Passer au contenu principal
Suivez-nous

Le meilleur conseil à donner aux nouveaux spécialistes

Groupe

Le mois dernier, nous vous avons demandé quel était le meilleur conseil à donner aux nouveaux spécialistes. Voici la liste de vos conseils, touchants, pratiques et d’une grande franchise.

Que vous ayez établi votre pratique depuis longtemps ou non, ces conseils seront peut-être une nouvelle source d’inspiration.

  • Pager

    « Laissez libre cours à votre passion et donnez le meilleur de vous-même. Rappelez-vous le serment d’Hippocrate et ce pourquoi vous avez choisi de faire carrière en médecine. Le reste suivra. » - Zulfikar Juma, MD, FRCPC, FACC

  • Gants chirurgicaux

    « Faites preuve de douceur, de bienveillance et avant tout de précision. » - Pallav Shah, FRCSC (c), chirurgien en cardiologie, Hôpital St-Boniface, Winnipeg

  • Docteur

    « Il faut peu de temps pour couper les ponts, il faut des années pour les rétablir. Serrez les dents, accordez le bénéfice du doute, soyez respectueux en tout temps et traitez votre prochain avec respect et dignité. Les avantages que vous en tirerez seront inestimables. » - Joy Liao, MD, FRCPC, gériatre, Langley Memorial Hospital, Langley (C.-B.)

  • Tableau blanc

    « 1) Vivez comme un résident la première année. 2) N’hésitez pas à demander de l’aide. 3) Déterminez où vous vous voyez professionnellement dans cinq ans. » - David Barbic, MD, FRCPC, urgentologue, Hôpital St. Paul’s, Vancouver

  • Écrire

    « Commencez à planifier votre DPC... pour mettre en pratique et maintenir vos aptitudes et compétences à titre d’expert, leader et promoteur de la santé ». – Maitham Husain, MD, FRCPC

  • Écrire

    « Soyez à l’écoute de votre patient, apprenez à son contact et prenez soin de vous pour éviter d’être épuisés après toutes ces années d’efforts. » – Marcia Shapir, MD, FRCPC, psychiatre (pratique privée)

  • Aider à mettre des gants chirurgicaux

    « Écoutez vos mentors, soumettez vos notes de consultation en temps opportun et soignez vos patients avec bienveillance. » – Ian Arnold, MD, CSPQ, FRCPC, consultant en santé au travail et ancien chirurgien généraliste

  • Se soucier du patient

    « Rappelez-vous, c’est le patient qui importe et non pas la bureaucratie, l’enseignement ou même le diagnostic. C’est le patient! » – David Roseman, pédiatre, Edmonton

  • Écrire

    « Vous étudiez depuis si longtemps et avez fait beaucoup de sacrifices. Consacrez-vous à nouveau à vos loisirs et à vos amours, à votre famille et à vos amis. Vous avez toute votre carrière devant vous, détendez-vous et amusez-vous un peu. Votre emploi du temps sera bientôt encore plus chargé, avec votre maison, vos enfants et votre pratique! » – Benjamin Barankin, MD, FRCPC, directeur médical et fondateur du Toronto Dermatology Centre


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Lisez l’analyse contextuelle sur le système de santé (édition de 2017)

Bannière sur l'analyse contextuelle sur le système de santé

La plus récente édition de notre analyse contextuelle, intitulée Percer le brouillard, est maintenant disponible.

Conformément aux éditions précédentes, ce document de référence présente un aperçu national des indicateurs clés et des tendances au Canada dans les cinq domaines suivants :

  1. Contexte politique
  2. Contexte économique
  3. Contexte sociodémographique
  4. Contexte du système des soins de santé (c.-à-d. rendement et ressources humaines de la santé)
  5. Contexte technologique

Lisez le résumé des points saillants de l’analyse sur notre page Web.

Vous pouvez aussi télécharger la version intégrale du rapport (document PDF).


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Conseil du mois sur le MDC
Kim Blake, MBBS, FRCPC

[Activité donnant droit à des crédits de la section 3] Pourquoi ne pas recourir à un guide de communication pour obtenir une rétroaction simple et efficace de la part des patients?

MOC Tip of the Month

Kim Blake

Il y a bien longtemps, j’ai créé un outil d’entrevue que j’utilise maintenant pour obtenir la plupart de mes crédits de la section 3 du programme de MDC. Il s’agit du Structured Communication Adolescent Guide (SCAG). J’aimerais vous présenter cet outil simple, mais rigoureux afin que vous puissiez aussi l’utiliser dans le cadre de votre apprentissage, peu importe les caractéristiques démographiques de vos patients.

Cet outil convient à toutes les caractéristiques démographiques de patients

Je suis pédiatre à l’Université Dalhousie, mais le SCAG convient à tous les médecins et chirurgiens qui œuvrent auprès des adolescents. Même si vous ne rencontrez pas beaucoup de patients adolescents, vous pouvez personnaliser le SCAG selon votre propre discipline ou votre champ de pratique. Par exemple, j’ai aidé des collègues spécialisés en gériatrie à créer le Comprehensive Geriatric Assessment Guide (CGAG). N'hésitez pas à communiquer avec moi si vous avez besoin d’aide; je serai ravie de travailler avec vous!

En quoi le SCAG peut-il vous être utile?

  • Une excellente source de commentaires sincères, articulés et honnêtes recueillis auprès de vos patients adolescents au sujet de votre rendement (et donnant droit à des crédits de la section 3 du programme de MDC).
  • Une réduction du taux de mauvais diagnostics (vos patients vous feront davantage confiance et seront plus enclins à vous confier des renseignements psychosociaux importants susceptibles d’influencer votre plan de traitement).
  • De meilleures techniques d’entrevue auprès des adolescents (pour expliquer la confidentialité, respecter l’anonymat, exclure les parents et discuter des comportements à risque avec sensibilité et tact).
  • Une meilleure compréhension des compétences liées au rôle CanMEDS de communicateur (un défi de taille pour nous tous!)

L’utilisation du SCAG en trois étapes simples

Le SCAG est une liste de vérification en 33 points conçue à partir du Calgary Cambridge Observation Guide. La liste a été actualisée en 2016 afin de prendre en compte des comportements modernes tels que la cyberintimidation, le vapotage, le temps passé devant un écran et les réseaux sociaux.

Téléchargez le SCAG et imprimez-en plusieurs exemplaires à conserver dans vos salles d’entrevue.

  1. Durant votre entrevue clinique, expliquez à l’adolescent que vous cherchez à obtenir des commentaires personnels et demandez-lui s’il accepterait de répondre au questionnaire à la fin de l’entrevue. Remettez-lui le SCAG et demandez-lui de remplir la section des commentaires — un ou deux points qu’il a appréciés ou pour lesquels vous pourriez vous améliorer. Répétez l’expérience chaque semaine avec d’autres adolescents, et ce, pendant un ou deux mois.
  2. Passez les questionnaires en revue à la fin du mois. Vous a-t-on attribué plusieurs zéro ou un? Voyez si vous pouvez améliorer certains points mentionnés dans la section des commentaires. Avez-vous obtenu plusieurs deux? Félicitations! Mais ne vous endormez pas sur vos lauriers. Surveillez les tendances ou trouvez d’autres moyens plus subtils de vous améliorer.
  3. N’hésitez surtout pas à utiliser le SCAG plusieurs fois par an. Concentrez-vous sur les points qui nécessitent une amélioration ou qui vous posent problème en tant que communicateur, et assurez-vous que l’entrevue se déroule bien. Par exemple, ne négligez pas l’aspect de la confidentialité, car ce point revêt beaucoup d’importance pour les patients — et leurs parents. N’oubliez surtout pas d’interroger l’adolescent seul (c’est lors de cet entretien que vous obtiendrez le plus de réponses honnêtes).

Mon récit : Discussions au sujet de l’identité sexuelle

J’ai beau utiliser le SCAG depuis de nombreuses années, j’apprends constamment des choses sur moi-même et cette liste me permet de les améliorer.

Par exemple, je discutais un jour avec une jeune femme au sujet des amoureux et des amoureuses, et j’ai remarqué qu’elle tentait d’éviter le sujet. Lorsque je lui ai demandé où elle se situait dans tout ça, elle a répondu qu’elle n’était pas certaine de pouvoir s’identifier en tant que garçon ou fille. Elle a écrit dans le SCAG qu’elle a ressenti mon malaise, mais elle était heureuse que je lui pose la question. Sa famille est stricte et elle était contente de pouvoir en discuter avec moi, en toute confidentialité.

Lors d’une discussion avec une autre patiente au sujet de son amoureux, je lui ai posé des questions au sujet de ses amoureux précédents. J’ai été fort surpris lorsque sa mère m’a appris plus tard que sa fille était lesbienne. Comme la jeune femme m’avait parlé de son amoureux, j’avais présumé qu’elle en avait eu d’autres avant.

Après avoir réfléchi à ces expériences, j’en ai conclu que, malgré ma grande capacité à évaluer la dépression, les habitudes alimentaires, les réseaux sociaux et la cyberintimidation, j’avais de la difficulté à aborder la question de l’identité sexuelle. La médecine d’aujourd’hui porte en grande partie sur le style de vie et non sur ce que nous avons vu durant notre formation; les perceptions liées au sexe et à l’identité sexuelle ont beaucoup changé au fil des ans.

J’ai créé un objectif de DPC dans mon portfolio électronique MAINPORT, soit de « me sensibiliser davantage à la communauté transgenre en lisant plus d’articles et en me souciant davantage de la portée des échanges au sujet de l’identité sexuelle. Je compte améliorer ma façon d’aborder la question de l’identité sexuelle durant mes entrevues. En me posant des questions exploratoires au lieu de questions absolues, j’éviterai probablement d’émettre des hypothèses ».

Voilà pourquoi j’aime le SCAG; il me fournit des observations utiles pour savoir si j’ai une meilleure conscience de moi, et il ouvre un dialogue qui m’aide à devenir un meilleur médecin. J’espère qu’il en sera de même pour vous!

Le saviez-vous? Le SCAG est enseigné aux étudiants en médecine à l’Université Dalhousie, à l’Université Queen’s, à l’Université de Calgary et à l’Université de la Colombie-Britannique. Nous avons démontré qu’il s’agit d’une excellente source de rétroaction structurée et d’une alternative à l’observation directe par un pair. Une étude auprès de résidents de première année de huit spécialités (quatre en médecine et quatre en chirurgie) nous a également permis de démontrer qu’il améliore le rendement durant la résidence.

Faites connaître vos « pratiques efficaces »

Tous les trucs sont bons; n’hésitez pas à les partager grâce à notre formulaire en ligne. Si votre conseil est retenu, nous le diffuserons à nos quelque 40 000 membres dans un prochain numéro de Dialogue (le conseil sera rédigé en votre nom). Nous l’afficherons aussi sur notre site Web; tous les participants au programme de MDC y auront ainsi accès.

Voici ce que certains en pensent...

« Merci pour votre Conseil du mois sur le MDC. Je l’ai trouvé très intéressant et je m’en suis inspirée afin de créer un gabarit pour un PFP. À titre de présidente du DPC de la Société canadienne d’oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale, j’essaie d’aider les membres dans leurs activités de DPC. Lors de notre congrès cette année, nous utiliserons le gabarit aux fins des activités éducatives agréées et non agréées. » — Gigi Osler, MD, FRCSC, présidente désignée de l’Association médicale canadienne pour 2017

« J’ai reçu plusieurs commentaires positifs au sujet de mon conseil sur les PFP. Pour certains, les étapes sur l’utilisation de l’exemple personnel ont été utiles. En fait, une personne prévoit assister à un cours sur la santé des Autochtones! » — Shahid Ahmed, MD, FRCPC, auteur d’un Conseil du mois sur le MDC


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Diffusion en direct des cinq séances plénières axées sur le thème de la CIFR 2017

Présentaion CIFR

Vous ne pouvez pas aller à Québec ce mois-ci pour assister à la Conférence internationale sur la formation des résidents 2017? Ne vous en faites pas; la plus importante conférence sur la formation des résidents est à votre portée.

Suivez la diffusion en direct des conférences, discussions entre experts et débats sur le thème de cette année « Le leadership et le changement dans la formation des résidents : un appel à l’action ».

Pour les visionner : Visitez le site Web de la CIFR quelques minutes avant la ou les séances de votre choix et suivez les instructions.

Séances plénières

  • L’expérience Buffalo : une réalité bien vivante en éducation médicale
    Le jeudi 23 octobre 2017, de 16 h à 17 h 30 (HAE)

    Conférencier : Dr Richard Reznick (Université Queen's, Canada)
  • Diriger le changement en formation médicale
    Le vendredi 20 octobre 2017, de 8 h à 9 h 15 (HAE)

    Conférenciers : Dr Abeer A. Arab (King Abdulaziz University, Arabie saoudite); Dr Simon Fleming (British Orthopaedic Trainees’ Association, Royaume-Uni); Dre Leslie Flynn (Université Queen’s, Canada); Dr Robert Rogers (The University of Kentucky College of Medicine, États-Unis)
  • Qu’il soit résolu d’« offrir à chaque résident une formation en leadership »
    Le samedi 21 octobre 2017, de 8 h à 9 h (HAE)

    Conférenciers : Dr Ian Incoll (Australian Orthopaedic Association, Australie); Dr Jonas Nordquist (Karolinska University Hospital, Suède)
  • Meilleur résumé de recherche en formation des résidents du JGME/Collège royal :
    Le samedi 21 octobre 2017, de 9 h à 10 h 15 (HAE)

    Conférenciers : Dre Kori LaDonna (École de médecine et de dentisterie Schulich, Canada); M. Gaby Tremblay (Université Laval, Canada); Dr Kenji Yamazaki (Accreditation Council for Graduate Medical Education, États-Unis)
  • Le leadership : un moteur de changement
    Le samedi 21 octobre 2017, de 16 h à 17 h 30 (HAE)

    Conférenciers : Dr John S. Andrews (University of Minnesota, États-Unis); Dr Pierre Dussault (Hôpital Anna-Laberge et Air Canada, Canada)

Vous ne pouvez pas les regarder en direct? Il sera possible de regarder toutes les séances par webdiffusion sur la page YouTube de la CIFR, après la conférence.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Appel de candidatures pour l’attribution du titre d’Associé honoraire du Collège royal

Convocation, Dr. Andrew Padmos, Dr. Kevin Imrie

Le titre d’Associé honoraire est l’un des titres les plus prestigieux que des personnes non admissibles au statut d’Associé du Collège royal peuvent recevoir. Une mise en candidature est une façon unique de rendre hommage à une personne méritante que vous admirez et respectez.

Proposez un candidat »

Rendez hommage à une personne d’exception

Faites connaître un chef de file ou une personne qui a su innover (au Canada ou à l’étranger). Les mises en candidature prendront fin le 10 novembre 2017.

Nous comptons parmi nos récents Associés honoraires le brigadier général H. C. McKay, médecin général des Forces canadiennes, et le Dr Thomas Dignan, défenseur de la santé des Autochtones.

Renseignez-vous sur le titre d'Associé honoraire : www.collegeroyal.ca/honoraire


Retour à la page d’accueil de Dialogue

[Webinaire] Découvrez des stratégies pour réduire l’utilisation inutile d’antibiotiques

Individu qui regarde son portable


Cette année encore, l’organisme Choisir avec soin vous propose une série de webinaires, présentés le premier jeudi de chaque mois, de 12 h à 13 h (heure de l’Est).

Le prochain webinaire portera sur le thème suivant :

Utilisation des antibiotiques avec soin : Découvrez des stratégies pour réduire l’utilisation inutile d’antibiotiques

  • Date et heure : Le jeudi 2 novembre 2017, de 12 à 13 h (HAE)
  • Animateur : Dr Jerome Leis, FRCPC, médecin responsable de la gestion des antimicrobiens et directeur médical du contrôle et de la prévention des infections au Centre des sciences de la santé Sunnybrook, Toronto
  • Description : Les pharmacies canadiennes préparent environ 25 millions d’ordonnances d’antibiotique chaque année. Cela représente presque l’équivalent de la totalité de la population en Ontario, au Québec et en Nouvelle-Écosse (65 pour cent de la population du pays) qui reçoit une ordonnance d’antibiotique dans une année. Durant ce webinaire, le Dr Leis décrira diverses interventions qui ont permis de réduire l’utilisation inutile d’antibiotiques dans divers milieux de santé; il parlera aussi de la collaboration nécessaire au sein du milieu de la santé au Canada afin de coordonner les changements nécessaires pour faire un meilleur usage des antibiotiques et contrer la résistance aux antimicrobiens.

Pour en savoir plus sur ce webinaire ou sur les autres webinaires de la série, visitez choisiravecsoin.org/evenements.

Au sujet de Choisir avec soin

Choisir avec soin, version francophone de la campagne nationale Choosing Wisely Canada, vise à aider les médecins et les patients à échanger au sujet des examens et des traitements inutiles, et à faire des choix judicieux et efficaces. Lancée le 2 avril 2014, cette campagne est dirigée par une petite équipe d’intervenants de l’Université de Toronto, de l’Association médicale canadienne et de l’Hôpital St. Michael's. Elle fait partie d’un mouvement mondial qui a pris naissance aux États-Unis en 2012 et qui est maintenant présent dans 20 pays, sur cinq continents…. Pour en savoir plus : choisiravecsoin.org.


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Obtenez de 40 à 60 % de rabais sur des articles et publications CanMEDS

Catalogues et Marchandise

Durant notre vente d’automne, obtenez jusqu’à 60 % de rabais sur des publications CanMEDS et articles de la Collection des armoiries (p. ex., cravates portant la marque du Collège royal, foulards, tasses, stylos).

La vente se poursuivra jusqu’à épuisement des stocks.

Visitez notre boutique en ligne »

(Remarque : Les prix indiqués comprennent le rabais qui a été accordé)


Retour à la page d’accueil de Dialogue

Avez-vous fait la connaissance de Doug?

Doug Hedden

Le Dr Doug Hedden est devenu récemment le nouveau directeur exécutif du Bureau de la pratique professionnelle et des services aux membres du Collège royal. Il occupe un poste qui aura une incidence directe sur vos échanges futurs avec le Collège royal. Apprenez-en davantage à son sujet en lisant la courte entrevue intégrée au message du Dr Padmos.

Lire l’entrevue ».

Le Dr Hedden répond notamment aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui vous a attiré dans ce nouveau poste?
  • Que comptez-vous faire au départ?
  • Si vous pouviez changer un aspect de l’interaction avec nos membres, que feriez-vous?

Retour à la page d’accueil de Dialogue

Visitez notre kiosque lors d’événements à venir

Doctor walking down a hospital hallway

Discutez avec nos employés, posez-leur des questions et apprenez-en davantage au sujet du Collège royal.

Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR)
Du 19 au 21 octobre 2017
Québec (Québec)
www.collegeroyal.ca/cifr

Congrès annuel de l’Association canadienne des adjoints au médecin (ACAM)
Du 26 au 29 octobre 2017
Ottawa (Ontario)
https://capa-acam.ca/fr/capa-events/congres-acam-2017/programme/

Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire
Du 21 au 24 octobre 2017
Vancouver (Colombie-Britannique)
www.cardiocongress.org

Congrès annuel de la Société canadienne de médecine interne
Du 1er au 4 novembre 2017
Toronto (Ontario)
http://csim.ca/fr/reunions/congres-annuel-2017/

Conférence professionnelle et réunions annuelles de l’Association canadienne du diabète/la Société canadienne d’endocrinologie et métabolisme 2017
Du 1er au 4 novembre 2017
Edmonton (Alberta)
http://www.endo-metab.ca/53-front-page/222-2017-csem-cda-professional-conference-annual-meetings


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue

Téléchargez l'application mobile du Sommet de simulation 2017

Si vous souhaitez obtenir des informations et des mises à jour en temps réel pendant le sommet, téléchargez notre application mobile!

Elle vous permettra de consulter rapidement des renseignements importants, dont :

  • les plans d’étage;
  • les biographies des conférenciers;
  • les horaires;
  • les résumés;
  • les évaluations des séances et plus encore.

Vous pourrez aussi vous inscrire sur place

Si vous n’avez pas pu profiter de la préinscription en ligne en vue du Sommet de simulation 2017, vous pourrez aussi vous inscrire sur place!

Le comptoir d’inscription situé au foyer de la salle de bal de l’hôtel Le Centre Sheraton Montréal ouvrira officiellement le mardi 31 octobre à 16 h 30 (HAE).

Voici les heures d’ouverture du comptoir d’inscription :

  • Le mardi 31 octobre, de 16 h 30 à 19 h (HAE)
  • Le mercredi 1er novembre, de 7 h à 16 h 30 (HAE)
  • Le jeudi 2 novembre, de 7 h à 14 h (HAE)

Si vous avez des questions au sujet de l’inscription, communiquez avec nous à l’adresse simsummit@collegeroyal.ca.


Échangez avec nous :

@RC_SimSummit | @doc4brains (coprésidente du sommet) | simsummit@collegeroyal.ca


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue

Membres à la une

Doctor walking down a hospital hallway

« En 2017, les gens ne considèrent tout simplement pas la peste comme une cause de maladie. Nous savons qu’elle a décimé une bonne partie de la population mondiale au Moyen-Âge; or, il se trouve que la menace est toujours bien réelle », - Isaac Bogoch, MD, FRCPCThe plague is spreading rapidly in Madagascar, which already had highest number of cases worldwide », CBC News World)

« L’influenza est naturellement imprévisible mais certains indicateurs annoncent une saison qui pourrait être plutôt difficile », - Isaac Bogoch, MD, FRCPCHere’s why Canada may be in for a miserable 2017-18 flu season », Global News).

« Ils feront leur entrée sur le marché du travail dotés non seulement des outils qui leur permettront d’intégrer la sécurisation et l’humilité culturelles, mais aussi d’un sentiment d’obligation à cet égard », – Nadine Caron, MD, FRCPCMeet Canada's 1st female Indigenous surgeon », CTV News)

« Il aura fallu des années pour recueillir ces données. Il y a 10 ans, personne n’aurait cru cela possible ». - Hertzel Gerstein, MD, FRCPCReversing Type 2 diabetes? Yes, it can be done », CBC News)

« Jusqu’à présent, nous avons fait des tests auprès de 9000 personnes [depuis le début de l’étude en 2013], et notre analyse révèle que la gravité des symptômes de dépression a diminué de 27 pour cent chez les patients dont le médecin a suivi les indications », - James Kennedy, MD, FRCPCThere’s a DNA test that can determine which antidepressants are right for you », Global News).

« Nos résultats démontrent que le fait d’assister à une partie de hockey peut causer un grand stress émotionnel, qui se manifeste par une augmentation marquée de la fréquence cardiaque », - Paul Khairy, MD, FRCPCWatching hockey could affect fans with heart disease, Canadian study says », Toronto Star).

« Ce fut pour le personnel des essais cliniques de Kingston, et pour moi-même, une étude des plus intéressantes; de nombreux patients en profitent encore aujourd’hui », - Andrew Robinson, MD, FRCPCClinical trial could change lung cancer treatment strategy », Kingston Whig-Standard)

« C’est comme si nous avions une main liée derrière le dos, à l’ère de la médecine moderne », – Michael Warner, MD, FRCPC'Working with one arm tied behind our back': Hospitals are ill-equipped to treat obese patients, experts say », CBC News)


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue

En souvenir

Stethoscope

Parvez Ansari, MBBS, FRCSC, est décédé le 10 août 2017 à Fonthill, en Ontario, à l’âge de 74 ans. Le Dr Ansari a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie orthopédique en 1974. Il a travaillé pendant de nombreuses années au Douglas Memorial Hospital de Fort Erie (Ont.), ainsi qu’au Welland County General Hospital, où il était apprécié de tous. Pour en apprendre davantage sur le Dr Ansari.

Craig William Beattie, MD, FRCSC, est décédé le 2 août 2017 à Vancouver, en Colombie-Britannique, à l’âge de 70 ans. Le Dr Beattie a obtenu le certificat du Collège royal en ophthalmologie en 1976. Enseignant très apprécié, il a été nommé « Enseignant de l’année » plus d’une fois au Département d’ophtalmologie de l’Université de la C.-B. Pour en apprendre davantage sur le Dr Beattie.

John Edgar Curtis, MD, FRCPC, est décédé le 19 août 2017 à London, en Ontario, à l’âge de 80 ans. Le Dr Curtis a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne en 1967. Après son déménagement à Windsor, il a participé à la création du Windsor Regional Cancer Centre. Pour en apprendre davantage sur le Dr Curtis.

Brian Philip Egier, MD, FRCPC, est décédé le 2 septembre 2017 à Ancaster, en Ontario, à l’âge de 63 ans. Le Dr Egier a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne (1985) et en anesthésiologie (1988). On gardera de lui le souvenir d'un médecin brillant et dévoué, et d’un père de famille aimant. Pour en apprendre davantage sur le Dr Egier.

Peter James Fitzpatrick, MBChB, FRCPC, est décédé le 17 août 2017 à Alliston, en Ontario, à l’âge de 87 ans. Le Dr Fitzpatrick a obtenu le certificat du Collège royal en radiologie thérapeutique en 1964. Né en Angleterre, il a survécu au Blitz durant la Deuxième Guerre mondiale, et ces événements ont eu une grande influence sur son « appréciation et sa vision de la vie ». Pour en apprendre davantage sur le Dr Fitzpatrick.

Michael Richard Freeman, MD, FRCPC, est décédé le 3 septembre 2017 à Toronto, en Ontario, à l’âge de 68 ans. Le Dr Freeman a obtenu le certificat du Collège royal en médecine interne et en cardiologie en 1978. Au moment de son décès, il était cardiologue à l’Hôpital St. Michael’s de Toronto, directeur médical du programme de chirurgie cardiaque et vasculaire, directeur d’informatique médicale et directeur de cardiologie nucléaire. Pour en apprendre davantage sur le Dr Freeman.

Alfredo Zialcita Guanzon, MD, FRCPC, est décédé le 22 août 2017 à Vancouver, en Colombie-Britannique, à l’âge de 86 ans. Le Dr Guanzon a obtenu le certificat du Collège royal en anesthésiologie en 1965. Il a pratiqué dans cette discipline pendant 37 ans, puis il a pris sa retraite du Royal Columbian Hospital de New Westminster, en Colombie-Britannique. Pour en apprendre davantage sur le Dr Guanzon.

Earl Glen Isbister, MDCM, FRCSC, est décédé le 12 septembre 2017 à Burlington, en Ontario, à l’âge de 86 ans. Le Dr Isbister a obtenu le certificat du Collège royal en urologie en 1969. Urologiste général spécialisé en chirurgie prostatique, il a aussi enseigné à la Faculté des sciences de la santé de l’Université McMaster et il était chef du Département de chirurgie au Henderson General Hospital. Pour en apprendre davantage sur le Dr Isbister.

Francis Paul Kelly, MDCM, FRCSC, est décédé le 30 août 2017 à Leamington, en Ontario, à l’âge de 94 ans. Le Dr Kelly a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie générale en 1957.

Mark Stanley Landis, MD, FRCSC, est décédé le 11 août 2017 à London, en Ontario, à l’âge de 39 ans. Le Dr Landis a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie orthopédique en 2011. Au moment de son décès, il était professeur adjoint de médecine/radiologie à l’Université Western, et radiologiste pulmonaire d'intervention à l’Hôpital Victoria du Centre des sciences de la santé de London. Pour en apprendre davantage sur le Dr Landis.

Peter Digby L. Roper, MBChB, FRCPC, est décédé le 11 août 2017 à Montréal, au Québec, à l’âge de 95 ans. Le Dr Roper a obtenu le certificat du Collège royal en psychiatrie en 1960. Lorsqu’il avait 18 ans, il s’est enrôlé dans la Royal Air Force. Il a survécu au torpillage du SS Orcades au large de l’Afrique du Sud en 1942. Pour en apprendre davantage sur le Dr Roper.

Iain Ogilvie Stewart, MBChB, FRCPC, est décédé le 1er septembre 2017 à Ancaster, en Ontario, à l’âge de 92 ans. Le Dr Stewart a obtenu le certificat du Collège royal en microbiologie médicale en 1968. Il était professeur émérite à l’Université McMaster, ainsi que chef des laboratoires et chef du personnel au Hamilton General Hospital. Pour en apprendre davantage sur le Dr Stewart.

Vincent Paul Sweeney, MBChB, FRCPC, est décédé le 10 septembre 2017 à Ottawa, en Ontario, à l’âge de 87 ans. Le Dr Sweeney a obtenu le certificat du Collège royal en neurologie en 1967. Il a enseigné la médecine et dirigé le Département d’éthique biomédicale à l’Université de la Colombie-Britannique. Pour en apprendre davantage sur le Dr Sweeney.

Kimberly Lynn Trites, MD, FRCSC, est décédée le 20 août 2017 à Lake Echo, en Nouvelle-Écosse, à l’âge de 44 ans. La Dre Trites a obtenu le certificat du Collège royal en obstétrique et gynécologie en 2008. Il y a deux ans, elle mettait fin à sa pratique médicale et assurait le service de garde en obstétrique et gynécologie dans de petits hôpitaux de l’Est du pays. Pour en apprendre davantage sur la Dre Trites.

William Reid Waters, MDCM, FRCSC, est décédé le 4 août 2017 à Winnipeg, au Manitoba, à l’âge de 86 ans. Le Dr Waters a obtenu le certificat du Collège royal en chirurgie plastique en 1961. Il a participé à la création d’un programme de résidence en chirurgie plastique à Winnipeg et il est un ancien professeur agrégé de la Faculté de médecine de l’Université du Manitoba. Pour en apprendre davantage sur le Dr Waters.

Masaru Ryan Yukawa, MD, FRCPC, est décédé le 4 août 2017 à Edmonton, en Alberta, à l’âge de 40 ans. Le Dr Yukawa a obtenu le certificat du Collège royal en anesthésiologie en 2008. Il laisse le souvenir d’un échocardiographiste attentionné et exceptionnel. Pour en apprendre davantage sur le Dr Yukawa.


 

Retour à la page d’accueil de Dialogue