Groupe de travail
Mandat


Rôle:

La première étape suivant la reconnaissance d'une nouvelle discipline consiste à créer un groupe de travail. Ce groupe de travail a pour mandat de rédiger les documents propres à la discipline :

Pour les spécialités et les surspécialités :

  • Normes spécifiques d'agrément
  • Objectifs de formation
  • Exigences de formation spécialisée
  • Fiche d'évaluation en fin de formation (FEFF)
  • Formulaire de demande d'agrément des programmes

Pour les domaines de compétence ciblée (DCC-diplômes) :

  • Normes d'agrément
  • Exigences en matière de formation de compétences
  • Portfolio
  • Demande d'agrément des programmes

Membres:

Le groupe de travail doit être composé de six à huit membres, experts dans leur domaine et ayant le même profil exigé des membres qui composeront plus tard le comité de spécialité, le comité de DCC ou le sous-comité de DCC.

Les membres du groupe de travail doivent être des Associés en règle du Collège royal et posséder une expertise clinique ou pédagogique pertinente à la discipline en question. Le groupe de travail doit inclure des représentants de toutes les voies d'accès possibles. Il faut également tenir compte de la représentation géographique.

Pour ce qui est des spécialités et des surspécialités, cela signifie qu'au moins un membre de chacune des cinq régions suivantes doit siéger au groupe de travail :

Région 1 : Colombie-Britannique, Alberta, Territoire du Yukon et Territoires du NordOuest

Région 2 : Saskatchewan et Manitoba

Région 3 : Ontario et Nunavut

Région 4 : Québec

Région 5 : Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard et TerreNeuve-et-Labrador

Des coprésidents peuvent diriger les activités du groupe de travail.

Lorsqu'il faudra dissoudre le groupe de travail et créer le comité de spécialité, le comité de DCC ou le sous-comité de DCC, de nouveaux membres seront nommés afin de respecter la politique du Collège royal en ce qui a trait à la composition du comité pertinent. Par exemple, les coprésidents deviendront président et vice-président et, dans le cas des spécialités et des surspécialités, si plus d'un membre fondateur de la nouvelle spécialité ou surspécialité proviennent d'une même région, un seul d'entre eux sera nommé à titre de représentant régional au sein du comité de spécialité.

Le mandat prend fin lorsque les documents propres à la discipline sont approuvés.

Responsabilités et pouvoirs :

Le Comité des spécialités surveille les activités des groupes de travail, qui, en définitive, relèvent du Comité de l'éducation pour les questions liées à la discipline.

Lignes directrices pour le vote :

Le quorum est formé de la moitié des membres votants du groupe de travail, incluant le président.

Réunions:

Les groupes de travail doivent se réunir au moins une fois par année. Les réunions peuvent avoir lieu en personne, par téléconference ou par webconférence.



Mise à jour : août 2013