Passer au contenu principal
Suivez-nous

Un nouveau programme d’autoévaluation sur les opioïdes vous donne accès à des crédits de la section 3

Nous nous sommes associés à mdBriefcase Group afin de vous offrir une autre possibilité d’obtenir des crédits de la section 3 du programme de Maintien du certificat, à l’aide d’un nouveau programme d’autoévaluation agréé sur les opioïdes.

Vous le trouverez sous l’onglet « Mon apprentissage en ligne » de votre portfolio MAINPORT.



Opioïdes : Le bien-être avant tout : Utilisation judicieuse des opioïdes pour soulager la douleur en minimisant les risques

Ce nouveau cas vous permettra de comprendre vos responsabilités et vous apprendra à établir des modes de traitement pour remédier aux effets néfastes des opioïdes chez les patients.

Après avoir suivi le programme, vous pourrez :

  • évaluer les avantages et les risques associés à l’utilisation des opioïdes pour traiter la douleur non liée au cancer;
  • discuter des responsabilités des médecins qui prescrivent des opioïdes;
  • recourir aux opioïdes en fonction des lignes directrices actuelles sur la gestion de la douleur chronique non liée au cancer;
  • établir des modes de traitement pour remédier aux effets néfastes des opioïdes chez les patients.

Autres programmes d’autoévaluation disponibles sous l’onglet « Mon apprentissage en ligne »

  • CanMEDS : Une meilleure pratique, de meilleurs résultats
    Découvrez le référentiel CanMEDS et voyez comment vous pouvez l’intégrer à votre pratique.

  • Éthique de la recherche : Principes liés à la pratique
    Apprenez à analyser et intégrer les principes d’éthique à vos futures activités de recherche.

Chaque programme d’une heure est offert sans frais en français et en anglais aux Associés du Collège royal et aux utilisateurs du portfolio électronique MAINPORT.


Caractéristiques du programme

  • Des vidéos d’experts
  • Des études de cas intéressantes
  • Des questions pour évaluer vos connaissances
  • Des thèmes de réflexion pour renforcer votre apprentissage
  • D’autres outils et ressources que vous pourrez utiliser dans votre pratique
  • Certificat (au terme du programme)

Renseignez-vous au sujet de mdBriefCase Group.

Pour faire part de vos questions ou commentaires : cpd@collegeroyal.ca


Poursuivez votre apprentissage : participez à un deuxième programme d’autoévaluation sur la prescription des opioïdes

Compte tenu de la crise des opioïdes, le Collège royal a créé deux programmes distincts mais complémentaires pour vous aider à composer avec les défis associés à la prescription des opioïdes
.

Le programme de 30 minutes offert par Prescription sécuritaire au Canada aide les apprenants à (1) utiliser les cadres établis pour mettre en place une stratégie de détermination du risque associé aux opioïdes, (2) utiliser la stratégie de sélection de l’opioïde approprié pendant la période postopératoire et (3) employer des stratégies pour repérer et prendre en charge les complications postopératoires associées aux opioïdes.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Profitez de notre offre d’accès gratuit d’une durée limitée (et obtenez des crédits!)

Évaluez et améliorez vos compétences grâce aux nouveaux modules de cas en ligne Prescription sécuritaire au Canada. Chaque module de 30 minutes comprend de brèves questions axées sur trois thèmes :

  1. Patients fragiles
  2. Antibiogouvernance
  3. Prescription d’opioïdes

À la fin des évaluations, vous recevrez des commentaires automatisés et obtiendrez des crédits de la section 3 du programme de MDC.

Pour en savoir plus ou pour participer, consultez notre site au www.collegeroyal.ca/prescriptionsecuritaire.

Profitez de l’occasion pour améliorer vos compétences


Courts modules de 30 minutes
Créés par des cliniciens canadiens
Contenu basé sur des thèmes et non pas sur des spécialités
Modules faciles à utiliser et à comprendre
Contenu bilingue (français et anglais)

L’accès à ces modules sera gratuit jusqu’en avril 2019.

À propos de Prescription sécuritaire au Canada

Le Collège royal s’engage à favoriser l’apprentissage à vie et l’amélioration des aptitudes et compétences des médecins. Nous avons lancé Prescription sécuritaire au Canada afin d’aider les médecins canadiens à évaluer et améliorer leurs compétences en prescription, et de contribuer à réduire les erreurs liées aux médicaments. Après l’essai fructueux de trois autoévaluations en ligne, de la fin de l’année 2017 au printemps 2018, nous avons créé ces trois nouveaux modules. Les nouveaux cas, conçus par des cliniciens canadiens et révisés par des pairs, s’appliquent au contexte de pratique quotidien des médecins.

Envoyez vos questions ou commentaires à l’adresse ppi@collegeroyal.ca.


Poursuivez votre apprentissage : participez à un deuxième programme d’autoévaluation sur la prescription des opioïdes

Compte tenu de la crise des opioïdes, le Collège royal a créé deux programmes distincts mais complémentaires pour vous aider à composer avec les défis associés à la prescription des opioïdes.

Le programme d’une heure offert par mdBriefCase aide les apprenants à (1) évaluer les avantages et les risques associés à l’utilisation des opioïdes pour traiter la douleur non liée au cancer, (2) discuter des responsabilités des médecins qui prescrivent des opioïdes, (3) recourir aux opioïdes en fonction des lignes directrices actuelles sur la gestion de la douleur chronique non liée au cancer et (4) établir des modes de traitement pour remédier aux effets néfastes des opioïdes chez les patients.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Un nouveau site Web, une nouvelle vision

MOC Tip of the Month

Voilà déjà 10 ans que le Collège royal affiche ses couleurs, l’or et le bleu. Beaucoup de choses ont changé depuis — à commencer par l’annonce d’une nouvelle vision globale et audacieuse cette année. Il allait donc de soi que le Collège royal dévoile sa nouvelle image le mois dernier.

Une section du site Web consacrée aux Associés

Vous remarquerez la nouvelle apparence du www.collegeroyal.ca à votre prochaine visite. La page d’accueil, plus attrayante, facilite l’accès aux sections les plus recherchées. Cliquez sur l’onglet Associés, ou consultez les autres pages destinées à divers publics cibles. Les sections sont clairement identifiées et des icônes mènent aux pages les plus visitées ainsi qu’à du contenu pertinent et aux nouvelles.

Notre nouveau menu à tiroirs vous donne accès à plus de contenu

En cliquant sur le bouton du menu à tiroirs dans le coin supérieur droit de la page d’accueil, vous pourrez consulter tout le contenu du site précédent. Il s’agit de la première étape de la refonte de notre site Web. Nous actualiserons ensuite le contenu des autres pages et l’adapterons en fonction du nouveau modèle choisi.

Un amalgame de couleurs modernes et traditionnelles



Rouge! Sarcelle! Violet! Jaune! De nouvelles couleurs de base viennent accentuer les couleurs bien connues de notre marque, soit le bleu foncé, le gris foncé et le turquoise.

Cette nouvelle palette de couleurs témoigne de notre identité traditionnelle et apporte une touche de modernisme. Avez-vous vu les nouveaux kiosques du Collège royal lors de la récente Conférence internationale sur la formation des résidents?

Changements subtils apportés à notre logo

RC logo

Regardez attentivement notre logo; vous remarquerez qu’il a légèrement changé… vous voyez le texte en gris? Aussi, une version bilingue du logo remplace désormais les versions unilingues.




Découvrez le www.collegeroyal.ca.

En construction
Toute refonte de l’image de marque exige son lot de travail. Il va sans dire que le nouveau contenu marketing se mêlera à l’ancien pendant un certain temps. La mise à jour de notre site Web se poursuit également; un contenu plus défini en facilitera la navigation. N’hésitez pas à nous faire part de vos questions ou commentaires à l’adresse feedback@collegeroyal.ca.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Subvention catalyseur Dre Karen Mann

Dr Tomas J. Saun Dr Tomas J. Saun

Nous tenons à féliciter le Dr Tomas J. Saun, premier lauréat de la nouvelle Subvention catalyseur Dre Karen Mann sur la recherche en éducation médicale du Collège royal.

« Le soutien qu’apporte cette subvention et l’enthousiasme qu’elle suscite ont vraiment stimulé ma motivation et mon énergie afin de mener à bien ce projet et d’aller au-delà de notre approche actuelle en formation médicale, voire de la transformer, nous a écrit le Dr Saun, résident en chirurgie plastique reconstructive à l’Université de Toronto.

À propos de la subvention

Cette subvention aide les éducateurs cliniciens en début de carrière et résidents affiliés du Collège royal, et vise à les inciter à entreprendre des recherches en éducation médicale grâce au mentorat.

Elle est versée en mémoire de la Dre Karen Mann, PhD, qui était une éducatrice passionnée, une érudite et une conseillère. Sa contribution remarquable à l’éducation médicale, principalement en offrant du mentorat et du soutien aux jeunes chercheurs, a été déterminante dans la carrière de nombreux érudits canadiens, en plus d’avoir grandement contribué à la force de la recherche en éducation médicale au Canada.

« Ce qui distingue tout particulièrement cette subvention, c’est qu’elle appuie à la fois le bénéficiaire et le mentor désigné », précise Tanya Horsley, PhD, directrice associé de l’Unité de la recherche du Collège royal. Elle comprend une allocation couvrant leurs frais de déplacement afin de présenter leurs résultats de recherche lors d’une conférence du Collège royal.

Enregistrement d’une chirurgie ouverte aux fins de formation

Il s’avère difficile de recourir à la technologie d’enregistrement vidéo peropératoire lors d’une chirurgie ouverte, qui s’applique à la plupart des interventions réalisées. Améliorer la technologie permettra d’offrir une meilleure formation et de favoriser l’amélioration continue du rendement.

Grâce à la subvention, le Dr Saun mettra au point et testera un système de caméra optimisé pour obtenir un enregistrement vidéo de grande qualité. Il sera supervisé par son mentor, le Dr Teodor P. Grantcharov, professeur de chirurgie à l’Université de Toronto et chirurgien à l’Hôpital St. Michael’s.

« La technologie m’a toujours particulièrement intéressé et j’ai découvert au fil du temps la possibilité de profiter de la très grande synergie entre la technologie et la médecine pour favoriser l’innovation en formation médicale et dans d’autres domaines, explique-t-il. Mon projet a pour but de créer un système d’enregistrement vidéo d’interventions chirurgicales par voie ouverte afin d’amélioration la formation médicale, de favoriser l’amélioration du rendement et d’assurer la qualité et la sécurité des interventions chirurgicales. »

Pour en savoir plus au sujet du projet du Dr Saun.

L’annonce du premier bénéficiaire de cette subvention a eu lieu le 20 octobre lors d’une présentation spéciale tenue dans le cadre de la CIFR 2018 à Halifax.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Conseil du mois sur le MDC : Mettez à profit vos activités locales liées aux examens

Par Mike Nicolle et Farhan Bhanji

Saviez-vous que vous pouvez obtenir des crédits du programme de MDC lorsque vous élaborez ou faites passez des examens à votre université ou centre universitaire? Nul besoin d’être un examinateur du Collège royal pour que ces activités soient converties en de précieux crédits de MDC!

Les examinateurs du Collège royal cumulent des crédits de MDC lorsqu’ils élaborent, font passer et évaluent des examens du Collège royal. En fait, les universités tiennent des activités similaires destinées aux résidents et aux étudiants en médecine. Tout Associé ou participant au programme de MDC qui contribue à ces activités (dans une université ou un centre de simulation) peut également obtenir ces crédits.

Découvrez dans ce tableau comment utiliser toutes les activités liées aux examens pour obtenir des crédits de MDC. Trouvez votre activité dans la liste, la section dont elle fait partie dans le cadre de MDC, le nombre de crédits accordés et des précisions sur l’obtention des crédits.

Participez-vous à l’une des activités suivantes à votre université?

Elles peuvent dans tous les cas donner droit à des crédits de MDC :

  • Établir des normes d’examen (plans directeurs, barèmes de correction, etc.)
  • Créer des questions à choix multiple (QCM), à réponse courte (QRC) ou des questions orales
  • Créer des stations ECOS (examen clinique objectif structuré)
  • Procéder au contrôle de la qualité des examens
  • Corriger les QRC des examens écrits ou oraux/ECOS/pratiques

Il y en a d’autres!

Obtenez aussi des crédits de la section 3 grâce à ces activités

Presque tous les Associés et participants au programme de MDC doivent maintenant obtenir au moins 25 crédits dans chaque section par cycle de MDC. Saviez-vous que les activités liées aux examens donnent aussi accès à des crédits d’évaluation de la section 3, si elles s’accompagnent d’une rétroaction sur votre rendement à titre d’examinateur? Il vous suffit de demander à un collègue de transmettre ses commentaires sur la qualité de vos QCM ou de votre rendement à l’examen oral. Vous pouvez consigner cette évaluation de l’aspect éducatif de votre pratique dans la section 3, à raison de trois crédits par heure.

Enfin, si un aspect du processus des examens suscite une ou plusieurs idées de recherche, vous pouvez consigner chaque projet de formation personnel supplémentaire séparément dans la section 2, à raison de deux crédits par heure.

En tant qu’examinateur local, vous contribuez à promouvoir l’excellence de l’enseignement, de l’apprentissage et des soins cliniques dans votre université. Ainsi, l’expertise et le temps consacrés à ces activités vous donnent accès du même coup à des crédits de MDC.

Restez calme et tenez bon, vos activités d’examens vous rapporteront. (Mais n’oubliez pas de consigner vos crédits!)

Mike Nicolle, MD, FRCPC, DPhil, est professeur agrégé au Département de sciences neurologiques cliniques à l’Université Western et président du Comité d’examen en neurologie du Collège royal.



Farhan Bhanji, MD, MSc (Ed), FAHA, FRCPC, est professeur de pédiatrie et directeur de l’enseignement au Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg de l’Université McGill, et directeur associé, Stratégie des examens, au Collège royal.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Contribuer à la qualité des examens de spécialité au Koweït

Photo : JC Gellidon (Unsplash)

La Dre Brenda Joyce, FRCPC, bénévole du Collège royal, contribue à l’avancement de la FMPD au Koweït dans le cadre de la collaboration établie avec le Kuwait Institute for Medical Specializations (KIMS). En septembre dernier, elle y a fait une deuxième visite à titre d’examinatrice externe.

« J’ai été enchantée d’apprendre que je pouvais offrir mes services à titre d’examinatrice externe », raconte-t-elle. J’y vois une occasion unique de transmettre des connaissances, de découvrir une autre culture et de contribuer à des changements positifs. »

Un bagage impressionnant

Devenue Associée du Collège royal en 1989, la Dre Joyce a été médecin de famille pendant six ans, puis a suivi une nouvelle formation en médecine physique et réadaptation. Elle a récemment exercé la physiatrie à Saskatoon. Elle a siégé à des comités nationaux et a été chef de service au Département de médecine de l’Université Dalhousie.

En tant qu’examinatrice externe, elle a contribué à faciliter le déroulement de l’examen de médecine physique et réadaptation au Koweït. Elle a aidé à préparer l’examen, à créer des questions à réponse courte et des stations ECOS, à faire passer l’examen et à évaluer les candidats. Elle juge important de faire profiter ses collègues du KIMS de ses connaissances et de son expérience.

« Je fais ce travail à titre bénévole, non seulement pour améliorer le processus des examens, mais aussi pour présenter une rétroaction afin d’approfondir les objectifs pédagogiques et la formation offerte dans le cadre du programme koweïtien », précise-t-elle.

L’examen du KIMS s’améliore d’année en année. La Dre Joyce s’attend à ce qu’il continue de s’améliorer avec l’aide du Collège royal.

« Avoir accès au savoir et à l’expérience d’autres collègues a une valeur inestimable, et c’est ce que les examinateurs externes apportent. La possibilité de discuter avec les gens sur place favorise aussi la mise en commun et le foisonnement des idées », ajoute-t-elle.

Elle a déjà remarqué un changement depuis sa dernière visite.

« J’ai trouvé que tout le processus était très bien organisé. J’étais plus détendue durant cette visite, car je savais à quoi m’attendre. Elle s’est très bien déroulée, mes collègues koweïtiens étaient chaleureux, accueillants et ouverts aux suggestions. J’ai beaucoup apprécié mon séjour dans ce pays et je recommande vivement de le visiter. »

Une collaboration croissante

La collaboration entre le Collège royal et le KIMS illustre bien la nouvelle vision de notre organisation, en tant que leader mondial en formation médicale et soins spécialisés.

L’élaboration et l’exécution des examens du KIMS représentent un aspect important de cette collaboration, l’examen postdoctoral faisant partie de l’évaluation en fin de formation. Les examinateurs du Collège royal et du KIMS ont créé conjointement le contenu de 22 examens. Chaque examen comprenait une composante écrite, des questions à choix multiple ou à réponse courte, et une composante pratique, comme un ECOS ou un scénario oral.

La visite des examinateurs externes du Collège royal au Koweït avait pour but d’aider à créer les examens, d’assurer leur collaboration, de faire passer l’examen pratique et d’évaluer les candidats du KIMS. Le Collège royal aide aussi le KIMS à instaurer un processus d’assurance de la qualité des examens afin que le contenu soit précis et d’une grande qualité.

KIMS group La Dre Brenda Joyce et ses collègues, les Drs Mohan Radhakrishna (au milieu) et le Dr Gary Linassi (à gauche), devant un bon repas dans un restaurant marocain au Koweït.

Retour à la page d’accueil de Dialogue

Nouvelles et annonces du Conseil du Collège royal

Afin de vous tenir au courant des discussions du Conseil, nous vous présentons quelques points saillants de la réunion tenue du 25 au 28 octobre 2018.

À l’ordre du jour :

Des invités spéciaux d’Irlande

Le Conseil a accueilli lors de sa réunion deux représentants du Royal College of Physicians of Ireland (RCPI), Mary Horgan, MD, MRCPI, FRCPI, présidente du RCPI, et Donal Reddan, MB, BCH MHS, FRCPI, trésorier du RCPI, qui désiraient en apprendre davantage sur la gouvernance du Collège royal et sur le fonctionnement du Conseil.

Le Collège royal sur la scène internationale

Gouvernance de CRI

Comme nous l’avons mentionné dans Dialogue en juillet, le Collège royal a amorcé un examen de la gouvernance de Collège royal International (CRI) en février 2018. À peine plus de sept mois plus tard, les travaux vont bon train afin d’apporter des ajustements aux structures de gouvernance et de gestion de CRI.

Le Conseil a approuvé en octobre 2018 une charte du Collège royal et de CRI qui définit les liens entre les deux organisations, ainsi que la portée des activités internationales des membres du conseil d’administration et de la direction de CRI.

Ces liens se déclinent ainsi :

  • CRI demeurera un organisme de bienfaisance enregistré sans but lucratif et une filiale contrôlée du Collège royal; il conservera sa structure de gouvernance et son dirigeant.
  • La charte décrit des politiques et des contrôles liés à des domaines clés afin d’instaurer une culture cohérente entre CRI et le Collège royal comprenant, sans s’y limiter, une vision, une mission et un plan stratégique communs.

Le Conseil est d’avis que CRI est en mesure d’atteindre les objectifs présentés dans le plan stratégique du Collège royal en matière de collaboration internationale.

Tri-nation Alliance

Au début d’octobre, le Conseil a approuvé, par vote électronique, le renouvellement de l’engagement du Collège royal envers la Tri-nation Alliance. Les cinq collèges ont signé le nouveau protocole d’entente le 6 octobre 2018 lors du Forum international des leaders en éducation médicale à Halifax (N.-É.), à savoir le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, le Royal Australasian College of Physicians, le Royal Australasian College of Surgeons, l’Australian and New Zealand College of Anaesthetists et le Royal Australian and New Zealand College of Psychiatrists.

Relations entre le Canada et l’Arabie saoudite

La rupture des relations diplomatiques entre le Canada et l’Arabie saoudite soulève des inquiétudes, exacerbées par la récente affaire Khashoggi. Le Conseil a été informé des répercussions de la tension diplomatique actuelle sur les activités du Collège royal et de sa filiale, Collège royal International. Tous les projets que celui-ci a lancés en Arabie saoudite sont mis en veilleuse indéfiniment. La reprise des travaux et toute activité future dans ce pays seront évaluées conformément à la réponse du gouvernement fédéral, tout comme les critères de participation aux services de consultation internationaux approuvés par le conseil d’administration de CRI.

Formation médicale postdoctorale au Canada

La compétence par conception (CPC) et la santé des Autochtones

Le Conseil s’est réjoui de la poursuite de la transformation de la formation médicale postdoctorale (FMPD) et des progrès réalisés dans le cadre de La compétence par conception (CPC) et de l’intégration de la santé des Autochtones au contenu des programmes de FMPD.

Depuis la dernière réunion du Conseil en juin, huit autres disciplines ont adopté la CPC. On s’attend à ce que les résultats d’une analyse indépendante des coûts de mise en œuvre de la CPC à partir des données du Collège royal soient présentés au Comité sur l’effectif en santé à la fin de 2018.

Le Comité directeur sur l’intégration de la santé des Autochtones à la FMPD lancera bientôt ses activités. La Dre Lisa Richardson, FRCPC, en sera la présidente. Le comité directeur compte miser sur la collaboration dans le cadre de toutes ses activités afin d’intégrer la santé des Autochtones au contenu du programme d’études, de l’évaluation et de l’agrément de la FMPD.

Stagiaires détenteurs de visa

Le récent retrait, suivi du rétablissement partiel des résidents saoudiens et moniteurs cliniques ont donné lieu à des discussions sur le rôle des apprenants de divers pays dans la prestation des soins de santé au Canada. Le Conseil était éclairé par une analyse menée par le Collège royal au sujet des tendances liées aux moniteurs des programmes de formation spécialisée et aux stagiaires détenteurs de visa au Canada. En 2017-2018, les stagiaires détenteurs de visa représentaient 14 pour cent de tous les stagiaires aux études postdoctorales au Canada; plus d’un tiers de ces stagiaires détenteurs de visa provenaient de l’Arabie saoudite.

Le Conseil a reconnu que le retrait d’un grand nombre de stagiaires aux études postdoctorales a des répercussions sur les soins aux patients et au-delà, car les médecins doivent s’éloigner de leurs activités d’érudition et de formation pour prendre le relais. Il a appris que le Bureau de l’innovation des systèmes de santé et des relations externes du Collège royal compte mener une étude pour mieux comprendre la dépendance du système canadien de formation médicale envers les stagiaires détenteurs de visa.

Groupes de travail du Conseil

Groupe de travail du Conseil sur l’intelligence artificielle et les nouvelles technologies

Le Conseil a approuvé le mandat du groupe de travail du Conseil sur l’intelligence artificielle et les nouvelles technologies. Celui-ci sera présidé par Richard Reznick, MD, MEd, FRCSC, et poursuivra ses travaux jusqu’en mars 2020. Il formulera des recommandations afin d’éclairer la stratégie du Collège royal concernant les nouvelles technologies en formation médicale spécialisée, ainsi que le développement professionnel continu des Associés actuels.

Groupe de travail sur la recherche

Le président du Groupe de travail sur la recherche, Brian Hodges, MD, PhD, FRCPC, a consulté le Conseil au sujet des recommandations de ce nouveau groupe de travail. L’ébauche des recommandations permettra d’élaborer une nouvelle stratégie de recherche pour le Collège royal et de mettre en place une structure dans les domaines de la recherche clinique et de la recherche sur la formation médicale et le système de santé. La consultation des membres du Conseil était la première étape d’un engagement visant à obtenir une rétroaction du Conseil, des Associés et d’autres intervenants. Le groupe de travail présentera son rapport final au Conseil en 2019.

Composition du Conseil et du Bureau du Conseil

Le Conseil a eu le plaisir d’approuver la nomination à mi-mandat de Trevor Young, MD, PhD, FRCPC, FCAHS, afin d’assumer le reste du mandat de Michael Strong, MD, FRCPC, au Conseil. Le Dr Strong a donné sa démission au début de l’automne pour occuper le poste de président des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Le Conseil a approuvé les nominations suivantes au Bureau du Conseil :

Robert LaRoche, MD, FRCSCMembre du Bureau du Conseil, président du Comité des politiques publiques et de la santé
Gaétan Brochu, MD, FRCSCMembre du Bureau du Conseil, président du Comité des rapports financiers et de la surveillance des risques
Marcia Clark, MD, FRCSCMembre du Bureau du Conseil, membre indépendante

Les membres nommés exerceront leurs fonctions pendant deux ans, à compter du 21 février 2019.

Élections au Conseil

Les membres ont aussi consacré du temps à la préparation des élections au Conseil, qui auront lieu durant l’assemblée annuelle des membres en février 2019. Les Associés du Collège royal recevront des renseignements supplémentaires à ce sujet vers la fin du mois de novembre.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Membres à la une


« Quiconque peut participer et avoir voix au chapitre », Craig Earle, MD, FRCPC#30MinutesThatMatter campaign seeks public's input for national cancer strategy », National Post)

« Il importe d’informer la population et d’attirer son attention sur ce sujet », Thalia Field, MD, FRCPCNew studies suggest female patients have poorer outcomes after experiencing a stroke », The Globe and Mail)

« Les gens doivent se rappeler qu’il y a vraiment des risques et qu’il est inutile de faire l’essai du cannabis uniquement parce qu’il a été légalisé », Deena Hinshaw, MD, FRCPCTop Alberta doctor says medical system ready for potential boom in pot-driven E.R. visits », Edmonton Journal)

« Compte tenu des ressources limitées pour régler un problème aussi répandu que l’obésité, vous devez vous assurer d’utiliser une méthode vraiment efficace pour aider les patients à perdre du poids », – Gordie Kaban, MD, FRCSC'Very, very hurtful': Sask. patients, doctors aim to move past fat shaming in health care », CBC News)

« Plus vous connaissez votre maladie et plus vous développez votre capacité de vous prendre en main », – Steven Katz, MD, FRCPC (le Dr Katz et Vijay Daniels, MD, FRCPC figurent sur la liste des 40 Canadiens performants de moins de 40 ans en 2018, selon AvenueEdmonton).

« Beaucoup de femmes redoutent d’attraper quoi que ce soit durant leur grossesse et hésitent à se faire vacciner », - Jeffrey Kwong, MD, FRCPCFlu shot greatly reduces risk of hospitalization for pregnant women: study », CTV News).

« Les résultats sont meilleurs que ce que nous avions prévu. On considérait en général que les patients dont le cancer se propageait à d’autres parties du corps ne pouvaient pas être guéris », - David Palma, MD, FRCPCTargeted high-dose radiation helps patients with recurring cancer live longer: Lawson study », The London Free Press)

« Ces niveaux de stress et de dépression chez les médecins en formation sont signalés même si la trop lourde charge de travail des résidents a vraiment été allégée au cours des dernières décennies », Kevin Patterson, MD, FRCPCOpinion: Why the good doctor is burning out », The Globe and Mail)

« Il est possible que l’utilisation du système de santé soit différente chez les immigrants, parce qu’ils reçoivent moins de soins de la part des médecins », Natasha Saunders, MD, FRCPCImmigrant, refugee youth end up in ER for mental health care more than others: study », Global News)

« Le résultat? Des traumatismes intergénérationnels et une méfiance profonde au sein des communautés autochtones lorsqu’elles ont besoin de soins », – Samir Shaheen-Hussain, MD, FRCPCOpinion: Separating sick Inuit kids and parents is medical colonialism all over again », The Guardian). Le Dr Shaheen-Hussain a également été cité dans un article de CBC News.

« Ils présentent des symptômes de dépression, d’anxiété et, parfois, de psychose, qui, pour un psychiatre, correspondent à une rupture avec la réalité, à des hallucinations et à des idées délirantes », Kiri Simms, MD, FRCPCPsychiatrist links 'shatter' drug use to psychosis increase », CBC News)

« Netflix indique ce que vous aimez en fonction de vos choix précédents. Nous commençons à comprendre le principe en soins de santé avec cet algorithme », Peter Tanuseputro, MD, FRCPCHow close is your death? New algorithm can tell patients how long they have to live », Saskatoon Star Phoenix).


Retour à la page d’accueil de Dialogue

En souvenir


Patrick Shau Pun Chan, MBBS, FRCPC, est décédé le 24 septembre 2018 à Etobicoke, en Ontario, à 80 ans. Le Dr Chan a obtenu le certificat du Collège royal en dermatologie en 1971. Diplômé de l’University of London (promotion de 1963), il a exercé dans la région de Toronto. Pour en apprendre davantage sur le Dr Chan.

Leonard Cox, MD, FRCSC, est décédé le 25 août 2018 à Victoria, en Colombie-Britannique, à 87 ans. Le Dr Cox a obtenu le certificat du Collège royal en urologie en 1967. Après avoir suivi une formation complémentaire, il a été le premier urologue pédiatrique à exercer à Victoria. Pour en apprendre davantage sur le Dr Cox.

Douglas James Dundee, MD, FRCPC, est décédé le 18 août 2018 à West Vancouver, en Colombie Britannique, à 89 ans. Le Dr Dundee a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie diagnostique en 1972. Il vouait un amour profond à sa famille et ses amis et a mené une carrière bien remplie. Pour en apprendre davantage sur le Dr Dundee.

George Keith Edwards, MD, FRCSC, est décédé le 12 septembre 2018 à Ottawa, en Ontario, à 89 ans. Le Dr Edwards a obtenu le certificat du Collège royal en ophtalmologie en 1960. Il a été médaillé d’or de la promotion de l’University Western de 1954. Pour en apprendre davantage sur le Dr Edwards.

Richard Fedorak, MD, FRCPC, est décédé le 8 novembre 2018 Edmonton, en Alberta, à l’âge de 63 ans. Le Dr Fedorak a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1984 et en gastroentérologie en 1985. Gastroentérologue et leader reconnu, il était, au moment de son décès, doyen de la Faculté de médecine et de dentisterie de l’Université de l’Alberta. Pour en apprendre davantage sur le Dr Fedorak.

John Daniel Garry, MD, FRCPC, est décédé le 12 août 2018 à Vancouver, en Colombie-Britannique, à 82 ans. Le Dr Garry a obtenu le certificat du Collège royal en santé publique en 1974. Outre sa carrière médicale, il a écrit deux livres (dont l’un au sujet de son célèbre oncle Tom, un anatomiste de Dublin). Pour en apprendre davantage sur le Dr Garry.

Ronald Leon Hoffenberg, MBChB, FRCSC, est décédé le 30 septembre 2018 à Ottawa, en Ontario, à 79 ans. Le Dr Hoffenberg a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie orthopédique en 1971. Diplômé de l’University of Edinburgh (promotion de 1964), il a exercé pendant de nombreuses années à Ottawa.

Robert (Bob) Thomas Hosie, MD, FRCSC, est décédé le 21 août 2018 à Victoria, en Colombie Britannique, à 94 ans. Le Dr Hosie a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1956. Vétéran de la Seconde Guerre mondiale, il a exercé la chirurgie avec beaucoup de compassion. Pour en apprendre davantage sur le Dr Hosie.

John F. S. Hughes, MD, FRCPC, est décédé le 30 septembre 2018 à Victoria Beach, au Manitoba, à 93 ans. Le Dr Hughes a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1955. Il a travaillé à l’Hôpital général de Saint-Boniface à Winnipeg jusqu’à sa retraite en 1991. Pour en apprendre davantage sur le Dr Hughes.

Le lieutenant-colonel Wang-Chun William (Bill) Ip, MD, FRCPC, est décédé le 1er août 2018 à Lethbridge, en Alberta, à 42 ans. Le Dr Ip a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 2012. Il a été affecté au 1er Hôpital de campagne du Canada basé à Winnipeg, au Manitoba, et a pris part à trois opérations.

Desmond (Des) Joseph Ireland, MBBS, FRCSC, est décédé le 15 septembre 2018 à Winnipeg, au Manitoba, à 88 ans. Le Dr Ireland a obtenu le certificat du Collège royal en oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale en 1959. Outre sa carrière médicale, il s’intéressait vivement à la recherche généalogique. Pour en apprendre davantage sur le Dr Ireland.

Enn Jomm, MDCM, FRCSC, est décédé le 9 octobre 2018 à Newmarket, en Ontario, à 81 ans. Le Dr Jomm a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1971. De 1980 jusqu’à sa retraite, en 2000, il a été chirurgien principal au Shouldice Hospital à Thornhill, en Ontario. Pour en apprendre davantage sur le Dr Jomm.

Eldon Edward Lee, MD, FRCSC, est décédé le 3 septembre 2018 à Prince George, en Colombie Britannique, à 95 ans. Le Dr Lee a obtenu le certificat du Collège royal en obstétrique et gynécologie en 1963. Il a été le premier, et pendant nombre d’années, le seul obstétricien gynécologue à exercer au nord de Kamloops, en Colombie-Britannique. Pour en apprendre davantage sur le Dr Lee.

Joseph Jacques Lemire, MD, FRCSC, est décédé le 3 août 2018 à à Outremont, au Québec, à 87 ans. Le Dr Lemire a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1963, et son diplôme de médecine à l’Université de Montréal en 1957. Pour en apprendre davantage sur le Dr Lemire.

Harpreet Lohrasbe, MBBS, FRCPC, est décédée le 17 septembre 2018 à Victoria, en Colombie Britannique, à 63 ans. La Dre Lohrasbe a obtenu le certificat du Collège royal en psychiatrie en 1989 et son diplôme de médecine à la Rajiv Gandhi University of Health Sciences en 1979.

Noel John Lowry, MBChB, FRCPC, est décédé le 8 octobre 2018 à Saskatoon, en Saskatchewan, à 69 ans. Le Dr Lowry a obtenu le certificat du Collège royal en pédiatrie (1980) et en neurologie (1984). Il a été pendant un certain temps le seul neurologue pédiatrique à exercer en Saskatchewan. Pour en apprendre davantage sur le Dr Lowry.

George Orr-McAuley, MBChB, FRCSC, est décédé le 22 septembre 2018 à Scarborough, en Ontario, à 82 ans. Le Dr McAuley a obtenu le certificat du Collège royal en oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale en 1969. D’origine irlandaise, il a exercé pendant la plus grande partie de sa carrière dans la région du Grand Toronto. Pour en apprendre davantage sur le Dr McAuley.

John Graham McCleave, MD, FRCPC, est décédé le 6 octobre 2018 à Fredericton, au Nouveau Brunswick, à 82 ans. Le Dr McCleave a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie diagnostique en 1973. Il a exercé la radiologie au Dr Everett Chalmers Hospital jusqu’à sa retraite. Pour en apprendre davantage sur le Dr McCleave.

Samuel Milrod, MD, FRCSC, est décédé le 25 août 2018 à North York, en Ontario, à 99 ans. Le Dr Milrod a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1952. Vétéran de la Seconde Guerre mondiale, il apprit les rudiments de la chirurgie sur le champ de bataille. Pour en apprendre davantage sur le Dr Milrod.

Donald B. (Monty) Montgomery, MD, FRCPC, est décédé le 23 septembre 2018 à Toronto, en Ontario, à 89 ans. Le Dr Montgomery a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1960. Il a exercé au Queensway General Hospital à Etobicoke pendant toute sa carrière. Pour en apprendre davantage sur le Dr Montgomery.

Henry Telford James Mount, MDCM, FRCSC, est décédé le 30 août 2018 à Ottawa, en Ontario, à 86 ans. Le Dr Mount a obtenu le certificat du Collège royal en ophtalmologie en 1963. Il a été le premier neuro-ophtalmologiste à exercer à Ottawa et a fait figure de pionnier dans le domaine de l’électrorétinographie. Pour en apprendre davantage sur le Dr Mount.

Normand Ludger Poirier, MD, FRCSC, est décédé le 12 septembre 2018 à Boucherville, au Québec, à 78 ans. Le Dr Poirier a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie cardiovasculaire et thoracique en 1975, et son diplôme de médecine à la faculté de médecine de l’Université de Montréal en 1965. Pour en apprendre davantage sur le Dr Poirier.

Paul Adrian Pugh, MD, FRCSC, est décédé le 13 septembre 2018 à Moncton, au Nouveau-Brunswick, à 92 ans. Le Dr Pugh a obtenu le certificat du Collège royal en obstétrique et gynécologie en 1958. Il a exercé pendant de nombreuses années à l’Hôpital de Moncton. Pour en apprendre davantage sur le Dr Pugh.

Shailini (Shelly) Rani Sarwal, MD, FRCPC, est décédée le 31 août 2018 à Halifax, en Nouvelle-Écosse, à 48 ans. La Dre Sarwal a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne (1999), en microbiologie médicale (2001) et en maladies infectieuses (2001). Elle a mené une carrière bien remplie en santé publique et aimait beaucoup enseigner. Pour en apprendre davantage sur la Dre Sarwal.

John Michael Seary, MD, FRCPC, est décédé le 26 août 2018 à St. John’s, Terre-Neuve, à 82 ans. Le Dr Seary a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie diagnostique en 1979. Spécialiste en radiologie et échographie, il a travaillé jusqu’à sa retraite au Grace General Hospital. Pour en apprendre davantage sur le Dr Seary.

Harold Frederick Shane, MD, FRCPC, est décédé le 16 septembre 2018 à North Vancouver, en Colombie-Britannique, à 77 ans. Le Dr Shane a obtenu le certificat du Collège royal en psychiatrie en 1970 et son diplôme en médecine de l’Université du Manitoba en 1965. Pour en apprendre davantage sur le Dr Shane.

Elisabeth Mary Wagner, MD, FRCSC, est décédée le 16 septembre 2017 à Calgary, en Alberta, à 53 ans. La Dre Wagner a obtenu le certificat du Collège royal en obstétrique et gynécologie en 1999. Elle a pratiqué d’innombrables accouchements au Peter Lougheed Centre pendant près de 20 ans. Pour en apprendre davantage sur la Dre Wagner.

David Frederick White, MD, FRCPC, est décédé le 10 septembre 2018 à Mahone Bay, en Nouvelle Écosse, à 83 ans. Le Dr White a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1965. Il a été le directeur médical de la Fondation du cancer de la Saskatchewan. Pour en apprendre davantage sur le Dr White.


Retour à la page d’accueil de Dialogue