Subvention pour la recherche en éducation médicale — bénéficiaires

2021

Deena Hamza, PhD

When are we done? Exploring the longevity of CBME implementation

Deena Hamza
Deena Hamza, PhD
Responsable de la recherche et de l’évaluation, formation médicale postdoctorale, Faculté de médecine et dentisterie, Université de l’Alberta, Canada

Ces travaux sont importants parce que les façons dont nous abordons le changement et évaluons les résultats ainsi que les effets des innovations pédagogiques pourraient limiter notre pensée au sujet de la trajectoire et la longévité des initiatives de changement. Les décisions fondées sur un éventail ou des aperçus ponctuels d’éléments de preuve peuvent alimenter et perpétuer le « carrousel du changement »; les intervenants de première ligne pourraient ainsi manquer de motivation et s’interroger sur la responsabilité financière. Le projet « When are we done? Exploring the longevity of competency-based medical education (CBME) implementation » traite de la normalisation, ou la façon dont les pratiques et les activités d’innovation pédagogique sont intégrées (ou non) dans les programmes de formation au Canada. Ce projet permettra de recueillir des données indispensables sur la mise en œuvre de l’approche par compétences en formation médicale, et à faire progresser nos stratégies pour comprendre le lien complexe entre l’innovation et les objectifs ambitieux du changement.

Lisa Shepherd, MD, FRCPC, MHPE

Resident, responsibility and error: How a resident learns to navigate the intersection

Lisa Shepherd
Lisa Shepherd, MD, FRCPC, MHPE
Professeure, Département de médecine, Division de médecine d’urgence, Université Western
Spécialiste en recherche translationnelle, Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement, Université Western

L’incertitude, la complexité et la prise de décisions ponctuelles inhérentes à la médecine mènent inévitablement à l’erreur. Le mouvement en faveur de la sécurité des patients lutte pour intensifier les échanges et améliorer les réactions des professionnels de la santé aux erreurs médicales; il se concentre sur une approche systémique qui met l’accent sur la nature multifactorielle des erreurs plutôt que sur la responsabilité individuelle. Mais cette approche demeure une énigme pour les médecins. Le médecin traitant responsable doit révéler ces événements au patient et continuer à lui prodiguer des soins, alors que plane souvent la menace d’un préjudice professionnel et d’une éventuelle poursuite en justice. Il ne s’agit pas d’un choix binaire. Les deux issues sont possibles, et s’avèrent même nécessaires pour optimiser les soins aux patients.

Nous en savons très peu sur la façon dont les résidents apprennent à assumer la responsabilité de leurs erreurs et sur la façon dont ils apprennent à conjuguer les influences individuelles et systémiques. Une meilleure compréhension de ce processus pourrait permettre d’améliorer la formation des résidents en ce qui a trait à la sécurité des patients, et d’instaurer une culture de la sécurité dans les programmes de résidence.

Melissa Kimber, PhD, MSW, BA/BSW, RSW

Evaluating an Educational Intervention for Improving Residents’ Recognition and Response to Child Maltreatment – A Mixed Method Acceptability and Feasibility Study with a Pilot Randomized Trial

Melissa Kimber
Melissa Kimber, PhD, MSW, BA/BSW, RSW
Professeure adjointe et membre clé du corps professoral Offord Centre for Child Studies Département de psychiatrie et de neurosciences comportementales, Université McMaster

Ces travaux sont importants pour la formation médicale car les médecins jouent un rôle important dans la prévention de la maltraitance des enfants et les effets négatifs qui en découlent. De plus en plus de données indiquent que les cliniciens doivent suivre une formation plus poussée dans ce domaine, et que l’approche pédagogique optimale pour préparer les médecins à reconnaître et à réagir en toute sécurité aux cas de maltraitance soupçonnés ou confirmés envers des enfants n’est pas claire. Le projet « Violence, Evidence, Guidance, Action (VEGA) » est une nouvelle intervention éducative qui a le potentiel d’améliorer les connaissances et les compétences des médecins dans ce domaine. Il peut s’agir d’une activité éducative autodirigée ou d’un atelier virtuel ou en présentiel animé par un facilitateur. Cette étude consiste à recueillir des données qualitatives et quantitatives afin de déterminer s’il est acceptable et réaliste d’effectuer un essai contrôlé randomisé pour évaluer le rôle des activités éducatives VEGA en tant qu’outils de formation susceptibles d’améliorer les connaissances et les compétences des apprenants qui doivent reconnaître les cas de maltraitance envers des enfants, et y réagir en milieu clinique.

Allison Crawford, MD, FRCPC, PhD

Disorienting Dilemmas in Virtual Care – Collaboration for transformation in virtual care

Allison Crawford
Allison Crawford, MD, FRCPC, PhD
Directrice, Soins virtuels, et médecin en chef du Service de prévention du suicide du Canada, Centre de toxicomanie et de santé mentale
Professeure agrégée, Département de psychiatrie, Université de Toronto

Alors que nos soins de santé s’adaptent de plus en plus au monde virtuel, ces travaux sont importants pour la formation médicale parce qu’ils nous aideront à faire en sorte que les résidents et les enseignants possèdent les compétences nécessaires pour offrir des soins de compassion. Dans un cadre d’apprentissage transformateur, nous inviterons des participants de toutes les étapes du continuum d’apprentissage à réfléchir aux dilemmes déstabilisants associés aux soins virtuels. Il est également important d’inclure les patients partenaires dans tous les aspects de ces travaux afin de tenir compte de leurs expériences, de leurs préférences et de leurs besoins en matière de soins virtuels, et de tirer parti de leurs connaissances et de leurs forces.

Sarah Blissett, MD, FRCPC, MHPE

More than matching: How do Trainees Select tasks to Maximize Learning in Postgraduate Medical Education

Sarah Blissett
Sarah Blissett, MD, FRCPC, MHPE
Professeure adjointe, Département de médecine (Division de cardiologie), Université Western
Chercheuse, Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement à l’École de médecine et de dentisterie Schulich, Université Western

Les objectifs de l’approche par compétences en formation médicale ne peuvent être pleinement atteints que si les stagiaires aux études postdoctorales en médecine choisissent des tâches cliniques (p. ex., évaluer un patient, réaliser une intervention) qui maximisent leur apprentissage. Les environnements d’apprentissage en milieu de travail permettent de choisir des tâches qui maximisent l’apprentissage, mais certains aspects de ces environnements ne se prêtent pas aux tâches qui enrichissent les connaissances ou les compétences. Les théories de l’éducation ne traitent pas de la manière dont les stagiaires devraient choisir les tâches selon les complexités des environnements d’apprentissage en milieu de travail. Le choix des tâches dans le contexte de l’approche par compétences confirme à quel point nous devons réagir rapidement. Cette étude qualitative de portée nationale nous aidera à définir les objectifs des stagiaires, les compromis qu’ils font et les facteurs qu’ils prennent en compte lorsqu’ils choisissent leurs tâches cliniques. Ces données permettront d’élaborer des stratégies qui les aideront à choisir des tâches qui maximisent l’apprentissage et respectent les objectifs de l’approche par compétences en formation médicale.

Anurag Saxena, MD, FRCPC, MEd, MBA, FCAP, CHE, CCPE

Exploring leadership developmental readiness on leader development, practice and effectiveness in postgraduate medical education

Anurag Saxena
Anurag Saxena, MD, FRCPC, MEd, MBA, FCAP, CHE, CCPE
Professeur, Département de pathologie et de médecine de laboratoire, Université de la Saskatchewan/Autorité sanitaire de la Saskatchewan
Doyen associé, Formation médicale postdoctorale, Collège de médecine, Université de la Saskatchewan

Sachant qu’il existe un lien entre le leadership efficace des médecins, l’engagement des médecins et l’amélioration des soins de santé, nous continuons d’investir dans le développement du leadership des médecins. Cependant, la formation en leadership ne se traduit pas toujours par un leadership efficace; les résultats sont variables et habituellement modestes. Selon la théorie de l’état de préparation au développement du leadership, qui comprend la motivation et la capacité à se développer en tant que leader, le développement du leadership est plus efficace chez les personnes dont « l’état de préparation au développement » est supérieur, car elles sont mieux en mesure de réfléchir et de donner un sens aux événements, aux défis et/ou aux occasions qui amplifient le rythme et la portée de l’apprentissage et de l’utilisation des compétences en leadership. Cette étude aux méthodes mixtes explorera les facteurs individuels et organisationnels qui façonnent l’état de préparation au développement du leadership, et permettra de comprendre son rapport avec l’efficacité et la pratique du leadership. Nous espérons que les résultats permettront d’accroître l’efficacité des programmes de développement du leadership et de personnaliser le développement du leadership en fonction de l’état de préparation.

Catherine Yu, MD, FRCPC, MHSc

Role of mentorship in promoting wellness and inclusion among racialized women physicians in academic medicine – a qualitative study

Catherine Yu
Catherine Yu, MD, FRCPC, MHSc
Éducatrice clinicienne et endocrinologue, Division d’endocrinologie et du métabolisme, Département de médecine, Hôpital St. Michael’s
Professeure agrégée, Dalla Lana School of Public Health, Université de Toronto

Les inégalités qui touchent les femmes et les médecins racialisés peuvent entraîner un épuisement professionnel et une insatisfaction au travail. Ces inégalités se manifestent sur les plans individuel, institutionnel et sociétal. Le mentorat est un aspect essentiel du développement professionnel des enseignants en médecine universitaire et peut servir d’intervention pour cibler ces écarts. Cependant, l’état actuel du mentorat en médecine universitaire peut aussi contribuer aux écarts. Nous explorerons les expériences suivantes, vécues par des femmes et des médecins racialisés : 1) les facteurs généraux qui affectent le bien-être et l’inclusion, 2) le rôle du mentorat dans le bien-être et l’inclusion et les expériences qui s’y rattachent, et 3) les besoins et les préférences pour le mentorat, et un programme de mentorat axé sur le bien-être et l’inclusion. Ce projet brossera un tableau des expériences actuelles des femmes et des médecins racialisés, et formulera des recommandations pratiques pour réduire l’impact de ces inégalités en mettant l’accent sur le rôle du mentorat et d’un programme de mentorat.

Allen Tran, MD, FRCPC, PGDip, Med

The missing perspective in learner handover: What do residents think?

Allen Tran
Allen Tran, MD, FRCPC, PGDip, Med
Professeur adjoint, Département de médecine, Université Dalhousie

Le transfert des apprenants est le partage d’information entre enseignants superviseurs au sujet de la progression d’un apprenant. Ce volet controversé de la formation médicale comporte de nombreux arguments valides en faveur ou non de cette pratique. On pourrait y recourir pour répondre aux besoins spécifiques d’un apprenant, mais les préjugés et les prophéties qui se réalisent d’elles-mêmes mettent son utilisation en doute. Le transfert des apprenants peut également se faire de manière informelle ou formelle. La littérature présente différents points de vue de responsables administratifs de la formation et d’enseignants superviseurs. Cependant, les données se font rares en ce qui concerne les apprenants des cycles supérieurs. Ce projet permettra d’approfondir cet important domaine de la littérature sur la formation médicale. Les données pourraient ensuite servir à développer des pratiques de transfert des apprenants centrées sur ces derniers.

Gianni Lorello, MD, FRCPC, BSc, MSc (Ed Med), CIP

Trans(forming) the Medical Gaze: A Hermeneutic Phenomenology of Transgender Patients’ Lived Experiences Accessing Transition-Related Surgery and Their Health Care Interactions

Gianni Lorello
Gianni Lorello, MD, FRCPC, BSc, MSc (Ed Med), CIP
Anesthésiologiste, Département d’anesthésie et de médecine de la douleur, Réseau de santé universitaire - Hôpital Toronto Western

La population transgenre est l’un des groupes de personnes les plus marginalisés et victimes de discriminations dans toutes les sphères de la vie.1 Des expériences négatives ont amené des patients transgenres à demander des soins adaptés et inclusifs et à discuter des défis associés aux soins de santé.2 Des données récentes démontrent que les médecins qui n’exercent pas auprès de la population transgenre ne comprennent pas bien les protocoles de médecine d’affirmation du genre3,4 parce qu’ils n’ont pas reçu la formation nécessaire et ne possèdent pas les connaissances liées à ce domaine. Ces lacunes finissent par entraîner des inégalités.4

Nous cherchons à mieux comprendre les expériences des patients transgenres qui ont eu accès aux services de chirurgie du Women’s College Hospital, à partir de leurs interactions avec les professionnels de la santé. Les résultats permettront d’améliorer les programmes d’études, d’inciter les professionnels de la santé à participer à des discussions menant à un apprentissage transformateur et de veiller à ce que cet apprentissage transformateur s’intègre à tout le continuum de formation des professionnels de la santé.

Références

  1. Luvuno ZPB, Ncama B, McHunu G. Transgender population’s experiences with regard to accessing reproductive health care in Kwazulu-Natal, South Africa: A qualitative study. Afr J Prim Health Care Fam Med 2019;11(1):e1-e9. DOI: 10.4102/phcfm.v11i1.1933.
  2. Hinrichs A, Link C, Seaquist L, Ehlinger P, Aldrin S, Pratt R. Transgender and Gender Nonconforming Patient Experiences at a Family Medicine Clinic. Acad Med 2018;93(1):76-81. DOI: 10.1097/ACM.0000000000001837.
  3. MacKinnon KR, Ross LE, Rojas Gualdron D, Ng SL. Teaching health professionals how to tailor gender-affirming medicine protocols: A design thinking project. Perspect Med Educ 2020;9(5):324-328. DOI: 10.1007/s40037-020-00581-5.
  4. MacKinnon KR, Ng SL, Grace D, Sicchia SR, Ross LE. Protocols as curriculum? Learning health advocacy skills by working with transgender patients in the context of gender-affirming medicine. Adv Health Sci Educ Theory Pract 2020;25(1):7-18. DOI: 10.1007/s10459-019-09899-0.

2020

Gisèle Bourgeois-Law, MD, MEd, FRCSC

La remédiation telle que vécue par les médecins en exercice

Gisèle Bourgeois-Law
Gisèle Bourgeois-Law, MD, MEd, FRCSC
Professeure clinique, Département d’obstétrique et de gynécologie, Université de la Colombie-Britannique
Liaison entre le Centre for Health Education Scholarship et le Island Medical Program, Université de la Colombie-Britannique

Ces travaux sont importants pour la formation médicale parce que…

Avec le nombre croissant de provinces canadiennes qui adoptent des initiatives d’amélioration de la pratique des médecins (APM), le nombre de médecins qui seront considérés comme manifestant un besoin de remédiation devrait augmenter. Comme la remédiation dans la pratique présente certaines ressemblances avec la remédiation dans la formation aux cycles supérieurs, on pourrait aussi s’attendre à constater des variations qualitatives lorsqu’un agent externe retire l’autonomie professionnelle d’une personne à un degré plus ou moins élevé. Nous savons que la remédiation dans la pratique peut poser des difficultés logistiques considérables. Ce que nous ne savons pas, c’est la manière dont la remédiation, qui se veut un processus constructif aidant les médecins à élever leur pratique vers les normes attendues, est réellement vécue par les médecins qui y prennent part. Le fait de mieux comprendre le processus de remédiation tel qu’il est vécu par la personne qui s’y soumet pourrait mener à de meilleurs moyens d’appuyer les médecins, à un engagement accru de chacun ainsi qu’à des taux plus élevés de réalisation des objectifs d’apprentissage et de remédiation à court terme et de changement de la pratique à long terme.

Paula Rowland, PhD

Examen des tensions dans le milieu d’apprentissage clinique : Étude qualitative des politiques et des pratiques relatives aux stagiaires touchés par des incidents liés à la sécurité dans les hôpitaux d’enseignement universitaire

Paula Rowland, PhD
Paula Rowland, PhD
Chercheuse, Wilson Centre et étudiante post-MD, Faculté de médecine, Université de Toronto et Réseau universitaire de santé
Professeure adjointe, Département des sciences du travail et de l’ergothérapie, Faculté de médecine, Université de Toronto

Ces travaux sont importants pour la formation médicale parce que…

Les milieux d’apprentissage clinique ont un double mandat : prodiguer des soins sécuritaires aux patients et offrir une formation dans les professions de la santé. Une meilleure compréhension de l’organisation des milieux d’apprentissage clinique jettera un éclairage bien nécessaire sur la manière dont ces établissements pourraient être amenés à fournir à la fois de meilleurs soins et un meilleur apprentissage. Nous soutenons que les négociations entourant les « événements qui tournent mal » reflètent des dynamiques organisationnelles qui se répercutent sur le milieu d’apprentissage clinique. Dans ce projet de recherche qualitative, nous chercherons à déterminer comment les établissements négocient les politiques relatives aux erreurs, aux accidents et aux événements imprévus. Nous étudierons comment les politiques et les pratiques relatives aux étudiants et aux stagiaires touchés par des incidents liés aux soins sont négociées, maintenues ou rejetées par (a) les intervenants en milieu hospitalier et (b) les intervenants en milieu universitaire. Nous avons l’intention de mettre au point un cadre conceptuel aidant les enseignants à comprendre, à évaluer et à influencer ces dynamiques organisationnelles. Ce cadre sera utile à tous les éducateurs médicaux soucieux du milieu d’apprentissage clinique, ce qui inclut la formation médicale postdoctorale et le développement professionnel continu.

Jonathan Sherbino, BSc MD MEd FAcadMEd DRCPSC(Clin Ed)

Consultation ou externalisation ouverte? Étude de la précision des diagnostics individuels et de groupe

Jonathan Sherbino
Jonathan Sherbino, BSc MD MEd FAcadMEd DRCPSC(Clin Ed)
Professeur, Département de médecine, Université McMaster
Vice-doyen, programme MERIT de l’Université McMaster (McMaster Education Research, Innovation & Theory)

Comment les cliniciens peuvent-ils réduire le nombre d’erreurs de diagnostic?

Cette étude est importante parce qu’elle permet d’évaluer le potentiel de l’intelligence collective (la sagesse des foules) pour améliorer la précision diagnostique.

Sophie Soklaridis, PhD

Au-delà des « mini-moi » et du mouvement #MeToo : Renforcer les capacités de leadership des médecins afin de favoriser le succès des personnes ayant des expériences et des besoins différents

Sophie Soklaridis
Sophie Soklaridis, PhD
Chercheuse principale, Centre de toxicomanie et de santé mentale
Professeure agrégée, Département de psychiatrie et Département de la famille et de la communauté, Université de Toronto
Chercheuse, Wilson Centre, Faculté de médecine, Université de Toronto et Réseau universitaire de santé

Ces travaux sont importants pour la formation médicale parce que…

Le mentorat fait partie intégrante du développement professionnel. Toutefois, la plupart des gens deviennent mentors et favorisent le développement de personnes qui leur ressemblent. En conséquence, les médecins qui sont des femmes ou qui font partie d’autres minorités ont du mal à pénétrer les équipes de haute direction des hôpitaux, dominées par les hommes blancs, et continuent d’être faiblement représentés dans les postes de direction conférant le plus de pouvoir et d’autorité. La formation reçue par les médecins leaders ne les amène pas nécessairement à adopter des approches favorisant l’égalité des genres et la diversité afin d’éliminer les inégalités en santé. Les objectifs de cette recherche sont d’étudier la relation perçue par les médecins entre leadership, mentorat et diversité; de transposer ces expériences et les données issues de la littérature scientifique dans un programme d’éducation où les médecins sont appelés à participer à des discussions complexes menant à un apprentissage transformateur; et d’assurer une expérience d’apprentissage optimale afin de renforcer la capacité des médecins à prendre la direction d’équipes de soins de santé diversifiées.

Anneke van Enk , PhD

Le recours aux données auparavant non documentées par les comités de compétence des programmes qui ont adopté l’approche par compétences en formation médicale

Image of Anneke van Enk
Anneke van Enk , PhD
Chercheuse, Centre for Health Education Scholarship, Faculté de médecine, Université de la Colombie-Britannique

Ces travaux sont importants pour la formation médicale parce que…

Les données auparavant non documentées peuvent jouer un rôle clé dans les décisions des comités de compétence, mais nous savons peu de choses sur leur forme, leur utilisation et leur gestion lors des délibérations. Dans certains pays, les comités de compétence semblent permettre le recours à ces données, contrairement à d’autres pays, peut-être par crainte de fausser l’évaluation et de devenir inutiles en raison de la documentation accrue qu’exige l’approche par compétences en formation médicale. Pourtant, comme la documentation du rendement clinique est limitée, il n’est peut-être pas possible de s’y fier exclusivement. De plus, il est prouvé que ces données contribuent à enrichir les évaluations. Il semble donc utile de réévaluer leur rôle dans l’évaluation, même si nous reconnaissons qu’elles donnent lieu à des inquiétudes sur le plan de l’équité, de la cohérence et de la transparence. Notre analyse aidera les comités de compétence à mieux comprendre la valeur et les risques du recours à ces données pour prendre des décisions valables, et à élaborer des lignes directrices sur les meilleures façons et le meilleur moment d’y recourir.

2019

Sarah Burm, PhD

Réponse des stagiaires et des éducateurs médicaux non autochtones aux appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation : étude narrative

Sarah Burm, PhD
Sarah Burm, PhD
Professeure adjointe, Faculté de médecine, Développement professionnel continu et formation médicale, Université Dalhousie

Partout au Canada, les facultés de médecine mettent en place leur réponse au mandat de la Commission de vérité et réconciliation (CVR) et, bien que des progrès considérables aient été accomplis, il reste encore beaucoup de travail. Les écoles de médecine ont l’obligation de veiller à ce que tous les membres de leur corps professoral, autochtones et non autochtones, aient la volonté et les outils nécessaires pour s’acquitter de leur mandat de responsabilité sociale en matière de santé autochtone. Toutefois, pour créer une communauté non autochtone de défenseurs des intérêts qui peuvent contribuer avec conviction et avec respect à ces efforts, nous devons d’abord comprendre l’expérience des personnes qui font actuellement la promotion des initiatives de santé autochtone et la façon dont elles s’acquittent de leurs rôles et responsabilités dans l’enseignement médical. Ce projet de recherche qualitative explorera les voies empruntées par certains non-Autochtones qui participent à des activités ayant pour objectifs de notamment faire progresser les appels à l’action de la CVR en matière de santé autochtone. Nous voulons mieux comprendre comment les professeurs et les stagiaires non autochtones entrent dans les complexités de ce travail et y naviguent, notamment en s’engageant à faire face aux critiques sur leur position, et l’impact que cet apprentissage a sur leur identité personnelle et professionnelle. Les résultats de cette étude serviront à toutes les écoles de médecine qui s’engagent de façon significative dans des efforts de réconciliation.

Samantha Halman, MD, FRCPC, MMED

« Focus on faculty evaluation: informing continuing professional development in a meaningful way »

Samantha Halman, MD, FRCPC, MMED
Samantha Halman, MD, FRCPC, MMED
Boursier en éducation clinique, Centre for Health Education Scholarship, Université de Colombie-Britannique

L’apprentissage et le perfectionnement professionnel devraient être fondés sur une évaluation rigoureuse et une rétroaction constructive de tous les aspects du travail, mais ce n’est pas nécessairement le cas des enseignants dans la pratique autonome. La plupart des processus d’évaluation portent sur la prestation de soins et les compétences en enseignement mais les attentes sont beaucoup plus élevées pour les enseignants cliniques, qui doivent aussi exceller dans la recherche, le mentorat, l’administration et le leadership; or, la rétroaction formelle et constructive qu’ils reçoivent est plutôt limitée, voire inexistante. Ce problème touche l’ensemble des enseignants mais le manque d’évaluations significatives et de commentaires crédibles pourrait nuire au cheminement de carrière et au bien-être de ceux qui ont tendance à douter d’eux-mêmes. Nous cherchons à connaître le point de vue des enseignants concernant le rôle actuel des évaluations et de la rétroaction dans leur perfectionnement professionnel, et la façon dont ils reçoivent l’information qui les aidera à s’améliorer dans différentes activités professionnelles. Nous espérons ainsi créer des évaluations plus intéressantes et marquantes pour les enseignants.

Aliya Kassam, BSc (Hons), MSc, PhD

« A National Initiative to help ease the Transition from Medical School to Residency: The Learner Education Handover Pilot Project (LEaPP) »

Aliya Kassam, BSc (Hons), MSc, PhD
Aliya Kassam, BSc (Hons), MSc, PhD
Responsable de la recherche, Bureau de la formation médicale postdoctorale, et professeure adjointe, Département des sciences de la santé communautaire, École de médecine Cumming, Université de Calgary

La littérature actuelle laisse entendre que les apprenants en médecine ne se sentent pas bien préparés pour la résidence, particulièrement sur les plans de l’expérience clinique, des connaissances et des compétences. Les enseignants sont souvent en mesure de cibler les points à améliorer afin de faciliter la transition; cependant, ils se basent surtout sur les déficits techniques et non sur les autres domaines de compétence. S’ils reçoivent un préavis (suivant le jumelage mais précédant l’admission) des besoins éducatifs, personnels ou en matière d’adaptation, les programmes de résidence peuvent commencer à planifier et à collaborer avec les nouveaux apprenants autodéclarés afin de leur offrir un programme plus rapide et efficace.

Sandra Monteiro, BSc, MD, PhD

« Evaluating rapid exemplar processing to improve diagnostic expertise »

Sandra Monteiro, BSc, MD, PhD
Sandra Monteiro, BSc, MD, PhD
Professeure adjointe, Département des méthodes de recherche, des données probantes et de l’impact en santé, Université McMaster et directrice, Recherche et Analyse, Touchstone Institute

La médecine est de plus en plus complexe, et les rencontres significatives avec les patients se déroulent de façon aléatoire. Nous proposons d’adopter une approche systématique pour améliorer l’efficacité du système. L’apprentissage rapide par l’exemple est une approche théorique qui a pour but de changer la formation médicale, qui, en grande partie, stagne depuis le siècle dernier. Jusqu’à présent, la seule façon d’acquérir suffisamment d’exemples pour atteindre un niveau digne d’un expert consiste à suivre une formation médicale formelle de plusieurs années suivie d’une formation informelle, en voyant plus de patients. Cette étude met en pratique les théories modernes de l’apprentissage statistique visuel humain pour évaluer une méthode plus efficace d’apprentissage afin de catégoriser les images diagnostiques. Nous croyons que les stagiaires des professions de la santé pourront ainsi démontrer leurs compétences en diagnostic médical.

Hatem Salim, MD, FRCPC

« Is there more to it than reading around the case? A mixed methods study of resident workplace preparation habits »

Hatem Salim, MD, FRCPC
Hatem Salim, MD, FRCPC
Professeur adjoint, Division de médecine interne générale, Département de médecine et directeur de programme adjoint, Médecine interne, Université Western/Centre des sciences de la santé de London

Nous croyons d’emblée que ce sont les résidents qui ont les meilleures habitudes de préparation qui effectuent le meilleur travail; cependant, très peu de recherches portent sur la façon dont les résidents se préparent, ne serait-ce que pour confirmer un lien de causalité. Les résultats de cette étude sont importants car de nombreux programmes mettent actuellement en place de grandes initiatives de changement. Dans le cadre de l’approche par compétences, les programmes sont invités à personnaliser l’apprentissage sans trop savoir comment s’y prendre. Beaucoup de ces programmes tentent de trouver les meilleures façons d’aider les stagiaires dans leur préparation et leur apprentissage en milieu de travail. La présente étude répondra à ce besoin, non seulement sur le plan universitaire, mais elle aidera aussi les programmes à mieux définir les habitudes de préparation des stagiaires afin de personnaliser les activités d’apprentissage et d’assurer une progression continue.

Lynfa Stroud, MD, MEd, FRCPC

« How academic advisors and residents develop learning relationships and make meaning of assessment data over time »

Lynfa Stroud, MD, MEd, FRCPC
Lynfa Stroud, MD, MEd, FRCPC
Professeure agrégée, Département de médicine, Université de Toronto, et médecin à temps plein, Division de médecine interne générale, Centre des sciences de la santé Sunnybrook

La compétence par conception (CPC) a entraîné une hausse du nombre et de la fréquence d’évaluations formatives de faible incidence pendant la résidence. Pour aider les résidents à résumer et à utiliser davantage de données et de commentaires d’évaluation, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada recommande le ‘coaching en continu’, qui a amené de nombreux programmes de résidence à créer un rôle de conseiller pédagogique ou des rôles similaires. Les recherches n’ont toutefois jamais porté sur l’expérience et les répercussions associées à ce nouveau rôle. Nous cherchons donc à mieux comprendre comment les conseillers pédagogiques et les résidents interprètent les données d’évaluation pour ensuite planifier les trajectoires d’apprentissage, la terminologie employée par les conseillers pédagogiques pour documenter ces rencontres et la façon dont les conseillers pédagogiques et les résidents perçoivent leur relation au fil du temps. Les résultats de cette étude permettront de mieux orienter l’application de la CPC et de mieux comprendre les relations longitudinales dans la formation des résidents.

2018

  • Elif Bilgic, PhD
  • Tristen Gilchrist, MD, FRCPC (étudiant du programme MHPE, Université de Maastricht)
  • Anna MacLeod, PhD
  • Tracy Moniz, PhD
  • Heather Waters, MD, CCFP, FCFP
  • Timothy J. Wood, PhD

2017

  • Ryan Brydges, PhD and Jeffrey J.H. Cheung, PhD(c)
  • Vicki Leblanc, PhD
  • Carmen L. Mueller, BSc(H) MD FRCSC MEd FACS
  • Geoffrey Norman, PhD
  • Nha Voduc, MD, FRCPC