquesdelasante@collegeroyal.ca ou visitez notre page Web sur l’utilisation sécuritaire des opioïdes.

Liens externes :


Retour à la page d’accueil de Dialogue

L’avenir s’annonce prometteur (Mot du président)

Président du Collège royal

Les deux années que je viens de passer en tant que président du Collège royal ont été les plus gratifiantes de ma carrière. Alors que mon mandat tire à sa fin, je prends le temps de dresser le bilan de ce que nous avons accompli ensemble et de réfléchir à ce que l’avenir nous réserve.

Voici quelques observations aléatoires :

La compétence par conception (CPC) : Le virage vers l’approche par compétences en formation médicale suscite encore énormément d’enthousiasme et d’optimisme chez moi. L’un des aspects qui me réjouit le plus au sujet de ce changement c’est qu’il permettra éventuellement aux enseignants et aux éducateurs de sortir du cadre habituel pour explorer différentes structures et façons d’organiser les programmes d’études afin de conférer plus de souplesse à la formation et de mieux l’adapter aux besoins individuels des résidents et des programmes. Il aura fallu plus de temps que prévu pour franchir le cap déterminant que représente le lancement des disciplines de la première cohorte, mais la CPC sera mise en œuvre à l’échelle nationale en oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale et en anesthésiologie cet été. Le temps supplémentaire qu’il a fallu pour y parvenir a été employé à bon escient. Grâce à nos nombreux partenaires, les plus importants étant les facultés de médecine et leurs doyens aux études postdoctorales, nous avons clarifié et mûri la vision projetée pour la CPC. J’ai bien hâte d’apprendre des expériences des premières disciplines. Vos réflexions à propos de cette initiative importante sont les bienvenues. Nous vous encourageons à vous renseigner davantage et à vous investir dans le processus. Pour obtenir plus d’information au sujet de la CPC, visitez le www.royalcollege.ca/rcsite/cbd/competence-by-design-cbd-f.

Santé des Autochtones : Résoudre les inégalités marquées en santé dont sont victimes les populations autochtones est un domaine prioritaire pour le Collège royal. Depuis 2011, notre Comité consultatif sur la santé des Autochtones, sous la direction du Dr Thomas Dignan, oriente nos efforts à cet égard. Les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada qui ont été rendus publics à l’été 2015 ont fait en sorte que nous accordions encore plus d’importance à ce sujet prioritaire. Notre Conseil a entériné ces appels à l’action et donné le mandat au Collège royal de travailler précisément sur les recommandations 18 à 24 qui portent sur la santé. Nous reconnaissons désormais explicitement les terres autochtones lors des réunions du Conseil et de toute autre réunion d’envergure. De plus, nous nous penchons sur les façons de mieux intégrer la sécurisation culturelle à nos programmes de résidence et de DPC. À cet effet, nous collaborons avec des partenaires pour élaborer des formations et des ressources axées sur la pratique en matière de santé des Autochtones, qui permettront aussi de s’attaquer aux comportements oppressifs et racistes chez les médecins. Je suis fier du leadership dont fait preuve le Collège dans ce dossier. Vous pouvez en apprendre davantage sur ce sujet au www.royalcollege.ca/rcsite/health-policy/initiatives/indigenous-health-f.

Initiatives internationales : L’une des plus grandes révélations dans le cadre de ma présidence a été de constater de première main la grande estime dont bénéficie le Collège royal dans le monde entier. Pendant mon mandat, j’ai participé à des réunions tenues dans six des sept continents et j’ai été témoin d’une véritable croissance au chapitre des collaborations internationales. Parmi ces collaborations, on compte des partenariats bien développés avec des institutions sœurs aux États-Unis et en Australasie, des activités d’aide humanitaire ou de développement dans des pays comme Haïti et le Népal, ainsi que des initiatives dans les pays du Golfe, en Amérique du Sud et en Chine. Je suis convaincu que ces activités viennent consolider notre réputation de façon considérable à l’échelle internationale, en plus d’offrir à nos éducateurs la possibilité d’acquérir de l’expérience dans d’autres régions et systèmes et d’accroître notre influence en formation médicale sur la scène mondiale. Le référentiel CanMEDS, qui a été adopté par plusieurs pays de cinq continents et dont la plus récente version a impliqué la participation d’éducateurs provenant de 14 pays différents, est un exemple concret de notre rayonnement international. Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements au sujet de nos programmes internationaux au www.royalcollege.ca/rcsite/international/about-royal-college-international-rci-f.

Plan stratégique : Notre plan stratégique actuel (2015-2017) intitulé « L’objectif qui importe le plus » guide notre travail (y compris les initiatives susmentionnées). Nous avons entrepris les premières étapes dans l’élaboration du prochain plan stratégique qui orientera nos activités de 2018 à 2021. Dans les mois à venir, nous ferons appel à vous, nos Associés, ainsi qu’à un large éventail de partenaires du système pour obtenir des conseils sur la direction et les priorités à adopter pour l’avenir. Veuillez rester à l’affût de l’invitation à nous faire part de vos suggestions et envisager de nous communiquer vos réflexions.

J’aimerais conclure en vous remerciant de m’avoir donné l’occasion d’être votre président au cours des deux dernières années. J’ai bien hâte de travailler avec Françoise Chagnon, qui prendra les commandes ce mois-ci. Je suis persuadé qu’elle assumera ses fonctions avec énormément d’énergie et de limpidité. Je tiens à remercier le Conseil du Collège royal qui a su établir avec brio une orientation pour notre organisation, de même que tous les bénévoles qui donnent de leur temps avec beaucoup de générosité pour le bien de notre profession et des Canadiens. J’aimerais aussi remercier tout le personnel remarquable du Collège royal sous la direction de notre directeur général, le Dr Andrew Padmos, sans qui nous ne serions pas en mesure de mener à bien un programme aussi audacieux.

À bientôt!

Kevin
@kimrie


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Conseil du mois sur le MDC
par Frédéric Bernier

Transformez vos présentations en crédits des sections 2 et 3 du programme de MDC

Conseil du mois sur le MDC : par Frédéric Bernier

La création et la présentation d’un exposé peut entraîner un lot étonnant d’activités d’apprentissage aux fins du programme de MDC! Bon nombre d’activités auxquelles vous participez pour vous préparer à faire une présentation peuvent donner droit à des crédits d’autoapprentissage. Aussi, si vous présentez un exposé à une conférence, le système d’évaluation intégré vous permet d’agrémenter votre expérience de crédits supplémentaires.

Votre travail préparatoire donne droit à des crédits au titre de la section 2

En préparant votre présentation, vous passerez sûrement du temps à chercher des réponses à des questions ciblées. Saviez-vous que chaque activité de recherche documentaire dans Medscape, UpToDate et DynaMed donne droit à 0,5 crédit? Le temps que vous consacrez à la lecture d’articles de revues, de chapitres de livres, de volumes de revue et de livres entiers donne également droit à des crédits. (Conseil : Si vous avez lu plusieurs articles de revues, consignez-en les titres dans le Relevé de lecture d'articles groupée, puis téléversez ce dernier dans votre portfolio électronique MAINPORT.)

Les évaluations suivant votre présentation sont une source de crédits de la section 3

Suite à votre présentation, consultez les évaluations des participants pour réfléchir à votre rendement :

  1. Quels éléments se sont avérés positifs et que souhaitez-vous répéter dans vos futures présentations?
  2. Quels éléments souhaitez-vous améliorer ou abandonner?

Notez les commentaires inscrits sur les formulaires d’évaluation de votre présentation. Grace à cette rétroaction, vous pourrez revoir votre réflexion initiale et réévaluer certains éléments. Si c’est le cas, il s’agit du moment idéal pour élaborer un plan d’action qui peut se consacrer davantage au développement professionnel continu.

Si les formulaires d’évaluation ne vous sont pas remis, vous pouvez quand même réfléchir à votre rendement. Les heures consacrées à l’examen des commentaires reçus des participants et de votre réflexion initiale peuvent donner droit à trois crédits par heure au titre de la section 3 : Évaluation de la pratique.

À noter que seules les nouvelles activités d’apprentissage donnent droit à des crédits. Ainsi, le temps que vous passez à faire les diapositives pour une présentation ne donne pas droit à des crédits du programme de MDC. Il en est de même pour le temps où vous donnez la conférence. Assurez-vous de ne consigner que le temps consacré à votre nouvel apprentissage dans le portfolio électronique MAINPORT.

Je vous encourage à faire preuve de créativité dans la préparation de vos présentations et votre réflexion. Ces efforts ne seront sûrement pas vains!

 

Email Frederic

Contact your local CPD Educator

Associés, avez-vous un bon conseil au sujet du MDC que vous aimeriez partager avec les autres?

Appel de conseils sur le MDC : Faites connaître vos "pratiques efficaces"
Tous les trucs sont bons; n’hésitez pas à les partager. Envoyer votre conseil!


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue

Reconnaissance d’un programme canadien de formation en radiologie diagnostique par un organisme de réglementation du Royaume-Uni

Un programme canadien de formation en radiologie diagnostique

Un programme canadien de formation en radiologie diagnostique a reçu la sanction du General Medical Council (Royaume-Uni) en novembre 2016. L’organisme reconnaît ainsi que le programme répond à ses exigences de formation postdoctorale acceptable. Le statut « Acceptable Postgraduate Qualification » (APQ) démontre en quelque sorte que le programme offre les connaissances et les compétences requises pour obtenir l’autorisation d’exercer au Royaume-Uni.

Pour en savoir plus au sujet du statut APQ du General Medical Council (en anglais).

Reconnaissance accrue de la formation canadienne à l’étranger

Le Royal College of Radiologists du Royaume-Uni a présenté la demande de reconnaissance du programme canadien de formation en radiologie diagnostique au General Medical Council à la suite d’une collaboration avec le Collège royal. Cette expérience nous a permis d’acquérir de précieux renseignements sur le processus de demande du statut d’APQ.

Nos équipes des Services aux membres et de l’Éducation spécialisée explorent actuellement la possibilité de présenter des demandes dans d’autres disciplines. La reconnaissance accrue des normes de formation canadiennes à l’étranger figure déjà au titre des priorités du Comité des affaires des Associés, qui entend présenter des demandes de reconnaissance dans certaines disciplines aux États-Unis et au Royaume-Uni.

N’hésitez pas à nous faire part de vos questions et commentaires à l’adresse fellowshipaffairs@collegeroyal.ca


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Écoutez-vous les meilleurs balados sur l’éducation médicale?

Les saines discussions sur la littérature pédagogique

Vous avez peut-être entendu parler des balados KeyLIME (en anglais seulement), mais en avez-vous écouté récemment? Non seulement ils donnent droit à des crédits au titre de la section 2 du programme de MDC, mais vous pouvez vous attendre à un débat animé sur les sujets d'actualité.

Les balados KeyLIME sont tout indiqués si vous aimez...

  • les saines discussions sur la littérature pédagogique;
  • les discussions générales sur l’éducation des professions de la santé ou d’autres thèmes d’importance (incluant l’influence de la recherche sur la pratique en éducation médicale).

Consultez notre répertoire de balados | www.keylimepodcast.com (en anglais seulement)

Fait amusant : Les coanimateurs des balados KeyLIME aiment recevoir les commentaires des auditeurs – qu’ils soient d’accord ou non avec leurs revues. Il est même arrivé que des auteurs réagissent — certains ont même enregistré des répliques que nous avons diffusées en tant que mini-épisodes.

En quoi consiste KeyLIME?
Aux deux semaines, les Drs Jason R. Frank, FRCPC (Collège royal), Linda Snell, FRCPC (McGill) et Jonathan Sherbino, FRCPC (McMaster) examinent la littérature sur l’éducation médicale à l’échelle internationale et présentent une revue d’un article important.

Structure d’un épisode :

Durée :

  • Environ 20 minutes par épisode.

Éléments :

  • Examen du thème.
  • Revue de la méthodologie.
  • Discussions au sujet des répercussions des constatations.
  • Rétroaction finale des coanimateurs.
  • Cote de l’article (une cote élevée signifie que les coanimateurs jugent que l’article a sa place dans la collection d’ouvrages sur l’éducation médicale d’un professionnel de la santé).

Avantages :

  • Crédits de la section 2 du programme de MDC.
  • Acquérir de nouvelles connaissances sur votre travail, nourrir votre esprit et peut-être même lancer de nouvelles idées qui suscitent une réflexion et un apprentissage approfondis.

Retour à la page d’accueil de Dialogue

Trois Associés recevront des fonds du Collège royal

La formation médicale

Un pathologiste, une pédiatre et une chirurgienne plasticienne sont les plus récents bénéficiaires de la Bourse d’études Robert Maudsley en pédagogie médicale du Collège royal. Elle aide les spécialistes à acquérir les connaissances et les compétences qui leur permettront de créer des programmes de formation, d’élaborer des méthodes d’évaluation et de réaliser des recherches pouvant s’appliquer à toutes les étapes du continuum de la formation médicale, au fil de la progression de leur carrière à titre d’éducateurs médicaux.

Voici les bénéficiaires de la Bourse d’études Robert Maudsley en pédagogie médicale du Collège royal de 2017

Nos nouveaux bénéficiaires expliquent ci-dessous de quelle manière leurs projets de recherche éclaireront le domaine de la formation médicale. Remarque : Nous avons abrégé les citations. Vous pouvez lire la version intégrale sur la page consacrée aux bénéficiaires.

Marcio Gomes

Ces travaux sont importants pour la formation médicale parce qu’au Canada et dans le monde entier, la formation en pathologie accuse du retard en ce qui a trait à l’introduction de l’approche par compétences en formation médicale; de plus, aucun outil ne permet d’évaluer les compétences techniques en pathologie et en médecine de laboratoire dans le milieu de travail. […] Cette étude a pour but d’intégrer des outils d’évaluation aux fins d’apprentissage dans la formation en pathologie, surtout en ce qui a trait à l’évaluation de la pathologie peropératoire.

– Marcio Gomes, MD, PhD (sciences), FRCPC, candidat à la maîtrise en enseignement aux professionnels de la santé (Pathologiste à temps plein, Hôpital d’Ottawa)
projet: “Évaluation en milieu de travail des activités professionnelles confiables (APC) en pathologie”

 

Jennifer Tam

Un comité de compétence clinique (CCC) est un groupe chargé d’évaluer la progression de chaque résident dans un programme de résidence, afin que le résident puisse exercer de manière indépendante au terme de son programme. […] Un CCC est intégré au programme de formation en maladies infectieuses pédiatriques à Toronto depuis 2008. Ceci permet d’examiner le fonctionnement d’un CCC au Canada au moyen d’une étude de cas pour révéler ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et pourquoi. […] Cette étude aidera le Collège royal et les programmes de résidence à mettre sur pied des CCC efficaces afin d’orienter la formation des futurs médecins.

– Jennifer Tam, BSc (Pharm), MD, FRCPC (Résidente de surspécialité, Division des maladies infectieuses, Département de pédiatrie, Hôpital pour enfants SickKids)
projet: “Comités de compétence clinique : utilisation de méthodes qualitatives pour examiner ce qui fonctionne et pourquoi”

 

Claire Temple Oberle

[…] la microchirurgie est le pilier de la chirurgie plastique reconstructive. Les microcours actuels et l’apprentissage en milieu de travail peuvent ne pas favoriser la pédagogie de la réussite ni un environnement propice à la pratique délibérée. Tirant profit de la présence d’un nouveau centre de simulation à l’Université de Calgary, un programme d’études remanié a été élaboré […] les informations obtenues révéleront des comportements mesurables et fourniront des instruments d’évaluation qui pourraient appuyer la transition vers l’approche par compétences en microchirurgie.

– Claire Temple-Oberle, BA, MSc, MD, FRCSC, MMEd (cand.) (Professeure, Divisions de chirurgie plastique et d’oncologie chirurgicale, Université de Calgary)
projet: “Programme d’études pour acquérir des compétences en microchirurgie”


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Lisez notre meilleur article sur l’histoire de la médecine de 2017

L’article primé

Félicitations à Alexander Dyck, lauréat du Prix Charles Peter W. Warren du meilleur article sur l’histoire de la médecine de 2017 pour son article intitulé « Patients, Politics and Psychiatric Classification at Weyburn Mental Hospital: 1921-1948 ».

Lisez l’article primé (en anglais).

Alexander est résident en psychiatrie à l’Université de l’Alberta. Il a reçu une bourse d’études Hannah de l’Associated Medical Services pour travailler avec l’historienne Erika Dyck alors qu’il fréquentait l’école de médecine de l’Université de la Saskatchewan. Il a présenté son projet à la Société canadienne d'histoire de la médecine et à l’Alberta Psychiatric Association. Étudiant en médecine, il est cofondateur de la Health Innovation & Public Policy Initiative (HIPPI), qui tient une conférence annuelle sur l’avenir des soins de santé au Canada. Originaire de Regina, en Saskatchewan, Alexander est titulaire d’un baccalauréat en musique spécialisé en piano de l’école de musique Schulich de l’Université McGill.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Appel de candidatures : Prix d’excellence-Spécialiste de l’année et Prix du Mentor de l’année

Associé du Collège royal

Nous avons lancé un appel de candidatures pour le Prix d'excellence-Spécialiste de l’année et le Prix du Mentor de l'année 2017. Aidez-nous à passer le mot!

Si vous côtoyez un collègue dont le travail exceptionnel mérite d’être reconnu, veuillez lire les renseignements sur les prix et présenter votre dossier de mise en candidature avant le 10 mars.

Tous les Associés du Collège royal sont admissibles à ce prix, quel que soit leur milieu de pratique (p. ex., pratique privée, en milieu communautaire ou universitaire). Un lauréat sera choisi pour chaque prix dans chacune des cinq régions du Collège royal.

 

Prix d’excellence-Spécialiste de l’année

Ce prix souligne la contribution remarquable d'Associés du Collège royal qui ont fourni des soins exceptionnels à leurs patients et à la collectivité dans laquelle ils exercent leurs fonctions. Le candidat doit être un modèle d'excellence en matière de soins aux patients.

Date limite de mise en candidature : 10 mars 2017 (lignes directrices et formulaire de mise en candidature)

Mentor de l'année

Ce prix souligne le rôle important d’Associés du Collège royal dans le développement professionnel des étudiants, des résidents et d’autres Associés. Le candidat proposé doit avoir démontré qu’il possède les qualités ou compétences d’un leader, d’un érudit et d’un professionnel, telles qu’elles sont décrites dans le référentiel CanMEDS, et qu’il est une véritable source d’inspiration.

Date limite de mise en candidature : 10 mars 2017 (lignes directrices et formulaire de mise en candidature)

Pour plus d'information


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Dernière chance : Présentez votre demande de subvention avant le 2 mars 2017

ams-merg

Nous rappelons aux éducateurs médicaux et aux chercheurs à temps plein qu’ils ont jusqu’au jeudi 2 mars 2017 pour envoyer leur demande dans l’une des deux catégories de subventions de recherche du Collège royal, axées sur l’avancement et l’amélioration de la formation médicale et des soins aux patients.

Veuillez noter que les Associés du Collège royal doivent participer au projet de recherche pour être admissibles à ces subventions.

Subvention pour la recherche en éducation médicale

(Valeur : de 5000 $ à 50 000 $)

Cette subvention appuie les recherches de qualité en formation médicale postdoctorale et en développement professionnel continu. (Consultez les détails et le formulaire de demande)

Subvention du Collège royal et d'AMS dans le cadre du programme Phoenix

(Valeur : jusqu’à 25 000 $)

Cette subvention spéciale est attribuée aux fins de projets qui exploitent le référentiel CanMEDS dans le but de stimuler et de maintenir la compassion, l'empathie et les valeurs professionnelles dans les milieux d'apprentissage et de travail des professionnels de la santé. (Consultez les détails et le formulaire de demande)

Pour plus d'information


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Appels de propositions de résumés, d’ateliers et de candidatures pour les prix (date limite imminente)

Conférence

Nous acceptons les soumissions pour nos conférences qui attirent chaque année des centaines d’enseignants des professionnels de la santé du monde entier. Vous songez à soumettre une proposition pour présenter votre travail? Hâtez-vous, la date limite est le 3 mars 2017 dans certains cas.

Conférence internationale sur la formation des résidents 2017

La conférence permet aux médecins et aux enseignants cliniciens du monde entier de faire part de leurs idées, défis et innovations et de faire progresser la formation médicale. L’an dernier, plus de 1500 participants d’une trentaine de pays y ont assisté. Cette année, la conférence aura lieu du 19 au 21 octobre à Québec (Canada), et aura pour thème « Le leadership et le changement dans la formation des résidents : un appel à l’action ».

Appel de résumés : Recherche
(Date limite : 3 mars 2017)

Ces résumés doivent décrire des recherches en éducation médicale. Ils doivent donc inclure une question de recherche et des données (quantitatives ou qualitatives). (Instructions et formulaire de soumission pour les résumés de recherche)

Appel de résumés : Pratiques efficaces
(Date limite : 3 mars 2017)

Ces résumés doivent décrire des techniques et des outils novateurs en formation des résidents. Ils doivent décrire des méthodes d'enseignement ou d'évaluation qui s'appliquent à l'un ou à plusieurs des rôles CanMEDS, ou encore, à d'autres référentiels de compétences. (Instructions et formulaire de soumission pour les résumés de pratiques efficaces)

Appel de résumés : Projet d’amélioration de la qualité
(Date limite : 3 mars 2017)

Les résumés de cette catégorie doivent décrire ou évaluer des projets d’amélioration de la qualité (menés par des résidents ou réalisés dans un milieu de formation clinique des résidents); les projets doivent porter sur la qualité des soins, la sécurité des patients ou la gestion des ressources. (Instructions et formulaire de soumission pour les résumés de projets d’amélioration de la qualité)

Candidatures pour les prix en formation des résidents
(Date limite : 7 avril 2017)

Pour plus d'information


Sommet de simulation 2017

Cette conférence interprofessionnelle permet aux éducateurs en simulation, chercheurs et divers travailleurs de la santé d’explorer la recherche de pointe en simulation, ainsi que l’apprentissage et la pratique de la simulation. Elle se tiendra à Montréal, les 1er et 2 novembre 2017.

Appels de propositions d'ateliers
(Date limite : 17 avril 2017)

Nous prendrons en considération les propositions portant sur l’apprentissage par simulation en fonction de divers contextes, milieux et points de vue. (Instructions et formulaire de soumission pour les propositions d’ateliers)

Appel de propositions de résumés
(Date limite : 15 mai 2017)

Le Comité d’examen des résumés souhaite obtenir des soumissions présentant des travaux d’érudition rigoureux qui visent à approfondir les connaissances générales en matière de formation par simulation et d’évaluation dans ce contexte. Les résumés doivent respecter deux catégories, soit la recherche ou l’innovation. (Instructions et formulaire de soumission pour les résumés)

Remarque : Les chercheurs qui comptent moins de cinq années d’expérience seront considérés au titre des « résumés de chercheurs émergents ».

Pour plus d'information


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Le Collège royal rend hommage à deux de ses anciens présidents

Blason

Cet hiver, le Collège royal a subi une lourde perte, celle de deux personnes extraordinaires qui ont œuvré pour elle à titre de président : le Dr Jean Couture, décédé le 16 décembre 2016, à l’âge de 92 ans, et le Dr Donald R. Wilson, décédé le 4 janvier 2017, à l’âge de 99 ans.

Jean Couture, CM, MD, FRCSC (1924-2016)
Président du Collège royal, de 1984 à 1986

Dr. Jean Couture

Le Collège royal a eu le privilège d’avoir eu le Dr Jean Couture à la tête de l’organisation de 1984 à 1986, période durant laquelle il a lutté pour un plus grand engagement sur le plan des politiques publiques et en matière de santé, et fait la promotion d'une présence francophone accrue dans ses rangs.

En plus de son travail considérable pour le compte du Collège royal, ses nombreuses contributions à la formation médicale et chirurgicale spécialisée lui ont valu d’être nommé au sein de l’Ordre du Canada, de même que son action en vue d’établir des normes de qualité dans les hôpitaux canadiens. Il a aussi joué un rôle clé en Chine. Durant sa retraite, il a dirigé un projet de coopération internationale (avec l’Université Laval) qui a mené à la création d’une unité d’oncologie à la Jilin University, Norman Bethune College of Medicine (appelée auparavant Norman Bethune Medical University) à Changchun, en Chine.

Le Dr Couture a été chef du Service de chirurgie à l’hôpital du Saint-Sacrement et directeur du Département de chirurgie à l’Université Laval.

Pour effectuer un don ou exprimer vos condoléances : Lepine Cloutier/Athos.

Donald R. Wilson, OC, MD, FRCSC (1917-2017)
Président du Collège royal, de 1988 à 1990

Dr. Donald R. Wilson

Le Collège royal a eu l’honneur d’avoir le Dr Donald R. Wilson comme président de 1988 à 1990. Il a dirigé le Centre d’évaluation et de recherche R. S. McLaughlin ainsi qu’une initiative qui a servi d’assise au référentiel CanMEDS. Ce dernier a été intégré plus tard aux normes d'agrément, aux documents de formation spécialisée, aux évaluations finales en cours de formation, aux plans directeurs d'examen et au programme de Maintien du certificat du Collège royal. Ses contributions essentielles sont à l’origine de ce qui est devenu le référentiel de compétences pour les médecins le plus utilisé et reconnu dans le monde entier.

Le Dr Wilson a reçu l'Ordre du Canada en 1981. En 2013, le Collège royal et Associated Medical Services Inc. (dont le Dr Wilson a déjà été aussi le président) ont créé le Prix Donald R. Wilson du Collège royal/d'AMS afin de souligner l’héritage qu’il a laissé à la formation médicale. Depuis 2013, quatre éducateurs médicaux ont reçu ce prix.

Le Dr Wilson a été chirurgien en chef à l’Hôpital général de Toronto, professeur et directeur du Département de chirurgie de l’Université de Toronto. Le célèbre Wilson Centre a été nommé en son honneur.

Pour effectuer un don ou exprimer vos condoléances : Heritage Funeral Centre.


 

Back to Dialogue homepage

Membres à la une

Membres à la une

Lorsque le système immunitaire n’est pas exposé à certains types de bactéries, une quantité normale de bonnes et de mauvaises bactéries ne peut pas se développer dans l’intestin.

– Eric Benchimol, MD, FRCPC (pédiatrie, gastroentérologie)
Citation tirée de “Inflammatory bowel diseases surge among Canadian kids
(CTV)

 

Personne ne pouvait déterminer ce qui se passait à l’intérieur du corps. On pressentait que l’anatomie était importante, mais les maladies pulmonaires étaient l’ennemi mortel no 1, et la poitrine est une boîte rigide qui ne révèle aucun de ses secrets.

– Jacalyn Duffin, MD, FRCPC (retraitée) (hématologie, médecine interne)
Citation tirée de “As the stethoscope turns 200, is the iconic device becoming obsolete?
(CBC)

 

L’essai de cette approche novatrice, c.-à-d. diagnostiquer une commotion en mesurant les métabolites dans le sang, était exploratoire, et nous avons été extrêmement satisfaits de la fiabilité des premiers résultats.

– Douglas Fraser, MD, FRCPC (soins intensifs, pédiatrie)
Citation tirée de “Canadian researchers say they’ve developed a blood test to check for concussions
(The National Post)

 

Nous offrons des services de diagnostic et recourons à des techniques fondées sur des données probantes. Nous constatons que la méditation donne d’excellents résultats.

– Neilank Jha, MD, FRCSC (neurochirurgie)
Citation tirée de “Private concussion clinics called a 'Wild West' of unregulated treatment
(CBC Health)

 

J’ai vu des anciens combattants mettre des années avant de pouvoir assister à la cérémonie du jour du Souvenir, parce qu’elle les bouleverse énormément et leur rappelle de pénibles événements.

– Ruth Lanius, MD, FRCPC (psychiatrie)
Citation tirée de “The anxiety and stress Remembrance Day holds for many damaged soldiers
(The Ottawa Citizen)

 

Ces résultats nous ont surpris quelque peu. L’écart est considérable.

– Jonathon Lee Maguire, MD, FRCPC (pédiatrie)
Citation tirée de “Which milk is healthiest for kids? New study suggests it isn't skim
(CTV)

 

Ceci indique peut-être aussi que de plus en plus d’enfants prennent des médicaments parce que l’accès aux soins s’est amélioré et que les médecins cernent plus tôt certains problèmes (de santé mentale).

– Zakaria Tadrous, MD, FRCSC (opthalmologie)
Citation tirée de “Canadian children now take far more mood-altering drugs, prescription count shows
(The National Post)

 

Lorsqu’un patient participe à un traitement expérimental, nous voulons nous assurer de ne causer aucun préjudice.

– Lorne Zinman, MD, FRCPC (neurologie)
Citation tirée de “Patients demand 'right to try' experimental treatment
(CTV)


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue

En souvenir

En souvenir

Ralph Creswell Arrowsmith, MD, FRCPC, est décédé le 1er novembre 2016 à New Westminster (Colombie-Britannique), à l’âge de 90 ans. Le Dr Arrowsmith a obtenu son certificat du Collège royal en psychiatrie en 1961. Il a appartenu à la première cohorte de diplômés en médecine de l’Université de la Colombie-Britannique. Il a travaillé pendant 28 ans à l’Hôpital de santé mentale Riverview, dont 23 ans à diriger le programme de formation médicale de l’établissement. Pour en savoir davantage sur le Dr Arrowsmith

Gerald Robert Berry, MD, FRCPC, s’est éteint le 17 octobre 2016 à Rosemère (Québec), à l’âge de 86 ans. Le Dr Berry était pathologiste général certifié au Collège royal depuis 1967. Il a été membre bénévole des comités d’examen en pathologie générale et en anatomo-pathologie dans les années 1980. Avant de prendre sa retraite en 2000, il a rempli les fonctions de directeur des services de laboratoire à l’Hôpital St. Mary’s. Pour en savoir davantage sur le Dr Berry

Elizabeth Aileen Clarke, MBBS, FRCPC, nous a quittés le 21 septembre 2016 à East York (Ontario); elle avait 83 ans. Née à York, en Angleterre, elle a étudié à la London School of Medicine for Women (aujourd’hui le Royal Free Hospital), puis est venue s’établir au Canada avec son époux en 1959. La Dre Clarke a reçu son titre d’Associée en 1992 dans la catégorie des scientifiques médicaux. Pour en savoir davantage sur la Dre Clarke

John Frank Shears Crocker, MD, FRCPC, est décédé le 26 octobre 2016 à Halifax (Nouvelle-Écosse), à 76 ans. Le Dr John Crocker a obtenu sa certification en pédiatrie du Collège royal en 1971. Ayant œuvré à titre de pédiatre néphrologue pendant de nombreuses années à Halifax, il a également dirigé le programme de néphrologie de l’Université Dalhousie. Il a siégé au Comité d’examen en néphrologie du Collège royal de 1983 à 1988. Pour en savoir davantage sur le Dr Crocker

William Michael Falk, MBChB, FRCPC, s’est éteint le 28 octobre 2016 à Vancouver (Colombie-Britannique), à l’âge de 86 ans. Il a obtenu son certificat du Collège royal en anesthésiologie en 1963. Né à Maurice, il est arrivé au Canada en 1957 pour y effectuer un stage à Ottawa. Le Dr Falk a travaillé de nombreuses années à l’ancien Hôpital Grace, à l’Hôpital général de Richmond et à l’Hôpital Mount Saint Joseph. On le regrettera pour sa personnalité chaleureuse et son sens aigu du travail. Pour en savoir davantage sur le Dr Falk

Joseph (Joph) Tertius D. Glaister, MD, FRCPC, est décédé le 28 octobre 2016 à Toronto (Ontario), à 82 ans. Le Dr Glaister a obtenu son certificat du Collège royal en psychiatrie en 1971. Né à Glasgow, en Écosse, sa carrière a débuté à l’Institut Clarke (maintenant le Centre de toxicomanie et de santé mentale) à Toronto. Il s’est ensuite tourné vers la pratique privée. Il a en outre été conseiller aux Nodin Counselling Services pendant 30 ans. Pour en savoir davantage sur le Dr Glaister

Edgar Ross Harris, MBChB, FRCPC, nous a quittés le 26 octobre 2016 à Ottawa (Ontario); il avait 90 ans. Le Dr Harris a obtenu son certificat du Collège royal en radiologie diagnostique en 1959. En début de carrière, il a été médecin militaire au sein de la Royal Air Force et de l’Aviation royale canadienne. Grand amateur de hockey, il a été détenteur de billets de saison pour les matchs des Sénateurs d’Ottawa depuis la première saison de l’ère moderne de l’équipe. Pour en savoir davantage sur le Dr Harris

Tom Tsu Tung Liu, MBBS, FRCPC, s’est éteint le 5 novembre 2016 à Waterloo (Ontario), à 73 ans. Le Dr Liu était certifié au Collège royal en médecine interne depuis 1972. Il a obtenu son diplôme de médecine à l’Université de Sydney, puis est venu s’installer à Kitchener, dans la région de Waterloo. Médecin dévoué, il a été le néphrologue fondateur de l’Unité de dialyse rénale de l’Hôpital Grand River. Pour en savoir davantage sur le Dr Liu

David Angus McLeod, MBChB, FRCSC, est décédé le 20 septembre 2016 à Windsor (Ontario), à 83 ans. Il a obtenu son certificat du Collège royal en urologie en 1965. Il a soigné ses patients dans toute une variété d’hôpitaux au cours de sa longue carrière d’urologue, dont le Metropolitain, l’Hotel Dieu et le Leamington. Il a également pratiqué en cabinet privé à Windsor. Pour en savoir davantage sur le Dr McLeod

Robert (Robin) Alexander McLeod, MDCM, FRCSC, s’est éteint le 19 août 2016 à Pointe-Claire (Québec), à l’âge de 79 ans. Il a obtenu son diplôme de médecine à l’Université McGill en 1962. Il a été chirurgien à l’Hôpital général du Lakeshore pendant 43 ans, où il était fort apprécié tant par ses patients que par ses collègues. Pour en savoir davantage sur le Dr McLeod

Jack Alfred Ordman, MBChB, FRCSC, nous a quittés le 23 septembre 2016 à Red Deer (Alberta), à 82 ans. Il a obtenu son certificat du Collège royal en chirurgie orthopédique en 1965. Ayant rempli les fonctions de médecin-chef pendant quelque temps au Red Deer Regional Hospital Centre, le Dr Ordman a également été directeur du personnel médical de la région sanitaire David Thompson.

Bruce Flood Paige, MBBS, FRCPC, s’est éteint le 4 octobre 2016 à Vancouver (Colombie-Britannique), à l’âge de 96 ans. Il était certifié au Collège royal en médecine interne depuis 1950. Né et ayant grandi en Australie, le Dr Paige a été professeur émérite à l’Université de la Colombie-Britannique. Il a la distinction d’avoir été le premier diplômé en médecine interne de la toute nouvelle (à l’époque) faculté de médecine du même établissement. Pour en savoir davantage sur le Dr Paige

Frederick Griffith Pearson, MD, FRCSC, est décédé le 10 août 2016 à Kitchener (Ontario); il avait 90 ans. Il a obtenu son certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1958. Le Dr Pearson a contribué au développement de la chirurgie thoracique, ayant accompli des travaux avant-gardistes dans les domaines de la chirurgie trachéale et œsophagienne. C’est lui qui a établi la Toronto School of Thoracic Surgery à l’Hôpital général de Toronto de l’Université de Toronto, une école reconnue à l’échelle mondiale en tant que véritable modèle de formation en chirurgie thoracique. Pour en savoir davantage sur le Dr Pearson

Dennis Cecil Charles Pitt, MDCM, FRCPC, est décédé le 27 septembre 2016 à Lindsay (Ontario), à l’âge de 92 ans. Il a obtenu son diplôme du Collège royal en radiologie diagnostique en 1958. Pour en savoir davantage sur le Dr Pitt

Barry Shandling, MBChB, FRCPC, est décédé le 1er octobre 2016 à Thornhill (Ontario), à l’âge de 88 ans. Il était certifié au Collège royal en chirurgie générale (depuis 1961) et en chirurgie pédiatrique (1976). Il était professeur émérite au Département de chirurgie de l’Université de Toronto. Il a fondé l’Association canadienne de chirurgie pédiatrique en 1967, et a été le tout premier chirurgien canadien à réussir la séparation de sœurs siamoises, en 1972. Pour en savoir davantage sur le Dr Shandling

Norman W. F. Weir, MBChB, FRCSC, est décédé le 6 octobre 2016 à Edmonton (Alberta), à 90 ans. Il était certifié au Collège royal en obstétrique et gynécologie depuis 1958. Ayant obtenu son diplôme de médecine à la Queen’s University à Belfast (Irlande) en 1949, il a pratiqué de très nombreux accouchements au cours de sa carrière. Il a en outre travaillé à l’Hôpital communautaire Misericordia, à Edmonton. Pour en savoir davantage sur le Dr Weir

Victor Michael Whitehead, MDCM, FRCPC, nous a quittés le 18 septembre 2016 à Sutton (Québec), à 82 ans. Il était certifié au Collège royal en médecine interne depuis 1964. Le professeur émérite de l’Université McGill a déjà été directeur du Département d’hématologie de l’Hôpital de Montréal pour enfants. Le Dr Whitehead a fait d’importantes contributions à l’avancement de traitements contre la leucémie chez les enfants. Il a en outre été chercheur principal dans le domaine des cancers infantiles pour l’International Pediatric Oncology Group. Pour en savoir davantage sur le Dr Whitehead

Dr. Karen Mann

Karen Mann, MSc, PhD, s’est éteinte le 28 novembre 2016 à Halifax (Nouvelle-Écosse), à l’âge de 74 ans. Érudite hautement respectée, la Dre Mann a fait de la recherche dans les domaines des programmes d’études, de l’éducation et de la recherche interprofessionnelles, de l’autoévaluation, de la rétroaction et des modèles à suivre. Elle a été lauréate du Prix Duncan Graham du Collège royal en 2013 pour sa contribution exceptionnelle à la formation médicale. En fin de carrière, la Dre Mann a enseigné à l’Université Acadia et a été professeure émérite à la Division de la formation médicale de l’Université Dalhousie. Les innombrables collègues, étudiants et professionnels qu’elle a côtoyés, éduqués, inspirés, encadrés et soutenus n’oublieront jamais son influence et son legs considérables. Pour en savoir davantage sur la Dre Mann.


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue