Passer au contenu principal
Suivez-nous

Dialogue - 2017

Conseil du mois sur le MDC
par Jo-Ann Talbot

Ne cherchez plus, les balados sont la solution!

Conseil du mois sur le MDC - par Dr. Jo-Ann Talbot

Saviez-vous qu’écouter un balado consacré à la médecine peut vous donner droit à des crédits du programme de MDC? J’exerce la médecine d’urgence, une discipline qui a vraiment souscrit à l’apprentissage en ligne en formation médicale. Au cours des dernières années, le mouvement de libre accès à la formation médicale (FOAM) a fait exploser le nombre de balados de grande qualité dont je profite désormais pour mon propre développement professionnel continu (DPC) :

Les balados, de petites « trousses d’information » très utiles

  • L’information y est présentée sous une forme condensée, attrayante et facile à assimiler.
  • Ils sont l’une des sources d’informations les plus récentes, qui accorde souvent la priorité aux dernières innovations et technologies d’une discipline.
  • Ils peuvent être écoutés n’importe où, en tout temps, où que vous soyez. Les blogues qui s’ajoutent à de nombreux balados présentent des résumés écrits dans lesquels les éléments de preuve sont interprétés pour vous et un contexte est fourni pour améliorer votre apprentissage.
  • Les blogues comprennent souvent des références, que j’utilise souvent pour corroborer l’information. Elles m’aident à m’appuyer sur des données probantes plutôt que sur une quelconque opinion.
  • Les auteurs font appel aux commentaires, et le blogue favorise l’examen par des pairs, les échanges et l’apprentissage sur place.

Comment utiliser les balados aux fins de MDC

  1. Consignez les balados sous forme d’activité d’analyse donnant droit dans chaque cas à 0,5 crédit au titre de la section 2.
  2. Tirez profit de l’écoute d’un balado pour entreprendre un projet de formation personnel (PFP) et obtenir deux crédits par heure. J’aime bien examiner les éléments de preuve et les références dans les résumés, et les utiliser pour amorcer d’autres activités d’apprentissage dans le cadre d’un PFP.

Voici quelques suggestions qui vous inspireront :

  • CMAJ podcasts : entrevues avec des auteurs et des experts présentées par l’Association médicale canadienne
  • UpToDate Talk : balados sur les activités cliniques
  • Surgery 101 : balado consacré à la chirurgie et créé par des chirurgiens de l’Université de l’Alberta
  • Behind the Knife : balado consacré à la chirurgie et animé par des chirurgiens américains

 

Email Jo-Ann

Contact your local CPD Educator

Associés, avez-vous un bon conseil au sujet du MDC que vous aimeriez partager avec les autres?

Appel de conseils sur le MDC : Faites connaître vos "pratiques efficaces"
Tous les trucs sont bons; n’hésitez pas à les partager. Envoyer votre conseil!


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue

Sept conseils (de l’ACPM) sur les communications électroniques et le recours aux médias sociaux

La technologie transforme notre façon de communiquer avec les collègues et les patients

La technologie transforme notre façon de communiquer avec les collègues et les patients. Même si les communications électroniques peuvent améliorer les soins et renforcer la participation des patients, elles peuvent également représenter des défis particuliers en matière de confidentialité et de protection des renseignements personnels.

L’Association canadienne de protection médicale (ACPM) a publié divers conseils et articles sur les risques médico-légaux des communications électroniques. Vous ne devez pas oublier que vous devez assurer la protection des renseignements sur vos patients.

Voici sept conseils utiles :

  1. Discutez toujours des risques de l’utilisation d’un moyen de communication électronique avec vos patients, même si vous utilisez un formulaire de consentement (comme celui de l’ACPM [PDF, DOC]).
  2. Réfléchissez bien avant de communiquer des renseignements par messagerie texte, par courriel ou sur les médias sociaux, même à un collègue.
  3. Déterminez l’objectif de vos communications et choisissez la plateforme appropriée.
  4. Renseignez-vous sur les exigences en matière de protection des renseignements (c.-à-d. chiffrement du courrier électronique) dans votre province ou territoire.
  5. Vérifiez dans votre province ou territoire si les soins virtuels sont autorisés et familiarisez-vous avec les limites en matière de facturation.
  6. Documentez toujours l’examen médical et la consultation dans le dossier médical.
  7. Reconnaissez qu’une conversation en face à face peut parfois être la meilleure option.

Renseignements supplémentaires sur les communications électroniques et les médias sociaux
Consultez le Guide des bonnes pratiques (La communication électronique et Médias sociaux) ou les articles suivants sur le site Web de l’ACPM :

Ces renseignements ont été communiqués au nom de l’ACPM. Veuillez consulter le site Web de l’association pour en savoir plus. Les membres de l’ACPM peuvent communiquer avec l’association s’ils ont des questions ou des préoccupations à l’adresse www.cmpa-acpm.ca ou au 1-800-267-6522.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Les données massives ont des retombées importantes. Découvrez-les lors de notre sommet spécial sur l’analytique cet automne.

Nous sommes à l’ère des données massives. Grâce aux technologies de l’information, il est de nos jours possible de recueillir des tonnes de données sur nos activités quotidiennes

Nous reproduisons ici un article d’invité du Dr Rodrigo Cavalcanti publié dans le blogue de la CIFR.

Nous sommes à l’ère des données massives. Grâce aux technologies de l’information, il est de nos jours possible de recueillir des tonnes de données sur nos activités quotidiennes. Pensez par exemple à la façon dont Google peut prédire les mots que vous êtes susceptibles de taper lorsque vous faites une recherche en ligne, ou encore aux suggestions d’achats présentées par votre boutique préférée en ligne qui correspondent exactement à vos goûts. L’analyse de ces données peut fournir des renseignements solides.

Dans le domaine de l’éducation, nous commençons tout juste à comprendre comment utiliser les données pour favoriser l’apprentissage des étudiants. À l’heure actuelle, le nombre de sources d’information dont on dispose pour comprendre les modes d’apprentissage des stagiaires est sans précédent. Tandis que les données sur le rendement des apprenants augmentent de façon exponentielle, l’utilisation d’outils informatiques modernes permet de compiler et de présenter ces données, au bénéfice des apprenants et des superviseurs.

Mais l’information ainsi recueillie peut-elle réellement aider les stagiaires à accélérer leur progression dans une discipline? Le pronostic des retombées de l’analytique est favorable : la compilation des données et la présentation de celles-ci aux stagiaires peuvent effectivement favoriser l’apprentissage.

L’exploration des données en éducation peut être un concept intimidant, mais il y a moyen de le démystifier. Soyez des nôtres à la Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR) 2017 qui se tiendra dans la belle ville de Québec afin de participer au sommet consacré à l'analytique de l'apprentissage : Démystifier le recours aux « données massives » en formation médicale.

De concert avec un groupe d’experts de renommée internationale, les participants auront l’occasion de créer une communauté d’érudits qui débattront des enjeux pertinents et établiront un programme de développement.

Nous sommes heureux de compter sur la participation des panélistes suivants : Dr Rodrigo Cavalcanti (Université de Toronto); Dr Jason Frank (Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada); Dr Stan Hamstra (Accreditation Council for Graduate Medical Education); Dre Karen Hauer (University of California); Dr Martin Pusic (New York University School of Medicine); Dr Tim Shaw (University of Sydney); Dr Brent Thoma (Université de la Saskatchewan); Dr Amol Verma (Université de Toronto) et Dr Eric Warm (University of Cincinnati).

Visitez le site Web de la CIFR pour en savoir plus au sujet de cette activité préconférence de deux jours qui promet d’être fort intéressante.

Le Dr Rodrigo Cavalcanti, MD, MSc, FRCPC, est professeur agrégé de médecine à l’Université de Toronto, où il est directeur du programme de formation en médecine interne générale. Il est aussi éducateur clinicien CanMEDS au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Depuis 2010, il fait partie du Comité de planification du programme de la Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR). Il préside le sommet sur l’analytique de l’apprentissage tenu cette année.


Début de la période d’inscription à la CIFR 2017 en avril : l’inscription en ligne à la conférence qui se tiendra à Québec débutera le 3 avril 2017. Surveillez le site Web de la CIFR; vous y trouverez des détails sur le programme, des annonces au sujet des conférenciers et plus encore. www.collegeroyal.ca/cifr

Rappel : fin des mises en candidature pour les prix en formation des résidents le 7 avril


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Début de la mise en œuvre de La compétence par conception dans quatre mois. Lisez notre mise à jour la plus récente.

Début de la mise en œuvre de La compétence par conception dans quatre mois

Notre bulletin spécial Point de contact de La compétence par conception est publié à quelques mois d’intervalle afin de vous informer des travaux menés en vue du déploiement de la cohorte 1 prévu le 1er juillet. Le tout dernier numéro vient de paraître. Consultez‑le pour obtenir les nouvelles les plus récentes sur la CPC :

www.royalcollege.ca/rcsite/publications/cbd-community-touchpoint-f

Que trouverez-vous dans ce numéro?

  • Travailler ensemble au déploiement de la CPC : le Dr Padmos résume les étapes finales prévues d’ici le 1er juillet pour assurer la réussite de la mise en œuvre de la CPC.
  • L’essai pratique en oncologie médicale a produit des résultats encourageants : découvrez les résultats et comment ces données nous aident à mieux travailler au déploiement de la CPC avec les intervenants.
  • Liste de vérification de l’état de préparation à la CPC : notre graphique de haut niveau donne une vue d’ensemble des activités prévues pour chaque groupe d’intervenants. Vous pourrez cocher ces activités au fur et à mesure de leur réalisation au cours des mois à venir.
  • L’engagement des intervenants : jetez un coup d’œil aux principales activités d’engagement qui s’étaleront de janvier jusqu’en mars.
  • Découvrez nos ressources de perfectionnement du corps professoral conçues pour soutenir la mise en œuvre de la CPC : nous travaillons avec les intervenants clés à concevoir des ressources éducatives et de perfectionnement du corps professoral destinées à aider les disciplines à intégrer l’approche par compétences en formation médicale dans leurs programmes.
  • Vous avez des questions au sujet de la réforme de l’agrément? « Votre guide sur la réforme de l’agrément » vous permettra d’en savoir plus sur la composition du CanRAC et les changements proposés; de plus, vous aurez un aperçu en 10 points de la réforme.

Pour en savoir plus sur la CPC : www.collegeroyal.ca/cpc ou cbd@collegeroyal.ca


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Vous serez peut-être étonnés de voir tout ce que nous avons fait

Ce document inspirant donne un aperçu général de nos réalisations les plus importantes au cours de la dernière année

Vous pouvez maintenant consulter notre revue annuelle de 2016, À nos futures générations, sur notre site Web, et la télécharger. Ce document inspirant donne un aperçu général de nos réalisations les plus importantes au cours de la dernière année.

Visionnez notre courte vidéo pour en savoir plus. Téléchargez ensuite votre copie (ou demandez à notre équipe des communications de vous fournir une copie imprimée). Jetez-y un coup d’œil : www.collegeroyal.ca/revueannuelle


Note au sujet de notre thème

« Le thème À nos futures générations est habituellement associé à l’environnement physique, mais je crois qu’il convient très bien à d’autres aspects de notre rôle – comme nos efforts concertés à l’égard des soins de santé et de la formation médicale. Gage de durabilité, de qualité, de sécurité et de progrès, il nourrit une vision — et la nôtre est ambitieuse : La santé à son meilleur et des soins optimaux pour tous. Il est clair que nous devons nous tourner vers l’avenir pour améliorer les systèmes de soins et bien préparer les spécialistes afin qu’ils traitent les conditions de plus en plus complexes des patients et répondent aux attentes changeantes de la profession. Chaque petit pas, chaque pas de géant nous ramène à cet objectif. » – Dr Andrew Padmos et Dr Kevin Imrie


Autres mises à jour de fin d’année


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Nouvelles du Conseil du Collège royal

Nouvelles du Conseil du Collège royal

Afin de vous tenir au courant de la composition et des discussions du Conseil, nous vous présentons quelques points saillants de la réunion des 23 et 24 février 2017, et de l’assemblée annuelle des membres (AAM), qui s’est tenue immédiatement après la réunion.

Composition du Conseil

Membres sortants du Conseil
Le mandat de huit membres du Conseil a pris fin le vendredi 24 février 2017.

  • Dr Christopher O’Brien, FRCPC (région 3)
  • Dre Katharine Gillis, FRCPC (région 3)
  • Dre Marie-Hélène Leblanc, FRCPC (région 4)
  • Dre Louise Côté, FRCPC (région 4)
  • Dr Vivian McAlister, FRCSC (région 3)
  • Dr Robert Sabbagh, FRCSC (région 4)
  • Mme Chantal Bernier, LL.M (membre publique)
  • Dre Jasmine Hasselback (membre résidente)

Le Conseil a souligné la détermination dont ces membres ont fait preuve afin de concrétiser la vision et la mission du Collège royal, ainsi que leurs contributions :

  • au plan stratégique L'objectif qui importe le plus (2012-2015 et 2015-2018);
  • à CanMEDS 2015;
  • à CanMEDS 2015;
  • à Collège royal International (CRI) et au rayonnement international accru;
  • aux activités de défense des intérêts en matière de développement biologique et précoce du cerveau, d’apprentissage en bas âge, et de santé des Autochtones.

Début du mandat des nouveaux membres
Dix postes de membre élu ont été pourvus dans le cadre du processus électoral biannuel, dont les résultats ont été annoncés lors de l’AAM. Trois membres du Conseil ont été élus par les membres afin d’entreprendre un deuxième mandat, et six autres, afin d’amorcer un premier mandat.

Le processus électoral s’est enclenché officiellement en octobre 2017 lorsque le Comité des candidatures s'est réuni pour dresser sa liste de candidatures afin de pourvoir à des postes propres aux divisions et aux régions pour le mandat de 2017 à 2021.

Les candidatures proposées par le Comité des candidatures ont été présentées aux membres le 1er décembre 2016; ceux-ci ont été informés à ce moment qu'ils avaient jusqu'au 11 janvier 2017 pour soumettre d'autres candidatures. Aucune nouvelle candidature n’a été reçue, de sorte que les personnes proposées par le Comité des candidatures ont été élues par acclamation lors de l’AAM.

De plus, le Conseil a nommé cinq membres publics, deux Associés indépendants et un membre résident.

Nomination à la présidence
Le Conseil a nommé la nouvelle présidente du Collège royal. Françoise Chagnon, MDCM, FRCSC, a achevé son mandat d’un an à titre de présidente désignée, et a été élue par le Conseil au poste de présidente du Collège royal, de 2017 à 2019. Entrée officiellement en fonction dès la levée de l’assemblée annuelle des membres du 24 février 2017, elle succède à Kevin Imrie, MD, FRCPC, nommé président sortant pour un mandat d’un an.

Réflexion et planification stratégiques

Séance de planification stratégique
Le plan stratégique actuel du Collège royal, L’objectif qui importe le plus, porte sur la période du 1er avril 2015 au 31 mars 2018. Le moment est donc venu d’amorcer l’élaboration du prochain plan stratégique du Collège royal, qui sera en vigueur du 1er avril 2018 au 31 mars 2021. Une démarche de planification stratégique couvrant les 12 à 16 prochains mois et la composition d’un groupe de travail sur la planification stratégique du Conseil ont été approuvées lors de la réunion.

Pour amorcer les choses, les membres du Conseil se sont répartis en petits groupes et ont réfléchi à la vision, à la mission, aux valeurs et à la déclaration d’intention du Collège royal. Tous les groupes ont jugé nécessaire de veiller à ce que la déclaration explique clairement aux intervenants le rôle du Collège royal dans les systèmes de santé et de formation médicale. Les membres du Conseil ont indiqué que l’énoncé actuel de la vision et de la mission est peut-être trop générique pour distinguer le Collège royal d’autres organisations. Le Conseil prolongera sa prochaine réunion d’une demi-journée en juin 2017 afin de poursuivre les discussions sur le plan stratégique.

Conférence d’expert du Collège royal sur la médecine de précision
Alan Bernstein, OC, BSc, PhD, FRSC, président et directeur général de l’Institut canadien de recherches avancées (ICRA), a prononcé la conférence d’expert du Conseil de février 2017 sur la médecine de précision ou personnalisée, et ses défis et possibilités au Canada. S’appuyant sur une série d’exemples, le Dr Bernstein a décrit dans quelle mesure la médecine de précision transforme et transformera profondément la pratique médicale, à un rythme de plus en plus rapide.

Deux points principaux sont ressortis des discussions qui ont suivi. L’apprentissage approfondi/les avancées technologiques modifieront les champs de pratique et les besoins en matière de formation, de sorte que les médecins pourront mettre l’accent davantage sur la compassion dans les soins. On a fait valoir aussi l’importance des cliniciens-chercheurs pour l’avenir des soins de santé; le Conseil a convenu de tenir une discussion lors d’une prochaine rencontre sur l’importance de favoriser les cheminements de carrière des cliniciens-chercheurs.

Supervision et orientation

Le Conseil a fourni une orientation en ce qui a trait à plusieurs initiatives stratégiques prioritaires, politiques organisationnelles et questions financières :

  • Approbation des budgets annuels d’exploitation, d’investissement et du régime de retraite;
  • Avancement de l’initiative La compétence par conception (CPC) et des questions de mise en œuvre par les intervenants;
  • Élaboration de nouveaux cas pour le programme de bioéthique du Collège royal sur l’aide médicale à mourir, à l’intention des résidents et des Associés;
  • Efforts de collaboration du Comité consultatif sur la santé des Autochtones du Collège royal en matière de sécurisation culturelle auprès des peuples autochtones;
  • Approbation d’un énoncé de principes sur les pratiques sécuritaires en matière de prescription d’opioïdes afin d’orienter la réaction du Collège royal à la crise des opioïdes au Canada;
  • Deux volets des activités internationales du Collège royal : le développement international et le recouvrement des coûts.

La prochaine réunion du Conseil du Collège royal aura lieu du 21 au 23 juin 2017, à Ottawa. Veuillez transmettre vos questions relatives aux activités du Conseil à l’adresse governance@collegeroyal.ca.


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue

Faites la connaissance de notre nouvelle présidente (la 2e femme seulement à occuper ce poste)

Dre Françoise P. Chagnon

La Dre Françoise P. Chagnon, MDCM, FRCSC, a déjà une longue liste de réalisations à son actif : spécialiste de la voix auprès d’artistes professionnels, femme d’affaires au sein d’une entreprise familiale internationale, présentations à l’École de musique Schulich de l’Université McGill. Un autre poste s’ajoute maintenant à sa feuille de route, car elle assume la 44e présidence du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Lisez la biographie complète de la Dre Chagnon »

Cette oto-rhino-laryngologiste ayant reçu sa formation à l’Université McGill est entrée en fonction le 24 février 2017 à la tête du Collège royal. Elle succède au président sortant, le Dr Kevin Imrie, MD, FRCPC, hématologue et éducateur primé de Toronto, qui a été à ce poste de 2015 à 2017.

Son mandat de deux ans sera axé sur la promotion de la collaboration entre les Associés et le Collège royal.

« Je veux contribuer à l’avancement de cette profession par le mentorat, afin que tous les spécialistes aient accès à notre soutien à chaque étape de leur carrière, a-t-elle confié. Nous améliorer permettra aussi de fournir les meilleurs soins qui soient à nos patients chaque jour. »

Le Dr Charles Bernard, président-directeur général du Collège des médecins du Québec, a fortement signifié son appui : « La Dre Chagnon comprend bien les forces et les défis actuels de la pratique médicale. Elle saura bien représenter les intérêts de tous les médecins spécialistes, y compris ceux du Québec. »

Avant sa nomination à la présidence, la Dre Chagnon a participé de nombreuses années aux activités du Collège royal. Elle a récemment veillé à la gestion du Comité des rapports financiers et de la surveillance des risques, où elle a inculqué aux Associés des pratiques exemplaires dans le domaine de la facturation et de l’éthique financière.

« La Dre Chagnon possède une vaste expérience en tant que spécialiste et elle est très respectée dans ses rôles actuels et antérieurs », a affirmé Andrew Padmos, MD, FRCPC, directeur général du Collège royal. « Elle apporte une nouvelle façon de voir les choses et de nouvelles compétences fort utiles dans le cadre de ces nouvelles fonctions. Nous sommes honorés qu’elle soit devenue notre nouvelle présidente. »


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Vélos pliables, atteinte d’un consensus et style de leadership : des membres du Conseil illustrent des traits caractéristiques du Dr Kevin Imrie, président sortant

Dr. Kevin Imrie

Le mandat de Kevin Imrie, MD, FRCPC à titre de président du Collège royal a officiellement pris fin. Il laisse derrière lui un héritage considérable, en grande partie marqué par son tempérament chaleureux.

« Je dirais que le Dr Imrie avait un style de leadership inclusif. Je crois qu’il s’est donné beaucoup de mal pour démontrer que chaque membre du Collège royal est important, a exprimé Brian Clapson, MD, FRCSC. Lors des réunions du Conseil, il veillait à inclure tous les membres du Conseil et du personnel, ainsi que les invités. On pouvait toujours s’attendre à ce qu’il nous salue. Son enthousiasme en tant que leader était palpable », a-t-il ajouté.

Le Dr Imrie a assuré la présidence du Collège royal de 2015 à 2017, période qui correspond au dévoilement du tout dernier plan stratégique du Collège royal (L’objectif qui importe le plus), et au cours de laquelle plusieurs initiatives et projets majeurs ont été impulsés, notamment La compétence par conception (CPC).

« Kevin a réussi à bien diriger le Collège royal pendant cette période de transition marquée par l’avènement de La compétence par conception. Il a été très à l’écoute des préoccupations des Associés, des éducateurs médicaux et des leaders, a précisé Jim Wilson, MD, FRCSC. Même quand les échanges devenaient tendus et polémiques, il arrivait à demeurer optimiste et à faire émerger un consensus qui paraissait impossible à atteindre au début de la discussion. Et il semblait le faire sans effort apparent, en plus! »

Bill Pope, MD, FRCPC, abonde dans le même sens : « Plusieurs enjeux cruciaux ont ponctué sa présidence, y compris une partie importante de la CPC, l’officialisation de nos programmes en matière de santé des Autochtones et le soutien accordé à Collège royal International pendant une période déterminante de sa croissance, pour n’en nommer que quelques-uns. Je réalise qu’il n’a pas porté seul le poids de ces responsabilités sur ses épaules, mais c’est sa force : solliciter la participation de tous les intervenants nécessaires pour atteindre un résultat. »

En plus d’avoir des compétences manifestes en leadership, le Dr Imrie était reconnu pour son engagement en faveur d’un mode de vie sain – qui concordait parfois avec son sens de l’économie.

« Je n’oublierai jamais quand Kevin arrivait au Collège royal sur son vélo pliable, toujours soucieux d’économiser quelques dollars en frais de taxi », se souvient le Dr Wilson.

Françoise Chagnon, MDCM, FRCSC, la nouvelle présidente nommée ajoute : « Le Dr Imrie encourageait l’adoption d’un mode de vie sain, même si peu de nous sont susceptibles d’atteindre son niveau de performance athlétique en course à pied! » (Fait intéressant : L’an dernier, le Dr Imrie s’est qualifié pour le marathon de Boston et y a participé).

Le mandat du Dr Imrie se termine durant une période d’activité accrue au Collège royal, dont la progression a commencé sous sa gouvernance. Parmi les travaux à réaliser, on compte le lancement de La compétence par conception en juillet prochain, le coup d’envoi du Consortium CanMEDS, la diversification des portfolios concernant les politiques de la santé et la défense des intérêts, un nouveau processus de planification stratégique et l’expansion des activités internationales.

En fait, plusieurs membres du Conseil considèrent que le Dr Imrie a joué un rôle déterminant dans le renforcement de la réputation du Collège royal.

« Le Dr Imrie a présidé le Conseil avec grâce et habileté, et s’est assuré que ses membres n’oublient jamais leur rôle de gardien du Collège royal. Il avait le tour de transmettre la vision et la mission du Collège royal partout où il allait, ce qui a permis de renforcer nos relations professionnelles et amicales, notamment avec nos partenaires internationaux », a expliqué la Dre Chagnon.

Vivian McAlister, MD, FRCSC, renchérit : « Le Dr Imrie a su faire rayonner la bonne réputation du Collège royal au-delà de nos frontières en apportant des contributions judicieuses aux initiatives et aux examens entrepris par nos institutions sœurs. »

Heureusement, le Dr Imrie ne s’éloignera pas trop de nous. En tant que président sortant, il collaborera aux activités du Collège royal de façon importante pendant encore au moins un an.

« Je n’oublierai jamais ma première conversation avec le Dr Imrie. Quand je lui ai dit que je ne pourrais pas assister à ma première réunion du Conseil, il a su me rassurer de façon cordiale, tout en s’assurant que je tirerais profit de la séance d’accueil à laquelle je pouvais assister et que je serais prêt à assumer mes responsabilités en tant que membre du Conseil. Cet exemple dépeint le Dr Imrie tel qu’il est : amical et accueillant, mais aussi formel sur la voie à suivre », a souligné Robert La Roche, MD, FRCSC.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Appel de candidatures : Améliorer l’accès des fournisseurs de soins primaires à des médecins spécialistes

Appel de candidatures : Améliorer l’accès des fournisseurs de soins primaires à des médecins spécialistes

Les temps d’attente associés aux soins spécialisés constituent un jeu de taille dans le système de santé du Canada.

Pour trouver une solution à ce problème, la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé (FCASS) invite les organismes de prestation de soins de santé à participer à Médecine connectée, un projet collaboratif d’amélioration de la qualité de 15 mois axé sur la mise en œuvre de services de consultation à distance.

Le projet collaboratif Médecine connectée est un partenariat entre la FCASS, le Collège des médecins de famille du Canada, Inforoute Santé du Canada et le Collège royal. Son but est d’offrir un soutien aux organismes de prestation de soins de santé participants pour la mise à l’essai, la mise en œuvre et le déploiement de services de consultation à distance, et d’améliorer la communication entre fournisseurs et l’accès aux soins.

Dates à retenir

  • 7 mars 2017 : Début de l’appel de candidatures (Expression d’engagement)
  • Mars et avril 2017 : Appels d’encadrement préalables
  • 4 mai 2017 : Date limite pour la présentation de candidatures (Expression d’engagement)
  • Mai 2017 : Examen des candidatures (Expression d’engagement) et sélection des équipes
  • 31 mai 2017 : Date limite pour la signature du protocole d’entente

Retour à la page d’accueil de Dialogue

Annonce du thème de 2017 (contribuez à notre programme) #SommetSim

Annonce du thème de 2017

Nous sommes ravis d’annoncer le thème du Sommet de simulation de cette année, « Simulation pour des soins et des systèmes de santé de qualité ». Nous avons hâte de présenter notre programme aux participants, car il met l’accent sur les façons dont la recherche et les innovations en simulation médicale peuvent améliorer la qualité des systèmes de santé.

Vous voulez contribuer à notre programme? Soumettez une proposition de résumé ou d’atelier
L’appel de propositions de résumés ou d’ateliers prendra fin le mois prochain. Saisissez l’occasion qui s’offre de présenter votre recherche ou d’animer un atelier.

  • Appel de propositions d'ateliers (date limite : 17 avril 2017)
    Nous prendrons en considération les propositions portant sur l’apprentissage par simulation en fonction de divers contextes, milieux et points de vue. Votre atelier devrait permettre aux participants de développer leurs compétences et leurs connaissances dans un domaine donné de la formation par simulation. Formulaire de soumission et instructions (appel de propositions d'ateliers) »
  • Appel de propositions de résumés (date limite : 15 mai 2017)
    Les propositions doivent présenter des travaux d'érudition rigoureux, qui visent à approfondir les connaissances générales en matière de formation et d'évaluation par simulation. Les résumés doivent respecter deux catégories, soit la recherche ou l’innovation. Remarque : Les chercheurs qui comptent moins de cinq années d’expérience seront considérés au titre des « résumés de chercheurs émergents ». Formulaire de soumission et instructions (appel de résumés) »

À propos du Sommet de simulation
Le Sommet de simulation est une conférence interprofessionnelle qui permet aux éducateurs en simulation, chercheurs et divers travailleurs de la santé d’explorer la recherche de pointe en simulation, ainsi que l’apprentissage et la pratique de la simulation. Elle se tiendra à Montréal, les 1er et 2 novembre 2017.

www.collegeroyal.ca/simulationsummit | @RC_SimSummit | simsummit@royalcollege.ca


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Membres à la une

Membres à la une

« Soulever la question, reconnaître qu’il s’agit d’un problème et en discuter est utile et contribue à de bons résultats. » - Lisa Barbera, MD, FRCPC. (« Cancer agency encourages making sexual health a routine part of care », Ottawa Citizen)

Alain Beaudet, FRCPSC, président des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) a fait part de son intention de quitter la fonction publique et la direction des IRSC à la fin mars 2017. Lire le texte intégral de l’annonce.

« Chez certains sous-groupes (d’hommes), le taux de réponse est de près de 50 pour cent », – Gerald Brock, MD, FRCSC. (« Botox could be ‘game changer’ for erectile dysfunction, Canadian urologists say », Ottawa Citizen; le Dr Sidney Radomski, FRCSC, est cité aussi dans l’article)

« Je pense qu’aujourd’hui, les athlètes sont sensibilisés davantage; ils reconnaissent les symptômes d’une commotion cérébrale », J. Scott Delaney, MDCM, FRCSC. (« Concussions pose silent risks to university and pro athletes », University Affairs)

« Cette bactérie nous inquiète depuis des années. (...) Sa prolifération aurait vraiment de quoi effrayer. » – Michael Gardam, MD, FRCPC. (« WHO's 'priority pathogens' list highlights urgent need for new drugs », CBC News)

« Nous réduisons le handicap et la mortalité causés par ces graves accidents cardiovasculaires d’environ 50 pour cent. C’est une autre grande avancée », Michael Hill, MD, FRCPC. (« New emergency brain procedure saving stroke patients », CBC News)

Nadia Khan, MD, FRCPC, interniste générale et chercheuse, est devenue présidente d’Hypertension Canada. Lire le texte intégral de l’annonce.

Nir Lipsman, MD, FRCSC, est l’auteur principal d’un article intitulé « Deep brain stimulation of the subcallosal cingulate for treatment-refractory anorexia nervosa: 1 year follow-up of an open-label trial », publié dans The Lancet Psychiatry.

« C’est un autre article qui nous incite à réfléchir aux nombreuses personnes qui prennent ces médicaments et à celles d’entre elles qui les prennent inutilement », Emily McDonald, MD, FRCPC. (« Popular heartburn drugs could lead to kidney damage without warning: study », CBC News)

« La preuve que la prévention est efficace commence à se manifester; le nombre de nouvelles démences dans les pays développés est moins élevé, en raison d’une augmentation du niveau de scolarité, d’une réduction du taux de tabagisme, d’une meilleure alimentation et de meilleurs traitements du diabète et des cardiopathies », Drs Benoit Mulsant et Tarek Rajji, FRCPC. (Coauteurs de « Doctors’ Notes: Toronto researchers turn to high-tech help to prevent dementia », Toronto Star)

« J’encourage les femmes noires dans la quarantaine qui s’inquiètent de développer un cancer du sein plus tôt que les autres d’en discuter », Onye Nnorom, MD, FRCPC. (Auteure de « Doctors' Notes: Black women should be aware of higher breast cancer risk », Toronto Star)

« Augmenter l’âge minimum légal pour l’achat de tabac est un moyen scientifiquement éprouvé et rapide, peu coûteux et efficace sur les plans politique et juridique pour empêcher l’industrie du tabac de recruter une nouvelle génération de jeunes fumeurs », - John Oyston, MBBS, FRCPCDoctors should take more active role in preventing kids, teens from smoking: task force », Toronto Star)

« Détresse, dépression, changements dans les habitudes de sommeil, l’appétit, le niveau d’énergie et de concentration. Tous ces symptômes pourraient très facilement faire partie de la réaction d’une personne confrontée à des éléments de preuve très troublants », - Scott Patten, MD, FRCPC. (« One of the burdens of being a juror is the isolation you have’: Juror with PTSD urges others to get help », Ottawa Citizen)

« Pour un spécialiste des maladies infectieuses, recevoir un rapport de culture qui montre une résistance à tous les antibiotiques connus donne à réfléchir », - Lynora Saxinger, MD, FRCPC. (« Superbug immune to virtually every known antibiotic kills U.S. woman », National Post)

Un article de Joanne Todesco, MD, FRCPC, intitulé « Arbitration of Canadian Medical Malpractice Disputes » a été publié récemment dans le Journal d’arbitrage et de médiation canadien (numéro d’automne-hiver 2016).

« Je pense qu’il est juste de dire que nos méthodes de prescription ont contribué ou pourraient même avoir été à l’origine de toutes les surdoses d’opioïdes dont nous sommes témoins », Hakique Virani, MD, FRCPC. (« Improve opioid prescribing rules, training to curb fentanyl deaths, say advocates », CBC News)


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue

En souvenir

En souvenir

David John Addison, MBChB, FRCSC, est décédé le 8 décembre 2016 à Ottawa (Ontario); il avait 76 ans. Le Dr Addison a obtenu sa certification en ophtalmologie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Addison.

Maria Arstikaitis, MD, FRCSC, nous a quittés le 28 octobre 2016 à Toronto (Ontario), à l’âge de 93 ans. La Dre Arstikaitis a obtenu sa certification en ophtalmologie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur la Dre Arstikaitis.

Graham Berman, MBChB, FRCPC, s’est éteint le 12 novembre 2016 à Toronto (Ontario), à 81 ans. Le Dr Berman a obtenu sa certification en psychiatrie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Berman.

George Irwin Bernstein, MD, FRCSC, nous a quittés le 10 octobre 2016 à Toronto (Ontario); il avait 87 ans. Le Dr Bernstein a obtenu sa certification en chirurgie orthopédique du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Bernstein.

Lorna Boag, MBChB, FRCPC, s’est éteinte le 30 novembre 2016 à Kingston (Ontario), à 91 ans. La Dre Boag a obtenu sa certification en psychiatrie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur la Dre Boag.

Murray Boles, MD, FRCPC, est décédé le 5 octobre 2016 à Southfield (Michigan), à l’âge de 88 ans. Le Dr Boles a obtenu sa certification en radiologie diagnostique et en radiologie thérapeutique du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Boles.

Garth Andrew Bruce, MD, FRCPC, nous a quittés le 30 novembre 2016 à Saskatoon (Saskatchewan); il avait 71 ans. Le Dr Bruce a obtenu sa certification en pédiatrie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Bruce.

Philip David Chubb, MD, FRCSC, est décédé le 29 novembre 2016 à Vancouver (Colombie-Britannique), à l’âge de 76 ans. Le Dr Chubb a obtenu sa certification en ophtalmologie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Chubb.

Bryan Cruickshanks, MD, FRCSC, s’est éteint le 17 décembre 2016 à Aurora (Ontario), à 81 ans. Le Dr Cruickshanks a obtenu sa certification en ophtalmologie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Cruisckshanks.

Jean-Paul Dechêne, MD, FRCPC, nous a quittés le 18 décembre 2016 à Gatineau (Québec); il avait 93 ans. Le Dr Dechêne a obtenu sa certification en anesthésiologie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Dechêne.

Jack Morris Freiman, MD, FRCPC, est décédé le 3 novembre 2016 à Toronto (Ontario), à l’âge de 69 ans. Le Dr Freiman a obtenu sa certification en médecine interne du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Freiman.

Ross Gale Gillman, MD, FRCSC, s’est éteint le 1er décembre 2016 à London (Ontario), à 82 ans. Le Dr Gillman a obtenu sa certification en chirurgie générale du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Gillman.

Elliot Goldner, MD, FRCPC, est décédé le 27 novembre 2016 à Vancouver (Colombie-Britannique), à l’âge de 63 ans. Le Dr Goldner a obtenu sa certification en psychiatrie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Goldner.

Fernando Gonzalez-Pino, MD, FRCPC, nous a quittés le 10 novembre 2016 à Winnipeg (Manitoba); il avait 62 ans. Le Dr Gonzalez-Pino a obtenu sa certification en psychiatrie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Gonzalez-Pino.

Donald William Groot, MD, FRCPC, s’est éteint le 11 décembre 2016 à Edmonton (Alberta), à l’âge de 67 ans. Le Dr Groot a obtenu sa certification en dermatologie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Groot.

Harold Jay Grossman, MD, FRCSC, est décédé le 15 novembre 2016 à Toronto (Ontario), à 94 ans. Le Dr Grossman a obtenu sa certification en chirurgie générale du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Grossman.

Stanley Hashimoto, MD, FRCPC, nous a quittés le 3 décembre 2016 à Vancouver (Colombie-Britannique), à l’âge de 78 ans. Le Dr Hashimoto a obtenu sa certification en neurologie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Hashimoto.

Helmut Huebert, MD, FRCSC, est décédé le 21 novembre 2016 à Winnipeg (Manitoba); il avait 81 ans. Le Dr Huebert a obtenu sa certification en chirurgie orthopédique du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Huebert.

Paul Lefebvre, MD, FRCPC, s’est éteint le 28 novembre 2016 à Lachine (Québec), à l’âge de 91 ans. Le Dr Lefebvre a obtenu sa certification en psychiatrie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Lefebvre.

Donald Frederick Louie, MD, FRCPC, nous a quittés le 25 novembre 2016 à Vancouver (Colombie-Britannique), à 71 ans. Le Dr Louie a obtenu sa certification en psychiatrie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Louie.

Aaron Malkin, MD, FRCPC, s’est éteint le 6 novembre 2016, en Israël, à l’âge de 90 ans. Le Dr Malkin a obtenu sa certification en médecine interne du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Malkin.

Gilles Marion, MDCM, FRCPC, est décédé le 9 décembre 2016 à Ottawa (Ontario); il avait 91 ans. Le Dr Marion a obtenu sa certification en pédiatrie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Marion.

Joseph Thomas Marotta, MD, FRCPC, nous a quittés le 20 décembre 2016 à London (Ontario), à 90 ans. Le Dr Marotta a obtenu sa certification en neurologie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Marotta.

Alvin Hubert McKenzie, MD, FRCSC, est décédé le 20 novembre 2016 dans le comté de Sturgeon (Alberta), à l’âge de 90 ans. Le Dr McKenzie a obtenu sa certification en chirurgie orthopédique du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr McKenzie.

Alexander « Eric » W. Morton, MBChB, FRCPC, s’est éteint le 28 décembre 2016 à Peterborough (Ontario); il avait 89 ans. Le Dr Morton a obtenu sa certification en radiologie diagnostique du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Morton.

John Preston Murphy, MD, FRCPC, nous a quittés le 6 décembre 2016 à Sarnia (Ontario), à l’âge de 85 ans. Le Dr Murphy a obtenu sa certification en médecine interne du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Murphy.

David Douglas Myran, MD, FRCPC, est décédé le 21 novembre 2016 à Toronto (Ontario), à 67 ans. Le Dr Myran a obtenu sa certification en psychiatrie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Myran.

Paul-Émile Raymond, MD, FRCPC, s’est éteint le 15 octobre 2016 à Lévis (Québec); il avait 77 ans. Le Dr Raymond a obtenu sa certification en radiologie thérapeutique du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Raymond.

Gideon Rossouw, MBChB, FRCPC, nous a quittés le 19 novembre 2016 à London (Ontario), à l’âge de 86 ans. Le Dr Rossouw a obtenu sa certification en anesthésiologie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Rossouw.

Michael Arthur Scarff, MD, FRCPC, est décédé le 26 décembre 2016 à Mississauga (Ontario), à l’âge de 82 ans. Le Dr Scarff a obtenu sa certification en pathologie générale du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Scarff.

Alan Gerald Smith, MD, FRCSC, nous a quittés le 10 septembre 2016 à Camrose (Alberta), à 79 ans. Le Dr Smith a obtenu sa certification en chirurgie générale du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Smith.

James Howard Snider, MD, FRCSC, s’est éteint le 7 novembre 2016 à Cambridge (Ontario), à l’âge de 80 ans. Le Dr Snider a obtenu sa certification en chirurgie générale du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Snider.

Donald A. Stewart, MD, FRCPC, est décédé le 23 novembre 2016 à Toronto (Ontario); il avait 97 ans. Le Dr Stewart a obtenu sa certification en pédiatrie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Stewart.

Hugues Turnier, MD, FRCPC, s’est éteint le 23 novembre 2016 à Montréal (Québec), à l’âge de 96 ans. Le Dr Turnier a obtenu sa certification en anesthésiologie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Turnier.

William Winistok, MD, FRCSC, nous a quittés le 22 décembre 2016 à Brandon (Manitoba), à l’âge de 74 ans. Le Dr Winistok a obtenu sa certification en urologie du Collège royal. Pour en apprendre davantage sur le Dr Winistok.


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue