Passer au contenu principal
Suivez-nous

Palmarès des meilleurs livres suggérés

Le mois dernier, nous vous avons demandé de soumettre vos suggestions de lectures. Nous vous présentons ce mois-ci la liste finale des ouvrages recommandés. Si vous êtes toujours en quête du livre parfait à lire sur la plage cet été, voici les suggestions de vos collègues....

  • Couverture du livre, Do Not Say We Have Nothing

    Do Not Say We Have Nothing (De Madeleine Thien) | Éditeur : Knopf Can

    « Une fresque historique de la Chine, s’étalant de la guerre civile, à la révolution culturelle, au massacre de la place Tienanmen jusqu’à aujourd’hui, présentée par l’entremise de trois musiciens chinois - Perry Maerov, MD, FRCSC, spécialiste en ophtalmologie complète et chirurgie réfractive, Vancouver

  • Couverture du livre, Stone Mattress: Nine Wicked Tales

    Stone Mattress : Nine Wicked Tales (De Margaret Atwood) | Éditeur : McClelland & Stewart

    « Les contes dépeignent des scènes de la vie quotidienne, avec une touche surréelle (et étonnamment logique). La référence au syndrome de Charles-Bonnet permet de ne pas se sentir coupable de lire un livre non consacré à la médecine. » - Vamana Rajeswaran, MD, résidente de deuxième année en médecine interne, Université de Toronto

  • Couverture du livre, Life

    Life (De Keith Richards) | Éditeur : Points

    « C’est un voyage fabuleux au cœur de l’histoire de la musique blues américaine (et des artistes) qui ont influencé les Rolling Stones. Vous regretterez presque de ne pas avoir fait partie du groupe! » - R. Patel, MD, intensiviste, L’Hôpital d’Ottawa

  • Couverture du livre, When Breath Becomes Air

    When Breath Becomes Air (en français : Quand le souffle rejoint le ciel) (De Paul Kalanithi) | Éditeur : Penguin Random House (en français : JC Lattès)

    « Voici l’histoire fantastique d’un jeune chirurgien, une autobiographie, une histoire vraie, celle de quelqu’un qui a savouré chaque seconde de sa vie. » - N. Chandra Narayanan, MD, FACS, FRCSC, chirurgien-oncologue, Hartford (Connecticut)

  • Couverture du livre, They Left Us Everything

    They Left Us Everything (De Plum Johnson) | Éditeur : Penguin Canada

    « Dressant l’inventaire des biens laissés après le décès de ses parents, l’auteure raconte comment elle a surmonté son chagrin et comment elle est parvenue à mieux les comprendre. » - Sue Babensee, MD, FRCPC, radiologiste, KBRH

  • Couverture du livre, A Gentleman in Moscow

    A Gentleman in Moscow (De Amor Towles) | Éditeur : Viking

    « Hilarant, un pur délice, bien écrit, en partie historique. » - Karen Scully, MD, FRCPC, dermatologue, Charlotte (Caroline du Nord)

  • Couverture du livre, 4321

    4321 (De Paul Auster) | Éditeur : Faber & Faber

    « Ce livre extraordinaire explore qui nous sommes ou ce que nous aurions pu être si nos vies avaient pris un tournant légèrement différent. » - Perry Maerov, MD, FRCSC, spécialiste en ophtalmologie complète et chirurgie réfractive, Vancouver

  • Couverture du livre, La porte des larmes

    Cutting for Stone (en français : La porte des larmes) (De Abraham Verghese) | Éditeur : Vintage Canada (en français : J'Ai Lu)

    « Une longue lecture, qui raconte la vie de deux frères jumeaux séparés à la naissance dans un pays exotique que peu d’entre nous ont visité. Deux des principaux personnages sont des médecins, et une partie de l’histoire se déroule aux États-Unis, ce qui nous permet de mieux comprendre le fil de l’histoire. » - Nita Scherer, MD, FRCSC, oto-rhino-laryngologiste, Ottawa

  • Couverture du livre, Les Cerfs-volants de Kaboul

    The Kite Runner (en français : Les Cerfs-volants de Kaboul) (De Khaled Hosseini) | Éditeur : Riverhead Books (en français : Belfond)

    « Ce livre jette un regard sur l’essence même de l’Afghanistan. » - Markus Martin, MDCM, FRCSC, Montréal

  • Couverture du livre, Dante's War: A Novel

    Dante’s War: A Novel (De Sandra Sabatini) | Éditeur : Key Porter Books

    « La riche histoire d’amour d’un jeune couple séparé par la guerre, qui les force à affronter diverses épreuves et souffrances avant de pouvoir se retrouver. De nombreux livres ont porté sur la Seconde Guerre mondiale, mais celui-ci est exceptionnel, car il présente le point de vue de simples citoyens italiens qui, sous le régime mussolinien, doivent combattre les Britanniques en Afrique du Nord, et subir l’occupation nazie sur leur territoire. C’est un délice que de lire cette prose limpide, soignée et bien rythmée d’une écrivaine canadienne contemporaine. » - Jaro Kotalik, MD, MA, FRCPC, bioéthicien, Université Lakehead, Thunder Bay (Ontario)

  • Couverture du livre, The Last Plane

    The Last Plane (De Robert Hirzer) | Éditeur : Servus Books

    « Dans ce récit, partiellement fictif, l’auteur, un médecin canadien, raconte l’histoire de ses parents, les difficultés qu’ils ont connues durant leur enfance en Autriche, les expériences qu’ils ont vécues durant la Seconde Guerre mondiale (y compris en tant que prisonnier de guerre en Russie), l’immigration au Canada, et les épreuves qu’il a traversées, bien que très différentes. Un point de vue unique, une histoire complexe et fascinante. » - Maria Kidney, MD, radiologiste, Colombie-Britannique

  • Couverture du livre, Power, Les 48 lois du pouvoir

    The 48 Laws of Power (en français : Power, Les 48 lois du pouvoir) (De Robert Greene) | Éditeur : Penguin Books (en français : À contre courant)

    « De précieux conseils sur le plan professionnel et personnel. » - Waleed Alqurashi, MD, MSc, FRCPC, urgentologue pédiatrique, Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario, Ottawa

  • Couverture du livre, All I want to Know is Where I'm Going to Die so I'll Never Go There

    « All I Want to Know is Where I'm Going to Die so I'll Never Go There. » Buffett & Munger - A Study in Simplicity and Uncommon, Common Sense (De Peter Bevelin) | Éditeur : PCA Publications

    « Un ouvrage exceptionnel sur le sens critique et les modèles mentaux. Régalez-vous! » - Waleed Alqurashi, MD, MSc, FRCPC, professeur adjoint, Université d’Ottawa

  • Couverture du livre, The Break

    The Break (De Katherena Vermette) | Éditeur : House of Anansi Press

    « Ce livre magnifique (qui se lit d’une traite) nous amène dans le secteur Nord de Winnipeg. Il raconte l’histoire d’une famille autochtone multigénérationnelle et le soutien dont tous les membres font preuve lors d’un crime horrible. Une lecture à la fois déchirante et éclairante pour tous ceux qui désirent mieux comprendre les réalités auxquelles font face aujourd’hui les Autochtones au Canada. » - Jocelyne McKenna, MD, FRCPC, anesthésiologiste, L’Hôpital d’Ottawa

  • Couverture du livre, Strange Shores: Murder in Reykjavik

    Strange Shores: Murder in Reykjavik (De Arnaldur Indridason | Éditeur : Harvill Secker

    « Indridason écrit des histoires mystérieuses et fascinantes qui se déroulent en Islande. J’ai commencé à les lire après un voyage que j’ai effectué à Reykjavik il y a plusieurs étés. Cette histoire débute par l’affaire non résolue d’une femme portée disparue depuis des dizaines d’années. Erlender, le personnage principal, découvre beaucoup de choses à son sujet durant cette enquête. » - Peggy Sagle, MD, FRCSC, endocrinologue de la reproduction, Université de l’Alberta, Edmonton

  • Couverture du livre, Better Now: Six Bang Ideas to Improve Health Care for All Canadians

    Better Now: Six Big Ideas to Improve Health Care for All Canadians (Dre Danielle Martin) | Éditeur : Allen Lane

    « J’exerce la médecine depuis 13 ans et je n’ai jamais réalisé à quel point il y avait des choses que j’ignorais au sujet des politiques sur la santé et l’accès qu’ont les patients aux médicaments et aux interventions. Ce livre se lit facilement et m’a inspirée. Les cas exposés m’ont marquée et ont nourri mon désir d’exercer cette profession autrement. Tous les médecins doivent lire ce livre. » - Tamara Miller, MD, FRCPC, anesthésiologiste, Hôpital de St-Boniface, Winnipeg

  • Couverture du livre, L'équilibre du monde

    A Fine Balance (en français : L’équilibre du monde) (De Rohinton Mistry) | Éditeur : Emblem Editions (en français : Le livre de poche)

    « Excellente lecture! Longue, mais elle en vaut tellement la peine! » - Danial Hajira, MD, obstétricienne et gynécologue, Edmonton

  • Couverture du livre, The Tea Girl of Hummingbird Lane

    The Tea Girl of Hummingbird Lane (De Lisa See) | Éditeur : Scribner

    « Une histoire magnifiquement conçue qui vous fera découvrir les Akha, groupe minoritaire du sud-ouest de la Chine; vous serez servis : industrie du thé, adoption de bébés chinois par des Américains, contrastes des régions rurales et urbaines chinoises, systèmes de valeur, et amour. C’est une lecture intéressante et agréable, et les thèmes traités ne s’appliquent pas uniquement aux tribus Akha. Elle approfondit notre humanité, d’où découlent nos meilleures pratiques de guérison. » - Latifa Yeung, MD, FRCPC, gastroentérologue pédiatrique, Scarborough and Rouge Hospital, Toronto

  • Couverture du livre, The Rocks: A Novel

    The Rocks: A Novel (De Peter Nichols) | Éditeur : Riverhead Books

    « Une lecture agréable. » - Arthur Rosenberg, MD, hématologue, Montréal


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Si vous travaillez dans le domaine des soins aigus, ce nouveau livre est un incontournable.

Lecture d'un pager par un docteur

Si vous travaillez dans un milieu de soins aigus, vous savez à quel point les événements peuvent se précipiter à un rythme accablant quand on traite un patient en état de crise. Vous savez également la différence que peut faire une intervention rapide et coordonnée de la part de l’équipe de soins pour sauver la vie du patient.

Optimisation de la gestion des ressources de crise pour améliorer la sécurité des patients et le rendement des équipes, est un nouveau livre conçu par le Collège royal en collaboration avec des experts internationaux des sciences cliniques et comportementales. Il a été mis au point pour aider les professionnels en soins aigus à optimiser leurs propres compétences en gestion des ressources de crise et celles des membres de leur équipe.


Téléchargez-le gratuitement

« La médecine moderne et les complexités inhérentes aux soins aigus nécessitent des professionnels compétents qui sont efficaces au sein d’une équipe. Notre capacité à travailler ensemble peut avoir une incidence sur les chances de survie d’un patient », explique le corédacteur du livre Peter Brindley, MD, FRCPC, qui est intensiviste à l’Hôpital de l’Université de l’Alberta et enseigne la médecine de soins intensifs, l’anesthésiologie et la déontologie médicale. « Nous avons créé ce livre pour outiller les équipes de soins et les aider à mieux comprendre et maîtriser les compétences requises pour la prise en charge d’un patient en état de crise. »

Accent mis sur le développement des compétences dans six domaines
Le livre Optimisation de la gestion des ressources de crise comporte des exemples théoriques et pratiques qui aideront les professionnels de la santé à parfaire leurs compétences dans les domaines suivants :

  • Conscience de la situation;
  • Prise de décisions;
  • Communication verbale;
  • Gestion des tâches;
  • Leadership et esprit de subordination;
  • Travail d’équipe.

« Il s’avère de plus en plus évident que l’aptitude à gérer efficacement les situations de crise est tout aussi importante que le rappel des connaissances factuelles ou la dextérité manuelle », affirme Pierre Cardinal, MD, FRCPC, corédacteur du livre et professeur de médecine à l’Université d’Ottawa. Le Dr Cardinal occupe aussi le poste d’éducateur clinicien principal au Collège royal. « Plutôt que de proposer une approche universelle, le livre fournit des exemples et des points de vue qui aideront les lecteurs à adopter et à mettre en pratique de nouveaux comportements pour accroître leur résilience, en plus d’améliorer leur rendement et la sécurité des patients. »

Présenté dans un format concis et facile d’accès, cet ouvrage peut être utilisé dans les milieux de soins aigus partout dans le monde. La version électronique du livre est maintenant offerte gratuitement sur le site Web du Collège royal. Il est aussi possible d’acheter la version papier sur Amazon.ca.

Remerciements
Le livre Optimisation de la gestion des ressources de crise a été créé par l’Unité de la pratique, de la performance et de l’innovation du Collège royal. Il fait partie d’une vaste initiative axée sur la sécurité des patients. Nous tenons à saluer le travail des corédacteurs, le Dr Brindley et le Dr Cardinal, et à remercier les nombreuses personnes qui ont contribué au contenu, de même que l’Association canadienne des infirmières et infirmiers en soins intensifs et la Société canadienne de soins intensifs qui ont participé à la réalisation de ce projet de publication en proposant des auteurs et des pairs examinateurs. Si vous avez des questions ou des commentaires, écrivez à ppi@collegeroyal.ca.

Découvrez ce que les autres en disent…


« Pour que la pratique soit optimale, il faut comprendre comment l’être humain interagit lorsque les procédés cognitifs sont mis à l’épreuve, que le temps est une contrainte et que le stress émotionnel entre en jeu. Ce livre est très pertinent pour tous ceux qui prennent soin de patients vulnérables. »

- Deborah J. Cook, MD, FRCPC, OC, titulaire d’une chaire de recherche du Canada et professeure de médecine de soins intensifs, Université McMaster.

« De nos jours, nous communiquons davantage en tant qu’équipe, nous travaillons ensemble et nous nous attendons à un leadership clair et une grande réactivité. Il n’en a pas toujours été ainsi, et j’ai appris à la dure. Ce texte aidera de nombreuses personnes à trouver une approche plus simple et plus sécuritaire. »

- Gary Masterson, MBChB, président de l’Intensive Care Society, R.-U., et responsable médical du Cheshire & Mersey Critical Care Network, R.-U.

« Si vous prodiguez des soins en équipe, cet ouvrage est un incontournable. Les rédacteurs ont compilé des renseignements simples, essentiels et utilisables. »

- Scott D. Weingart, MD, FACEP, EMCrit.org

« Un sujet important et un ouvrage utile pour tous ceux qui exercent en médecine de soins aigus. »

- Simon Finfer, MD, professeur, The George Institute for Global Health, University of Sydney, University of New South Wales et Royal North Hospital.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Conseil du mois sur le MDC
Par le Dr Raheem B. Kherani

Vous voulez parfaire vos compétences en consultation? Sortez l’équipement vidéo

Conseil du mois sur le MDC - par Dr Raheem B. Kherani

Vous vous rappelez probablement que l’encadrement était efficace et soutenu durant vos études de médecine et votre résidence, mais qu’en est-il maintenant?

Avec quatre de mes collègues, j'ai examiné d’autres possibilités d’encadrement et de mentorat auxquelles nous pouvions recourir tout au long de la pratique. Nos lieux de travail sont différents; nous ne pouvions donc pas nous observer les uns les autres dans la pratique. Nous avons plutôt mené une étude pilote (qui sera publiée bientôt) pour déterminer :

  1. si le recours à l’évaluation vidéo par les pairs dans la pratique peut être envisagé;
  2. si cette forme d’évaluation peut être reconnue en tant qu’activité de DPC (pour obtenir des crédits de la section 3 - Évaluation - du programme de MDC.

(Nous le disons tout de suite, la réponse est oui!)

Après avoir obtenu l’approbation du comité d’éthique et le consentement des patients, nous nous sommes enregistrés dans la pratique :

  • Nous avons réalisé 40 vidéos axées sur notre interaction avec des patients (chacun des cinq rhumatologues a été enregistré huit fois);
  • Chacun a évalué huit collègues (de 10 à 20 min./vidéo)

Voici ce que nous avons constaté :

L’enregistrement vidéo peut vous permettre de mieux comprendre votre pratique.

L’évaluation couvrait non seulement nos tâches et leur exécution, mais aussi notre langage corporel, notre approche et la prise en compte réelle des préoccupations du patient. Je procède autrement depuis que j’ai regardé les vidéos sur ma pratique, qu’il s’agisse de la disposition du mobilier, du lieu où je fais asseoir mes patients ou de ma façon de consigner l’information à leur sujet.

Analyser la rétroaction en revoyant l’enregistrement s’avère encore plus utile.

Grâce à un logiciel mis au point à l’Université de la Colombie-Britannique, notre rétroaction a pu être horodatée dans les vidéos. Nous avons rédigé des notes en texte libre, p. ex., « Vous avez très bien fait ici en informant le patient d’une anomalie possible dans leur analyse de laboratoire » ou « Vous avez très bien expliqué les résultats de l’examen du patient ».

Parfois, la rétroaction constructive s’impose.

J’ai appris, par exemple, que je passais trop de temps à regarder l’écran et à taper à l’ordinateur, ce qui nuisait à l’interaction avec mes patients. Je tente de corriger cette tendance et j’ai modifié ma façon d’interagir avec mes patients.

Pour « officialiser » votre démarche, vous devez vous engager à changer votre pratique.

Après avoir examiné la rétroaction, nous avons tous rempli un formulaire d’« engagement envers le changement » comprenant trois questions (un peu comme les résultats d’apprentissage que nous devons documenter dans le portfolio électronique MAINPORT) :

  1. Quels renseignements inscrits dans la rétroaction vous ont semblé les plus utiles?
  2. A-t-elle fait ressortir certaines faiblesses dans votre pratique actuelle?
  3. À la suite de cette rétroaction, quels changements apporterez-vous à votre pratique?

Préparez-vous - tout ce travail d’évaluation demande beaucoup de temps, mais il en vaut tellement la peine!

Tout au long de ce processus, mes collègues et moi nous sommes encadrés les uns les autres, et nos compétences en consultation sont devenues exemplaires. L’évaluation vidéo est une excellente façon d’obtenir des crédits de la section 3 (Évaluation) du programme de MDC et je vous promets qu’elle vous incitera à changer votre pratique et à améliorer votre interaction avec vos patients.

Pourquoi ne pas faire équipe avec un ou plusieurs collègues en qui vous avez confiance et tenter vous-même l’expérience?

Avec équipement vidéo La plupart des centres affiliés à une faculté de médecine sont dotés de salles où il est possible d’effectuer des enregistrements vidéo. Profitez-en, même pour vous autoévaluer à l’aide de l’application vidéo de votre téléphone intelligent.

OU

Achetez un trépied à bon prix et enregistrez-vous dans votre cabinet avec un patient, après avoir obtenu son consentement.
Sans équipement vidéo Obtenez des crédits de la section 3 grâce à une évaluation de « basse fidélité »! Avec un collègue, procédez à une mini-analyse de dossiers : vous consulterez ses dossiers et lui consultera les vôtres (10 patients chacun). Comparez votre analyse et formulez des commentaires.

Lisez-en davantage sur l’étude originale du Dr Kherani et de ses collègues dans leur résumé tiré de la Conférence canadienne sur l’éducation médicale 2017.

Dr raheem KheraniDr Raheem Kherani


powered by Typeform

Retour à la page d’accueil de Dialogue

Série de conférences internationales : Une directrice du Collège royal partage ses impressions sur notre conférence latino-américaine

Présentation LACRE

Collaboratrice : Roxanne Deevey, ABC


En mai dernier, j’effectuais une première visite à Santiago pour assister à la Conférence latino-américaine sur la formation des résidents (LACRE), mouture régionale de la populaire Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR) du Collège royal. Co-présentée par le Collège royal depuis ses débuts, la conférence en était à sa troisième édition.

J’avais pour mandat de collaborer avec nos partenaires locaux afin de trouver des moyens de faire rayonner davantage la conférence et notre Forum international des leaders en éducation médicale au Chili et au Canada. Mais surtout, j’ai été à même de constater l’importance du rôle de nos bénévoles à des activités internationales telles que les conférences et les ateliers. Un an et demi après ma nomination au poste de directrice des communications et du marketing au Collège royal, il était important pour moi de mieux comprendre ce qui motive le Collège royal à être présent en dehors du Canada.

J’ai réalisé que cette conférence est une pierre angulaire de la formation médicale en Amérique latine.

Points saillants de la LACRE 2017

  • Tisser des liens : La Dre Linda Snell, FRCPC, coprésidente de la conférence, s’est exprimée ainsi : « Vous devez retenir trois choses d’une conférence : une nouvelle idée, un nouveau projet et un nouvel ami. » Compte tenu des 403 participants représentant 15 pays et de la variété du programme, il aurait vraiment fallu vouloir s’exclure du groupe pour ne pas y arriver! L'enthousiasme était palpable.
  • Établir un rapprochement :: À l’ouverture de la conférence, le titre d’Associé honoraire du Collège royal a été conféré à Luis Ibanez, doyen de la Pontificia Universidad Católica de Chile (PUCC). J’ai eu l’occasion de rencontrer le Dr Ibanez à la CIFR de l’an dernier; il s’agit d’un homme humble et discret qui mérite toute l’estime que lui témoignent ses collègues. Il a grandement contribué au domaine de la chirurgie bariatrique et il a joué un rôle important lorsque la Faculté de médecine de la PUCC a obtenu l’agrément d’établissement du Collège royal. Il enrichit véritablement notre groupe d’Associés.
  • Être sur la même longueur d’onde : En tant que professionnelle des communications, j’ai beaucoup aimé la façon dont Yvonne Steinert, PhD, de l’Université McGill, a encouragé les participants à employer une nomenclature commune pour le perfectionnement du corps professoral. Elle a démontré à quel point l’anglais, le français, l’espagnol et même le néerlandais (sa langue maternelle) ont des termes très distincts pour décrire le développement professionnel. Selon elle, nous devons avoir la même compréhension afin de décrire plus précisément ce que nous faisons. L’apprentissage formel est primordial car « l’apprentissage par l’expérience exige une réflexion ». Elle a ajouté que le perfectionnement du corps professoral doit entraîner un changement, non seulement chez les gens mais au sein d’une organisation; l’effet d’entraînement est considérable.
  • Saisir l’occasion : Jeffrey Wiseman, FRCPC, a animé divers ateliers durant la conférence, dont certains avec des collègues de la PUCC. Durant son atelier sur l’amélioration des compétences en enseignement clinique, il a présenté une diapo pour illustrer un moment propice à l'enseignement. Cette image reste gravée dans ma mémoire. Elle représentait un grizzli, penché au-dessus d’une chute pour capturer un saumon, alors qu’un autre ours l’observe. Cette métaphore illustre bien à quel point le moment opportun pour enseigner une compétence précise est éphémère. Un clinicien enseignant ne doit pas attendre le moment idéal pour transmettre ses compétences. Il arrive parfois que l’on doive se contenter d’un cas de patient « moins que parfait ».

Le mot de la fin : soif de connaissances
À l’autre bout du monde, au Canada, nous oublions parfois que notre système de formation médicale est très avancé, et qu’il devrait susciter pour nous un sentiment d’appartenance et de fierté. La Conférence latino-américaine sur la formation des résidents est une façon modeste – mais combien utile – de partager nos connaissances avec nos collègues d’Amérique latine et, espérons-le, d’entraîner des changements considérables.

En bout de ligne, ce que je retiens de la conférence, c’est la passion des participants et des bénévoles qui ont partagé leurs expériences et leurs idées afin de trouver des façons d’améliorer la pratique clinique et les résultats pour les patients. J’ai demandé au Dr Wiseman ce qu’il pensait de la LACRE 2017 : il a évoqué la « soif de connaissances » des participants et son expérience « rafraichissante » en tant que bénévole du Collège royal.

Durant mon vol de retour, je n’ai pu m’empêcher de me remémorer les moments forts de cette conférence remarquable. Je réfléchis déjà aux moyens dont nous pourrions soutenir davantage nos collègues latino-américains.

Mme Deevey travaille dans le domaine des communications depuis plus de 20 ans, et elle a déjà été journaliste. Depuis l’automne 2015, elle occupe le poste de directrice des communications et du marketing au Collège royal. Organisée par la PUCC, le Collège royal et la Pan American Health Organization, la Conférence latino-américaine sur la formation des résidents (LACRE) s’est tenue du 24 au 26 mai dernier à Santiago.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Voici comment l’Association canadienne de rhumatologie répond aux appels à l’action en santé de la CVR

Veuillez faire votre prochain rendez-vous pour Dr. Coral & Dr. Younge

Collaboratrice : Cheryl Barnabe, MD, FRCPC


L’arthrite est la maladie chronique qui touche le plus souvent les peuples autochtones au Canada.

Des recherches menées par des membres de l’Association canadienne de rhumatologie ont mis en lumière les écarts dans l’accès aux soins et la prestation des soins aux patients autochtones souffrant d’arthrite inflammatoire. Pour combler ces écarts, les patients autochtones proposent :

  1. d’adopter des modèles de soins novateurs centrés sur le patient en assurant un accès en temps opportun à des services de diagnostic et de suivi;
  2. de veiller à ce que le personnel de rhumatologie soit en mesure de fournir des soins adaptés à la culture des peuples autochtones.

Ces solutions vont dans le même sens que les appels à l’action en santé lancés par la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR). En fait, dans la recommandation no 19, la commission demande de combler les écarts dans les résultats en matière de santé; dans la recommandation no 23, d’offrir une formation en matière de compétences culturelles à tous les professionnels de la santé, et dans la recommandation no 24, d’offrir une formation axée sur les compétences pour ce qui est de l’aptitude interculturelle et de la lutte contre le racisme.

Le Comité pour l’optimisation des soins dirige la stratégie d’intervention de l’Association canadienne de rhumatologie.

  • En collaboration avec l’Alliance de l’arthrite du Canada, l’Association canadienne de rhumatologie a créé plusieurs outils pour faciliter l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation de modèles de soins pour l’arthrite inflammatoire.
  • On élabore actuellement un cadre de mobilisation communautaire pour aider les équipes de rhumatologie à établir des relations respectueuses avec les communautés autochtones et adopter des modèles de soins durables.
  • On a lancé également une initiative visant l’intégration des compétences culturelles à la formation médicale postdoctorale et continue. Par exemple, lors de la réunion scientifique annuelle de l’association tenue en février 2017, des membres ont suivi un cours en ligne sur les compétences culturelles et participé à un atelier axé sur ces compétences, animé par le Dr Lynden Crowshoe (CCMF).

Ces activités éducatives ont été accueillies de façon favorable, et plusieurs programmes de formation en rhumatologie (Université de la Colombie-Britannique, Université McMaster) exigent désormais que leurs résidents suivent une formation sur les compétences culturelles. Des ateliers traitant de santé autochtone seront aussi offerts aux nouveaux résidents en rhumatologie durant la semaine axée sur les habiletés de base, et durant les journées universitaires de plusieurs autres programmes de formation (Université de Calgary, Université de Toronto). Le Comité pour l’optimisation des soins collabore avec le Comité de l’éducation, le Comité pour l’assemblée scientifique annuelle et le programme « Educating for Equity » afin de créer des modules pour le développement de compétences avancées, qui seront offerts en 2018.

La stratégie d’intervention cadre avec les recommandations du Comité consultatif sur la santé des Autochtones du Collège royal, afin de favoriser la compréhension, le dialogue, l'action et les changements positifs dans ce domaine.

Guidée par l’« Énoncé des valeurs et des principes en matière de santé des Autochtones » et les « Orientations proposées pour passer de l’idéologie à l’action » (www.royalcollege.ca/rcsite/health-policy/initiatives/indigenous-health-f), l’Association canadienne de rhumatologie poursuivra sa recherche de nouveaux collaborateurs et de nouvelles possibilités de lutter contre les inégalités en santé dont souffrent les peuples autochtones partout au pays.

La Dre Barnabe est professeure agrégée au Département de médecine et de sciences de la santé communautaire à l'Université de Calgary et rhumatologue auprès des Services de santé de l’Alberta.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Deux possibilités de recevoir des fonds pour vos études ou recherches en éducation médicale

Un individu qui êcrit

Présentez votre demande pour la Bourse d’études Robert Maudsley en pédagogie médicale.

Cette bourse d’études d’une durée d’un an aide les spécialistes à acquérir des connaissances et des compétences dans le domaine de l’éducation médicale dans le cadre d’un programme officiel de formation supérieure.

Veuillez envoyer vos questions à l’adresse researchgrants@collegeroyal.ca.


Soumettez une lettre d’intention dans le cadre de notre appel de propositions stratégique : Avancement de l’approche par compétences en formation médicale tout au long du continuum

Nous acceptons les demandes relatives à des recherches visant à faire progresser l’approche par compétences en formation médicale dans des secteurs prioritaires. Le financement maximal est de 35 000 $ par projet, pour une période de deux ans.

Pour plus d’information, écrivez à strategicgrants@collegeroyal.ca.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

En début de carrière? Les cinq premières années en médecine : Conseils pratiques de l’ACPM

Chloe Gottlieb

Organisme collaborateur : Association canadienne de protection médicale


Les médecins se heurtent à de nombreux défis durant leurs premières années d’exercice.

Pour les aider à se préparer à faire face aux problèmes médico-légaux qui peuvent se présenter, l’Association canadienne de protection médicale (ACPM) a cerné les principaux domaines de risque inhérents aux cinq premières années d’exercice.

Principaux domaines de risque :

  • la gestion d’un cabinet;
  • la communication avec les patients;
  • les erreurs de diagnostic.

Stratégies proposées aux nouveaux médecins :

  • Se concentrer sur la gestion du cabinet; par exemple, connaître les politiques et procédures de votre milieu clinique et s’assurer, autant que possible, qu’elles respectent les politiques de votre collège des médecins.
  • Communiquer efficacement avec les patients; par exemple, assurer un suivi approprié et fournir des instructions claires aux patients (verbales ou écrites), y compris les signes et symptômes qui devraient les inciter à consulter un médecin, et expliquer ce qui constitue une urgence.
  • Effectuer une évaluation diagnostique rigoureuse; par exemple, si cela est nécessaire, demander conseil à un collègue ou passer en revue la littérature médicale pour y trouver des informations sur les diagnostics, les médicaments, les dispositifs et les produits que vous ne connaissez pas bien.

Lisez tous les conseils dans l’édition de juin 2017 de Perspective ACPM.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Rencontrez nos conférenciers vedettes (Sommet de simulation 2017)

Microphone
Photo : Tim Napier


Chaque année, le Sommet de simulation accueille les meilleurs chercheurs et éducateurs du domaine de la formation en soins de santé.


PLÉNIÈRE D’OUVERTURE


Rhona Flin

Dre Rhona Flin

Ses travaux portent sur le rendement humain dans les milieux de travail à risques élevés, comme les soins de santé, l’aviation et l’industrie de l’énergie, et ses études traitent du leadership, de la culture de la sécurité, du travail d’équipe et des habiletés cognitives...


SÉANCE PLÉNIÈRE EN PANEL : LA SIMULATION ET L’INNOVATION


Robert Amyot

Dr Robert Amyot

Il a cofondé Solutions de formation en imagerie médicale virtuelle VIMEDIX, qui a été achetée par CAE Santé. Le simulateur d'échographie CAE VIMEDIX est maintenant utilisé dans des centres médicaux d'importance partout dans le monde, notamment à la Mayo Clinic...

Susanne Lajoie

Dre Susanne Lajoie

Elle cherche à savoir comment les théories d’apprentissage et l’affect peuvent permettre de créer des environnements d’apprentissage reposant sur la technologie dans différents domaines comme la médecine, les mathématiques, l’histoire, etc...

Jake Barralet

Dr Jake Barralet

Professeur de chirurgie, vice-président de la recherche en chirurgie, Département de chirurgie, et directeur de la recherche, Division d’orthopédie, Université McGill Il s’intéresse à la nanomédecine et à la biocéramique imprimée en 3D.


SÉANCE PLÉNIÈRE EN PANEL : LA SIMULATION ET LES SYSTÈMES DE SANTÉ


Fabrice Brunet

Dr Fabrice Brunet

Parmi ses réalisations : l’élaboration d’un programme de recherche clinique en soins intensifs et d’un centre de chirurgie cardiaque à Paris, la conception d’un projet d’hôpital à Saint-Pétersbourg et la création d’un centre universitaire de soins intensifs à Toronto...

Gerald Fried

Dr Gerald Fried

Il a fondé le programme clinique et académique de chirurgie minimalement invasive à l’Université McGill. Le programme de simulation de l’Université McGill pour enseigner et évaluer les compétences fondamentales en chirurgie minimalement invasive est maintenant une exigence de l’American Board of Surgery pour l’obtention d’un certificat en chirurgie...

Arvind Joshi

Dr Arvind Joshi

Il a occupé le poste de directeur général et chef de la direction au Centre hospitalier St. Mary's à Montréal durant 15 ans, et il achève le mandat que lui a confié le ministre de la Santé et des Services sociaux, soit de réfléchir à l’avenir du Réseau de santé de l’Université McGill...


PLÉNIÈRE DE FERMETURE


Carlos Gomez-Garibello

Carlos Gomez-Garibello, PhD

À titre de responsable universitaire de l’évaluation de la formation médicale postdoctorale à l’Université McGill, il collabore avec des médecins, des résidents et d’autres collègues pour améliorer les pratiques d’évaluation au sein des programmes de résidence et des stages de perfectionnement de l’université...

Viren Naik

Dr Viren Naik

Il a voué sa carrière à l’intégration de la simulation dans CanMEDS pour la formation postdoctorale et le développement professionnel continu. Parmi ses réalisations, il a fondé le Centre de compétences et de simulation de l'Université d'Ottawa, dont il a été le tout premier directeur médical...

Randolph Steadman

Dr Randolph Steadman

Directeur-fondateur du UCLA Simulation Center, il est rédacteur en chef du Editorial Board on Simulation-Based Training de l’American Society of Anesthesiologists (ASA), qui évalue les programmes de simulation aux fins d’approbation par l’ASA. Depuis 2008, 49 programmes ont été approuvés...


Échangez avec nous :

Visitez le www.collegeroyal.ca/simulationsummit pour en savoir plus au sujet de la conférence.

@RC_SimSummit | @doc4brains (président de la conférence) | simsummit@collegeroyal.ca


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Lisez les détails exclusifs sur les ateliers préconférence de la CIFR 2017

Discussion entre individus

Arrivez tôt à Québec et profitez des ateliers préconférence de la CIFR pour rehausser vos compétences pratiques!

- Séances d’une demi-journée et d’une journée

- Du mardi 17 octobre au jeudi 19 octobre 2017

- Apprenez-en davantage sur la rédaction d’articles de recherche, les mégadonnées et la formation sur le leadership

- Apprentissage dans un environnement pratique, possibilité de parfaire vos connaissances, d’évaluer les thèmes en profondeur et de participer aux discussions.

Consultez le calendrier et le programme préconférence de la CIFR 2017 dans leur intégralité et inscrivez-vous dès maintenant!

Voici un aperçu du programme de cette année :

Participez à la conversation :
Assistez @ICREConf | @CIFRConf | @drjfrank (président de la conférence) #CIFR2017


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Quelques rappels...

Dr. Jason Pennington, FRCSC et Dre. Lisa Richardson, FRCPC

Nous avons fait l’annonce de nos récents lauréats. Ensemble, ils améliorent l’accès aux soins et à la formation, et permettent de mieux comprendre et appuyer les étudiants et les patients autochtones. Détails...

Conseil médical du Dominion 1929

Les nouveaux programmes d’anesthésiologie et d’oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale adaptés à l’approche par compétences ont été lancés le 1er juillet, dans le cadre de l’initiative La compétence par conception. C’est tout un événement! Nous le qualifions même de moment décisif dans l’histoire de l’éducation médicale. Avez-vous lu les autres moments marquants signalés? Vous verrez peut-être la CPC sous un jour nouveau. Détails...

Stéthoscope

Nous acceptons encore les demandes et les mises en candidature dans le cadre de notre programme national de prix et bourses. La date limite est le 8 septembre. Êtes-vous au courant des critères d’admissibilité? Connaissez-vous une personne inspirante dont la contribution mérite d’être soulignée? Les bons candidats ne manquent pas! Détails...

Discussion entre group

Désirez-vous préparer et mettre en œuvre un programme d’études sur la sécurité des patients et l’amélioration de la qualité? Inscrivez-vous à l’atelier ASPIRE, un atelier de quatre jours. Le Dr Adam Moir, de l’École de médecine du Nord de l’Ontario, y a assisté; voici ses commentaires : « Il a été l’une des activités de perfectionnement du corps professoral les plus utiles auxquelles j’ai participé durant ma carrière. » Les prochains ateliers seront offerts cet automne. Détails...

Personne en pleine conscience

L’article que nous avons publié le mois dernier sur la pleine conscience a suscité de nombreux commentaires. Peut-elle vraiment diminuer votre stress et vous aider à mieux vous concentrer et à mieux dormir? Lisez l’article et jugez-en par vous-même. Nous avons ajouté à la fin de l’article des ressources recommandées par la Dre Rachel Carson, FRCPC, aux Associés de la côte ouest. Détails...


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Membres à la une

Doctor walking down a hospital hallway

« De plus en plus de soins sont offerts à domicile » - Rajesh Aggarwal, MBBS, FRCSC (tiré de l’article Fake apartment shows real results at McGill medical school, de CTV News - Montréal).

« Nous craignons que les gens oublient qu’il s’agit d’un problème maintenant que c’est légal » - George Carson, MD, FRCSC (tiré de l’article 'Just because it is legal doesn't mean it is good': Obstetricians worry about marijuana law, du Ottawa Citizen).

« Lorsque nous nous adressons aux communautés autochtones de notre région, elles affirment que leur défi ultime consiste à maintenir l’intérêt des élèves tout au long de leurs études secondaires afin qu’ils puissent obtenir les prérequis nécessaires aux études en médecine, ou toute autre profession de la santé ». - David Eidelman, MDCM, FRCPC (tiré de l’article McGill medical school to reach out to Indigenous, low-income students after missing diversity goals, The Globe and Mail).

« De tels articles démontrent à quel point nous, les médecins, ne parvenons pas à recourir aux antibiotiques uniquement lorsqu’ils sont réellement nécessaires ». - Daniel Flanders, MD, FRCPC (tiré de l’article Pink eye needs 'to run its course,' say ophthalmologists advising against antibiotics, de CBC News - Health).

« Le Dr Andrew Furey [MD, FRCSC] s’est rendu en Haïti plus de 20 fois et, avec l’aide des bénévoles de Team Broken Earth, il a grandement contribué à améliorer les soins de santé ainsi que la formation des professionnels de la santé locaux ». - Rhonda Kenney (tiré de l’article Red Cross announces humanitarian awards for Newfoundland and Labrador, The Telegram).

« Je n’aurais jamais cru qu’un tel sentiment de valorisation était possible ». – Michael Kelly, MD, FRCSC (tiré de l’article Stroke research position renewed for Michael Kelly, 'one of the most important doctors in Canada', du Saskatoon Star Phoenix).

« Nous avons tous le pouvoir de changer les choses si nous parlons aux jeunes de notre entourage. Ensemble, nous pouvons changer la donne et lutter contre la crise qui sévit dans nos collectivités. » – Perry Kendall, MBBS, FRCPC (tiré de l’article B.C.’s top doctor urges parents to talk to kids about opioid overdoses, du Times Colonist).

« Tous ces mythes au sujet des vaccins sont déplorables, mais les données démontrent qu’ils sont plus sécuritaires que les remèdes offerts dans les hôpitaux ». Shelly McNeil, MD, FRCPC (tiré de l’article METCALFE: Remedy for infection: Lyme disease and the case for vaccines, du Chronicle Herald).

« Nous sommes ravis que les recherches et les travaux cliniques sur la leucémie lymphocytaire chronique réalisés par le Dr [David] Spaner [MD, FRCPC] et l’Institut de recherche Sunnybrook puissent améliorer la qualité de vie de cet imposant groupe de patients souffrant du cancer du sang ». - Shelagh Tippet-Fagyas (tiré de l’article Dr. Spaner at Sunnybrook Research Institute receives prestigious UFCW Canada Award for Leukemia Research, de CNW).

« Compte tenu de l'activité convulsive profonde dans le cerveau de Sara, nous devons recourir à la stéréoélectroencéphalographie pour en savoir plus; nous pourrons ainsi examiner des parties du cerveau que nous ne pourrions atteindre en employant d’autres formes de suivi moins invasives ». David Steven, MD, FRCSC (tiré de l’article London epilepsy patients first in Ontario to benefit from robot-assisted neurosurgery, de CTV News – London).


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue

En souvenir

Stethoscope

John Donald Anderson, MBChB, FRCPC, est décédé le 20 avril 2017 à Vancouver, en Colombie-Britannique, à l’âge de 82 ans. Le Dr Anderson a obtenu le certificat du Collège royal en microbiologie médicale en 1981. Pour en apprendre davantage sur le Dr Anderson.

Barry Bertram Caplan, MD, FRCSC, est décédé le 2 juin 2017, à Winnipeg, au Manitoba, à l’âge de 84 ans. Le Dr Caplan a obtenu le certificat du Collège royal en urologie en 1964. On se souviendra de lui comme étant un bon chirurgien et un homme chaleureux. Pour en apprendre davantage sur le Dr Caplan.

Joseph Joachim Carroll, MDCM, FRCSC, est décédé le 9 avril 2017 à Hamilton, en Ontario, à l’âge de 91 ans. Le Dr Carroll a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1958. Il a pratiqué à Hamilton de 1957 à 1996, principalement à l’Hôpital St. Joseph’s. Il a continué d’assister aux chirurgies jusqu’à l’âge de 75 ans. Pour en apprendre davantage sur le Dr Carroll.

Eleanor Jeanne L. Deinum, MD, FRCPC, est décédée le 7 juin 2017 à London, en Ontario, à l’âge de 84 ans. La Dre Deinum a obtenu le certificat du Collège royal en psychiatrie en 1960. Elle a été directrice médicale du London Psychiatric Hospital de 1978 à 1983. Grande voyageuse, elle a visité près de 260 pays. Pour en apprendre davantage sur la Dre Deinum.

Mostafa M. Elhilali, OC, MBChB, FRCSC, est décédé le 29 avril 2017 en Floride, aux États-Unis, à l’âge de 79 ans. Le Dr Elhilali a obtenu le certificat du Collège royal en urologie en 1969. Décoré de l'Ordre du Canada, il est reconnu pour avoir fait de la Division d’urologie de l’Université McGill l’une des meilleures, et de nombreux spécialistes l’ont eu comme mentor et formateur. Pour en apprendre davantage sur le Dr Elhilali (aussi, hommage dans le McGill Tribute).

David Herman Harder, MD, FRCSC, est décédé le 4 mai 2017 à Oyama, en Colombie-Britannique, à l’âge de 84 ans. Le Dr Harder a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie orthopédique en 1969. Il était très respecté et admiré de ses collègues et patients, qui se souviendront de lui comme un « chirurgien inspirant, enjoué et magnifique ». Pour en apprendre davantage sur le Dr Harder (lisez cet avis de décès original, en rimes).

Edward Richmond Harrigan, MDCM, FRCPC, est décédé le 21 mai 2017 à Toronto, en Ontario, à l’âge de 97 ans. Le Dr Harrigan a obtenu les certificats du Collège royal en radiologie diagnostique et en radiologie thérapeutique en 1950. Il a été chef du Département de radiologie des hôpitaux généraux St. Mary’s et Porcupine de Timmins durant 26 ans. Il a eu une vie bien remplie et s’adonnait à divers passe-temps, dont la soudure et la planche à voile. Pour en apprendre davantage sur le Dr Harrigan.

H. James King, MD, FRCSC, est décédé le 1er mai 2017 à Thorndale, en Ontario, à l’âge de 76 ans. Le Dr King a obtenu le certificat du Collège royal en obstétrique et gynécologie en 1972. Il a été membre du Département d’obstétrique et gynécologie de l’Université Western durant 37 ans. Il est même à l’origine de l’Unité d’urodynamie du même département. Pour en apprendre davantage sur le Dr King.

James Donald Longley, MDCM, FRCPC, est décédé le 7 mai 2017 à Salt Spring Island, en Colombie-Britannique, à l’âge de 89 ans. Le Dr Longley a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie diagnostique en 1959.

Surya Kumar Master, MBBS, FRCSC, est décédé le 1er juin 2017 à Campbelton, au Nouveau-Brunswick, à l’âge de 88 ans. Le Dr Master a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1974. On se souviendra de lui comme un médecin au grand cœur et plein de compassion, dont le nom « se perpétuera sur la côte Nord au fil des générations ». Pour en apprendre davantage sur le Dr Master.

George Hamilton Morrison, MD, FRCPC, est décédé le 1er juin 2017 à Thunder Bay, en Ontario, à l’âge de 90 ans. Le Dr Morrison a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1958. Jusqu’en 1995, il était partenaire à la Fort William Clinic. Il a aussi occupé divers postes, notamment celui de chef du personnel de plusieurs hôpitaux et président de l’Ordre des médecins et chirurgiens de l'Ontario en 1990-1991. Pour en apprendre davantage sur le Dr Hamilton.

Peter Donald Newbigging, MD, FRCPC, est décédé le 5 juin 2017 à Toronto, en Ontario, à l’âge de 77 ans. Le Dr Newbigging a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1969. Il a travaillé durant 38 ans au Etobicoke General Hospital du William Osler Health System. Pour en apprendre davantage sur le Dr Newbigging.

René Pion, MD, FRCPC, est décédé le 15 mars 2017 à Québec, au Québec, à l’âge de 90 ans. Le Dr Pion a obtenu le certificat du Collège royal en psychiatrie en 1957. Il a travaillé à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus. On se souviendra de lui comme un médecin charmant, généreux, au grand cœur et plein de compassion. Pour en apprendre davantage sur le Dr Pion.

Navdeep Singh Gill, MD, FRCPC, est décédé le 6 mars 2017 à Irvine, en Californie, à l’âge de 49 ans. Le Dr Gill a obtenu le certificat du Collège royal en pathologie générale en 1999. Il a obtenu son diplôme en médecine à l'Université de l’Alberta, puis il a fait sa résidence en pathologie anatomique et clinique à l'Université de Pennsylvanie. Au moment de son décès, il exerçait en pathologie à Irvine.

Harold Alfred Swanson, MD, FRCPC, est décédé le 6 mai 2017 à Calgary, en Alberta, à l’âge de 87 ans. Le Dr Swanson a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie diagnostique en 1959. Ancien président du Collège des médecins et chirurgiens de l’Alberta (1981), il a aussi été directeur du Département d’imagerie diagnostique de l’hôpital général de Calgary pendant de nombreuses années. Pour en apprendre davantage sur le Dr Swanson.


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue